1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
1e (caché dans un réduit, Markovitch, l’idéaliste, surprend sa femme, la vertueuse Véra avec un des Anglais) : Ils s’embrassaien
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
2ené Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927) i Surprendre est peu de chose, il faut transplanter. Max Jacob. Ce soir-là, le pr
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
3 tiens. Je sais où vous êtes. Vous n’allez pas me surprendre par-derrière. Une fois — et ce n’est pas que je m’en vante, — j’ai tu
4 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
4n sur sa table de travail, de façon à pouvoir s’y surprendre à tout instant. Cet exercice — essayez ! — ne tarde pas à devenir obs
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
5as en curieux : en mystique. Pareille attitude ne surprendra pas un moderne ; mais elle est unique dans la littérature française d
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
6ses avec toutes les formes du mal, jamais vous ne surprendrez [p. 632] dans ses yeux rien du moralisme glacial des « honnêtes gens 
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
7ritiques protestants du xixe siècle. L’on serait surpris de constater à ce sujet que les jugements d’un Vinet sur le Romantism
8 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
8’y a sentiment que de ce qui nous quitte, ou nous surprend, ou bien encore au fond de l’être nous déchire et nous ressuscite. À
9 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
9nt nos plaisirs et d’où remonte notre peine. Ah ! surprendre sur un visage décontenancé, et jusque dans le rythme d’une respiratio
10 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
10’on me répondait : « Ici, la jeune fille Aurore a surpris la licorne pure… » (Je croyais voir un éclair blanc sous la futaie.)
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
11te à travers les prairies ou le long des lisières surprendre les chevreuils et repérer les « bocks » mal encornés. Le fusil déposé
12 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
12sans examen de « manœuvre réactionnaire », on est surpris de trouver dans le quotidien politique de combat ou dans les revues b
13 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
13ue et folie. Le Christ dit à deux pêcheurs, qu’il surprend à leur travail : « Suivez-moi. » Ils laissent là leurs filets, et san
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
14a naissance et l’ampleur véritable. Ainsi la nuit surprend les hommes, ainsi les crises et les paniques s’installent. Métamorpho
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
15ynamique de l’incarnation, nous avons essayé d’en surprendre le fait dans l’expression écrite. Beaucoup de lettrés, peut-être auss
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
16 ai questionnés : [p. 73] ils ont eu l’air plutôt surpris. « On a toujours fait comme ça. » Un jour, le père Renaud étant venu
17lus de liberté qu’auparavant, etc. Mais ce qui me surprit davantage, ce fut la question franche d’un garçon de vingt ans, costa
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
18ir », me disait un gardien de l’ordre qui m’avait surpris sur les quais de la Seine, au plus profond d’une contemplation des ea
19e « liberté oblige ». Au sortir de la réunion, je surprends cette phrase d’un homme, dans la cour, tandis qu’il donne du feu à so
18 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
20. Je les ai questionnés : ils ont eu l’air plutôt surpris. « On a toujours fait comme ça. » Un jour, le père Renaud étant venu
21lus de liberté qu’auparavant, etc. Mais ce qui me surprit davantage, ce fut la question franche d’un garçon de vingt ans, costa
19 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
22tre tous. Elle ne sait ni lire ni écrire. On peut surprendre, dans cette scène étonnante, l’un des secrets de l’art de Selma Lager
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
23. Le nain Frocine, complice des barons, cherche à surprendre les amants et leur tend un piège. Entre le lit de Tristan et celui de
24nent une vie « aspre et dure ». Un jour, Marc les surprend endormis. Mais il se trouve que Tristan a déposé entre leurs corps so
25ls ne prévoient nullement que le roi pourrait les surprendre. Or on ne trouve [p. 32] ni un vers ni un mot, dans les différentes v
26 épées échangées le fait voir. Quand le roi vient surprendre les amants, l’on se rappelle qu’il substitue son arme à celle de son
