1 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
1nt-ils l’action ? Est-ce un opportunisme purement tactique, d’allure électorale ? « Toutes les tentatives qui ne se fondent pas
2 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
2 l’homme que l’on trahit ainsi, et, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie sous-main avec le scandale, en fa
3 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
3ine concrète de toute révolution. Du point de vue tactique, le matérialisme a joué un rôle utile et même indispensable. Mais ce
4u matériel n’avait qu’une valeur en quelque sorte tactique, et tout à fait provisoire. Que le but final était bel et bien la lib
5osition personnaliste vis-à-vis de cette nouvelle tactique. Si les jeunes philosophes marxistes tiennent à ce qu’on parle de pré
4 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
6 l’homme que l’on trahit ainsi, et, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie sous-main avec le scandale, en fa
5 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
7 croient être réalistes quand ils empruntent leur tactique à l’adversaire. Les conséquences de ces deux faits sont faciles à pré
8ces de ces deux faits sont faciles à prévoir : la tactique utilisée par les antifascistes va leur dicter une attitude politique,
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
9nt-ils l’action ? Est-ce un opportunisme purement tactique, d’allure électorale ? « Toutes les tentatives qui ne se fondent pas
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
10ortance d’une définition de la personne. Toute la tactique de notre révolution en dépend. Humilité du spirituel Les revues bie
8 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
11 [p. 183] XIV Tactique personnaliste Les politiciens commettent une erreur que l’on jugera b
12» conventionnel. Nous les voyons utiliser la même tactique, pour des visées qui se voudraient antagonistes. C’est-à-dire, primo 
13a pensée personnaliste est désormais de créer une tactique déduite de la nature de la personne en acte. Pouvoir de la doctrine
14s mal armés, mais bien dirigés. Sur le plan de la tactique révolutionnaire, il faut traduire « pouvoir de la personne » par « so
15ne de l’ordre qu’elle entend établir. Doctrine et tactique sont absolument inséparables dans la Révolution. Et si l’on vient à l
16p. 186] n’avait pas suffisamment préparées. Cette tactique, infidèle au but final de la doctrine de Marx (anarchique), n’a pas t
17ransigeance de ses constructions, de ses buts. La tactique propre à un tel groupe n’est et ne peut être rien d’autre que l’actua
18e sa doctrine. Avant de proposer quelques maximes tactiques déduites de notre position personnaliste, il n’est pas inutile de for
19testent cette double carence 61 . Maximes d’une tactique personnaliste 1. Il faut déduire les moyens de la fin. (Les stalinien
9 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
20des clercs bourgeois. C’est ici la question de la tactique qui se pose, en même temps que celle des institutions à construire. L
10 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
21ères ou périmées, et de mots d’ordre soi-disant « tactiques », mis au service non point d’un idéal communautaire, mais de passion
11 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
22s dont elle ignore ou répudie la loi interne : la tactique d’un parti, par exemple. Ce n’est pas dans l’utilisation accidentelle
23as passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout devenir esclave d’une doctrine, mais
12 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
24 [p. 9] Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935) k 1. « Groupe compact, n
25phrases que nous citons ci-dessus définissent une tactique de groupe dont il est impossible de ne pas souligner l’exacte similit
26e de ne pas souligner l’exacte similitude avec la tactique de l’O.N. Quand on nous reproche, de divers côtés, de nous limiter vo
27s critiques : 1° Lénine a triomphé en vertu d’une tactique qui n’avait rien de « marxiste » au sens courant et vulgarisé du term
28ens courant et vulgarisé du terme, — alors que la tactique proprement marxiste, qui fut celle du communisme allemand, a conduit
29isme léniniste. On nous dira maintenant que cette tactique léniniste a conduit 16o millions d’hommes à l’esclavage du travail ét
30erons observer que Lénine, le premier, a trahi sa tactique dès qu’il est arrivé au pouvoir. Cela était fatal ; cette tactique en
31l est arrivé au pouvoir. Cela était fatal ; cette tactique en effet, s’il faut le répéter, n’avait rien de spécifiquement marxis
32s le sens personnaliste. C’est le hiatus entre la tactique de combat avant la prise de pouvoir et les buts collectivistes du gou
