1 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
1 alors qu’à se mettre au service des nécessités « telluriques » qu’elle avait pour mission héroïque de surmonter. Trop longtemps el
2 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
2 ce que Keyserling appelle l’irruption des forces telluriques. Keyserling disait un jour qu’il considérait à cet égard la révolutio
3 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
3un lien obscur, informulé, un fait sentimental et tellurique, un ensemble de goûts et d’habitudes qui ne comporte ni orgueil ni mo
4 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
4que sens poétique de l’histoire et des influences telluriques. Lieu de passage, mais aussi lieu de sources, col impérial et naissan
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
5, accident du génie humain, et dans ces accidents telluriques, une même poussée profonde, une même loi de violence formatrice. On c
6 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
6congrès sur la défense des mers, que la pollution tellurique « échappe encore complètement à la réglementation internationale 61