1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1volution » semblent au contraire tirés de quelque terne manuel de philosophie ou de psychanalyse. Ces principes ? Ils se lais
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
2 publique et grâce à elle prolonge abusivement sa terne existence. Je l’ai subi ; l’on va voir comment. De pareils souvenirs
3 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
3 grands bourgeois, où tout, soudain, devient plus terne. Mais bien vite un intermède bouffon, impossible et d’une désopilante
4 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
4us pardonnons souvent d’être des romanciers assez ternes, pour le plaisir que par ailleurs ils donnent à notre intelligence pl
5 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
5le dernier, pour soutenir que la réalité c’est le terne train-train des journées. Ils avaient en somme raison, tout au moins
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
6x yeux des journalistes, c’est un petit-bourgeois terne et plat que j’appelle un Français aplati, un parfait lecteur de journ
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
7le veut rester vraie objectivement, sera toujours terne et même conventionnelle comme ses modèles à la distance où elle les v
8 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
8es ou mesures terre à terre, festival oratoire ou ternes discussions techniques, généreux idéalistes ou politiciens combinards
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
9 furent écrites dans l’ombre d’une carrière assez terne pour être acceptée sans histoires. « En épousant Genève, j’ai épousé
10 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
10 furent écrites dans l’ombre d’une carrière assez terne pour être acceptée sans histoires. « En épousant Genève, j’ai épousé
11 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
11ce soir. 14 mars Promenade autour d’un square terne et boueux du bas de la ville, avec Ernst Erich Noth, romancier allema