1 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
1nouvelle… « Savez-vous qu’on nous a pris les deux tiers de notre pays ?… Non, non, jamais ! » La rue est sale à cause de la f
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2ilée ». — « Savez-vous qu’on nous a volé les deux tiers de notre patrie ? » Ah ! ce n’est pas vous, maintenant, qui allez dem
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3ilée ». — « Savez-vous qu’on nous a volé les deux tiers de notre patrie ? » — Ah ! ce n’est pas vous, maintenant, qui allez d
4 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
4iens, les plus angoissants. Le fameux principe du tiers [p. 57] exclu est nié par l’angoisse de tout homme qui tente d’assume
5 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
5. Les esclaves, par exemple, qui forment les deux tiers de la population, ne sont pas des personnes, puisqu’ils ne jouent pas
6 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
6considérés dans leur rapport objectivé, vu par un tiers, se trouvent du même coup objectivés, et prisonniers de ce rapport, l
7 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
7le rapport de responsabilité réciproque devant un Tiers infiniment souverain, infiniment différent de toi et de moi, absolume
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
8 des grands essais de restauration que le premier tiers de ce siècle aura vus naître en Russie et en Allemagne. p. 30 5
9 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
9idérés dans leur rapport d’objectivité, vu par un tiers, se trouvent du même coup objectivés et prisonniers de ce rapport, le
10 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
10a main-basse sur ses capitaux étrangers et sur le tiers de ses revenus, sans parler du travail obligatoire et de la démagogie
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
11urrence de l’école libre qui nous a pris les deux tiers de nos élèves. On aurait besoin de nourriture intellectuelle pour se
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12de la dernière bonneterie, ces derniers jours. Le tiers des maisons est en ruines, — tout le centre. On croirait une ville bo
13 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
13urrence de l’école libre qui nous a pris les deux tiers de nos élèves. On aurait besoin de nourriture intellectuelle pour se
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
14l’idée platonicienne ? Dans sa chanson Du moindre tiers d’Amour — celui des femmes — Guiraut de Calanson dit des deux autres
15 femmes — Guiraut de Calanson dit des deux autres tiers, l’amour des parents et l’amour divin : Au second tiers conviennent
16l’amour des parents et l’amour divin : Au second tiers conviennent Noblesse et Merci ; et le premier est de telle élévation
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
17. Les esclaves, par exemple, qui forment les deux tiers de la population, ne sont pas des personnes, puisqu’ils ne jouent pas
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
18branche de l’activité intellectuelle que les deux tiers des ressources passent à l’administration et aux salaires fixes, tand
19tion et aux salaires fixes, tandis que moins d’un tiers est consacré au but de l’œuvre. Je vois une revue d’art et de littéra
17 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
20 devint difficile à maintenir au cours du premier tiers de notre siècle, tandis que des catastrophes trop voyantes ébranlaien
18 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
21 jours. Or au moment où ces troupes partiront, un tiers de la population aura été tué. Pendant le voyage, un autre tiers subi
22ulation aura été tué. Pendant le voyage, un autre tiers subira probablement le même sort. Imaginons le moral de ces soldats.
19 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
23elle » en Amérique. L’armée démobilisait les deux tiers de ses effectifs. La Ligue s’engageait dans une phase où j’étais loin
20 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
24 club, le président juge prudent d’y renoncer, un tiers des membres étant, croit-il, amis de l’Axe. Ils sont prêts à soutenir
21 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
25prendre, c’était bien, finalement, Lord Cecil… Un tiers de salle, un ton d’obsèques officielles mais sans tristesse. Ce fut u
22 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
26jours. Or, au moment où ces troupes partiront, un tiers de la population aura été tué. Pendant le voyage, un autre tiers subi
27ulation aura été tué. Pendant le voyage, un autre tiers subira probablement le même sort. Imaginons le moral de ces soldats.
