1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1’on se donne la peine de l’écraser, — c’est qu’il symbolise tout cet état d’esprit « bien Parisien » dont de récentes statistique
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
2égime. L’architecture de nos « palais scolaires » symbolise d’une façon frappante ce qu’il y a de schématique et de monotone dans
3 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
3mental qui pour Schiller et surtout pour Schlegel symbolisait celle de l’antique et du moderne, Kassner répondrait aujourd’hui par
4 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
4prend une valeur d’acte ou de jugement, l’on peut symboliser l’opposition des deux visions du monde dans celle, plus précise, de d
5 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
5 de cette laideur pauvre et presque abstraite qui symbolise assez bien le régime. Quatre gaillards en uniforme, vautrés sur un ba
6 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
6lexes que nos sommations, tout le mal moderne est symbolisé par cette disjonction du travail et du loisir, dont il faut maintenan
7 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
7lexes que nos sommations, tout le mal moderne est symbolisé par cette disjonction du travail et du loisir, dont il faut maintenan
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
8u bien tu crois aussi à ce sérieux de l’existence symbolisé [p. 611] par la caisse d’épargne. Ou bien tu joues toute ta vie sur l
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
9, et nos belles excitées des meetings communistes symbolisent non sans pittoresque l’impudeur d’une caste impuissante, abandonnée à
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
10ocation de Dieu. Et de même que cette révolte est symbolisée au concret par les statues des idoles étrangères, cette vocation sera
11tatues des idoles étrangères, cette vocation sera symbolisée par la présence de l’Arche de l’Alliance, aussi nommée arche du témoi
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
12trop étroite, c’est que la fin qu’elle prépare et symbolise est elle-même une fin partielle, et donc une fin avant-dernière, une
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
13ns l’histoire ou l’action des signes visibles qui symbolisaient leur grandeur. Et l’histoire des mesures communes ordonnées à ces gra
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
14amour, on ne fait plus des enfants. Cette formule symbolise tout le reste. Ainsi l’esprit « moderne » nous apparaît dans son ense
14 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
15ns l’histoire ou l’action des signes visibles qui symbolisaient leur grandeur. Et l’histoire des mesures communes ordonnées à ces gra
15 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
16nflées, vers le Bonheur, la Richesse, le Progrès. Symbolisés, je le répète, par Stakhanov, l’homme des 1000 tonnes par jour et des
16 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
17itime et possible à la passion : l’idée de Nation symbolisée par le Führer. D’abord on prive la femme de son auréole romantique :
17 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
18cz tire son tragique le plus secret du fait qu’il symbolise, [p. 146] illustre et concrétise une condition qui n’est pas seulemen
18 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
19e détente par calembour. Tout cela est assez bien symbolisé par la déclaration de la Tortue à Tête de Veau, qui croit que les qua
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
20part à l’importance vitale des faits que le mythe symbolise. Si ces faits n’étaient pas obscurs, ou s’il n’y avait quelque intérê
21er de ces mariages est l’obstacle de fait. Il est symbolisé par l’existence concrète du mari, méprisé par l’amour courtois. Occas
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
22sse : ils le remplacent par une cène fraternelle, symbolisant des événements tout spirituels. Ils rejettent aussi le baptême par l’
23même qui, pour [p. 129] n’importe quel ascétisme, symbolise l’état par excellence du péché et de la mort : l’acte sexuel » 71 . M
24orps sont voués au désir, dont le philtre d’amour symbolise l’inéluctable tyrannie. L’homme n’est pas libre. Il est déterminé par
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
25ée d’une faveur de la bergère. Voici un trait qui symbolise tout le reste. Au cinquième et dernier volume de ce roman que l’on n’
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
26 son effet hypnotique et inharmonieux, le tambour symbolise la transition entre l’époque de la [p. 274] chevalerie et celle de l’
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
27égitime et possible à la passion l’idée de Nation symbolisée par le Führer. D’abord on priva la femme de son auréole romantique :
24 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
28 blessure dont ils souffrent est presque toujours symbolisée par la perte d’un être aimé. Passer dans l’autre monde, c’est retrouv
25 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
29 gravitait autour du Frère Claus, figure centrale symbolisant l’idée confédérale créatrice de la Suisse. Les cantons personnifiés p
26 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
30ales, — je serais tenté de dire : en deux teams — symbolise simplement le principe de la discussion, indispensable à toute vie dé
27 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
31larmante, nous avons retrouvé, dans la figure qui symbolise toutes les terreurs du siècle, la plupart des aspects classiques du D
32star pour son mari. Voilà le grand malentendu que symbolise la déesse du port de New York, en éclairant sans conditions tous les
28 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
33u bien tu crois aussi à ce sérieux de l’existence symbolisé par la cote de la Bourse. Ou bien tu joues toute ta vie sur le pardon
29 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
34e certaine mystique raciale : c’est tout cela que symbolise le verre à pied saisi dans le mouvement du croquis. Et dans la lampe,
