1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1troitement au premier… Mais combien cette analyse trahit Barbey : son art est justement de voiler les intentions du récit et d
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
2emé de redites et d’expressions toutes faites qui trahissent une écriture hâtive. Mais il y a dans l’œuvre de René Crevel un sens
3 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
3; l’intérêt que nous ne sûmes pas dissimuler nous trahit ; elle finit donc par accepter et vint à nous avec un sourire du type
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
4 [p. 39] remarquer d’autant plus librement qu’ils trahissent le destin profond de l’instruction publique, qu’ils trahissent leur m
5 destin profond de l’instruction publique, qu’ils trahissent leur mission officielle. Ils éduquent de futurs anarchistes  8 , brav
5 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Julien Benda, La Fin de l’Éternel (novembre 1929)
6ès de M. Gabriel Marcel, qu’il attaque. (M. Benda trahit à son tour quand il tire argument contre une thèse de M. Marcel de ce
7cela serait ! dirons-nous, — avec le Benda qui ne trahit pas.) D’autre part, de plus impertinents [p. 639] que moi ne manquero
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
8 déceler l’équivalent. Peut-être le goût du sport trahit-il la nostalgie d’une vie qui comporterait des risques extérieurs. Ma
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
9; l’intérêt que nous ne sûmes pas dissimuler nous trahit ; elle finit donc par accepter et vint à nous avec un sourire d’opére
8 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
10nous rendre ce courage léger. Le moralisme nous trahit Partons du cas concret de nos trois auteurs. Le problème, à vrai dire
9 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
11téressé est mort. » C’en est fait, les clercs ont trahi, et les cris de M. Benda sont couverts par la rumeur de la place. Dan
10 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
12n de nos gestes — oui, même ce signe de la main — trahisse son immanente puissance. On voudrait dire — mais ce n’est pas si simp
11 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
13 conscience, et à qui ? De toutes parts ce serait trahir. Si l’on veut agir sur l’époque, il faut d’abord avoir l’époque dans
12 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
14face d’une pensée religieuse qui, pour tout dire, trahit sa mission de scandale, et tente lâchement de réduire le divin au « s
13 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
15devine chaque phrase sous-tendue. Mais rien ne la trahirait mieux que la retenue même de l’expression. C’est pourquoi je l’éprouv
14 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
16ntre le marxiste. Vous n’y ferez rien. Et nous ne trahirons pas l’homme tel qu’il est, sous prétexte qu’il faut se hâter, et qu’e
15 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
17ticulière. Il n’est pas facile de résumer sans la trahir une pensée à ce point hostile à tout système. La théologie de Barth s
18e l’opinion publique, votait la clause aryenne et trahissait sa foi, Barth s’est dressé dans une protestation retentissante, que p
16 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
19té » qui s’en réclame encore au moment où elle le trahit. Telle sera donc la forme et tel sera le premier lieu de la rupture n
20nisme, la piètre connaissance de l’homme que l’on trahit ainsi, et, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie
17 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
21 sont alors ces appréciations toutes humaines qui trahissent une vanité, et la vraie joie n’est pas avec ceux qui nous parlent de
18 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
22 les tyrannies sociales, mondaines ou politiques, trahissent par leur raffinement, par leur perfection même, une anarchie spiritue
19 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
23tariat ». Nous leur dirons : « Non seulement vous trahissez votre mission particulière, mais encore vous trahissez le prolétariat
24ssez votre mission particulière, mais encore vous trahissez le prolétariat. Il était en droit d’attendre de vous cette puissance
20 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
25es) ne remplit pas ces deux missions, mais il les trahit, transportant, quand il agit, les méthodes de travail d’un domaine da
21 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
26té » qui s’en réclame encore au moment où elle le trahit. [p. 103] Telle sera donc la forme et tel sera le premier lieu de la
