1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1désordre général, il cherche des remèdes, et nous tend les premiers qui lui tombent sous la main : le sport et la morale rom
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
2qu’il révèle. Le style brillant et elliptique qui tend à devenir notre poncif moderne, — si propre à égarer dans d’ingénieus
3 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, La Tentation de l’Occident (décembre 1926)
3lité au profit de ce « mythe cohérent » vers quoi tend notre esprit. La passion apparaît dans notre ordre social « comme une
4 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
4yeux et on vit sa respiration. Puis ses pattes se tendirent peu à peu, comme un corps qu’on gonflerait à la pompe, tandis que dan
5 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
5 ce n’est pas lâcher la proie pour l’ombre que de tendre vers ce modèle. Dirais-je que c’est ma sincérité d’y aller par les mo
6 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Montclar (février 1927)
6. Mais alors quelle avidité cruelle, et peut-être tendre, à se faire souffrir rejette l’un vers l’autre ces êtres égoïstes, et
7 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
7yer ressuscite ces adolescences [p. 245] avec une tendre minutie, avec une sorte d’amoureuse application du souvenir, d’une sé
8 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Rainer Maria Rilke (décembre 1927)
8n de preuves. Il reste qu’un livre comme celui-ci tend un merveilleux piège sentimental à la raison raisonnante. Et qu’il no
9 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
9n jeu très simple où l’esprit libre de calculs se tend ardemment vers la conclusion d’un hasard qui opère au commandement de
10 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
10enêtres du palais s’étoilèrent des halos. Le jour tendre paraissait sous l’égide de la mort. Il vit des fleurs de son enfance,
11uvre ce cœur de l’après-midi, comme un camélia de tendre orgueil. Il respire déjà l’odeur merveilleuse des objets et des êtres
11 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
12n cocktail en guise de métaphore, avec une pensée tendre pour un ami poète. « L’autre jour au Grand Écart… » dit quelqu’un. À
13onnelle dont le monde moderne se contente, et qui tend à remplacer, grâce à la mentalité scolaire et primaire en particulier
12 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
14’y vois la réalisation concrète d’une théorie qui tend à faire de ce monde un séjour meilleur pour les hommes. » C’est le bo
13 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
15’aspect négatif de sa trahison — mais encore elle tend à développer tout ce qu’il y a de spécifiquement malfaisant dans l’es
14 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
16 de n’importe quoi, cet [p. 249] air dangereux et tendre que prennent les hommes en liberté. Mais ils ne sont jamais méchants,
15 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
17e revanche prendrait la Hongrie, sur une Carte du Tendre d’après le Traité de Trianon ! Ces choses, je les ai rêvées sur un di
16 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
18Nous aurions une maison dans ce désert aux formes tendres et déjà familières, [p. 578] et le passage des trains chaque soir nou
19andis que les danseuses secouent leurs cheveux et tendent les bras en riant pour qu’on les relève. Elles : des Vénitiennes aux
20urnoyants mais non pas désordonnés, et des gestes tendres des bras en balançant vivement la tête. Quand elles parlent, la voix
21oulements et déroulements rapides, des vibrations tendues, horizontales, soutenues par un long souffle vif. J’observe que les p
22rles. Non, non, plutôt emmener ce désir, comme un tendre souvenir de voyage, et partir en croyant qu’ici la vie a parfois moin
17 1930, Articles divers (1924–1930). Le prisonnier de la nuit (avril 1930)
23n d’autre qu’un désert qu’un sol dur aux genoux tends les mains au vent captif délivre un souffle tes lèvres battent doucem
24e tes lèvres battent doucement écoute-les. IV Tends moi la main à travers cette ombre rapide si je te joins nous la tiend