30 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
35 blessure dont ils souffrent est presque toujours symbolisée par la perte d’un être aimé. Passer dans l’autre monde, c’est retrouv
31 1946, Lettres sur la bombe atomique. 11. Tous démocrates
36mais sur la définition d’une réalité que ce terme symbolise et parfois dissimule : Qu’est-ce que la liberté ? Et cela nous amèner
32 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
37mais sur la définition d’une réalité que ce terme symbolise et parfois dissimule : qu’est-ce que la liberté ? Et cela nous amèner
33 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
38gales — je serais tenté de dire : en deux teams — symbolise simplement le principe de la discussion, indispensable à toute vie dé
34 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
39ode de vie, un idéal et un climat de liberté, que symbolise depuis des siècles le nom d’Europe. En les perdant, nous serions assu
35 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
40 existait réellement là où toutes les valeurs que symbolise le mot culture représentaient des fins en soi ; là où toutes les acti
36 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
41. L’introducteur annonce une « danse des sticks » symbolisant le duel de dieux jumeaux. La musique commence doucement, batterie sou
37 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
42le cardinal Mathieu Schiner, Zwingli. Ces figures symbolisent les trois actes du drame où se joua le sort de la Suisse moderne. [p
38 1953, Journal de Genève, articles (1926–1982). Aller et retour (21 mai 1953)
43rticles de Life ; enfin « l’invasion culturelle » symbolisée par le succès des Digests. Selon les inspirateurs de cette campagne i
39 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aller et retour (avril 1953)
44 ; enfin « l’invasion culturelle » de Wall Street symbolisée par le succès des digests. Selon les inspirateurs de cette campagne —
40 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
45ints pays, la domination des valeurs matérielles, symbolisée par le règne de quelques trusts. Mais il se trouve que les communiste
41 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
46, à l’extrême de la précision, les gestes rituels symbolisant l’action d’un dieu. Toute variation individuelle, trahissant le tempé
42 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
47uples : tout confirme, au contraire, les préjugés symbolisant leurs différences à première vue. J’ai regardé tous mes voisins, comm
43 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
48iété elle-même, encore qu’il soit le plus souvent symbolisé par une dramatis persona, pour les besoins de la narration et de la r
49ine, interdite, enlevée à Tristan par l’homme qui symbolise le Pouvoir régnant, — la fuite dans la forêt, le second mariage, la d
50 même si nul interdit moral ou nul tabou ne vient symboliser, pour les besoins de la fable et la commodité du romancier, l’essence
44 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
51mental qui pour Schiller et surtout pour Schlegel symbolisait celle de l’antique et du moderne, Kassner répondrait aujourd’hui par
45 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
52 siècle. — L’entrevue dans la ferme de Camp David symbolise au mieux la portée de ce voyage fabuleux, dont on n’a pas encore bien
46 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
53iété elle-même, encore qu’il soit le plus souvent symbolisé par une dramatis persona, pour les besoins de la narration et de la r
54ine, interdite, enlevée à Tristan par l’homme qui symbolise le Pouvoir régnant, — la fuite dans la forêt, le second mariage, la d
55 même si nul interdit moral ou nul tabou ne vient symboliser, pour les besoins de la fable et la commodité du romancier, l’essence
47 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
56 Un seul exemple : la décision fondant le mariage symbolisait aussi, nous l’avons vu, le fondement même de toute éthique existentie
57 entre les deux puissances de l’Éros animique que symbolisent les mythes de Don Juan et de Tristan. Suivons maintenant les phases d
58la durée des éléments variés dont nos deux mythes symbolisent l’excès ou l’échec, la plupart des couples réels sont soumis dans leu
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
59nagés, cultivés, isolés l’un de l’autre, — et que symbolisent nos deux mythes, — j’oserai dire à mon tour, inversant son aveu et le
49 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
60mental qui pour Schiller et surtout pour Schlegel symbolisait celle de l’antique et du moderne, Kassner répondrait aujourd’hui par
50 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
61la vie concrète, l’Occident répond par des mythes symbolisant ses résistances naturelles, et qui font l’intérêt de sa vie amoureuse
51 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
62ît l’entropie du monde. À l’extrême, que le Mythe symbolise avec une grande simplicité dans l’opéra, Don Juan n’est plus qu’un co
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
63n millénaire au moins, comme nous le verrons, que symbolise l’Idylle de Moschos, si tardive qu’elle soit. Selon la plupart des co
64ète serait la vie contemplative. Le rapt d’Europe symbolise à ses yeux le passage de l’âme du temporel à l’éternel : Cette pucel
65tion entre le mythe, l’évolution religieuse qu’il symbolise et l’Europe naissant à l’histoire. Un de nos grands historiens contem
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
66ues désignations mystiques — l’Orient résumant et symbolisant toutes les qualités lumineuses et spirituelles, l’Occident la nuit de
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
67ère fois l’idéal des Montesquieu et des Voltaire, symbolisé par la figure épurée du « Cosmopolite » : Le cosmopolite obéit à tou
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
68évolte contre les interdits des dieux jaloux, qui symbolisent les craintes de l’humanité primitive en [p. 340] présence des forces
56 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