27nisme, la piètre connaissance de l’homme que l’on trahit ainsi, et, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie
22 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
28ntre le marxiste. Vous n’y ferez rien. Et nous ne trahirons pas l’homme tel qu’il est, sous prétexte qu’il faut se hâter, et qu’e
23 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
29 les buts de la Révolution ne soient du même coup trahis. Le cas de l’URSS stalinienne est très typique. La dictature « de tra
24 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
30rce de louer ses effets humains, nous risquons de trahir sa cause divine. N’oublions pas que la personnalité n’est bien souven
25 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
31 ou cette mauvaise conscience, cette crainte de « trahir » en servant, ces raisons que l’on s’efforce de donner, non sans mala
26 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
32 critères « nouveaux » de l’immoralisme bourgeois trahissent la décadence du régime plus qu’ils n’annoncent la venue d’un nouvel o
33. Partout, les artifices formels obscurcissent ou trahissent les buts de l’écrivain et le séparent de l’humanité. Une littérature
27 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
34 détournés de leur sens primitif, de sorte qu’ils trahissent la pensée de ceux qui les répètent, mais se chargent alors, parfois,
35eur donner à bon marché. Ils s’expriment mal, ils trahissent leur pensée, leurs désirs, ils n’osent pas dire, ils n’ont pas de for
28 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
36défaut de culture, au sens banal du terme, qui se trahit ici fâcheusement. Iront-ils au-delà du romantisme allemand — qu’on es
29 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
37hées de la Nature. Il arrive alors que cet homme, trahissant la mission dont la foi le chargeait, se retourne vers la Nature et s’
30 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
38ment, et si justes que soient les velléités qu’il trahit, qu’à un réformisme craintif, limité, purement défensif — celui même
31 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
39nir une explication probante du miracle ; elle se trahit elle-même quand elle s’y essaie. Dire que « Christ est ressuscité »,
32 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
40iva de plus en plus exclusivement avant sa chute, trahit assez exactement une faiblesse de cette œuvre, qu’à prendre celle-ci
41 d’une infernale panique que ses derniers billets trahissent l’invasion. Quel homme a vécu pareil drame ? Découvrir qu’on s’est su
33 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
42it ce tour de force d’exposer clairement, sans la trahir, la dialectique « abyssale » de cette œuvre. Personne n’a fait plus q
34 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
43agande et le désir secret de « sécurité » qu’elle trahit. Il veut que l’esprit soit un risque (p. 284 et suiv.). Nous le voulo
35 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
44de Commissions. Mais comment ne pas voir qu’elles trahissent un doute infiniment curieux sur la nature et sur le rôle de l’esprit
45rneur eût été dans son rôle en agissant, et qu’il trahissait sa fonction en alléguant un argument de clerc. Il y aurait donc une d
46 de clercs parfaits, c’est qu’en réalité, ils ont trahi leur fonction propre, qui était de juger, et de juger effectivement,
47ore qu’une question déguisée. Le soupçon de Renan trahit un doute, et un doute sur la vérité : ce qui est « peut-être triste »
48ns avec la foule, les autres avec Pilate. Les uns trahissant grossièrement, les autres « se désintéressant » non sans un hochement
36 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
49rieux le risque philosophique. Et je ne pense pas trahir leur tendance en insistant ici exclusivement sur trois des écrits les
37 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
50 que les méthodes de Lénine ont été manifestement trahies par le fascisme stalinien, vrai responsable de l’état présent de la R
51e, nous ferons observer que Lénine, le premier, a trahi sa tactique dès qu’il est arrivé au pouvoir. Cela était fatal ; cette
38 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
52té ? Qu’il doute de la justice de Dieu ? Et qu’il trahit sa vocation première ? Je pense que beaucoup d’entre vous ont, dès lo
39 1935, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). René Guisan : un clerc (1935)