23 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
28 près — sur les débris d’un Reich amputé d’un bon tiers. Va-t-on trembler devant le fantôme d’un empire que l’on n’avait pas
29pé par quatre armées étrangères, qu’il a perdu un tiers de son territoire à l’Est, qu’il n’a plus de quoi manger et qu’au sur
24 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
30rompettes fracassantes de l’Apocalypse, — « et le tiers des navires périt ». Si c’est un four, comme certains le prévoient, j
25 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
31prendre, c’était bien, finalement, lord Cecil… Un tiers de salle, un ton d’obsèques officielles mais sans tristesse. Ce fut u
26 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
32le Times ou le Tribune consacrent à peu près deux tiers de page à leurs éditoriaux, dont la moitié traite de ce qui se passe
33pleine période de disette de papier, encombrer le tiers de la seconde et dernière page de plusieurs journaux parisiens. Le ce
27 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
34le Times ou le Tribune consacrent à peu près deux tiers de page à leurs éditoriaux, dont la moitié traite de ce qui se passe
35pleine période de disette de papier, encombrer le tiers de la seconde et dernière page de plusieurs journaux parisiens. Un ce
28 1947, Combat, articles (1946–1950). « La tâche française c’est d’inventer la paix » (26 décembre 1947)
36es romands, nous y sommes dans la proportion d’un tiers contre deux tiers, et pourtant notre minorité y est particulièrement
37 sommes dans la proportion d’un tiers contre deux tiers, et pourtant notre minorité y est particulièrement active. C’est que
29 1948, Suite neuchâteloise. III
38urgeoisie dans les douze ans précédant 1900, deux tiers portent des noms allemands. Elles nous ont apporté un dynamisme neuf,
39aire mention du corps des Ministraux qui forme le Tiers État toutes les fois qu’il s’agit d’établir quelque loi nouvelle, ou
30 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
40tie stérile, mais qui parvient à exporter près du tiers de sa production, à n’importer que 20 % de sa consommation en calorie
31 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
41n ne s’en étonnera pas, si l’on sait que les deux tiers des députés qui siégeaient à Strasbourg appartiennent à notre Mouveme
32 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
42que la Constitution est acceptée par près de deux tiers des États et plus de deux tiers des citoyens votants. Le 16 novembre,
43 par près de deux tiers des États et plus de deux tiers des citoyens votants. Le 16 novembre, le premier Conseil fédéral, org
33 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
44qu’ils auraient accepté que leur monnaie perde un tiers de sa valeur, parce que Londres avait dévalué. Je cherche en vain : o
34 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
45énoncent leur parti pris de scepticisme. Les deux tiers des Européens se déclarent pour l’union, lorsqu’on les interroge. Il
35 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
46osons de plus d’un quart du charbon, de près d’un tiers de l’électricité que produit aujourd’hui la planète. Nous disposons s
36 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
47qu’ils auraient accepté que leur monnaie perde un tiers de sa valeur, parce que Londres avait dévalué. Je cherche en vain : O
37 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
48énonçant leur parti pris de scepticisme. Les deux tiers des Européens se déclarent pour l’union, lorsqu’on les interroge. Il
38 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
49que la Constitution est acceptée par près de deux tiers des États et plus de deux tiers des citoyens votants. Le 16 novembre,
50 par près de deux tiers des États et plus de deux tiers des citoyens votants. Le 16 novembre, le premier Conseil fédéral, org
39 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
51énoncent leur parti pris de scepticisme. Les deux tiers des Européens se déclarent pour l’union, lorsqu’on les interroge. Il
40 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
52droits qu’on vient de mentionner.) Aujourd’hui un tiers seulement des Suisses se trouvent habiter leur commune d’origine, mai
53 telle qu’on vient de la décrire, date du premier tiers du xixe siècle et du renversement des Patriciats, dont la subtile hi
41 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
54l chiffre : la Suisse continue d’exporter près du tiers de sa production globale, alors que les États-Unis n’ont jamais dépas
42 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
55nous menace à bout portant : il a déjà conquis le tiers de l’Europe de l’Est, en même temps que la moitié de l’Asie. Il bapti
