1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.4. Le balcon sur l’eau
1ès peu, gris sur le blanc doucement luisant de la surface ; mais le silence a des vagues profondes. L’eau clapote avec ten
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
2évolution apparaissent comme des localisations de surfaces et temporaires. (Les animaux et les arbres ne sont pas révolutionnair
3 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
3ère est morte autour de nous, elle est morte à la surface des choses pour renaître au centre de l’homme. Et, dès lors, de tous
4 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
4ion. La Nature n’est plus que matières premières, surfaces d’exploitations, richesses du sous-sol ; par une charité dernière, ja
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
5agissent. Non pas ces mains lentes et sèches à la surface des objets, mains rêveuses ou mains obsédées, mains incertaines, circ
6s, mais les mains de l’agité marquent à peine les surfaces, et l’on reconnaît le voleur, celui qui touche à tout, celui qui touc
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
7e qui est profond doit être caché. Où donc ? À la surface.) Hofmannsthal. I. Ramuz mythologue Toute méthode féconde est basé
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
8sir du dépaysement en profondeur — et non plus en surface — social et non plus géographique… 21 janvier 1934 (dans l’île) Nou
8 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
9 s’entredéchirent au hasard d’un jeu politique de surface ; où les élites parlent un langage que les masses sont en mesure d’en
9 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La route américaine (18 février 1941)
10 vitesse lui créent enfin des cadres. Quand cette surface sera suffisamment organisée, vers quoi se tournera l’effort collectif
10 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
11 Il faut dissimuler la profondeur. Où donc ? À la surface. Hugo de Hofmannsthal. Toute méthode féconde est basée sur une intui
11 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
12e nuages : Trois mille mètres plus bas paraît une surface bleue, comme un papier grenu ponctué de défauts blancs. Un petit fuse
12 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
13ensait qu’une pluie de feu suffirait à réduire la surface de la terre et la vermine humaine qui s’y livre à ses vices. La Renai
13 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
14 la vitesse lui créent enfin des cadres. Quand la surface sera suffisamment organisée, vers quoi se tourneront les efforts de c
14 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
15de nuages. Trois mille mètres plus bas paraît une surface bleue, comme un papier grenu ponctué de défauts blancs. Un petit fuse
15 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
16ensait qu’une pluie de feu suffirait à réduire la surface de la Terre et la vermine humaine qui s’y livre à ses vices. La Renai
16 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
17ère est morte autour de nous, elle est morte à la surface des choses pour renaître au centre de l’homme. Et désormais, de tous
17 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
18l’objet qu’il redoute. Quand il se penche vers la surface de la rivière où il baigne à mi-corps, quand il lève le bras vers ces
18 1947, Doctrine fabuleuse. 14. L’eau ou L’esprit de la tempête
19L’esprit de la tempête 1. — L’Esprit dansait à la surface des eaux, car la Tempête n’avait pas encore pénétré dans les profonde
20 des eaux. 3. — Les grandes eaux portaient à leur surface l’Arche de Paix, mais les hommes qui voulaient encore la danse pour d
19 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
21 vitesse lui créent enfin des cadres. Quand cette surface sera suffisamment organisée, vers quoi pourra bien se tourner l’effor
20 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
22ur le visage de Nehru, l’âme affleure et vient en surface. Mais dans son être intime, le regard de l’esprit trouverait-il encor
21 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
23n cinquième à peine du blé nécessaire au pays, la surface des emblavures ayant passé de 300 000 hectares en 1850 à 114 000 en 1
24 fédéral demanda l’accroissement systématique des surfaces cultivées et la constitution de réserves alimentaires. Dès 1940, la S
22 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
25t des régimes démissionnaires ont vu revenir à la surface ces mêmes coalitions ou agglutinations de sceptiques complaisants, de
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
26ait qu’une ère commence où l’homme explorerait la surface de la planète, puis sonderait ses profondeurs, puis les profondeurs d
24 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
27ère de toute science, ils découvrirent d’abord la surface de toute la Terre — alors qu’eux-mêmes n’avaient jamais été découvert
25 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
28rraine coupé par le milieu, sous prétexte qu’à la surface, on parle français d’un côté, allemand de l’autre.) Ensuite il faut o
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
