1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1ge de l’hypocrisie Non, non !… Debout dans l’ère successive ! Brisez, mon corps, brisez cette forme pensive ! ...................
2 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
2onflits purement humains dans le jeu de synthèses successives, il achemine l’espèce vers un équilibre final, réplique morne et dése
3 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
3placent leur espoir dans l’avènement de synthèses successives, acheminant l’espèce vers un équilibre final, morne réplique du millé
4 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
4re entendre sans discontinuer par les générations successives. Leur voix immortelle se taira sans doute pour vous, quand vous ne se
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
5stinguer dans le temps une précédence, des stades successifs. Notre réalité est dans une dialectique simultanée, non pas successiv
6lité est dans une dialectique simultanée, non pas successive. Nous pourrions dire : dans l’histoire, dans ce temps, nous sommes ch
6 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
7onflits purement humains dans le jeu de synthèses successives, il achemine l’espèce vers un équilibre final, morne réplique du mill
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
8placent leur espoir dans l’avènement de synthèses successives, acheminant l’espèce vers un équilibre final, triste réplique du mill
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
9que tout ne se réduisît pas à un jeu d’apparences successives et inconsistantes — ce dernier mot est essentiel — ou, pour reprendre
9 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
10e l’un de l’autre ; ce ne sont pas trois portions successives du même temps dans lequel nous vivons, mais bien trois espèces de tem
10 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
11ne Suisse culturelle pluraliste, avec ses centres successifs ou parfois même simultanés, offrant un asile provisoire aux grands er
11 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
12traite de professeur servait à payer ses logeuses successives, et des remèdes contre ses effroyables maux de tête. De plus, il étai
12 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
13 démocratie oseraient remarquer que ces victoires successives se rapprochent toujours plus de Madrid. Quant aux journaux de droite,
13 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
14type contraire du Don Juan, de l’homme aux amours successives. Les catégories se détruisent. L’aventure n’est plus même exemplaire.
14 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
15sion véritable est fidèle. (Pour ne rien dire des successives fidélités de nos « liaisons », et de tous ces Tristans qui ne sont au
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
16 mythe de Tristan. C’est une descente aux cercles successifs de la passion. Le dernier livre indique une attitude humaine diamétra
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
17an a pour principe les séparations et les revoirs successifs des amants 9 . Or les causes de séparation sont de deux [p. 45] sorte
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
18u comme je préfère le dire : des « profanations » successives de son contenu et de sa forme. Enfin, la guerre, en Occident, et tout
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
19type contraire du Don Juan, de l’homme aux amours successives. Les catégories se détruisent, l’aventure n’est plus même exemplaire.
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
20sion véritable est fidèle. (Pour ne rien dire des successives fidélités de nos « liaisons », et de tous ces Tristans qui ne sont au
20 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
21onnera son plein sens à sa vie et à ses retraites successives. Pendant la nuit, le curé de Stans monte au Ranft, et il adjure le so
21 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
22ne Suisse culturelle pluraliste, avec ses centres successifs ou parfois même simultanés, offrant un asile provisoire aux grands er
22 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
23el. Les États-Unis ont été fondés par des groupes successifs de colons, la plupart exilés pour cause de religion. Seceders (sépara
24i encore le jeu complexe de ces apports religieux successifs. Ceux-ci se confondent souvent d’ailleurs avec les apports raciaux. U
23 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
25ons Les États-Unis ont été fondés par des groupes successifs de colons, la plupart exilés pour cause de religion. Tous ces pionnie
24 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
26is douze ans, les chambres ont nommé neuf comités successifs pour étudier cette situation. Il est concevable qu’un dixième comité
25 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
27rs de l’Église se défendaient contre les attaques successives du scepticisme né de la science cartésienne, de l’historisme, de la p
26 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
28liant la splendeur amoureuse, par mille étreintes successives, il s’élève à la jouissance imaginaire et désespérément consciente de
27 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
29is douze ans, les Chambres ont nommé neuf comités successifs pour étudier cette situation. Il est concevable qu’un dixième comité
28 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
30.   Les États-Unis ont été fondés par des groupes successifs de colons, la plupart exilés pour cause de religion. Tous ces pionnie
29 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
31 toutes les « vérités » qu’établissent les écoles successives sont relatives et provisoires, ont été dépassées l’une après l’autre,
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
32i à son tour se voudra médiéval… Ainsi les phases successives portent le nom de leur innovation, quand elles se seraient donné celu
33ces vivantes et les conflits de toutes ces phases successives. Cette densité d’histoire est un ressort puissant de l’aventure occid
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
34 toutes les « vérités » qu’établissent les écoles successives [p. 223] sont relatives et provisoires, ont été dépassées l’une après
32 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
35nt à la faveur des hérésies : leurs condamnations successives constituant les stratifications (et non pas l’évolution) de l’orthodo
33 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