18 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
25i se passe à l’intérieur d’une enceinte de toiles tendues au devant d’un petit théâtre. La rampe est d’un bleu stellaire, un bl
19 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
26ontribue à créer des obscurités que le style très tendu de M. Malraux n’est pas fait pour dissiper. Perken, dans ses conversa
20 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
27irer jusqu’au salut, et dont la composante réelle tend vers zéro, c’est d’une philosophie de l’existence personnelle qu’avan
21 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
28vais un temps conçu l’idée d’établir une Carte du Tendre de la nouvelle Europe centrale. Il semblait que les noms des traités
22 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
29nouveau, nous entendons nos pas jusqu’aux jardins tendus en tapisserie entre les arcades d’un péristyle sombre. Le bleu glacé
23 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
30e revanche prendrait la Hongrie, sur une Carte du Tendre d’après le Traité de Trianon ! Ces choses, je les ai rêvées sur un di
31Nous aurions une maison dans ce désert aux formes tendres et déjà familières, et le passage des trains chaque soir nous redirai
32andis que les danseuses secouent leurs cheveux et tendent les bras en riant pour qu’on les relève. Elles : des Vénitiennes aux
33urnoyants mais non pas désordonnés, et des gestes tendres des bras en balançant vivement la tête. Quand elles parlent, la voix
34s et déroulements rapides, des vibrations [p. 96] tendues, horizontales, soutenues par un long souffle vif. J’observe que les p
35rles. Non, non, plutôt emmener ce désir, comme un tendre souvenir de voyage, et partir en croyant qu’ici la vie a parfois moin
24 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
36i se passe à l’intérieur d’une enceinte de toiles tendues au devant d’un petit théâtre. La rampe a des feux stellaires, couleur
37 de ma pensée, un élan contenu de certitude et de tendre lucidité, — je sais pourquoi je puis rester dans cette Souabe à ne ri
25 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
38s). Cela pouvait donner soit des œuvres d’analyse tendant à dissoudre les affirmations massives de la foi ; soit des œuvres d’é
39 bientôt s’affaiblit à force de se compliquer, et tend à se réduire à une casuistique. [p. 62] Comment imaginer et comment a
26 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
40tion. M. Maulnier critique un monde qui selon lui tend à la suppression de la personne humaine. Sa critique nous paraît pert
27 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
41ion : défense de l’homme total contre tout ce qui tend à le mécaniser, à le disqualifier, à le châtrer de toute violence spi
42lle. Sur les tenants d’un ordre délabré, le Souci tend son aile mortifère, — la « Frau Sorge » de notre Goethe. De tout cela
28 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
43tu du principe d’inertie (tout corps en mouvement tend à conserver son mouvement). C’est ainsi que ces activistes désorienté
29 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
44Temps est proche, il faut en témoigner. À tous il tend la Parole « morte aux pages », mais voici que de toutes parts les Sig
45 réalité ? (Dans quelle direction principale.) Où tend notre action centuplée par les machines ? Où tendent nos métaphysique
46tend notre action centuplée par les machines ? Où tendent nos métaphysiques et nos philosophies mal embrayées ?… Nous voici ram
30 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
47oblème de l’univers, mais bien pour rechercher où tend ce problème, et ensuite se maintenir entre les limites de l’intelligi
48e, qui auront su percevoir l’accent dominateur et tendu des pages les plus égales et sereines du Faust. Mais, qu’à ce tempéra
31 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
49dons rien d’aucun acte délibéré, pesé et calculé, tendant à désolidariser la « chrétienté » du désordre établi. Et pourquoi ? P
32 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