69 Un seul exemple : la décision fondant le mariage symbolisait aussi, nous l’avons vu, le fondement même de toute éthique existentie
70 entre les deux puissances de l’Éros animique que symbolisent les mythes de Don Juan et de Tristan. Suivons maintenant les phases d
57 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
71la durée des éléments variés dont nos deux mythes symbolisent l’excès ou l’échec, la plupart des couples réels sont soumis dans leu
58 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
72ait leur seule force, au mépris de l’homme qu’ils symbolisent. C’est alors qu’il perdra la face devant l’Histoire. p. 56 az. «
59 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
73la vie concrète, l’Occident répond par des mythes symbolisant ses résistances naturelles, et qui font l’intérêt de sa vie amoureuse
60 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
74rite, à l’extrême de la précision, les gestes qui symbolisent l’action d’un dieu. Toute variation individuelle, trahissant le tempé
61 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
75u’un des héros de la plus ancienne poésie grecque symbolise au mieux la passion qui anime cette aventure sans précédent : je veux
62 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
76orthodoxes, ou du mouvement catholique romain que symbolise le concile œcuménique convoqué par Jean XXIII ; qu’il s’agisse des co
77sa santé mentale et de son existence physique que symbolise, sur la place du village, un dernier monument dont je n’ai pas parlé,
63 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
78 compatriotes. Mieux encore, je soupçonne qu’elle symbolise un idéal presque trop beau pour être vrai aux yeux de l’immense major
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
79l, siège du gouvernement et des Chambres à Berne, symbolise, avec Saint-Moritz, ce que la Suisse des temps modernes a sans doute
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
80 Le Citoyen de Genève sait donc très bien ce que symbolise déjà le nom de la Suisse, lié au mythe de Tell 45 . Et le seigneur de
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
81du monde extérieur et de l’ensemble européen. Ils symbolisent ainsi, en termes humains, la situation générale du pays, qui s’exprim
82 le slogan de la Migros qui explique autant qu’il symbolise cette carrière exceptionnelle, si peu suisse par le rythme endiablé,
67 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
83compatriotes. Mieux encore : je soupçonne qu’elle symbolise un idéal presque trop beau pour être vrai aux yeux de l’immense major
68 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
84rieux, la prise de conscience commune du problème symbolisé par l’ellipse Europe-Monde. Le groupe a commencé par établir une list
69 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’écrivain et l’événement (7-8 septembre 1968)
85orie très vaste, dont la limite inférieure serait symbolisée par le nom de Françoise Sagan, ludion des moods à la mode, et la limi
70 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
86 nous-mêmes. Nous n’acceptons pas la scission que symbolise le rideau de fer ; mais nous pensons que le meilleur moyen de ramener
71 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
87’il a créé le mythe de son caractère sacro-saint, symbolisé par les images du sol de la patrie et des frontières inamovibles qu’o
72 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
88orie très vaste, dont la limite inférieure serait symbolisée par le nom de Françoise Sagan, ludion des moods à la mode, et la limi
73 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
89rite, à l’extrême de la précision, les gestes qui symbolisent l’action d’un dieu. Toute variation individuelle, trahissant le tempé
90 Quant à l’électricité, dont parlait Lénine, elle symbolise l’industrialisation. [p. 103] En électrifiant le pays, le communisme
74 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
91 Quant à l’électricité, dont parlait Lénine, elle symbolise l’industrialisation. En électrifiant le pays, le communisme a renouve
75 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Le testament de Tristan (14-15 novembre 1970)
92nt sa tombe que la France seule, une fois de plus symbolisée par son armée… p. 33 aj. « Le testament de Tristan », Gazette
76 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
93s troubadours et du vaste complexe d’hérésies que symbolise le nom de catharisme. Tout commence avec la publication en 1937 de La
94vengeance du « père » étant la castration du fils symbolisée par la séparation (perte du sein maternel, sevrage), on comprend que
95 même si nul interdit moral ou nul tabou ne vient symboliser, pour les besoins de la fable et la commodité du romancier, l’essence
77 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
96érieure (parmi les écrivains qui comptent) serait symbolisée par le nom de Françoise Sagan, ludion des moods à la mode, et la limi
78 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). Genève, exemple européen ? (10-11 novembre 1973)
97uanier qui ne sert à rien ni à personne, mais qui symbolise la « souveraineté » (d’ailleurs de plus en plus fictive) des États. O
79 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
98 mythe de la Création et astronomie. C’est ce que symbolise le mythe de l’Enlèvement d’Europe. Europe, princesse de Tyr — non loi
80 1976, Réforme, articles (1946–1980). À propos du Concorde (21 février 1976)
99s fortunes, c’est le contraire de ce que Concorde symbolise. Le luxe suprême de demain, je l’ai défini au lendemain d’Hiroshima :
81 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
100volte contre les frustrations de toute nature que symbolisent les embouteillages — tous ces phénomènes bien connus, relèvent d’une
82 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
101rtunes, c’est le contraire de ce que « Concorde » symbolise. Le luxe suprême de demain, je l’ai défini au lendemain d’Hiroshima :
83 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
102n a dû interdire le DDT. Je crois que cet exemple symbolise un des aspects de ce qu’a déchaîné sur le monde la civilisation occid