33les trahisons. À nous de reprendre maintenant une tactique qui n’est défendable jusqu’au bout que par des révolutionnaires perso
34on mépris de l’homme concret devait imprimer à la tactique de Lénine. C’est ainsi, — pour ne mentionner qu’un exemple — que nous
13 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). À propos du 14 juillet (juillet-août 1935)
35seul a dénoncée depuis longtemps : Erreur sur la tactique : lorsqu’on voit la gauche et la droite proclamer la priorité du « pl
14 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
36« intentions » ou de les tenir secrètes, toute sa tactique enfin, s’oriente vers la bataille, et non pas vers la révolution réel
37 serait ici le lieu de rappeler le grand principe tactique et doctrinal — ces deux aspects restant inséparables — formulé par Ar
38à citer un fait symbolique. Du point de vue de la tactique révolutionnaire, il est clair que la seule question décisive n’a été
39personne ne s’est encore préoccupé de ce problème tactique vraiment crucial, en dehors de L’Ordre nouveau. 5. — Les faits trav
15 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
40 la foi qui doit nous animer si, pour des raisons tactiques, nous passions sous silence cette radicale différence : le chrétien n
41t avec leurs groupes : vous y trouverez toute une tactique nouvelle d’action sociale, toute une tactique de rupture avec le déso
42une tactique nouvelle d’action sociale, toute une tactique de rupture avec le désordre établi, jusque dans le détail de la vie.
16 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
43 par la force, et dont la mesure actuelle est une tactique au service de la force commune, et non pas de la vérité…
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
44prolétariat 39 . » C’était en somme introduire la tactique de Lénine dans le plan culturel. C’était substituer aux lois les homm
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
45 [p. 127] des fins qui ne sont ordonnées qu’à une tactique, non à la vérité. Ou encore elles prétendent réduire la vérité elle-m
46lles prétendent réduire la vérité elle-même à une tactique. Enfin, et du seul fait qu’elles sont des mesures de propagande, elle
19 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
47 nôtre. Étudions les doctrines provisoires ou les tactiques de ces révolutions, mêlons-nous à leurs masses déifiées, distinguons
20 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
48formations de combat, partis ou ligues, les mêmes tactiques, la même démagogie, au service de doctrines qu’ils croient antagonist
21 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
49prolétariat. 53 C’était en somme introduire la tactique de Lénine dans le plan culturel. C’était substituer aux lois mythique
50 nôtre. Étudions les doctrines provisoires ou les tactiques de ces révolutions, mêlons-nous à leurs masses déifiées, distinguons
22 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
51e vraiment le marxisme, pourquoi s’indigner d’une tactique qui paraît seule capable de l’imposer ? Ce n’est pas là toucher le fo
23 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
52ères ou périmées, et de mots d’ordre soi-disant « tactiques », mis au service non point d’un idéal communautaire, mais de passion
24 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
53 pensée » tend à se confondre avec les directives tactiques de Moscou, refuse avec indignation l’épithète de « matérialiste ». Il
25 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
54que soit notre méfiance à l’endroit des synthèses tactiques ou doctrinales, nous ne pouvons formuler ici que des réserves proviso
26 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
55aste aux intérêts de la nation. Pour le reste, la tactique d’Hitler rappelle plutôt celle des Léninistes en 1919 : c’est la même
56tion, c’est sur le plan de la propagande et de la tactique totalitaires, une fois le pouvoir affermi. La justification des actes
27 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
57est rien, ou n’est que provisoire et simplement « tactique », et que l’idée qui préside à tout cela est si belle et si grande qu
28 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
58ble du manifeste donne penser que c’est plutôt la tactique… Si le Français, né malin, ne doit pas mourir gogo, la brochure [p. 8
29 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jacques Benoist-Méchin, Histoire de l’armée allemande depuis l’armistice (mars 1937)
59iciers du grand état-major. Du point de vue de la tactique révolutionnaire et contre-révolutionnaire, je ne connais pas d’ouvrag
30 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
60at et qui est prévue par lui ; c’est celle que la tactique moderne exige du soldat dans le terrain. Contraindre, ce serait peu.
