1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1us ont habitués les voyageurs en Orient, mais une suite de coups d’œil aigus sur l’âme orientale de l’islam, que nous l’avons
2rsonnalité peut-être mieux que ne le feraient une suite de pages lyriques toujours un peu stylisées. Il apparaît, ici, comme
2 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
3mage de notre esprit, le lui rendent bien dans la suite ; c’est peut-être pourquoi nous accordons voix dans le débat d’écrire
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
4 mythologie moderne ». Le Paysan de Paris est une suite de promenades dont la composition n’est pas sans rappeler celle des N
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
5 [p. 694] Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927) al « De quoi s’agit-il ? de détruire ou d
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
6me ? — Baptisé il y a cinq ou six ans et mort des suites. Quand cesserez-vous de nous faire la jambe, pardon escuses, avec ce
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
7 ce n’était pas lui. L’enterrement aura lieu sans suite. Suicide du Marquis Salomon le danseur triste baisa cette main crue
7 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
8d’automobile utilitaire » 2 . Dès lors, c’est une suite de chiffres indiquant le progrès de sa production, d’année en année.
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
9ut que tous fassent la même chose ici ! » Dans la suite, on se chargea d’illustrer par d’innombrables exemples cet axiome qui
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
10ours et d’une façon non moins flagrante, dans ses suites normales. Je n’en veux pas d’autre preuve que l’état grotesquement ar
10 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
11nspiration est le nom qu’on donne en poésie à une suite de malentendus heureusement enchaînés. » Cette histoire, en effet, lu
11 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
12crois qu’il faut que je raconte mon voyage « à la suite », renonçant à écrire d’abord les chapitres qui en ont envie, puis ce
12 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
13r rythme seulement, — si ces mots séparés par des suites de points ne lui servaient qu’à noter des mètres, il apparaît que la
14Groethuysen et Jouve ont choisis et traduits à la suite des poèmes, ils ne sont pas ce que ce petit livre contient de moins b
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
15érature anglaise, au contraire, a donné toute une suite de chefs-d’œuvre lyriques à sujets alpestres. « Toute une tradition d
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
16vaises nouvelles qu’on reçoit de sa famille. À la suite d’une discussion vive avec des étudiants chrétiens au sujet d’un de l
17and les prêtres de douze temples et Eiichi à leur suite entourèrent le cercueil, il ne put retenir ses larmes. Tandis qu’il m
15 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
18arrivaient ; la vie n’est plus aujourd’hui qu’une suite d’événements qui se succèdent, et les livres sont fragmentaires, ils
16 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
19 l’empereur Alexandre Ier de Russie, n’est qu’une suite de méditations sur le thème du tout-ou-rien moral qui caractérise Kie
17 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
20crois qu’il faut que je raconte mon voyage « à la suite », renonçant à écrire d’abord les chapitres [p. 79] qui en ont envie,
18 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
21M. Thierry Maulnier vient de réunir en volume une suite d’études parues pour la plupart dans les pages de l’Action française,
22 hargneux. Elles redisent trois ou quatre fois de suite la même chose, sans ajouter aucune clarté au dessein général. Mais ce
19 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
23rientation » qu’il adopte suffit à déterminer une suite d’actes. Dilemme, en son fond, religieux. C’est une forme dialectique
20 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
24’est ce qu’en vain l’on cherche au cours de cette suite de messages adressés aux Princes des Prêtres, à MM. les Députés, au C
21 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
25t puisse agir sur les faits autrement que par une suite de coups de force, d’actes créateurs, — révolutionnant le déterminism
22 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