27alerie et les coutumes féodales, nous a permis de surprendre le mécanisme de ces contradictions. Alors a commencé notre recherche
28ée à dessein, il demeure qu’elle nous a permis de surprendre à l’état naissant quelques relations fondamentales qui sous-tendent n
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
29hodoxe, que nous aurons les meilleures chances de surprendre à l’état naissant la dialectique des « choses bizarres »… 2. Trista
30âme par l’Amour tout-puissant, la vocation qui la surprend comme malgré elle. Une vie nouvelle commence ici (Appendice 9). Norma
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
31 et ses amis sont amenés à définir leur art qu’on surprend mieux qu’ailleurs chez les poètes italiens le vrai mystère des trouba
32 de la gauloiserie et de l’amour alambiqué, on le surprend dans une satire du xiiie siècle [p. 206] intitulée l’Évangile des fe
23 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
33on chorale. Le choix de ce sujet n’a pas été sans surprendre certains de mes amis protestants, et — pour d’autres raisons sans dou
24 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
34 unanimes à prévoir le destin qui maintenant nous surprend. Nous avons eu bien assez de prophètes. Nous n’avons pas le droit de
25 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
35s. Ou bien encore, elle aura l’impression d’avoir surpris une réunion d’initiés, habitués à un certain langage, dont personne n
36i même une chose assez désobligeante, et qui vous surprendra peut-être : le peuple suisse souffre d’un défaut qu’il me faut bien n
26 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
37ie privée, qu’on n’y voie de ma part nul désir de surprendre. Tout simplement, le Diable habite ailleurs en temps normal. Poussé p
27 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
38nce inespérée. En d’autres temps, il pouvait nous surprendre au détour d’un subtil argument sur la grâce, qu’il opposait à la loi,
28 1944, Les Personnes du drame. Introduction
39age des formes, chercher l’homme, c’est tenter de surprendre la personne. Voir des formes, épouser des rythmes — qu’ils soient de
29 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
40ultiplie dans la vie quotidienne les occasions de surprendre l’incongru, le manque de signification satisfaisante, la nécessité « 
30 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
41ire. Le premier devoir est de ne point se laisser surprendre. » C’est qu’il ne croit plus à la paix. Tous les deux ont de bonnes r
31 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
42méditants, désabusés et sans avenir que j’ai déjà surpris en France… Nous devions repartir ce soir en train, mais en prenant l’
32 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
43is quel air de passion, un peu trop tôt, qui nous surprend… L’auteur. N’est-ce pas toujours ainsi ? Je veux dire : tout écrivai
33 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
44n sur sa table de travail, de façon à pouvoir s’y surprendre à tout instant. Cet exercice — essayez ! — ne tarde pas à devenir obs
34 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
45tonnera. Tel est le calcul de l’homme sans ombre. Surprendre ce Français, c’est passer au soleil : c’est donc avouer son terrible
35 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
46ait certes s’y attendre, et pourtant l’on demeure surpris. C’est que tout, dans ses livres — surtout les plus sincères — sembla
47t constituée sa gloire.) Et cependant, je me suis surpris à désirer une gloire qui ne m’ennuierait pas. Non point la leur, mais
36 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
48s perdent leur divinité de s’être une fois laissé surprendre et abuser. À cette double infraction aux grâces de l’esprit (comme je
37 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
49t seul à lui répondre. Après cela, l’on fut moins surpris de voir quelques-unes des thèses fédéralistes acceptées par une assem
38 1948, Suite neuchâteloise. II
50n passé, d’un avenir toujours présents ? Proust a surpris le mécanisme du souvenir conditionné. Il nous livre à l’accidentel, e
39 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
51 sous leurs pas, cache une réalité finale qui les surprenne. Christophe Colomb voyait les Indes, ou nommait ainsi sa vision. Cont
40 1949, La Vie protestante, articles (1938–1978). Printemps de l’Europe (29 avril 1949)
52on qui les guide cache une réalité finale qui les surprenne. Christophe Colomb voyait les Indes, on nommait ainsi sa vision. Cont