31 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
61aste aux intérêts de la nation. Pour le reste, la tactique d’Hitler rappelle plutôt celle des Léninistes en 19 : c’est la même l
62tion, c’est sur le plan de la propagande et de la tactique totalitaires, une fois le pouvoir affermi. La justification des actes
32 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
63er le mal en lui opposant le bien, c’est toute la tactique des apôtres. Et pour qu’on n’aille pas penser que je préconise je ne
33 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
64lle ignore ou répudie [p. 21] la loi interne : la tactique d’un parti par exemple. Ce n’est pas dans l’utilisation accidentelle
65as passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout devenir esclave d’une doctrine, mais
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
66en restant chaste la « prouesse » divinisante. La tactique de Don Juan, c’est le viol, et aussitôt remportée la victoire, il aba
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
67erait vain de chercher des ressemblances entre la tactique des Anciens et leur conception de l’amour. Les deux domaines restent
68ne façon très précise à l’art des batailles, à la tactique militaire de l’époque. Il ne s’agit plus, désormais, d’une origine co
69re, la chevalerie était devenue insuffisante ; la tactique avait depuis longtemps renoncé à se conformer à ses règles : la guerr
70ue l’on pourra considérer tout changement dans la tactique militaire comme relatif à un changement dans les conceptions de l’amo
71mmerçants. Ils savaient le prix d’un soldat. Leur tactique consistait essentiellement à faire des prisonniers et à désorganiser
72ons. Du moins va-t-on multiplier les règles de la tactique et de la stratégie, afin que l’intelligence, et la « valeur » des che
73ôle. L’amour lui-même, d’ailleurs, va devenir une tactique. Il perd son auréole dramatique. [p. 281] 7. La guerre en dentelles
74iiie . Voici dans quels termes ils décrivent la « tactique » des roués de l’époque : « C’est dans cette guerre et ce jeu de l’am
75rre. « Celui qui écrit sur la stratégie et sur la tactique devrait s’astreindre à n’enseigner qu’une stratégie et une tactique n
76’astreindre à n’enseigner qu’une stratégie et une tactique nationales, seules susceptibles d’être profitables à la nation pour l
36 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
77 de type partisan, impliquant une discipline, une tactique, des mots d’ordre tactiques, un appareil centralisé — la négation par
78nt une discipline, une tactique, des mots d’ordre tactiques, un appareil centralisé — la négation parfaite de nos doctrines. 6. O
37 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
79 Toute propagande est efficace, voilà le principe tactique fondamental de notre siècle. Si aucune contre-propagande n’entre en a
38 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
80questions de principes mais dans les questions de tactique. Nous n’avons pas voulu nous laisser imposer une organisation qui aur
39 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
81a réprobation que provoque le racisme. Est-ce une tactique adroite et justifiable, au moment où toutes les Églises sont appelées
40 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
82e ainsi du bénéfice de l’attaque par surprise, sa tactique favorite. Nous avons donc soumis l’incognito de Satan au réactif de l
41 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
83 moderne, qu’a revêtu la violence hitlérienne. La tactique et la stratégie d’Hitler furent en sommes très simples. Il est apparu
42 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
84C’est à ce procédé que l’on reconnaît le mieux la tactique de Satan chez tous ses délégués. Mais ici, prenons garde ! Ce livre e
43 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
85 pas de mains. 22 Reconnaissons ici la vieille tactique, la sempiternelle tactique de Satan. Dès la première tentation en Ede
86aissons ici la vieille tactique, la sempiternelle tactique de Satan. Dès la première tentation en Eden, il a recours au même et
44 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
87tement châtiées, se dénoncent comme illusions. La tactique et la stratégie des dictatures ont illustré aux yeux des plus sceptiq
88par des images simples et frappantes, la [p. 194] tactique et la stratégie du Diable. Elles nous aident, elles nous forcent à re
45 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
89ins » (Kierkegaard). Reconnaissons ici la vieille tactique, la sempiternelle tactique de Satan. Dès la première tentation en Ede
90aissons ici la vieille tactique, la sempiternelle tactique de Satan. Dès la première tentation en Eden, il a recours au même et
46 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
91ions, mit au point dans la lutte nos principes de tactique, et leur donna le baptême du feu. Nous sommes bien loin de nous senti
47 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
92éclenche, il faut une vision, une doctrine et une tactique nouvelles. Mais où sont-elles ? Qui les prépare ? Le capitalisme et l
48 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
93lle ignore ou répudie [p. 21] la loi interne : la tactique d’un parti par exemple. Ce n’est pas dans l’utilisation accidentelle
94as passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout devenir esclave d’une doctrine, mais
49 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
95 certaine vision totale de l’homme, non pas de la tactique particulière et cyniquement électorale d’un parti. Bref, nous voulons
50 1947, Carrefour, articles (1945–1947). L’art dirigé [Réponse à une enquête] (23 janvier 1947)
96. En fait, il ne s’agit pas d’idéologies, mais de tactiques, pas de styles mais de trucs, pas de service mais de servilité.