43 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
56upée, amputée d’un quart de sa population et d’un tiers de son territoire, au surplus gouvernée par un ami de la France, n’es
44 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
57 leur entrée dans nos vies que pendant le premier tiers de ce siècle. Tels sont bien les faits, dans l’ensemble. Mais il sera
58 de ses buts possibles, le loisir, a diminué d’un tiers pendant ce laps de temps. Un deuxième but qui est d’assurer la subsis
59on nos meilleurs experts, il [p. 19] suffira d’un tiers de la population — fortement accrue — de la planète, travaillant quat
45 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
60 siècle Le totalitarisme règne aujourd’hui sur un tiers de l’humanité. Il agit dans les deux autres tiers non seulement par s
61tiers de l’humanité. Il agit dans les deux autres tiers non seulement par sa propagande et sa diplomatie, mais par la fascina
46 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
62 leur entrée dans nos vies que pendant le premier tiers de ce siècle. Tels sont bien les faits, dans l’ensemble. Mais il sera
63 de ses buts possibles, le loisir, a diminué d’un tiers pendant ce laps de temps. Un deuxième but, qui est d’assurer la subsi
64 30 ans, selon certains experts, il suffira qu’un tiers de la population (fortement accrue) de la planète, donne 4 heures de
47 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
65r l’expansion subite du machinisme dès le premier tiers du xixe siècle : — l’homme attaché au service des machines jusqu’à q
48 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
66e. Mais la tendance s’est renversée dès le second tiers de ce siècle, en Europe, puis en Amérique. La renaissance religieuse
49 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
67de la Chine, et de leurs satellites, règne sur un tiers au moins du genre humain ; elle prétend que la force des choses (et n
50 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La création d’un Centre européen d’enseignement post-universitaire (juillet 1958)
68i doit se tenir à Lausanne en 1959, consacrera un tiers du temps aux problèmes technologiques, deux tiers aux questions europ
69tiers du temps aux problèmes technologiques, deux tiers aux questions européennes : historiques, politiques, économiques, cul
51 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
70n suppose toujours, entre le sujet et l’objet, un tiers qui fait obstacle à leur étreinte, — un Roi Marc qui sépare Tristan d
52 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
71pays, fût-il la France plus l’Algérie plus un bon tiers de l’Afrique, ne saurait plus rêver de les affronter seul. Direz-vous
53 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
72décider de la publication, à la majorité des deux tiers — se répartissent en trois catégories : Actualités européennes, ouvra
54 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
73soudaineté et son ampleur. Il est daté du premier tiers du xxe siècle, et même si on lui trouvait des parallèles en d’autres
55 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
74n suppose toujours, entre le sujet et l’objet, un tiers qui fait obstacle à leur étreinte, — un Roi Marc qui sépare Tristan d
56 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
75 la faveur de cette mise en question comme par un Tiers, oui : dans ce Tiers exclu de ses amours réside sans doute la vraie p
76ise en question comme par un Tiers, oui : dans ce Tiers exclu de ses amours réside sans doute la vraie personne d’André Gide
77e », où il rejoint sa vraie personne, parce qu’un Tiers en lui, qui est son vrai moi final, assume enfin l’insoluble conflit
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
78x songe. C’était l’heure où commence le troisième tiers de la nuit et où l’aurore est proche, l’heure où le sommeil, plus dou
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.1. Sur plusieurs siècles de silence « européen »
79e de Chrétienté, seule commune. L’apparition d’un tiers parti interne, menaçant à la fois les deux autres, changera la situat
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
80ils ne voulussent se soubsmettre au jugement d’un tiers. Or si un Prince recevoit un juge qui voulust impérieusement s’ingére
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
81s les accidents particuliers ». Avec le troisième tiers du xviiie siècle s’ouvre l’ère des vues générales de l’Histoire du m
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
82er, nous les Européens du xxe siècle ? Depuis un tiers de siècle, l’Europe intellectuelle — précédant l’Europe politique, do