50lénitude joyeusement renouvelée. [p. 608] L’homme tendu assume dans ses desseins la nécessité et le jeu, les combinant selon
33 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
51par les cheveux. Il faut que du dehors un bras se tende. Le chrétien sait que ce bras s’est tendu. La foi est un ordre reçu,
52bras se tende. Le chrétien sait que ce bras s’est tendu. La foi est un ordre reçu, obéi et ordonnateur. Elle contient tout en
34 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
53s pouvons les renvoyer dos à dos. L’un et l’autre tendent à nous faire croire que l’homme n’est rien, mais moins que rien, et q
35 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
54marxiste — qui n’est pas celle de Marx lui-même — tend à rendre l’homme irresponsable, obéissant aux seules lois que lui rév
55e lui révèle la science, nouvelle théologie. Elle tend à rendre les hommes interchangeables, parce que sans vocation personn
36 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
56tu du principe d’inertie (tout corps en mouvement tend à conserver son mouvement). C’est ainsi que ces activistes désorienté
37 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
57dons rien d’aucun acte délibéré, pesé et calculé, tendant à désolidariser la « chrétienté » du désordre établi. Et pourquoi ? P
38 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
58e. Les fascismes régnants en ont fait un abus qui tend à le disqualifier. Ils ont assimilé l’héroïsme au sacrifice de toute
39 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
59 la collusion de l’Église et du pouvoir politique tendait à opprimer la liberté de la personne, en absorbant celle-ci de plus e
60 que l’élément sacré reparaît dans une société et tend à s’imposer par la force, comme ce fut le cas dès le xiie siècle, on
40 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
61s d’une plénitude joyeusement renouvelée. L’homme tendu assume dans ses desseins la nécessité et le jeu, les combinant selon
41 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
62s pouvons les renvoyer dos à dos. L’un et l’autre tendent à nous faire croire que l’homme n’est rien, mais moins que rien, et q
42 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
63une présence activement perpétuée ». Et tout cela tend à créer dans l’âme une disponibilité paradoxale : « parce que l’âme s
43 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
64possible que si l’on sait bien où l’on va. À quoi tend la pensée… de Kierkegaard ? Contre la presse et l’opinion publique, i
44 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
65 moins que les littérateurs dont j’ai parlé, elle tend à dévaloriser, à disqualifier humainement les créations intellectuell
45 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
66e. Les fascismes régnants en ont fait un abus qui tend à le disqualifier. Ils ont assimilé l’héroïsme au sacrifice de toute
46 1935, Esprit, articles (1932–1962). André Rouveyre, Singulier (janvier 1935)
67soi-même, il nous en donne un portrait minutieux, tendre cette fois, d’un trait classique et volontaire. Je ne sais rien de pl
68e, donne du cœur à l’intelligence. Et l’austérité tendre de son « inquisition » rend un sens à l’amour humain, disqualifié dan
47 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
69« classe » définie par les sociologues. Son roman tendrait à prouver au contraire l’inexistence des classes dans la réalité camp
48 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
70ermentent. Les plans s’ordonnent. Les volontés se tendent. Les chantiers s’ouvrent. Une fois de plus, la France va affirmer sa
71 de lois, et non plus une chronique des actes. On tend à ne garder de ceux-ci que ce qui peut s’organiser en belles séries,
72ce que la vérité ? demande encore Pilate. (Il lui tend encore cette perche !) Mais l’homme ne répond plus : [p. 41] il est l
73esprit qu’on rétribue, en vertu d’une coutume qui tend à se préciser en loi. L’échelle des valeurs matérielles que « touchen
74le encore un sens dans le monde d’aujourd’hui qui tend à s’établir sur de tout autres bases ? c) à quoi servent les clercs ?