53x voulait nous donner pour modèle du clerc qui ne trahit pas. Mais une figure presque parfaite d’intellectuel en action, d’hom
54eçon toute goethéenne du clerc qui sert sans rien trahir de la primauté de l’esprit. Peut-être que le seul chrétien peut compr
40 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
55r sur l’Alliance. Et si ces « clercs » viennent à trahir, — il semble bien que ce soit leur métier — s’ils oublient que le Die
41 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
56nne, cette décadence me paraît se traduire, ou se trahir, par la décadence parallèle et plus aisément vérifiable du latin, ent
57sse qu’il estime détenir, Érasme est le clerc qui trahit et qui déprime la vérité « pour nourrir une paix fardée 33  ». Ce con
42 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
58 une nostalgie que tous nos gestes, à notre insu, trahissent. Mais quelqu’un s’en est aperçu. Quelqu’un a formé le projet de tromp
43 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
59 base. Je ne dis pas qu’elles n’aient été souvent trahies. Ni qu’elles soient actuellement plus importantes et plus dignes de n
60ment introduit dans une société marxiste, dont il trahit les présuppositions fondamentales. Ainsi l’idée d’un Homme Nouveau,
44 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
61 appel et pressenti l’ampleur de l’angoisse qu’il trahit, c’est pour l’avoir épousé et guidé, et même à demi satisfait, que tr
45 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — Préambule
62te méthode négative se précisera le sentiment que trahit ma formule de départ. 2° En décrivant les attitudes ou « vertus » qui
46 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
63e profond d’une pensée descriptive, c’est qu’elle trahit toujours ses présuppositions dès l’instant qu’elle doit être enseigné
64, contre le style, contre le rythme singulier qui trahit en chacun de nous la lutte ouverte de la vie et de la mort ; tous ceu
65 donnent sans remords à la loi brutale du nombre, trahissant dans ce temps, [p. 191] mais pour l’éternité, leur vocation, leur cha
47 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
66ertain qu’il les traduira dans des formes qui les trahissent. Nous retrouvons ici la division du mot et de la pensée, qui a pour p
67e n’est pas « descendre au social », ni davantage trahir l’esprit pour des fins « bassement utilitaires », si l’on accepte l’h
68n de nos gestes — oui, même ce signe de la main — trahisse son immanente puissance. On voudrait dire qu’il faut avaler les idées
48 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
69 base. Je ne dis pas qu’elles n’aient été souvent trahies. Ni qu’elles soient actuellement plus importantes et plus dignes de n
70ment introduit dans une société marxiste, dont il trahit les présuppositions fondamentales. Ainsi l’idée d’un Homme Nouveau, i
71 appel et pressenti l’ampleur de l’angoisse qu’il trahit, c’est pour l’avoir épousé et guidé, et même à demi satisfait, que tr
49 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
72’examen des « réflexes catholiques » que ce texte trahit. Reprenons donc la page de Bossuet : « … Le Sauveur a-t-il voulu lais
50 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sur l’esprit incarné (février 1936)
73e jeu des clercs qui crient avec les loups, et de trahir de la sorte doublement, étant admis toutefois que la mission de l’esp
51 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
74critiques. La plupart des critiques d’aujourd’hui trahissent leur rôle de mainteneurs ou de créateurs d’une hiérarchie des valeurs
52 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
75 ou cette mauvaise conscience, cette crainte de « trahir » en servant, ces raisons que l’on s’efforce de donner, non sans mala
53 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
76l serait trop facile de répliquer que Mussolini a trahi le socialisme, plutôt qu’il ne l’a continué. [p. 20] La question vér
77aliste qui veut exercer le pouvoir peut-il ne pas trahir le socialisme ? Et du moment qu’il le trahit, peut-il faire autre cho
78 pas trahir le socialisme ? Et du moment qu’il le trahit, peut-il faire autre chose que du fascisme ? Regardons l’Europe d’apr
54 1936, Le Semeur, articles (1933–1949). Notre foi, par Emil Brunner (janvier 1936)
79un constant effort de fidélité humble pour ne pas trahir la Révélation de Dieu en taisant — ou en résolvant par quelque ingéni
55 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
80s lors il y a eu des églises de riches. Elles ont trahi l’Évangile. « Un philosophe français, M. Julien Benda, a dit que [p. 
