1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1c les choses naturelles, et par là même, avec les surnaturelles. Il en ressent une vague [p. 200] et intermittente détresse, — qu’il
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2ù vibrent par instants les accords d’une harmonie surnaturelle. Et tout cela chanté dans une langue que je comprends mal. Je me penc
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
3ù vibrent par instants les accords d’une harmonie surnaturelle. Et tout cela chanté dans une langue que je comprends mal. Je me penc
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
4ainte [p. 420] de « se faire des ennemis » que la surnaturelle paix annoncée par le Christ à ceux qui luttent (dans leurs luttes et
5 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
5 le simple succédané de l’intelligible providence surnaturelle. 61  » Mais qui ne voit que cette Âme du Monde le tient aussi, et jus
6pose ses conditions : « l’intelligible providence surnaturelle ! ». Toute-puissance des mythes ! « Le meilleur moyen de s’en affranc
6 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
7s « reconstitué » par les historiens négateurs du surnaturel, M. Dominicé n’a pas de peine à montrer qu’il devenait « foncièrement
7 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
8 si l’on veut être à même d’y voir les marques du surnaturel. La grâce n’intervient pas ailleurs que dans l’« abîme ». On la press
8 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
9 si l’on veut être à même d’y voir les touches du surnaturel. Si les scandales du temps vous laissent quelque loisir pour vous occ
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10est uniquement s’il y a dans l’homme une vocation surnaturelle, la mission de restaurer l’harmonie primitive, que ce scrupule se jus
10 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
11uement s’il y a dans l’homme une vocation [p. 83] surnaturelle, la mission de restaurer l’harmonie primitive, que mon scrupule se ju
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
12ême du départ mystique, de l’abandon à l’aventure surnaturelle. C’est la quête de l’âme pécheresse, c’est-à-dire blessée mortellemen
13 est jouissance, et jouissance d’une naturelle et surnaturelle Beauté… gardant jusqu’en ses plus subtiles sublimations quelque chose
12 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
14 le simple succédané de l’intelligible providence surnaturelle 53  ». Mais qui ne voit [p. 100] que cette Âme du Monde le tient auss
15pose ses conditions : « L’intelligible providence surnaturelle » ! Toute-puissance des prétentions rationalistes ! « Le meilleur moy
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
16n pour les choses, les plantes, les animaux ou le surnaturel. Mais un confort moral et un luxe matériel largement partagé par tout
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
17pose doublement tous les termes à la fois dans le surnaturel (ou monde céleste) et dans le sensible terrestre, la structure des re
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
18e sa foi terrestre et politique dans un avènement surnaturel : l’ordre catholique restauré. Chez son porte-parole le plus « europé
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
19 le Christianisme a apporté à l’Europe un système surnaturel qui ne tolérait pas de rivaux. Dans la mesure où le Christianisme a d
17 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
20pose doublement tous les termes à la fois dans le surnaturel (ou monde céleste) et dans le sensible terrestre, la structure des re
18 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
21nos actes nous suivent ». C’est la mystique et le surnaturel, autant que la magie et la superstition. C’est enfin et surtout la no
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
22olu et impersonnel, comme en Inde, ou aux esprits surnaturels, comme dans la magie africaine, mais aux corps et à la matière et à t
20 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
23c les choses naturelles, et par là même, avec les surnaturelles. Il en ressent une vague et intermittente détresse — qu’il met d’aill