51 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
97qui fait le jeu de la réaction en écœurant par sa tactique ceux qui se dévouent à la cause de la justice économique. Empêcher le
98omme d’un instrument de conquête et qui dicte une tactique scientifique : le marxisme ; tandis que les USA n’ont pas de doctrine
99r il est la morale commune, et non pas une simple tactique. Et ainsi de suite. Toutes les comparaisons précises et objectives qu
52 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
100en l’air, dont chacun sait qu’elles sont purement tactiques, mensongères, et vouées à l’oubli ; l’irréalité même, au bout du comp
101ns, ruineraient leurs théories, déjoueraient leur tactique. Ce furent avant la guerre les maurrassiens, créateurs des clichés qu
53 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
102alitaire, même inconsciente, et subordonnent leur tactique à la stratégie générale d’une action de salut public européen. À ce p
54 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
103t à toute visée totalitaire, et subordonnent leur tactique à la stratégie générale d’une action de salut public européen. La lib
55 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
104itique. Les Russes en profitent pour pousser leur tactique de « détente » visant à faire échouer la CED. Les États-Unis voient l
56 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
105ns vertueuses, ni du degré de sincérité, ni de la tactique de l’un ou de l’autre des deux Grands. Elle ne résulte pas de la Conf
106perdre en hypothèses invérifiables sur les motifs tactiques ou stratégiques des Russes, saisissons l’occasion d’appliquer nos pri
57 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
107 rivale, le christianisme ? Du point de vue de la tactique, les Soviets jouent gagnant. Car au moment précis où le christianisme
108 en tant que bolchévistes. D’où l’énorme avantage tactique de l’Église universelle moscovite. Stratégiquement, le pronostic est
58 1957, Preuves, articles (1951–1968). Pourquoi je suis Européen (octobre 1957)
109conomiques d’obtenir l’union ; ni sur les options tactiques, occasionnelles, que les uns ou les autres jugent opportunes. Elle vi
59 1957, Preuves, articles (1951–1968). L’échéance de septembre (septembre 1957)
110droite, les ignorances américaines et les astuces tactiques fascistes et communistes, ce petit ouvrage met tout au point — au poi
60 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
111ences, on mêle la stratégie de la recherche et la tactique du financement, si bien que la seconde paralyse la première au lieu d
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
112 restant chaste la « prouesse » divinisante. ‘ La tactique de Don Juan, c’est le viol, et aussitôt remportée la victoire, il aba
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
113officiel, le Moscovite Karamzin. Ses méthodes, sa tactique, ses manœuvres peuvent varier, mais l’étoile polaire de sa politique
63 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
114en restant chaste la « prouesse » divinisante. La tactique de Don Juan, c’est le viol, et aussitôt remportée la victoire, il aba
64 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
115t responsable » de l’idée, tout en critiquant les tactiques employées par la suite pour la réaliser. Au désert et en prison De
65 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
116subjectives, motifs encore secrets, et prévisions tactiques de l’un et de l’autre restant affaire de conjectures, les choix concr
117avail, qu’ils élaborent un plan, en déduisent une tactique, et qu’ils dressent devant nous et devant les hommes d’État une image
66 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
118minima ne saurait être qu’une forme de transition tactique vers une union plus sérieuse et concrète. On en passera par là, proba
67 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
119 pour vertu morale ce qui n’était à l’origine que tactique imposée par les faits. Dans l’ensemble, il demeure convaincu qu’il do
68 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
120pture. On ne saurait lui reprocher cette nouvelle tactique conformiste, puisque c’est elle qui se voit dorénavant « admise », co
69 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
121minima ne saurait être qu’une forme de transition tactique vers une union plus sérieuse et concrète. On en passera par là, proba
70 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
122pture. On ne saurait lui reprocher cette nouvelle tactique conformiste, puisque c’est elle qui se voit dorénavant « admise », co