81M. Julien Benda, a dit que [p. 41] les clercs ont trahi. Les clercs, n’est-ce pas, ce sont les intellectuels, les écrivains,
82 il y a aussi des prêtres et des pasteurs qui ont trahi. » Capitalisme, bourgeoisie égoïste, guerre. Mais le vrai chrétien es
83ertains qui les prononcent de bonne foi. Elles le trahissent d’ailleurs, ce désir, en essayant de le faire passer d’ores et déjà p
84ort d’écrire ici des mots qui la traduisent et la trahissent ? D’où vient cette espèce d’optimisme que rien ne paraît motiver aux
85ngent, et leur grandeur est dans l’attente qu’ils trahissent. Si le travail moderne est dégradant, c’est qu’on a limité ses gestes
86, qui est la manière des amateurs de vie intense, trahit je crois d’assez banales complaisances. Et le destin répond à ces déf
56 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
87eur donner à bon marché. Ils s’expriment mal, ils trahissent leur pensée, leurs désirs, ils n’osent pas dire, ils n’ont pas de for
88es qu’on montre aux foires. On dit que nous avons trahi l’esprit : mais l’esprit n’a pas besoin de nous. Il vit sans nous. No
89rouverons intact. C’est le lecteur que nous avons trahi, c’est avec lui que nous devons retrouver un contact qui nous renverr
90e et délivrée de toute contrainte mauvaise, c’est trahir cette « attente ardente », cette question angoissée des bêtes et des
91hes. Et c’est la volonté réelle des travailleurs, trahie par le langage politicien. La dictature est la seule solution de ceux
57 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
92s lors il y a eu des églises de riches. Elles ont trahi l’Évangile. Un philosophe français, M. Julien Benda, a dit que les cl
93ançais, M. Julien Benda, a dit que les clercs ont trahi. Les clercs, n’est-ce pas, ce sont les intellectuels, les écrivains,
94 il y a aussi des prêtres et des pasteurs qui ont trahi. Capitalisme, bourgeoisie égoïste, guerre. Mais le vrai chrétien est
95ertains qui les prononcent de bonne foi. Elles le trahissent d’ailleurs, ce désir, en essayant de le faire passer d’ores et déjà p
58 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
96es qu’on montre aux foires. On dit que nous avons trahi l’esprit : mais l’esprit n’a pas besoin de nous. Il vit sans nous. No
97rouverons intact. C’est le lecteur que nous avons trahi, c’est avec lui que nous devons retrouver un contact qui nous renverr
98e et délivrée de toute contrainte mauvaise, c’est trahir cette « attente ardente », cette question angoissée des bêtes et des
59 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
99visions de [p. 786] Swedenborg, son expression le trahit à chaque page, et révèle un parti pris assez brutal de réduction du m
60 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
100. Vouloir créer une « culture suisse », ce serait trahir notre mission, ce serait le péché même d’idolâtrie qui consiste dans
61 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
101ngent, et leur grandeur est dans l’attente qu’ils trahissent. Si le travail moderne est dégradant, c’est qu’on a [p. 78] limité se
62 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
102 qu’on a cessé de sentir le drame immense qu’elle trahit. Province morte, et villes mortelles ! C’est qu’on ne sait plus y tro
63 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
103le étant pour nous l’émanation de la personne, se trahirait elle-même et cesserait d’exister dans la mesure où elle se transforme
104terminer, que, pas plus qu’on ne saurait sans les trahir, séparer les unes des autres les diverses institutions que nous préco
64 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
105je vais vivre. Comme tous les refoulés, ils ne se trahissent guère que par certains « lapsus révélateurs ». Encore serait-il exagé
106le des non-Aryens). La seule fille du village qui trahisse son honneur : c’est qu’elle est née d’une mère russe. (Tout métis a l
107r » Révolution, ou qui regrettent qu’elle ait été trahie avant d’avoir accompli ses promesses. Qu’opposeraient-ils à Rosenberg
65 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
108 sans commune mesure spirituelle. Nous avons tous trahi le grand devoir communautaire de l’Église, parce que nous avons trans
66 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
109e cynique pur — insinue sa promesse éternellement trahie : eritis sicut dei. Infinie naïveté du moraliste qui prétendait détou
110ie plus ardente. Mais l’emprise de cette illusion trahit encore l’obscure survivance de la religion primitive. Religion antéri
111a passion ; et la technique en devenant mortelle, trahit les ambitions dont elle est née. Il se peut que l’Occident succombe à
67 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
112ou subtilise, ou ironise, que fait-on si ce n’est trahir le tourment innombrable et obsédant de l’amour en rupture de loi ? Ne
113vient ce goût du malheur ? Quelle idée de l’amour trahit-il ? Quel secret de notre existence, de notre esprit, de notre histoi
114dienne l’empire nostalgique d’un tel mythe. Il se trahit dans la plupart de nos romans et de nos films, dans leurs succès aupr
115n « déduit ». Pourtant, le sang de sa blessure le trahit. C’est la « marque rouge » qui met le roi sur la trace de l’adultère.
