1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1 années dans le Grand Jeu. Dix années où le génie tourmente cet être faible, humilié par le monde. L’amour s’éloigne le premier,
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
2 notre siècle, qu’elle paraît parfois, lorsque la tourmente humaine ne la moleste ni ne l’avive plus, cruelle et désolée comme ce
3 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
3 ressortir trop différent. Amour de soi, qui nous tourmente obscurément et nous obsède de craintes et de réticences dont nous ne
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
4on suffirait à dissiper le charme perfide qui les tourmente. Mais il faudrait d’abord qu’ils se soient délivrés d’eux-mêmes pour
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
5re s’est faite, mais non du bon côté ; l’âme, que tourmente un suprême besoin d’épanchement, s’est déversée, mais elle a mal choi
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
6 années dans le Grand Jeu. Dix années où le génie tourmente cet être faible, humilié par le [p. 123] monde. L’amour s’éloigne le
7 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
7ut pas mourir !… Plaise à Dieu que l’angoisse qui tourmente cet homme depuis sa rencontre nocturne, devienne aussi la nôtre, et n
8 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
8si oui ou non cela vaut la peine d’entrer dans la tourmente de la cité. Nous prions : « Que Ton règne vienne ! » et si nous ne fa
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
9 se manifeste bien souvent à l’insu de ceux qu’il tourmente. C’est ici le mythe de l’homme nouveau qui lui fournit son expression
10 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
10re dialectique pour qu’apparaisse l’ironie qui le tourmente sans espoir, ironie triste de cette tristesse des moyennes qui n’est
11 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
11 se manifeste bien souvent à l’insu de ceux qu’il tourmente. C’est ici le mythe de l’homme nouveau qui lui fournit son expression
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12e puissance inexorable s’est emparée de l’espèce, tourmente les bêtes, les essouffle et les esquinte, les rend craintives et méch
13 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
13e puissance inexorable s’est emparée de l’espèce, tourmente les bêtes, les essouffle et les esquinte, [p. 382] les rend craintive
14 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
14 pourtant là qu’est le secret de l’inquiétude qui tourmente aujourd’hui les couples. Rien ne répugne autant à un esprit moderne q
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
15rme, terreur ou idéal : tel est le mythe qui nous tourmente. Qu’il ait perdu sa forme primitive voilà précisément ce qui le rend
16 passion, et pour l’amour de l’amour même qui les tourmente, pour l’exalter, pour le transfigurer — au détriment de leur bonheur
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
17mythe. Voici un homme que le besoin de la passion tourmente : il a découvert dans son « âme », c’est-à-dire dans son goût du subl
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
18 pourtant là qu’est le secret de l’inquiétude qui tourmente aujourd’hui les couples. Rien ne répugne autant à un esprit moderne q
18 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
19sitent… Pourtant, c’est bien le même rêve qui les tourmente et les anime : aller plus loin, vers une vie toujours plus large. Le
19 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
20Toutefois, elle reste liée au rêve d’activité qui tourmente l’Occident depuis des siècles. Mais ce rêve à son tour se trouble ; i
20 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
21ésitent… Pourtant c’est bien le même rêve qui les tourmente et les anime : aller plus loin, vers une vie toujours plus large. [p
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
22, qui est le rival de celui dont la violence nous tourmente, que ce soit le besoin de repos, ou la crainte de la honte et d’autre
23 Dans le flot houleux Dans l’éclat sonore Dans la tourmente infinie Du souffle du Monde S’engloutir S’abîmer Inconscient Joie sup
24mantique (où le Souffle du Monde est encore une « tourmente » !) que nous laissent les dernières mesures de Tristan. L’amour. — 
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
25 il s’abîme dans le « flot houleux » et dans la « tourmente du Monde » — sa mort d’amour, sa « Joie suprême 127 . » 3. Le plaisi
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
26de vastes territoires ; il se releva, une fois la tourmente passée, et entra dans la vie nouvelle du Moyen Âge, laquelle atteigni
24 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
27, qui est le rival de celui dont la violence nous tourmente, que ce soit le besoin de repos, ou la crainte de la honte et d’autre
25 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
28 Dans le flot houleux Dans l’éclat sonore Dans la tourmente infinie Du souffle du Monde S’engloutir — S’abîmer — Inconscient — Jo
29mantique (où le Souffle du Monde est encore une « tourmente » !) que nous laissent les dernières mesures de Tristan.   L’amour.
26 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
30tés, sans céder au complexe d’autodénigrement qui tourmente, aujourd’hui encore, un trop grand nombre d’intellectuels occidentaux
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
31vec un sentiment diffus, presque inconscient, qui tourmente la Suisse du xxe siècle : une sorte de complexe de culpabilité. Il s