1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
1 pêche aux crevettes. Je me suis procuré un petit tonneau de vin blanc de l’île. C’est un clairet assez acide, qui laisse peut-
2de la mère Aujard dite Ugénie que j’ai acheté mon tonneau de vin. Ce voisin s’appelle Renaud, comme la majorité des habitants,
3duit de nos pêches, les bons de pain, le reste du tonneau de vin blanc, nous pourrions subsister sans argent pendant quelques s
2 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
4duit de nos pêches, les bons de pain, le reste du tonneau de vin blanc, nous pourrions subsister sans argent pendant quelques s
3 1948, Suite neuchâteloise. VII
5’ai refusé de raconter devant tous, debout sur un tonneau comme le veut la coutume, l’histoire de mes Premières Amours. On m’a
4 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
6’ai refusé de raconter devant tous, debout sur un tonneau comme le veut la coutume, l’histoire de mes Premières Amours. On m’a
5 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
7hilosophe qui veut parler aux masses monte sur un tonneau devant les usines Renault, il réunit deux cents curieux. Curieux d’en