116fondément inavouable — et qui ne pouvait que se « trahir » par des symboles tels que celui de l’épée nue ou de la périlleuse c
117 pas la clé. Langage ambigu par essence, car il « trahit » au double sens du terme ce qu’il veut dire sans le dire. Il lui arr
118e par un obscur et souverain assentiment, tout le trahit dans son action, et jusque dans sa fuite désespérée, dans la sublime
68 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
119à garder le signe matériel d’une religion dont on trahit l’esprit. Platon liait l’Amour à la Beauté. Mais la Beauté qu’il ente
120 promettaient, lors de l’initiation, de ne jamais trahir leur foi, et cela quelle que fût la mort dont ils se verraient menacé
121Mais à la fin de la chanson, le troubadour a-t-il trahi ses vœux ? Ou bien a-t-il trouvé au sein de la nuit la Lumière vraie
122 Pourquoi sont-ils tous à jurer que jamais ils ne trahiront le secret de leur grande passion — comme s’il s’agissait d’une foi, e
123voie céleste. Il a choisi la voie terrienne, il a trahi l’Amour mystique, il n’est pas « pur ». Seuls les « purs » et les vra
124s étaient brûlés. On sait qu’Iseut, soupçonnée de trahir sa fidélité au roi Marc, s’offre au jugement par un mouvement d’orgue
125 mais bien à sa dissolution. Tout le passage cité trahit d’ailleurs un virulent ressentiment contre les doctrines orthodoxes q
69 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
126inalement irréalisable, devait se traduire, et se trahir d’une manière fatale, par une exaltation en termes divins de l’amour
127e et à tout bien terrestre. Déplorer que les mots trahissent le sentiment « ineffable » et qu’il faut pourtant dire. L’amour qui p
70 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
128repos de cet étrange amant ? Et le malheur d’être trahi par Angélique le guérirait de son amour ? Cet Alidor serait un curieu
129e Pétrarque, était de la race des troubadours qui trahissent l’Amour pour l’amour : ceux-là finissent presque toujours en religion
71 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
130e cynique pur — insinue sa promesse éternellement trahie : eritis sicut dei. Infinie naïveté du moraliste qui prétendait détou
131vie plus ardente. Mais l’empire de cette illusion trahit encore l’obscure survivance de la religion primitive. Religion antéri
132la passion, et la technique en devenant mortelle, trahit les ambitions dont elle est née. Il se peut que l’Occident succombe à
72 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
133on style, un témoin privilégié : il fait plus que trahir une influence, il importe les thèmes, les mètres, les expressions de
73 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
134, comment l’eussent-ils pu rendre au jour sans le trahir, et se trahir ? Ainsi leur œuvre est à l’image de la contradiction vi
135ssent-ils pu rendre au jour sans le trahir, et se trahir ? Ainsi leur œuvre est à l’image de la contradiction vitale dont ils
74 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
136tu qu’on leur prêtait. Mais aussitôt qu’elles ont trahi leur commune vulgarité, le triomphe perd toute saveur. Il faut détrui
75 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
137rce de louer ses effets humains, nous risquons de trahir sa cause divine. N’oublions pas que la personnalité n’est bien souven
76 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
138apidement les caractères généraux par lesquels se trahit la démission de l’esprit, je dirais :  goût des automatismes, croyanc
139’il s’est chargé de la mission sociale qu’avaient trahie toutes les Églises. Nicolas Berdiaeff l’a bien vu : le bolchévisme fu
140firmer sa santé, et de sauver son avenir. Si nous trahissons cette mission, si nous n’en prenons pas conscience, alors seulement j
77 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
141. Vouloir créer une « culture suisse », ce serait trahir notre mission, ce serait le péché même d’idolâtrie qui consiste dans
78 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
142Garde de l’Europe fera-t-elle un coup d’État, et, trahissant l’Empire, deviendra-t-elle impérialiste pour son compte ? C’est alors
79 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
143apidement les caractères généraux par lesquels se trahit la démission de l’esprit, je [p. 18] dirais : goût des automatismes,
144’il s’est chargé de la mission sociale qu’avaient trahie toutes les Églises. Nicolas Berdiaeff l’a bien vu : le bolchévisme fu
145firmer sa santé, et de sauver son avenir. Si nous trahissons cette mission, si nous n’en prenons pas conscience, alors seulement j
80 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