75on d’une réalité, c’est montrer à quelle fin doit tendre cette réalité, — notre culture par exemple. C’est croire à cette fin,
49 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
76un certain esprit historique ou historiciste, qui tend à nous faire croire qu’après 19 siècles de christianisme, le « scanda
77on époque, soit en le transportant dans la nôtre, tend tout naturellement à ramener ce Jésus sur notre plan, à nous « facili
50 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
78te (février 1935) l 1. — La culture ne doit pas tendre à former des personnes. Mais elle doit être formée par des personnes
51 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
79vie politique. La carte des partis parlementaires tend à recouvrir de plus en plus exactement la carte des mystiques qui div
52 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
80 39] je remarque que toutes les banderoles rouges tendues au-dessus des rues et qui portent des devises de propagande pour l’œu
53 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
81oraine, le chrétien n’est plus le type normal. Il tend à devenir l’exception. C’est tout juste, déjà, s’il n’est pas un scan
54 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
82le a perdu le sens des fins dernières à quoi elle tend. Quand le peuple d’Israël oublie sa vocation et se détourne de l’Éter
55 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
83e passion fondamentale, la fin dernière vers quoi tend notre vie, et qui seule donne un sens à cette vie. Nous croyons que n
84 a le pouvoir d’unifier tout notre être lorsqu’il tend activement vers elle. La mesure que nous cherchons ne peut donc être
56 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
85oite aussi qui du coup se distingue, et l’on peut tendre une main distinguée. L’esprit moderne a poussé loin la distinction :
57 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
86 le mouvement résulte, ou la fin vers laquelle il tend, mais on ne décrira jamais son sens qu’en sous-entendant constamment
87que les régimes « populaires » allemand ou russe, tendent à l’embourgeoisement. Je constate que l’enthousiasme ou la haine pour
88ne agonie ! Il faut poser cette limite, il faut y tendre sans relâche. Ne fût-ce que pour nous prémunir contre les tentations
89ue j’appelle la personne, penser ce sera toujours tendre concrètement vers une fin anticipée par l’imagination, et sa vision.
90pouvoir qu’à la faveur d’un certain style de vie, tendre et tendu. Huitième vertu : le style Un style de vie ! On voit des c
91’à la faveur d’un certain style de vie, tendre et tendu. Huitième vertu : le style Un style de vie ! On voit des condottier
58 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
92 psychologie s’assure davantage de ses lois, elle tend à les substituer [p. 160] à l’imagination concrète du réel. Les faits
93ans les cours de ferme, dans les cafés. À tous il tend la Parole « morte aux pages » ; mais voici que de toutes parts les si
94is l’effort ; mais par goût de l’effort. Si Ramuz tend à rejeter tous les intermédiaires culturels, s’il critique le machini
95 romantique 48 . C’est parce que toutes ces aides tendent à supprimer ce contact le plus nu et cette condition la plus humaine 
96 Car c’est à la ré-apercevoir pour un instant que tendent tous les arts, et à nulle autre chose ; à quoi tendent les notes et à
97nt tous les arts, et à nulle autre chose ; à quoi tendent les notes et à nulle autre chose ; tous les mots qu’on écrit, les tab
59 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
98ui s’inscrit à chaque page. La rumeur quotidienne tend à faire de « poète » une circonstance atténuante, au bénéfice du mala
60 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
99 ruine rapide de l’étatisme centralisateur, comme tend à le prouver l’exemple de la Suisse. (On a remarqué depuis longtemps
61 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
100mann, comme tous les écrivains dont la « pensée » tend à se confondre avec les directives tactiques de Moscou, refuse avec i
62 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
101a… La science réclame de petits faits vrais. Elle tend aussi, il faut l’avouer, à ne tenir pour vrai que ce qui est petit. L
102denaud qui brandit un papier. J’accours : elle me tend une formule de télégramme, mais ce n’est pas un télégramme, c’est une
103ants autour du trépied de l’appareil, empressés à tendre les bobines de film à l’instituteur. Ilfallut un certain temps pour m
