1 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
1 pensais même pas, alors : une si belle rose.) Le tambour livra un homme élégant et tragique, qui se tint un moment immobile, c
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2lissement luxueux d’où sortaient à chaque tour du tambour des bouffées de musique. » La femme en bleu dansait en regardant au p
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3 se cabre ; et c’est la danse qui se lève, et des tambours et des cris modulés, et toute la frénésie d’un grand souffle qui se s
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
4udrait bien d’autres stupéfiants. Mais un tour de tambour anéantissait cette Vienne tout occupée à ressembler à l’idée qu’on s’
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5 se cabre ; et c’est la danse qui se lève, et des tambours et des cris modulés, et toute la frénésie d’un grand souffle qui se s
6 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
6ns, des sacrifices propitiatoires, le tam-tam des tambours lugubres, d’hallucinants sabbats de nègres blancs ! Qui oserait [p. 2
7 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
7uaient, accompagnés par le roulement monotone des tambours au rythme lent, deux coups très espacés, trois coups espacés… Du plaf
8 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
8ttend son Maître. Nuit du 10 au 11 mars 1936 Le tambour des SS, deux coups lents, trois coups rapprochés, n’a cessé de battre
9ie, les visages indistincts. Immense roulement de tambour, rarement interrompu par une fanfare de fifres. On attend, on se serr
10intenus au sol et humiliés… » Quelques rythmes de tambour lugubres en sourdine. « Le Peuple était divisé, égaré… » On entend de
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
11 siècle : les lansquenets introduisent l’usage du tambour, d’origine orientale. « Avec son effet hypnotique et inharmonieux, le
12. « Avec son effet hypnotique et inharmonieux, le tambour symbolise la transition entre l’époque de la [p. 274] chevalerie et c
10 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
13r, au rythme lent et envoûtant des défilés et des tambours pendant des heures… On lui a dit qu’il ne compte pas en tant qu’indiv
11 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
14on, des sacrifices propitiatoires, le tam-tam des tambours lugubres, d’hallucinants sabbats de nègres blancs ! Qui ne voit qu’un
12 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
15ns, des sacrifices propitiatoires, le tam-tam des tambours lugubres, d’hallucinants sabbats de nègres blancs ! Qui oserait encor
13 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
16ns, des sacrifices propitiatoires, le tam-tam des tambours lugubres, d’hallucinants sabbats de nègres blancs ! Qui oserait encor
14 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
17er au rythme lent et envoûtant des défilés et des tambours pendant des heures… On lui a dit qu’il ne compte pas en tant qu’indiv
15 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
18rnées commencées et terminées par un roulement de tambour, voilà ce qui doit logiquement se produire. » Et encore, en 1889 : « 
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
19rté comme à ceux de la paix. Après avoir discuté tambour battant les douze premiers articles de son plan, Bentham remarque au
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
20irez jamais quel cas on fait de ces roulements de tambour au fur et à mesure que les années passent ; la grande masse, dans sa
21journée commencée et terminée par un roulement de tambour, voilà ce qui devrait logiquement se produire. (Mais j’en connais ass
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
22chant patriotique encore très populaire (« Roulez tambours, pour couvrir la frontière… Dans nos cantons, chaque enfant naît sold
19 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
23chant patriotique encore très populaire (« Roulez tambours, pour couvrir la frontière… Dans nos cantons, chaque enfant naît sold
20 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
24journée commencée et terminée par un roulement de tambours, voilà ce qui doit logiquement se produire. Or ce n’est pas chez nou
21 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
25 Grenoble possèdent de machines à laver « dont, à tambour horizontal 668 ; d’un autre type, 211 »). Mais nous ne trouvons pas d
22 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
26 coude, des liturgies — et cela va du tam-tam des tambours nuit et jour, jusqu’aux cérémonies sacrées de Nuremberg ; en passant
27er au rythme lent et envoûtant des défilés et des tambours — deux coups lents, trois coups rapprochés — pendant des nuits et des