71 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
123forme, hétérogène, étrangement inefficace dans sa tactique et simpliste dans sa stratégie, mais auquel le Conseil de l’Europe do
124 affrontement entre l’élan des fédéralistes et la tactique des unionistes. « Rien ne peut se faire sans les gouvernements », dis
125 part les fédéralistes ne surent pas imposer leur tactique : ils se laissèrent berner par des promesses de « résultats modestes,
72 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
126ue rend le pire de plus en plus sûr. Objections tactiques « Comme s’il n’était déjà pas assez difficile de faire l’Europe avec
73 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
127uement se contentent le plus souvent de servir la tactique d’un parti, dont la doctrine, faite sans leur aide d’ailleurs, ne com
74 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
128ences, on mêle la stratégie de la recherche et la tactique du financement, si bien que la seconde paralyse la première au lieu d
75 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
129e pire de plus en plus sûr. [p. 179] Objections tactiques « Comme s’il n’était déjà pas assez difficile de faire l’Europe avec
130faveur de certains types d’action ou principes de tactique visant à structurer conjointement la société européenne et la région,
76 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
131’y prendre. (En dépit de tant de cours du soir de tactique léniniste, d’éducation sexuelle et de néo-mao-freudisme marcusien.)
77 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
132ivisme. Politique veut dire stratégie, et civisme tactique — les deux énoncés impliquant le service des finalités que l’on assig
78 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
133s dont elle ignore ou répudie la loi interne : la tactique d’un parti, par exemple. Ce n’est pas dans l’utilisation [p. 15] acci
134as passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout devenir esclave d’une doctrine, mais
79 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
135tés dont elle ignore ou répudie la loi interne la tactique d’un parti, par exemple, ou les « lois » alléguées de l’économie. Ce
80 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
136ralistes, un compromis que nous voulions purement tactique avec les grands hommes politiques groupés autour du prestigieux Winst
81 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
137 de partie du stato-nationalisme), tandis que les tactiques et techniques de guérilla ruinent ces mêmes souverainetés par en bas,
82 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
138ue, une et indivisible de l’État. Mais l’avantage tactique trop évident acquis à la faveur d’un malentendu, risque de compromett
83 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
139 ; — qu’elle favorise la défense militaire par la tactique du hérisson, créant ainsi (voir le Viêt Nam) un obstacle majeur insai
84 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
140sme. Politique équivaut à stratégie, et civisme à tactique — les deux énoncés impliquant le service des finalités que l’on assig
85 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
141 lui éviter les grands affrontements : c’était la tactique suisse, que l’on m’avait enseignée à l’école d’officiers en 1928 ! Un
86 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
142s dont elle ignore ou répudie la loi interne : la tactique d’un parti, par exemple. Ce n’est pas dans l’utilisation accidentelle
143as passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout devenir esclave d’une doctrine, mais
87 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
144tes. C’est affaire de Régions, non d’État. Or, la tactique qui correspond à la défense des réalités humaines, non des mythes nat
145logie et aux diversités de notre continent, cette tactique suppose et favorise une volonté de défense authentique et spontanée,
88 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
146me commun aux trois mouvements, et de prévoir des tactiques adaptées aux situations qui diffèrent d’une manière importante d’un p
89 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
147me commun aux trois mouvements, et de prévoir des tactiques adaptées aux situations qui diffèrent d’une manière importante d’un p
90 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
148ndormir, comme par exemple de mettre au point une tactique de la vérité habile et libérale sur laquelle il perde ses prises, ou
149ntre le mensonge peuvent nous faire concevoir une tactique d’espérance ; mais il faut accepter qu’elle paraisse tendre asymptoti