41 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
53peuple suisse. Il ne faut pas que l’histoire nous surprenne, endormis dans la fausse sécurité d’une tradition qui a peut-être fai
42 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
54aches noires, et d’une placidité d’expression qui surprend. Vêtus de blouses bleues et de longues culottes blanches serrées aux
55ouffle à l’oreille mon voisin. Ce qui m’a le plus surpris, c’est l’inhumanité (à notre sens occidental) de ces deux êtres absol
43 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
56eprésentation, dit-il, est le moyen par lequel je surprendrai la conscience du roi. » Tous les deux choisissent donc des moyens ind
44 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
57II. Les mouvements de militants européens ont été surpris par l’échec de la CED. En effet, cet échec a résulté du fait qu’on la
45 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
58éniable, et c’est le contraire qui aurait de quoi surprendre. Comment pourrait-on rendre compte du fait certain que la Science est
46 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
59 variées ? Un exemple précis va nous permettre de surprendre à l’état naissant le passage des options fondamentales de l’homme à s
60ucatan, à construire la lentille de Palomar, et à surprendre le comportement d’un méson dans le noyau atomique. Un même mouvement
47 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
61éniable, et c’est le contraire qui aurait de quoi surprendre. Comment pourrait-on rendre compte du fait certain que la Science est
48 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
62poutnik ou l’art de compenser. — Si vous avez été surpris, ce n’est pas ma faute : j’en parlais ici même il y a tout juste un a
63 juste un an 68 . C’est votre inattention qui m’a surpris, et l’ampleur de l’ébahissement : l’un des plus grands du siècle qui
49 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
64e de la nouveauté et du record, de ce qui change, surprend, innove, et surtout vous permet de ne pas être confondu avec le voisi
65t, et plus spécialement de l’Europe. Mais je vous surprendrais peut-être si je vous demandais à brûle-pourpoint pourquoi c’est l’Eur
50 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
66ur des millions d’Aztèques plus fins qu’eux, mais surpris. Le patriotisme terrien va dominer le siècle à venir. On le sent naît
51 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
67ve de la conduite des affaires ne manquait pas de surprendre ou de scandaliser les étrangers. C’est qu’ils oubliaient l’origine, l
52 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
68 pour une fille encore impubère n’aurait guère pu surprendre au Moyen Âge. On a coutume de vénérer l’amour de Dante pour Béatrice
53 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Heinz Gollwitzer, Europabild und Europagedanke (septembre 1959)
69la France. Le lecteur français, en revanche, sera surpris de découvrir à quel point la pensée romantique allemande est nourrie
54 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Note liminaire
70 est une idée de l’amour. Cette succession pourra surprendre. Des transitions logiques ménagées après coup entre les différents ch
55 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
71 pour une fille encore impubère n’aurait guère pu surprendre au moyen âge. On a coutume de vénérer l’amour de Dante pour Béatrice
56 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
72eprésentation, dit-il, est le moyen par lequel je surprendrai la conscience du roi. » Tous les deux choisissent donc des moyens ind
57 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
73œurs ? 48  » Au comble du défi, Don Juan vient de surprendre la vérité secrète de son pire Adversaire. Qui sait s’il ne va pas l’a
58 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
74ts, cela va sans dire, et dont il sera le premier surpris lorsqu’il en trouvera beaucoup plus tard la clef 73 . 1° Aimer l’imag
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
75. La plupart des Occidentaux d’aujourd’hui seront surpris, choqués et peinés par ce réquisitoire… Voici donc notre Europe somm
60 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
76rs ? » 122 Au comble du défi, Don Juan vient de surprendre la vérité secrète de son pire Adversaire. Qui sait s’il ne va pas l’a
61 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