26oire à une tentative publicitaire. En réalité, la suite prouva la clairvoyance de l’éditeur, habile à saisir dès leur naissan
23 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
27ique sans « médiation » et comportant par [p. 97] suite le risque personnel, le choix et l’acte, une sorte de « contre-Hegel 
24 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
28ain de rajeunir, Staline prenant glorieusement la suite de Benjamin Franklin. Pour cette fois, utilisant un exemple que l’ang
25 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
29llectuel, par exemple, ébranle nécessairement une suite de conséquences qu’on ne peut limiter au domaine « privé ». Mais la p
26 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
30 des lois de la nature ! » Mais le marxisme, à la suite surtout des derniers écrits de Marx, a été beaucoup plus loin que son
27 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
31ans la foi, tout ce que disent les chrétiens à la suite du Christ « retombe à plat », comme l’écrivait récemment André Gide 3
28 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
32irant, cette stérilité verbeuse, puis toute cette suite de décompositions morales que les historiens vont décrire mais que d’
29 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
33t puisse agir sur les faits autrement que par une suite de coups de force, d’actes créateurs, — révolutionnant le déterminism
30 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
34ain de rajeunir, Staline prenant glorieusement la suite de Benjamin Franklin. Pour cette fois, utilisant un exemple que l’ang
31 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
35rales que toute la bourgeoisie, et le peuple à sa suite, révèrent. Car elle seule, si toutefois elle reste digne de sa charge
32 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
36’hui ? Dictature de la Liberté f , proclamera la suite de La Révolution nécessaire. Dandieu voyait dans cette revendication
33 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
37t d’abord, un roman de la perdition. J’y vois une suite d’illustrations vivantes du fameux paradoxe luthérien qui est au cent
34 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
38es. L’ouvrage qu’il nous donne aujourd’hui est la suite de cette Vie de Jésus, et les questions qu’il pose n’apparaissent pas
35 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
39 VII. Situation des intellectuels dans la cité (suite) b) Les réalités qui se payent. Donc, on nous dresse à ne servir à
40ublicité ; vu le chômage des intellectuels et ses suites politiques inévitables et prochaines ; vu la panique nationaliste don
36 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
41 depuis un an à un phénomène nouveau, et dont les suites pourront avoir un certain intérêt pour notre action. Soit qu’ils repr
37 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
42Führergrundsatz). On devient chef en donnant à sa suite (Gefolgschaft, ensemble de ceux qui obéissent) des preuves convaincan
38 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
43gnant, il sera bon d’insister quelque peu sur les suites politiques qu’elle implique. Je vois le risque de ce développement ;
39 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
44’est elle qui guide la main, et qui s’engage à sa suite, à moins qu’il ne s’agisse de simples gestes mécaniques 87 . Après qu
45onner à partir de cet acte indicible, et c’est la suite de ses contrecoups moraux qui nous permettra seul de le décrire. Un a
46 Si l’on a pu distinguer âme et corps, c’est à la suite d’un relâchement de l’être, d’une faute originelle. La distinction en
47 de créations anciennes. L’esprit s’y engage à sa suite, persuadé qu’il pense le réel, alors qu’il suit tout simplement sa li
48s le domaine de la culture. Mais j’indiquerai les suites communautaires du principe personnel, tel qu’il est défini d’une mani
40 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
49nces et au décor de son apparition. Aussi bien la suite du passage nous ramène au niveau proprement ramuzien : « J’ai la hain
41 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
50mel (le prêtre seul peut en boire), devenu par la suite partie intégrante de la nouvelle tradition, contradictoire à l’Écritu
51« autre source », un vain renfort humain, mais la suite des témoignages rendus par l’Église historique à son Chef, qui lui fu