63 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
104s bandes de joueurs de balle, dans un nuage… Cela tend à confirmer un soupçon qui m’est venu en maintes autres régions de la
105 : l’équilibre social, pour rester sain, mouvant, tendu, doit être orienté constamment par un léger excès de la composante « 
106osante proprement antipolitique de tout équilibre tendu, mouvant, réellement progressif. Si, par l’effet d’une perversion, el
107visages attentifs, éclairés ou butés, douloureux, tendus ou épanouis dans une compréhension amicale et directe. Je vois cette
64 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
108autrement. Tout est soudain plus dur et agressif, tendu, nerveux, discontinu… Nos valises empilées dans un taxi, nous filons
65 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
109ants autour du trépied de l’appareil, empressés à tendre les bobines de film à l’instituteur. Il fallut un certain temps pour
66 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
110elle phrase soit dite, il faut des âmes fortement tendues. Et pour que cette même phrase soit aussitôt mise en pratique par le
67 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
111 : l’équilibre social, pour rester sain, mouvant, tendu, doit être orienté constamment par un léger excès de la composante « 
112prement [p. 375] anti-politique de tout équilibre tendu, mouvant, réellement progressif. Si par l’effet d’une perversion, ell
113visages attentifs, éclairés ou butés, douloureux, tendus ou épanouis dans une compréhension amicale et directe. Je vois cette
68 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
114ux yeux de la science d’avant Einstein… Tout ceci tendait à prouver que le problème mystique n’est nullement justiciable de « l
69 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
115mpter, et la mission même de la Suisse. Tout cela tend à nous réduire à nos proportions matérielles, qui sont petites, qui s
116le. Il faut bien dire aussi que notre fédéralisme tend à se réduire à l’esprit de clocher, à une limitation des horizons, bi
70 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
117ut cela, que je résume à grands traits, me paraît tendre vers la même limite, et à bon train si l’on n’y veille ; dégradation
71 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
118a… La science réclame de petits faits vrais. Elle tend aussi, il faut l’avouer, à ne tenir pour vrai que ce qui est petit. L
119denaud qui brandit un papier. J’accours : elle me tend une formule de télégramme, mais ce n’est pas un télégramme, c’est une
72 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
120immédiatement sensible des rapports humains : ils tendent à n’être plus directs (d’homme à homme) mais de moins en moins concre
121le à peine d’existence, la classe des commerçants tend à se fermer : dès la fin du xiiᵉ, les marchands de Londres refusent l
122 doute l’évolution générale des conditions de vie tendait-elle à faire des anciens seigneurs de simples usufruitiers du sol, re
73 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
123gnifie pas qu’elle sera pure subversion, ou doive tendre à l’abolition de toute espèce d’État. Tout au contraire, — comme nous
74 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
124is étranger.) Au-dessus des grandes artères, on a tendu des calicots rouge brique portant ce slogan ou « Schlagwort » : La [p
125mais je remarque que toutes les banderoles rouges tendues au-dessus des rues et qui portent des devises de propagande pour l’œu
126ce même physique, que tous ces corps horriblement tendus. Je suis seul et ils sont tous ensemble. 12 mars 1936 Le journal de
75 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
127nts. J’y vois le piège le plus dangereux que nous tendent les totalitaires. Plaçons-nous tout d’abord dans l’hypothèse que seul
76 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
128-à-dire du Démiurge auteur du monde visible. Elle tendait enfin à détruire un ordre social qui permettait et exigeait la guerre
129 dans une atmosphère où les problèmes individuels tendaient à perdre toute espèce de dignité, de légitimité et de virulence anarc
77 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
130pas un héroïsme, ni un défi, mais une patiente et tendre application. Le contraire absolu de toute littérature, de tout lyrism
131rétienne définie par l’Apôtre (Romains 8), et qui tendrait à restaurer le Cosmos dans sa loi primitive, troublée par le péché ?
