1 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
1points de vue affrontés du patronat et de l’union syndicale, dont les déclarations officielles seront citées in extenso. Pas de
2 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
2e vue [p. 63] affrontés du patronat et de l’union syndicale, dont les déclarations officielles seront citées in extenso. Ainsi la
3 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
3ys : parlements, partis politiques, organisations syndicales et professionnelles, églises, ligues féminines, universités, etc. C’e
4 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
4s nos églises, dans nos milieux professionnels et syndicaux, les hommes et les gouvernements qui travaillent à cette œuvre de sal
5 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
5s nos églises, dans nos milieux professionnels et syndicaux, les hommes et les gouvernements qui travaillent à cette œuvre de sal
6 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
6z les Suisses, que la structure des organisations syndicales. En 1946, il y avait en Suisse environ 440 000 syndiqués, sur plus de
7nguistique. Les fédérations qui composent l’Union syndicale suisse, et surtout celles de la Suisse [p. 112] romande, restent jalo
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
8s nos églises, dans nos milieux professionnels et syndicaux, les hommes et les gouvernements qui travaillent à cette œuvre de sal
8 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
9ment le Comité d’action. La première organisation syndicale du Mexique, le fameux CROM fut leur œuvre. Grâce à eux, J.H.R. avait
10duire que l’action propre de Retinger dans la vie syndicale fut conforme à sa vocation la plus constante : établir des relations
11e Retinger organise le premier congrès des unions syndicales de l’Amérique latine, en 1924, et qu’il obtient des secours internati
12lui que plus tard, en 1923, lorsque la Fédération syndicale internationale l’a dépêché auprès du général, alors président du Cons
9 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
13es, associations professionnelles, estudiantines, syndicales, religieuses, politiques, etc. permettent des échanges d’idées entre
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
14négociant avec les divers groupes professionnels, syndicaux ou capitalistes, des accords qu’il devra défendre devant un conseil v
15es liens entre les députés socialistes et l’Union syndicale suisse ne sont guère moins évidents : le parti socialiste est fort da
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
16démontre mieux que la structure des organisations syndicales. Le pluralisme qui les caractérise n’est pas seulement professionnel,
17nguistique. Les fédérations qui composent l’Union syndicale suisse, et surtout celles de la [p. 159] Suisse romande, restent jalo
12 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
18ralisme et du droit d’opposition, de nos formules syndicales, et de nos formules fédéralistes. Là encore, il ne s’agit pas un inst
13 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
19s groupements religieux, artistiques, politiques, syndicaux et sportifs qui se créent dans les grands ensembles : voilà beaucoup
14 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
20s-Unis et de l’Europe, ainsi que dans les milieux syndicaux non communistes. Les solutions au problème crucial du chômage comme p
15 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
21s nos Églises, dans nos milieux professionnels et syndicaux, les hommes et les gouvernements qui travaillent à cette œuvre de sal