1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1 de grâce à cet esthétisme énervant qu’on appelle symbolisme ; et elle a donné naissance à la doctrine de M. de Montherlant, qui e
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2ens de l’enrobement des vérités occultes, de leur symbolisme concret, de leur incarnation, qu’il est possible de lire les Affinité
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3ux que ne peut l’être à nos yeux, par exemple, le symbolisme de la Dame. Dans l’optique de l’homme médiéval, toute chose signifie
4rs poèmes avaient un double sens précis, outre le symbolisme habituel et qui allait de soi. Dans ce cas, le symbole se double d’un
5e suffisait bien à des poètes pour « colorer » un symbolisme même dogmatique à l’origine. 3. L’Amour courtois serait une idéalisat
6courante. On pourrait se borner à rappeler que le symbolisme médiéval procède généralement de haut en bas — de ciel en terre — ce
7comment ne pas songer au Roman de la Rose ? Et le symbolisme chevaleresque se retrouve dans l’ouvrage de Nizami de Ganja : le Roma
8uïtés renaissant toujours aux mêmes endroits, son symbolisme enfin, remonte de l’Irak des soufis platonisants et manichéisants jus
9d roman de Lancelot (qui date de 1225 environ) le symbolisme et l’allégorie sont évidents, si saugrenues que puissent paraître les
10 que le fond breton se soit si aisément adapté au symbolisme du roman courtois. Mais cette analogie reste purement formelle. Tout
11rite comme une église, avec une science réelle du symbolisme liturgique et de l’architecture gothique naissante. Mais sur le lit s
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
12 combat » d’amour, dont il faut sortir vaincu. Le symbolisme des « châteaux », havres de l’amour. Le symbolisme du « miroir », amo
13ymbolisme des « châteaux », havres de l’amour. Le symbolisme du « miroir », amour imparfait renvoyant à l’amour parfait. [p. 177]
14s plus féconds éléments de leur doctrine, de leur symbolisme et de leur terminologie passent dans la mystique du xiiie siècle par
15influence littéraire qui apparaît surtout dans le symbolisme guerrier du combat spirituel et du Château intérieur. » Extraordinair
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
16e. Edgar Poe engendra Baudelaire, qui engendra le symbolisme, qui engendra des mandragores, des femmes sans corps, des jeunes Parq
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
17on du tout qu’il est un débauché. Ayant choisi le symbolisme amoureux, il joue le jeu le plus naturel, selon la coutume de son tem
7 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
18d la moindre démarche épuisante… [p. 117] Ici le symbolisme est peut-être plus clair, et plus exactement déterminant qu’il ne l’é
8 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
19es doivent permettre de passer, par une espèce de symbolisme abstrait — si j’ose dire — à la formule mathématique ; d’autre part,
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
20ésenté la période « orientale » de l’Occident. Le symbolisme y dominait dans tous les ordres ; les trois grandes castes tendaient
21l… [p. 23] Réalités internes de l’opposition a) Symbolisme de l’Orient et de l’Occident 5 . — L’Orient et l’Occident ne sont do
10 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
22stoire des religions, nous font saisir comment le symbolisme du Centre régit le choix, ou pour mieux dire la « découverte » des li
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
23abe, l’analogie des énoncés est indéniable. Si le symbolisme concret des soufis transpose doublement tous les termes à la fois dan
12 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
24be, l’homologie des énoncés est indéniable. Si le symbolisme concret des soufis transpose doublement tous les termes à la fois dan
13 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
25roupes humains. Le classicisme, le romantisme, le symbolisme et l’existentialisme sont des phénomènes internationaux par excellenc