1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
1ion absurde, une généralisation si schématique et superficielle que la discipline perd tout son sens éducatif et n’est plus qu’une en
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2oup de chiffres vraisemblables ? Ainsi le lecteur superficiel aurait l’impression que je suis zur Sache, que je parle de mon sujet,
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3oup de chiffres vraisemblables ? Ainsi le lecteur superficiel aurait-il l’impression que je suis zur Sache, que je parle de mon suj
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
4attaché. Pourquoi récriminer sur quelques aspects superficiels d’une civilisation dont on refuserait de dénoncer les principes ou pl
5 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
5émie. Que cela suffise aussi à écarter les toutes superficielles appréciations portées ici ou là contre la théologie dialectique incri
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
6ls ont tenté de donner — classe ou nation — reste superficiel et arbitraire tant qu’il ne tient pas compte des dimensions profondes
7éponse nécessaire. Elles ne sont qu’une tentation superficielle et passagère, elles se réduisent à des poussées de fièvre politique o
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
8au sujet de laquelle ils nourrissent un optimisme superficiel, qu’on pourrait prendre aussi, parfois, pour une espèce de lyrisme. I
9drons sans doute, mais volontiers, en pittoresque superficiel et discutable. Des philosophes aux disciples puissants nous assurent
8 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
10ls ont tenté de donner — classe ou nation — reste superficiel et arbitraire tant qu’il ne tient pas compte des dimensions profondes
11éponse nécessaire. Elles ne sont qu’une tentation superficielle et passagère, elles se réduisent à des poussées de fièvre politique o
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
12est fort étranger, et cela pour des raisons aussi superficielles, par rapport à mon œuvre concrète, que les raisons économiques ? Pour
10 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
13à l’origine du phénomène capitaliste. Une lecture superficielle risquerait d’induire en erreur à cet égard. Il est trop clair que leu
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
14e justement à masquer le sens profond aux regards superficiels, non avertis. Mais quand bien même les trouvères seraient inférieurs
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
15rise dont nous ne voyons encore que des symptômes superficiels, sporadiques et incohérents. ⁂ On sent combien serait vaine toute ten
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
16onception chevaleresque constituait pour l’esprit superficiel de ces auteurs [Froissart, Monstrelet, Chastellain, La Marche…] une c
14 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
17. Et il est vrai que celui qui cède à cet attrait superficiel que presque toutes les jolies femmes peuvent exercer sur presque tous
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
18lus originaux. On ne fédère pas des ressemblances superficielles, mais des différences essentielles qui se révèlent complémentaires. Q
16 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
19sent hasardeuses et provisoires, fragmentaires et superficielles. 5. L’Ange déchu Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.
17 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
20. Et il est vrai que celui qui cède à cet attrait superficiel que presque toutes les jolies femmes peuvent exercer sur presque tous
18 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
21le monde. La rançon d’une intimité trop rapide et superficielle, c’est la facilité avec laquelle cette intimité s’évapore. On se voit
19 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
22t cela non seulement dans l’opinion, probablement superficielle dans ses jugements, quand elle en a sur cet objet ; non seulement che
20 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
23t cela non seulement dans l’opinion, probablement superficielle dans ses jugements, quand elle en a sur cet objet ; non seulement che
21 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
24Occidentaux, avez une conception du secret un peu superficielle. Vous estimez qu’il faut se borner à protéger ce que l’on possède de
22 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
25a dit à peu près le contraire. On juge ses vues « superficielles », non sans raison, car ce sont celles qu’on lui attribue. Mais on ad
23 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
26ond des choses », tandis que Spaak serait resté « superficiel ». La jobardise est-elle seulement le fait des jeunes ou du public bo
24 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
27e et fédéraliste tendent à devenir une rhétorique superficielle. Un travail de recherches en profondeur s’impose. Les années 1956 à 1
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
28. Et il est vrai que celui qui cède à cet attrait superficiel que presque toutes les jolies femmes peuvent exercer sur presque tous
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
29historique plus court encore, plus fuyant et plus superficiel que n’avait été le grand entr’acte, le passage de Rousseau à Napoléon
30 une patrie, ce ne fut jamais que par les régions superficielles de leur intelligence, ou aux heures de défaillance, ou l’âge venu : i
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
31onviction dans l’activité politique, le caractère superficiel de leurs distractions, tout cela n’est-il pas une preuve de ce que ce
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
32e qui trouve son unité dans un monde extérieur et superficiel, sans tenir compte des besoins profonds de la nature spirituelle de l
33 remonter au-delà de l’humanisme et des triomphes superficiels de la civilisation moderne, si nous tenons à découvrir les forces soc
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
34ains de ces mots sont parfois devenus mesquins et superficiels ; à la fin du xviiie siècle, un homme de qualité n’était souvent qu’
35e serait plus erroné que de qualifier la forme de superficielle. Quoique d’apparence extérieure, elle surgit en réalité des profondeu
30 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
36ssé, et plus facilement entraîné par les courants superficiels. Certes, les Américains viennent de l’Europe et dans ce sens, notre M
31 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
37 fois inéluctable, irréversible, et littéralement superficielle : elle tend à uniformiser les apparences, c’est-à-dire le cadre de la
32 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
38isme universel… Dans un tel monde, les dimensions superficielles d’une nation compteront de moins en moins, ses qualités culturelles d
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
39isme universel… Dans un tel monde, les dimensions superficielles d’une nation compteront de moins en moins, ses qualités culturelles d
34 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
40e et fédéraliste tendent à devenir une rhétorique superficielle. Un travail de recherches en profondeur s’impose. On voit donc appara
35 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
41s, qui se révèlent alors, en vérité, relativement superficielles. Le diagnostic ainsi posé, nous nous sommes tournés vers l’avenir : o
36 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
42jamais plus s’ignorer — d’autre part elle demeure superficielle. Elle tend à uniformiser les apparences de nos vies : j’entends par l
37 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
43ergé en elle, il en révèle les courants locaux et superficiels, ou profonds et en formation, sans essayer d’agir sur eux, soit qu’il
38 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
44 haut et de bien plus profond que de ce découpage superficiel du continent en États nationaux, dont les deux tiers ne datent que de