83ordre social, et c’est ici qu’à chaque époque, le tiers État de l’époque a élevé les barricades de la liberté, de l’égalité e
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
84lisent le parcours de l’Idée européenne depuis un tiers de siècle, ceux que l’on va citer ont marqué des étapes, à divers tit
63 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
85lles. Ce que nous découvrons avec passion dans le Tiers [p. 586] Monde, ce n’est pas ce dont il vivait, c’est ce qui manquait
64 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
86n distinctes se sont dessinées au cours du second tiers du xxe siècle : l’Europe, l’URSS et les USA. Vous allez voir qu’elle
65 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
87portait certes au gouvernement, en dividendes, un tiers de ses revenus annuels, mais le privait aussi de son indépendance, et
66 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
88 fait-il que les Chinois, qui étaient pourtant le tiers de l’humanité vers 1850, et qui en sont encore près du quart aujourd’
67 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
89nter « la quasi-totalité de l’humanité », mais un tiers au plus, durant la période considérée.) La culture de l’Inde ? L’Euro
68 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
90minent aujourd’hui l’intelligentsia religieuse du tiers le plus religieux de l’Occident. Ce sont trois noms européens. Les Eu
91rivains et des artistes américains, plus des deux tiers sans doute (de Faulkner aux plus jeunes compositeurs) vit ainsi, quel
69 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
92 du reste du monde. De nos exportations, les deux tiers vont à l’Europe. Il est vrai que notre balance commerciale reste défi
93ant de l’agriculture ne représentaient plus qu’un tiers de la population totale. En 1964, c’est 10 %. On peut le déplorer, no
94iciper et d’initier, et ne se prépare pas pour un tiers terme. Examinons d’un peu plus près les pour et contre. Le Suisse moy
70 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
95que 1291, cela se situe tout à la fin du deuxième tiers de notre ère. Avant que se noue le premier germe de ce qui deviendra,
96atinisé, mais elle se terminera, avec le deuxième tiers du xiiie siècle, au profit d’un troisième larron. En Alsace et en Ar
71 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
97 seconde à Schwyz, qui compte à cette époque deux tiers de libres, tandis que ces derniers ne constituent qu’à peine un tiers
98dis que ces derniers ne constituent qu’à peine un tiers de la population de l’Obwald et du Nidwald. Que sont les libres ? Des
72 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
99néficier de leur autorité paternelle. (C’était un tiers du territoire des Ligues, à la fin du xviiie siècle !) On voit encor
73 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
100 se manifeste en tant que politique qu’au dernier tiers de l’histoire des « louables cantons ». Les partisans de l’abstention
74 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
101iècle et ne s’est vraiment déclarée qu’au premier tiers du xxe siècle. Il s’agit donc d’un phénomène moderne dans l’histoire
102’atteint pas 54 pour 100 du corps électoral. Deux tiers environ des votants se prononcent en faveur du projet. Mais six canto
75 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
103s compter qu’un quart de Genevois d’origine, deux tiers de Suisses d’autres cantons, et le reste d’étrangers venus du monde e
76 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
104rassage des populations cantonales, entraîné deux tiers des citoyens loin de leur commune d’origine, attiré dans le pays tant
77 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
105acultés de médecine que compte la Suisse, près du tiers ont été conquis par des étudiants étrangers. Si l’on examinait la tra
106aissance par l’État de l’Église romaine. Les deux tiers de la population sont protestants. Or ce sont les milieux dirigeants
78 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
107ant de l’agriculture ne représentaient plus qu’un tiers de la population totale. En 1969, c’est 7 %. On peut le déplorer, non
108iciper et d’initier, et ne se prépare pas pour un tiers terme. Le Suisse moyen pensera de mon « utopie » que c’est bien joli,
79 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
109 de réflexion sur la culture, au seuil du dernier tiers du xxe siècle. Il remet en question toutes nos valeurs, bien plus pr
80 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
110ns lentement prendre forme au seuil de ce dernier tiers de notre siècle, comme un visage dont les traits se composent et s’il