132ture par les passions nationalistes : tout ce qui tend à ruiner la personne. Mais ce sont là des phénomènes complexes et col
78 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
133ymes qui se multiplient dans notre siècle 49 , et tendent à faire du moindre d’entre nous un prévenu. C’est le cauchemar du xxᵉ
79 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
134un effort qui doit paraître déplaisant, puisqu’il tend à détruire une illusion. Affirmer que l’amour-passion signifie, de fa
135 aussi dangereuse pour la vie de la société. Elle tend toujours à provoquer, de la part de la société, une mise en ordre équ
136s barons, cherche à surprendre les amants et leur tend un piège. Entre le lit de Tristan et celui de la reine, il sème de la
80 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
137oies terrestres. Mais symbole équivoque puisqu’il tend à confondre l’attrait du sexe et le Désir sans fin. L’Essylt des lége
138t religieux naturel. Toutes les religions connues tendent à sublimer l’homme, et aboutissent à condamner sa vie « finie ». Le d
139onde, et moniste dans son accomplissement. À quoi tend l’ascèse « orientale » ? À la négation du divers, à l’absorption de t
140 féminin », « but de l’homme ». Les Celtes, déjà, tendaient donc à matérialiser l’élan divin, à lui donner un support corporel. M
141t le console par un baiser ; comment son ange lui tend la main droite et le salue également d’un baiser d’amour ; comment en
142Mère céleste qui donnait à manger une pomme à son tendre enfant Jésus ; et ce dernier quart, il le mange avec la peau, parce q
143 envers elles humble, complaisant, loyal et doux, tendre, respectueux et fidèle… Je n’aime rien, sauf cet anneau qui m’est che
144le langage érotico-religieux des poètes mystiques tendait à établir cette confusion du Créateur et de la créature. Et l’on accu
145urvu que vous m’accordiez que par vous au ciel je tende ! (Uc de Saint-Circ.) Chaque jour je m’améliore et me purifie, car je
146ur détresse qui n’irrite leur amertume… Celui qui tend tous ses désirs vers un bonheur inaccessible, celui-là met sa volonté
81 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
147i la brûlure délicieuse du désir. L’amour-passion tend à se confondre avec l’exaltation d’un narcissisme… Dans cette transpo
148ier courant est celui de la mystique unitive : il tend à la fusion totale de l’âme et de la divinité. Le second courant peut
149re appelé celui de la mystique épithalamique : il tend au mariage de l’âme et de Dieu, et suppose donc qu’une distinction d’
150imité plus familière et plus émouvante, comme ils tendent à mettre l’humain et le divin sur le même plan, soit en contemplant l
82 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
151tinct, dès qu’elle devient vraiment passion, elle tend du même mouvement à se raconter elle-même, que ce soit pour se justif
152hétorique. Mais automatiquement, cette rhétorique tendait à idéaliser les objets tout profanes qu’elle décrivait. Ce procédé, b
153ieuse », du mal aimé, du plaisir qui consume : Ô tendres, angéliques étincelles, béatitudes De ma vie où s’allume le plaisir Q
154 haut, provoque la mort lorsque le Commandeur lui tend la main, au dernier acte de Mozart, rachetant par cet ultime défi des
155ent, sous le couvert d’un refus, aux passions qui tendent à sa perte.) En composant Tristan, Wagner a violé le tabou : il a tou
83 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
156force de caresses et n’a d’autres menaces que ses tendres paroles. Ses flèches et ses coups sont les bienfaits et les dons. Sa
157le triomphe d’une civilisation dont tout l’effort tendait à ordonner la Nature, la matière, et leurs fatalités, aux lois de la
158les mœurs se sont assouplies à tel point qu’elles tendent à n’offrir plus d’obstacles absolus, donc exaltants pour la passion ;
159s totalitaires, le dressage des jeunes par l’État tend à éliminer de la vie privée toute espèce de tragique intime et de pro
84 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
160-à-dire du Démiurge auteur du monde visible. Elle tendait enfin à détruire un ordre social qui permettait et exigeait la guerre
161 dans une atmosphère où les problèmes individuels tendaient à perdre toute espèce de dignité, de légitimité, de virulence anarchi
162le et il faut l’approuver, dans la mesure où elle tend à ordonner le destin collectif ou natif à la décision personnelle. ⁂
163ncore, d’un nouvel équilibre du couple. Équilibre tendu entre les exigences toujours simultanées, contraires et légitimes, de
85 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
164pas un héroïsme, ni un défi, mais une patiente et tendre application. ⁂ Cependant, tout n’est pas encore clair. Tristan lui au
165étienne définie par l’Apôtre (Romains, 8), et qui tendrait à restaurer le Cosmos dans sa loi primitive, troublée par le péché ?