146, que ces questions d’attitude soient futiles, ou trahissent je ne sais quelle déviation catholique. Toutes les Églises ont toujou
81 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
147la difficulté à découvrir l’intime hiérarchie qui trahirait la vraie personne dans ce complexe individuel. D’autant plus que cert
82 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
148hiérarchie sont les Archanges. Un seul Archange a trahi sa mission, son message et son être même, c’est Lucifer, le Porteur d
149l, et c’est de douter du pardon, une fois qu’on a trahi le bien et le réel. Car douter du pardon nous replonge dans le mal, a
83 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
150en substance, et pour autant que ma mémoire ne le trahit pas : — « Cet homme qu’il est inutile de nommer, et dont la censure d
84 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
151ton et le simplisme obstiné de certains jugements trahissent une vague mauvaise conscience, une anxiété secrète, une tentation ina
85 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
152 cette mission de folie, c’est le sûr moyen de la trahir. Ce n’était pas la vie du monde, ni l’ordre ou la justice, ni la mora
153re vocabulaire, en politique surtout, suffirait à trahir l’absence de toute commune mesure dans notre siècle. Nous avons vu tr
154« Je ne sais pas pourquoi je vis. » [p. 152] Que trahit-elle ? Sinon l’affaiblissement ou l’extinction presque totale du sens
155 n’est pas d’hier qu’on trompe sa femme, et qu’on trahit ses serments par amour. « The strongest oaths are straw to the fire i
156fesseur même, pour lui cacher un incident qui eût trahi son délire mystique ; mais qu’elle ne voulait pas que ses laquais fus
86 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IV : L’accusateur (5 novembre 1943)
157l, et c’est de douter du pardon, une fois qu’on a trahi le bien et le réel. Car douter du pardon nous replonge dans le mal, a
87 1944, Les Personnes du drame. Introduction
158ce intime, l’identité dans les contradictions qui trahit l’existence de la personne. ⁂ Il me semble que toute incarnation d’un
88 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
159e phrase sous-tendue et que rien ne saurait mieux trahir que la retenue même de l’expression. C’est pourquoi nous l’éprouvons
89 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
160ut cela, non pas exprimé, mais voilé et seulement trahi par certaines bizarreries du récit… Les lectures les plus fréquentes
161ur sur l’expérience intime qu’elles traduisent ou trahissent, l’exemple de Kafka est le plus propre à nous rappeler l’avertissemen
90 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
162 l’on éprouve à découvrir l’intime hiérarchie qui trahirait, dans ce complexe individuel la vraie personne. D’autant plus que cer
91 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
163he que la moustache ne réussit pas à nous cacher, trahit une sensualité qui s’opposera chez Ramuz à tout excès d’élaboration d
92 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
164, comment l’eussent-ils pu rendre au jour sans le trahir et se trahir ? Ainsi leur œuvre est à l’image de la contradiction vit
165ussent-ils pu rendre au jour sans le trahir et se trahir ? Ainsi leur œuvre est à l’image de la contradiction vitale dont ils
93 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
166 Lake George (USA) Le clapotis doux d’une pagaie trahit seul le glissement d’un canoë vers le pied du rocher où j’écris. Deux
94 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
167as. Et j’étais en civil ! Voilà comment l’arrière trahit ! p. 1 m. « Un salon atomique », Le Figaro, Paris, n° 427, 26
95 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
168vérité, ce [p. 15] ne sont pas les clercs qui ont trahi, mais plutôt les chrétiens indignes de leur nom : ils ont laissé trop
96 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
169n spéciale qui justifie notre neutralité. Si nous trahissons cette mission, si nous n’en gardons pas conscience, je ne donne pas l
97 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
170a Hollande fait partie de leur espace vital, cela trahit, je le crains, leur décision de transformer ce pays en champ de batai
98 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
171s jeux, tout est libre, et tout ce qui surviendra trahira le vrai choix de votre être, malgré vous. » Cambridge (Mass.), 18
99 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
172ier des Mohicans. — Le clapotis doux d’une pagaie trahit seul le glissement d’un canoë vers le pied du rocher où j’écris. Deux
100 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
173as. Et j’étais en civil ! Voilà comment l’arrière trahit !