77que mais aussi l’esclavage, pour le punir d’avoir surpris son père en pleine ivresse sans songer comme ses frères à le couvrir
62 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
78connaissaient que la tradition : l’innovation les surprend donc comme une tempête. À l’inverse, l’Amérique n’a pas eu de Moyen Â
63 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
79ux décisions intervenues. Ce chassé-croisé n’a pu surprendre que ceux qui croient ce qu’il leur convient d’imaginer que l’autre fe
64 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
80ait Karl Barth lui-même, qui n’a pas fini de nous surprendre ? C’est sans doute par rapport à Pascal qu’il serait le plus intéress
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
81mbre de la Confédération. Cette constatation peut surprendre. Elle déconcerte les habitudes d’esprit modernes, plus légalistes que
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
82positions surprenantes ne me paraissent pas avoir surpris outre mesure nos historiens. Ils y voient un hommage à la bravoure de
67 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
83 air, un rien. L’indiscrétion du regard suisse me surprend à chacun de mes retours. Comment décrire et comment justifier l’espèc
84rt ou résultat fictif des statistiques. Voilà qui surprendra, s’agissant d’un pays exceptionnellement composite : vingt-cinq États
85 la maison au-dessus de la poste ! » Nous l’avons surpris dans son atelier, en train de triturer une mince colonne de terre. « 
68 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
86rt ou résultat fictif des statistiques. Voilà qui surprendra, s’agissant d’un pays exceptionnellement composite : vingt-cinq États
69 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Stampa, vieux village… (15-16 janvier 1966)
87le », comme dit la Bible. C’est là que je l’avais surpris un jour en plein travail — on ne devrait jamais faire ça — pour décou
70 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
88e en me disant que j’allais beaucoup les ennuyer. Surpris par des applaudissements pour je ne sais quoi, après une dizaine de m
71 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
89s proche, bien mat, et immobile… La détonation me surprit. Je reposai mon arme en faisant sauter la douille et rechargeai machi
72 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
90u’à cela, du moins, il n’a jamais songé.) Je l’ai surpris, notre dialogue s’est noué, et il se poursuivra dans plusieurs de mes
73 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Objection de conscience : Denis de Rougemont répond (4 juillet 1969)
91969) aa Monsieur le Rédacteur en chef, J’ai été surpris de vous voir répondre à une lettre que j’avais adressée au président
74 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
92 sous leurs pas, cache une réalité finale qui les surprenne. Christophe Colomb voyait les Indes, ou nommait ainsi sa vision. Cont
75 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
93ine, jusqu’à notre bombe atomique. Voilà qui peut surprendre, mais qui est en somme très simple : la religion prépondérante de l’E
76 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
94 peut illustrer l’effet de reconnaissance qui m’a surpris lorsque j’ai relu mon essai en vue de cette réédition : [p. 8] Lettr
77 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
95renouvelé par ce genius loci qui chaque fois nous surprend — je ne puis m’empêcher de penser, par-dessus le déroulement des déba
78 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
96 au secret de la psyché de leur époque qu’ils ont surpris l’avenir comme à l’état naissant. À leurs yeux, la morale du travail
79 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
97’illustrer pour ceux que ma thèse pourrait encore surprendre. Déclaration type d’un gérant contemporain : « Nous voulons faire un
9880 . » La crise de l’automne 1973 a non seulement surpris nos gouvernants, mais les a livrés sans défense au chantage des émirs
80 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
99ant un temps historique, linéaire, où l’événement surprend et ne se produit qu’une fois, mais elle minimise les intrigues (qu’el
81 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
100 au secret de la psyché de leur époque qu’ils ont surpris l’avenir comme à l’état naissant. À leurs yeux, la morale du travail
82 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
101b. Plus Malin que Démon. — Au total, ce qui peut surprendre dans ce livre, c’est qu’il n’essaye pas un instant de faire peur ni d