81 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
111 siècle Le totalitarisme règne aujourd’hui sur un tiers de l’humanité. Il agit dans les deux autres tiers non seulement par s
112tiers de l’humanité. Il agit dans les deux autres tiers non seulement par sa propagande et sa diplomatie, mais par la fascina
82 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
113e 1950, au premier coup d’œil, paraît malade : un tiers de son territoire à l’est, amputé ; un grand nombre de ses cités, en
83 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
114trielle doublée, cultures augmentées de près d’un tiers. Mais aujourd’hui, l’Égypte demande à l’UNESCO d’étudier d’urgence le
84 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
115core moins les besoins matériels — quand les deux tiers de l’humanité souffrent la faim — mais c’est un rêve, universel et pr
116r l’expansion subite du machinisme dès le premier tiers du xixe siècle : l’homme attaché au service des machines jusqu’à sei
85 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
117 1. Le Festival est à l’origine (xixe et premier tiers du xxe siècle), une forme de vie et d’activité artistique tout à fai
86 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
118el du continent en États nationaux, dont les deux tiers ne datent que des derniers cent cinquante ans. Nous avons vu que les
119art seulement du seul domaine économique, dans un tiers ou un quart de nos pays. Il faut cesser de croire qu’éducation civiqu
120rois régions se sont dessinées au cours du second tiers du xxe siècle : l’Europe, l’URSS et les USA. Elles se définissent ai
87 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
121s de l’union. Mais je ne crois pas qu’il y ait un tiers parti tenable. Je ne crois pas à cette « imposante confédération » qu
88 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
122ns lentement prendre forme au seuil de ce dernier tiers de notre siècle, comme un visage dont les traits se composent et s’il
89 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
123mandaient si vous vouliez l’Europe unie. Les deux tiers d’entre vous répondaient oui, mais chez les jeunes, de dix-huit à tre
90 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
124nion. Mais je ne crois pas [p. 59] qu’il y ait un tiers parti tenable. Je ne crois pas à cette « imposante Confédération » qu
91 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
125s de l’union. Mais je ne crois pas qu’il y ait un tiers parti tenable. Je ne crois pas à cette « imposante Confédération » qu
92 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
126s de l’union. Mais je ne crois pas qu’il y ait un tiers parti tenable. Je ne crois pas à cette « imposante confédération » qu
93 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Pourquoi j’écris (30-31 janvier 1971)
127s causes intimes, trop intimes. ⁂ Arrivé aux deux tiers de ma course (si je l’estime à l’envergure de mes projets), je me voi
94 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
128nts les mains pleines. Je crois bien que les deux tiers de mes lectures sur Cathares et Troubadours, depuis que je travaille
129ive : le livre vit, tant aimé que honni, après un tiers de siècle d’exposition à toute espèce d’intempéries critiques, person
95 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
130it le profit, de raccourcir de moitié ou des deux tiers la durée des études immobiles, et de consacrer tous les [p. 82] après
96 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
131utur… — enseignera que vers le début du troisième tiers du xxe siècle, dans les années soixante à soixante-dix, se produisit
97 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
132ue ; étatisation de la vie intellectuelle dans un tiers des pays de l’Europe. Devant cette situation, courant au plus pressé,
133se sont rapidement multipliés pendant le deuxième tiers de notre siècle, et qui se partagent aujourd’hui la totalité des terr
98 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
134roblème des relations entre l’Europe et le Monde (Tiers et Quart Monde) est traité d’ordinaire en termes politiques de puissa
99 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
135. Or, les algues marines fabriquent plus des deux tiers de l’oxygène qui rend l’atmosphère respirable. Le pétrole tue ces alg
136n a calculé que le PNB s’accroîtrait de plus d’un tiers si toutes les femmes qui font le ménage pour rien, chez elles, allaie
100 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
137ulement deux termes, l’État et la Guerre, mais un tiers médiateur : l’Industrie. L’État-nation crée l’espace juridique puis l