1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
1ure que l’on sent parfois sous-jacente, mais trop timide à s’exprimer. Le couple que Jacques Chardonne étudie dans Claire pour
2 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
2ont tirés en effet du Plan du 9 juillet. Emprunts timides à un plan trop prudent pour être honnête. Emplâtres collés sur des lé
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
3pliquent à comprendre, comme ils sont vifs et peu timides, camarades, malicieux et indulgents — leurs bons rires quand l’un ou
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4ocution. En terminant, il lève le bras d’un geste timide : — « Et en l’honneur de nos études romanes, Sieg heil ! » Un court s
5 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
5ent comprenne ceci : La prudence est le vice des timides et la vertu des audacieux. p. 200 40. Peut-être me croira-t-on
6 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
6e jour. Wallace, le vice-président, surnommé le « timide mystique », déclarant après son installation qu’il va se retirer à la
7 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
7ains, le Dieu philanthrope pour les avares et les timides, etc. Tout ceci pour la bourgeoisie et le siècle individualiste. Les
8 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable XI : Le Diable dans nos dieux (24 décembre 1943)
8ains, le Dieu philanthrope pour les avares et les timides, etc. Tout ceci pour la bourgeoisie et le siècle individualiste. Les
9 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
9ai peur, quant à moi, qu’il ne soit beaucoup trop timide ! Car les Américains redoutent énormément d’avoir l’air impérialiste.
10 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
10e jour. Wallace, le vice-président, surnommé le « timide mystique », déclarant après son installation qu’il va se retirer à la
11 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
11unesse américaine et ses censeurs de plus en plus timides, la violence primitive et la santé de l’instinct soient justement [p.
12 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
12 le même article. Que l’Assemblée se soit montrée timide ou au contraire téméraire, que l’expérience soit trop tardive, ou au
13 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
13 piano perd la Corée. La prudence est le vice des timides, et la vertu des audacieux. Je me résume. L’opinion vous regarde. Ell
14 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
14 piano perd la Corée. La prudence est le vice des timides et la vertu des audacieux. Je me résume. L’opinion vous regarde. Elle
15 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
15isible dans les manifestations publiques, et fort timide dans ses revendications politiques ou sociales. Cependant, bien que l
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
16t immédiatement des peuples efféminés, paresseux, timides : il faut donc que l’un soit conquis, et l’autre conquérant. En Europ
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
17irritation que provoquent ces regards apparemment timides mais directs, sérieux et comme choqués par on ne sait quoi… Vous les
18isible dans les manifestations publiques, et fort timide dans ses revendications politiques ou sociales. Cependant, bien que l
18 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
19une pression supplémentaire sur les gouvernements timides et récalcitrants. […] Le lancement d’un tel manifeste doit constituer
19 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Confrontation des régions transfrontalières [Nos conclusions] (été 1972)
20timent avec moi que « la prudence est le vice des timides mais la vertu des audacieux ». Il est frappant que la seule prudence
20 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
21uité : l’indifférence et la ségrégation à la fois timide et rageuse, l’absence totale de discipline, et l’arrêt de toute trans
21 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
22uste qu’aussitôt qu’ils manifestent un goût, même timide, pour la démocratie, ils soient envahis par les Russes. Il n’est pas
22 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
23iano perd la Corée. — La prudence est le vice des timides et la vertu des audacieux […]. Messieurs les Députés, ce serait pure