29lus rien. Lancé comme une pierre qui ricoche à la surface de l’eau, il s’enfonce instantanément dans l’abîme du néant, après le
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
30aient donc 700 milliards dans trois cents ans. La surface habitable (aujourd’hui) de la Terre étant de 7 milliards d’hectares,
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
31 le dos de poissons, défilaient en cortège ; à la surface des flots, qu’il gouvernait, le dieu sonore qui ébranle la terre guid
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
32urope. La Grèce a le sol médiocrement fertile, la surface variée et coupée, des limites naturelles ; entourée de mers, baignée
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
33œu de tous les amis de la liberté répandus sur la surface de l’Europe, qui n’attendent plus que cette heureuse diversion pour a
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
34rents pays, ne cessera véritablement sur toute la surface de la terre que le jour où tous les États pourront s’unir en un seul 
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
35récieuses qu’elle est allée chercher sur toute la surface de la terre, a su se donner une forme idéale que seuls le savant perç
33 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
36lus rien. Lancé comme une pierre qui ricoche à la surface de l’eau, il s’enfonce instantanément dans l’abîme du néant, après le
34 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
37dividualisés et communicants. En proportion de sa surface, n’oublions pas que l’Europe a les plus longues côtes (7 000 km de pl
35 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
38uerre ! cri de tous les patriotes répandus sur la surface de l’Europe ». À cette croisade dont la devise serait « Les Jacobins
36 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stage d’Oosterbeek (septembre 1964)
39mbourg-Belgique, sous prétexte que les gens, à la surface, parlaient des langues un peu différentes et avaient été conquis par
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
40orée. Il nous les montre à bout portant, chaos de surfaces éclatantes et impérieusement stylisées par une sorte de lyrisme de la
38 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
41l tenant quant au sous-sol, sous prétexte qu’à la surface les gens parlaient allemand d’un côté, français de l’autre. La CECA,
39 1969, La Vie protestante, articles (1938–1978). La lune, ce n’est pas le paradis (1er août 1969)
42il me prend un amour passionné de la Terre, de la surface terrestre, des arbres, de l’herbe… Ce sont des réactions subjectives
40 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
43culturelles et économiques) à une seule et unique surface géographique déclarée « sol sacré de la patrie » (et dont le « territ
41 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
44culturelles et économiques) à une seule et unique surface géographique déclarée « sol sacré de la patrie » (et dont le « territ
42 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
45ra, puisqu’il n’y aura peut-être plus de vie à la surface de la Terre. Mais qu’elle durera sans nous, au-delà de toute vie. Et
43 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
46uvée cette fois-ci. Le restaurant qui a doublé de surface et occupe aujourd’hui la moitié de la petite place, était fermé. Le t
44 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
47ités aussi hétéroclites que la langue parlée à la surface du sol et le minerai du sous-sol, l’économie moderne et le territoire
45 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
48 et conforme à la nature des choses de diviser la surface du globe en parcelles, que nous désignons comme des territoires natio
46 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
49l’ennui, à la monotonie des foules, aux « grandes surfaces » sans rencontres, hors de la ville, aux cortèges de la haine sociale
50s ont raison, car il occupe à peu près 68 % de la surface de la planète), non seulement peut causer des sécheresses désastreuse
47 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
51limité par l’extérieur. Les deux dimensions de la surface lui suffisent. Il lui manque celle du volume et celle de l’Esprit. L’
48 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
52dans trente ans, dès aujourd’hui configurée ; les surfaces prises à l’agriculture par les villes et les autoroutes, le bétonnage
49 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
53, culturelles, économiques… à une seule et unique surface géographique déclarée « sol sacré de la patrie » correspond à quelque
50 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
54ozone stratosphérique (15 à 50 km au-dessus de la surface terrestre en moyenne) qui protège contre les rayons ultra-violets la
55 toutes. » 20 [p. 98] 3. La perte des sols. La surface de terrain cultivée par habitant de notre globe aura diminué de moiti
51 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
56a Terre et de répandre des nuées mortelles sur la surface entière de la planète. Personne ne veut cela. Nous ne voulons pas cel