42 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
52e avant la lettre nietzschéenne. Admettons que la suite ait fait voir l’énormité de cette erreur. Je crains bien que ce n’ait
43 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
53, quitte à les analyser plus concrètement dans la suite. 1 — Le chômage est devenu aujourd’hui un état d’âme, une « condition
54elle assure à chacun de ses membres une nombreuse suite pour leur « dernier voyage ». L’autre, c’est la Société Coopérative d
55venus pendant la nuit, on a su qui c’était par la suite. Ils ont pris la chèvre, l’ont passée par dessus le mur, et voilà ! E
56arié depuis Goethe d’une manière appréciable. Les suites et les retentissements d’une variation de cette nature font voir qu’e
44 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
57eur conseille plutôt l’épargne. 9 octobre 1934 (Suite du précédent.) — Du rationalisme considéré comme la philosophie des c
58blime de notre spiritualité ». 10 octobre 1934 (Suite et fin.) — Deux classes d’esprits : ceux dont le but suprême est d’« 
59uvent du local que l’on quitte, est en réalité la suite de quelque chose ; le contact s’établit normalement, sans surprises e
45 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
60elle assure à chacun de ses membres une nombreuse suite pour leur dernier voyage. L’autre, c’est la Société coopérative de pa
46 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
61dre au mot : elle commande tout naturellement une suite d’incidents pittoresques ou dramatiques, à quoi l’auteur ne se prive
47 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
62a colonne de Juillet de la poésie française : une suite de tableautins sentimentaux, libertins, patriotiques, anticléricaux,
48 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
63et aphorismes traduits pour la première fois à la suite du Zarathoustra constituent le manuel le plus riche en contradictions
49 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
64uvent du local que l’on quitte, est en réalité la suite de quelque chose ; le contact s’établit normalement, sans surprises e
50 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
65né, et le fameux docteur Paracelse, entraînant sa suite turbulente de disciples d’auberge en auberge. C’était la Suisse spiri
51 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
66ovince pour pouvoir payer son loyer ! Et ainsi de suite. Voilà la réalité. Là-dessus, les bonnes gens disent d’ordinaire : qu
52 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
67iiiᵉ et tout le xivᵉ siècle ne sont qu’une longue suite de luttes de classes. La société urbaine est désormais divisée en mar
53 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
68e dans la création. 4. De la philosophie, qu’à la suite du Dr Minkowski, l’on serait tout disposé à traiter comme une « tradu
54 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
69se produit à un certain instant — décisif pour la suite des événements, — une prise d’autorité par certains hommes. Quel sera
70i ramène au premier terme du dilemme. Et ainsi de suite : ce petit jeu dure en France depuis un siècle et demi, et tout le mo
55 1938, Journal d’Allemagne. Avertissement
71Voici des notes qui, par leurs dates, prennent la suite du Journal d’un intellectuel en chômage . Mais il ne s’agit plus de
56 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
72s superflue. Les « élections » au Reichstag, à la suite du 7 mars, ne consistaient nullement en une concurrence libre de grou
73um, c’est-à-dire le rejet ou la confirmation à la suite d’un vote général, demandé par un groupe de citoyens, d’une loi ou d’
57 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
74e d’arbitraire, dont ils s’engagent à assumer les suites, heureuses ou non. Ce n’est pas là un éloge du « coup de tête » : car
75finie résignation, et s’il a tout ressaisi par la suite, c’est en vertu de l’absurde (c’est-à-dire de la foi). Il fait sans c
58 1938, Esprit, articles (1932–1962). Suite à « La passion contre le mariage » (décembre 1938)
76 [p. 256] Suite à « La passion contre le mariage » (décembre 1938) aq Nous annonci
59 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
77ioriser sans causer les pires dégâts. Que, par la suite, le lien social vienne à faiblir, ou que le groupe soit dissocié, le