166ture par les passions nationalistes : tout ce qui tend à ruiner la personne. Mais ce sont là des phénomènes complexes et col
86 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
167me. « L’Amour vient de Dieu, appartient à Dieu et tend vers Dieu. » Le vieux fou de Transjordanie profère une vérité premièr
168e monde concret, il n’est pas vrai que tout amour tende vers Dieu. Il n’est pas vrai non plus que tout l’humain soit humain.
169rigine de l’amour-passion. Or cette exaltation ne tend pas vers le vrai Dieu, ni vers la créature telle qu’elle est, mais ve
170’est une espèce de narcissisme. Le seul amour qui tende vers Dieu et qui l’atteigne à travers la vraie créature, c’est l’amou
87 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
171ble en noms et en rythmes ? La science moderne ne tend-elle point à nous le rendre proprement inimaginable ? N’a-t-elle pas
88 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
172 la collusion de l’Église et du pouvoir politique tendait à opprimer la liberté de la personne, en absorbant celle-ci de plus e
173 que l’élément sacré reparaît dans une société et tend à s’imposer par la force, comme ce fut le cas dès le xiie siècle, on
89 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
174mpter, et la mission même de la Suisse. Tout cela tend à nous réduire à nos proportions matérielles, qui sont petites, qui s
175le. Il faut bien dire aussi que notre fédéralisme tend souvent à se réduire à l’esprit de clocher, à une limitation des hori
90 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
176assion maladive pour les choses « simples », elle tend à supprimer toute possibilité de jugement libre, toute véritable libe
91 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
177aut savoir d’où il vient ; savoir aussi à quoi il tend ; et prouver la réalité de ce savoir par une existence exemplaire. Je
178onde du péché, tout commence par la nécessité, et tend à nous y enfermer. Dans le monde de l’esprit, tout s’ouvre et se libè
179 superposées. Ainsi chacun s’est refermé sur soi, tendant à une espèce boiteuse d’autarcie. Chacun s’est trouvé isolé en présen
92 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
180and certains lui posaient cette question : à quoi tend le progrès matériel ? Question stupide et irritante, n’est-ce pas, au
93 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
181comporte une part d’accusation pour notre vie, et tend à déranger cet équilibre de pieux mensonges tacitement admis, sans le
182e sur la vraie direction de la menace, et où l’on tend ses énergies dans une défense orientée vers le vide, cependant que l’
94 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
183e raison fondamentale, et que tout ce qui précède tendait à dégager. En dernière analyse, le Diable ne peut agir que dans le bi
95 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
184is il est dans tout être ce qui n’est pas, ce qui tend au néant, ce qui souhaite secrètement la destruction de l’existence,
96 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
185 l’érosion universelle par le néant, il nous faut tendre avec passion vers la sainteté : autrement nous serons balayés ! Qu’es
97 1942, La Vie protestante, articles (1938–1978). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
186us savez que l’initiateur de ce vaste effort, qui tend à réunir toutes les Églises chrétiennes, fut un luthérien, l’archevêq
98 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VII : La cinquième colonne (26 novembre 1943)
187is il est dans tout être ce qui n’est pas, ce qui tend au néant, ce qui souhaite secrètement la destruction de l’existence,
99 1944, Les Personnes du drame. Introduction
188ient à la loi du genre. Que leur ton soit parfois tendu appartient à la nature même du sujet que j’ai embrassé : la tension c
100 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
189oblème de l’univers, mais bien pour rechercher où tend ce problème, et ensuite se maintenir entre les limites de l’intelligi
190e, qui auront su percevoir l’accent dominateur et tendu des pages les plus égales et sereines du Faust. [p. 38] Ce tempérame