36ue je voudrais indiquer ici : la liste des stades successifs qu’a parcourus l’idée fédéraliste. Elle recouvre à peu près la liste
34 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
37s — sont nées dans plusieurs foyers simultanés ou successifs en Europe, se sont transportées d’un de ces foyers à l’autre, d’une r
35 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La création d’un Centre européen d’enseignement post-universitaire (juillet 1958)
38urs instituts, simultanément ou pour des sessions successives. [p. 29] On aurait ainsi, pour moins de frais, une plus grande effic
36 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
39 de l’influence kassnérienne ; et les sept essais successifs consacrés par Kassner à Rilke, de 1926, au lendemain de la mort du po
37 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Carlo Curcio, Europa, Storia di un’idea (septembre 1959)
40nous donner une histoire des prises de conscience successives et contradictoires de notre unité de culture, pendant trois millénair
38 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
41is antérieure et supérieure à tous les découpages successifs de nos frontières nationales, l’union économique et politique de nos
39 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
42 de l’influence kassnérienne ; et les sept essais successifs consacrés par Kassner à Rilke, de 1926, au lendemain de la mort du po
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
43e en un moi reconnaissable au travers de ses vies successives. Car si le moi n’existe pas, qu’est-ce qui transmigre 97  ? Mais ce m
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Avant-propos
44illustrée de citations — des prises de conscience successives de notre unité de culture, des temps homériques à nos jours. Au cours
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
45ement, d’autant qu’on peut dire que les conquêtes successives des Grecs, des Macédoniens et des Romains n’ont fait elles-mêmes que
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
46de vingt ans après l’assassinat du roi. Les états successifs du plan qu’il nous révèle (sous forme de lettres apocryphes ou de dis
44 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
47e en un moi reconnaissable au travers de ses vies successives. Car si le moi n’existe pas, qu’est-ce qui transmigre 64  ? Mais ce m
45 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
48e est née à la civilisation par l’effet d’apports successifs intellectuels, techniques et religieux, créés en Mésopotamie, en Égyp
49ent, accélération croissante, mise à feu d’étages successifs, mise sur orbite, et après quelques tours de la Terre, retombée rapid
46 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
50st mise à s’unir. Les dates de la décolonisation successive du Proche-Orient, de l’Inde, du Sud-Est asiatique, et de l’Afrique, s
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
51 cantonale des Suisses. La formation des royaumes successifs de Bourgogne et du duché d’Alamanie provoquera aux siècles suivants u
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
52isible dans la complexité et l’enchevêtrement des successives confédérations à quatre, à sept, à huit, à treize, à dix-huit et à vi
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
53glée par la Constitution de 1848 et ses révisions successives. À la fédération les affaires étrangères, la représentation, la défen
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
54le, considérée comme celle de foyers de créations successifs et parfois simultanés. Il y avait eu Saint-Gall. Son abbaye fondée au
51 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
55obine reprise par les cinq républiques françaises successives, non seulement n’a jamais été proposée par personne, par aucun des pr
52 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
56s majeurs qui ont motivé ces prises de conscience successives sont faciles à énumérer : a) la CEE, dès ses débuts, a reconnu la néc
53 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
57is antérieure et supérieure à tous les découpages successifs de nos frontières nationales, l’union économique et politique de nos
54 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
58 toutes les « vérités » qu’établissent les écoles successives sont relatives et provisoires, ont été dépassées l’une après l’autre,
55 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
59ons intérieures, des « avatars » ou métamorphoses successives, mais au contraire dans un corps d’homme et dans la matière même dont
56 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
60s majeurs qui ont motivé ces prises de conscience successives sont faciles à énumérer : a) la CEE, dès ses débuts, a reconnu la né
57 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
61cident imprévisible — ne tombe en proie aux modes successives propagées par les mass media, ne succombe aux slogans partisans, et n
58 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
62es enfants ne tombent en proie à toutes les modes successives diffusées par les mass médias, ou sous la coupe des chefs de gangs… J
59 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
63iers capétiens, « Hexagone » des cinq Républiques successives, grands rectangles ou trapèzes tracés à la règle sur les cartes de l’
64et la Terreur, qui correspondent aux aggravations successives de la guerre ; enfin, Napoléon l’achève en organisant l’État-nation,
60 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
65autant dire aboli, par le pouvoir des Républiques successives. Mais passer du sacré catholique à « l’amour sacré de la Patrie », c’
61 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
66-dire qu’elle permette l’évolution des équilibres successifs vers un pouvoir croissant d’intégration des déséquilibres créateurs (
62 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
67 par la Raison ou par la Nature, selon les écoles successives d’idéologues, d’historiographes et de géographes qui dominent l’Ensei
63 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
68re décrit comme résultant de prises de conscience successives, nées chaque fois de l’émergence d’une menace générale dont quelques
69une manière exemplaire par les prises de position successives de J.-P. Sartre. Sur ma demande, il avait envoyé à la Conférence de L
64 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
70et la Terreur, qui correspondent aux aggravations successives de la guerre ; enfin, Napoléon l’achève en organisant l’État-nation,