78mmune du Morrois… ⁂ On sait d’ailleurs que par la suite, et bien que le philtre n’agisse plus, les amants seront repris par l
60 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
79estre et du Jour transcendant ? Non, car voici la suite du passage : « Et la Parole a été faite chair, et elle a habité parm
80 riches — celles qui forment son public ? Mais la suite du poème est troublante. Peire Vidal énumère les maisons qui l’ont bi
81. 142] deviendra proprement littéraire que par la suite, quand il se détachera du mythe provisoirement exténué — au début du
61 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
82et l’aventure mystique. Quitte à rectifier par la suite les conclusions trop téméraires où nous pourrions induire un lecteur
83les, et quelle est la nature de l’abus qui par la suite a voulu les confondre. L’on pourrait tout ramener à une grossière con
84de l’Église d’Amour ? On conçoit donc que, par la suite, le lecteur ignorant des mystères fut presque fatalement amené à tran
85elles qu’elles sont, quitte à les modifier par la suite. Or à partir du xiie siècle, les métaphores [p. 185] courantes sont
62 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
86 206] intitulée l’Évangile des femmes : c’est une suite de quatrains dont les trois premiers vers exaltent la femme selon le
87ie dissolue, et malgré leur saint patronage. 6. Suite de la chevalerie, jusqu’à Cervantès L’influence du roman breton est a
88on : la volonté triomphant de la passion. Mais la suite de la comédie, même si nous ignorions les ruses du mythe, nous ferait
89rtu bourgeoise trop souvent invoquée. Et ainsi de suite : il serait aisé de reprendre, à propos de la Nouvelle Héloïse, toute
63 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
90, Moscou, Leipzig, etc. Elle fut nationale par la suite pour conquérir l’unité des races, la nationalité. C’est la thèse des
91rmit de mettre au point un instrument qui, par la suite, devait se trouver en mesure d’opérer sur des étendues bien plus vast
64 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
92e d’arbitraire, dont ils s’engagent à assumer les suites, heureuses ou non. Ce n’est pas là un éloge du « coup de tête » : car
93finie résignation, et s’il a tout ressaisi par la suite, c’est en vertu de l’absurde (c’est-à-dire de la foi). Il fait sans c
65 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
94nt sans doute à l’origine tout autre chose qu’une suite d’extravagances. Chaque parole et chaque geste du héros devaient corr
95auteurs du siècle dernier : Eugène Aroux et, à sa suite, Péladan. Aroux expose le résultat de ses inductions dans un ouvrage
66 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
96littérature orientale que tout dernièrement, à la suite du christianisme. — J’avoue que votre démonstration me paraît convain
67 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
97de poser à la clé : noir égale blanc, et ainsi de suite. Enfin l’on va pouvoir s’entendre ! Toutefois, comme en pareil domain
68 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
98tribue sur la Réforme et ses « innovations ». Une suite de hasards m’ayant mis entre les mains, au cours de l’été dernier, qu
69 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
99sérieuse, les événements de septembre et toute la suite l’ont fait voir aux plus optimistes 3 . En Russie, en Allemagne, en I
70 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
100deux vocations isolées, et la culture suppose une suite, un progrès, un milieu, un écho. Je me représenterais plutôt une Suis
101né, et le fameux docteur Paracelse, entraînant sa suite turbulente de disciples d’auberge en auberge. C’était la Suisse spiri
71 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
102e. Telle que j’essaye ici de l’esquisser, par une suite d’approches bien diverses.) 7. L’expérience suisse est minuscule, mai
72 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
103r. Il serait temps de se remettre à la Diète ! 3. Suite du précédent. — Comment peut-on se dire encore « de droite » ou « de
73 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
104fférences d’origine sont venues s’ajouter, par la suite, des différences de classe : l’Église baptiste est largement populair
74 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
105tôt les sorciers disparaissent. Et bientôt à leur suite, le Diable quitte la scène, comme l’évêque à la fin d’une procession.
106 de la Création, ou les utiliser à contre-fin. La suite du récit montre bien que ce calcul lui-même allait à contre-fin. Pour
75 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
107ient à la radio, soir après soir, des bruits sans suite, cacophonie abrutissante de musiques de tous les siècles, interrompue
76 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
108té les pousse aux sommets du courage. Et ainsi de suite : ce jeu de coquetterie profonde conditionne en partie l’Histoire. C’
77 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
109rientation » qu’il adopte suffit à déterminer une suite d’actes. Dilemme, en son fond, religieux. C’est une forme dialectique
78 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
110nces et au décor de son apparition. Aussi bien la suite du passage nous ramène au niveau proprement ramuzien : « J’ai la hain
79 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
111ntasia, sur l’Ave Maria de Schubert, n’est qu’une suite de cartes de bons vœux comme il s’en envoie des millions à chaque Noë
112ette maîtrise impitoyable dans l’agencement d’une suite de catastrophes qui laissent le spectateur soulagé et heureux, parce
80 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
113à peu près ce que nous avons perdu par une longue suite de « libérations » qui ne laissent enfin subsister que la plus discut
81 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
114llande écrasée. Je traîne encore la jambe gauche, suite de cette déchirure du ménisque. On me renvoie à Berne. [p. 67] 24 m
82 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
115ière fois de ma vie, je me sens tenté d’écrire la suite du roman. New York, fin d’année 1943 Note sur l’atonie générale.
83 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
116 puissances qui comptent. 12 avril 1946 Fin et Suite. — J’ai revu Genève et sa cyclophilie torrentielle, allègre et intact
84 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
117laindre, mais de se préparer sérieusement pour la suite, pour l’heure où ils devront « donner ». Le premier devoir d’une rése
118t s’efforcer de comprendre mieux quelles sont les suites nécessaires de son choix, quel est l’enjeu, ce qu’il implique… Contre
85 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
119tte solution dans cent autres litres, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’à la nième opération on [p. 11] ne trouve plus trace du
86 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
120dres par simple mesure de précaution. Et ainsi de suite : dans le langage technique, cela s’appelle chain reaction. En vingt-
87 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
121éjà bien pesante. Avant que vous n’en receviez la suite, puissent les Trois Grands ne pas perdre la boule ! Car le fait est q
88 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
122 aussi faite de l’idée qu’on manquera [p. 108] la suite de l’histoire. C’est peut-être pourquoi les tout premiers chrétiens,
89 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
123 long de l’horizon porte la gloire. Manhattan — Suite Le bel hiver. — J’ai retrouvé New York glaciale et belle, ce bleu de
124ière fois de ma vie, je me sens tenté d’écrire la suite du roman. La route américaine L’Européen parle parfois de sa concep
90 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
125s comme beaucoup de documents qui prennent par la suite une valeur historique, elles auront passé inaperçues en leur temps. C
91 1946, Esprit, articles (1932–1962). « Un divorce entre le christianisme et le monde ? » (août-septembre 1946)
126arrange trop bien avec le monde (Constantin et la suite) c’est qu’elle trahit son état. Quand on croit le fossé comblé entre
92 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
127ment les seules Puissances qui comptent. Fin et Suite J’ai revu Genève et sa cyclophilie torrentielle, allègre et intacte.
93 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
128dres par simple mesure de précaution. Et ainsi de suite : dans le langage technique, cela s’appelle chain reaction. En vingt-
94 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
129ière fois de ma vie, je me sens tenté d’écrire la suite du roman. p. 282 g. « Souvenir d’un orage en Virginie », Bulleti
95 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
130ourir est aussi faite de l’idée qu’on manquera la suite de l’histoire. C’est peut-être pourquoi les tout premiers chrétiens,
96 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
131ruche. Je suis certain qu’il avait tort, comme la suite l’a prouvé d’ailleurs. Le directeur de Carrefour admettra-t-il que je
97 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
132quêtes, les responsables de ce board. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que le président, ayant reçu cent mille lettres de protes
98 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
133r le sens d’un tel accident, dont à vrai dire les suites sont assez pittoresques pour qu’un « poète » (au sens banal) préfère
134sses du désir. Et l’homme a retrouvé son ombre. Suite et fin de la fable Peter Schlemihl nous apparaît maintenant une émou
99 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
135son tour il les aime, les possède ! Ainsi par une suite de vertiges, multipliant la splendeur amoureuse, par mille étreintes
100 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
136nquête, les responsables de ce Board. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que le président, ayant reçu cent mille lettres de protes