1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
1mposition, etc. Ces disciplines se succèdent sans transition, dans un ordre absolument fortuit, de manière à prévenir toute concen
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2a m’inciterait à chercher [p. 413] après coup des transitions, et c’est alors que l’on est tenté de mentir, si fort tenté que l’on
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3: car cela m’inciterait à chercher après coup des transitions, et c’est alors que l’on est tenté de mentir, si fort tenté que l’on
4 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
4 essentielle, — et c’est cela la vraie période de transition, — jusqu’au jour où les servants d’une mécanique parlementaire qui to
5ion brutale d’une révolution en pleine période de transition, d’un désordre dont l’acte ordonnateur n’a pas encore détruit le prin
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
6t égard. L’URSS étant encore en pleine période de transition, il est trop facile de rejeter toutes les critiques de fait adressées
7 [p. 72] valeurs instituées pendant la période de transition au socialisme ont, d’ores et déjà, une existence concrète, une durée
8tique un principe d’actualité, nulle « période de transition » ne sera capable de l’engendrer. Et si, par exemple, la personne hum
9re, dans ce sens, que la croyance à la période de transition résume à nos yeux toute [p. 75] l’erreur marxiste. Les hégéliens et l
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
10sé. Car le Plan Quinquennal n’est qu’une première transition. L’avènement du régime idéal demandera des siècles de travail, de sac
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
11S stalinienne est très typique. La dictature « de transition » fut installée au lendemain de la révolution d’Octobre pour assurer
12me mise en ordre. Cela signifie que la période de transition au nouvel état social est dès maintenant inaugurée, à l’intérieur du
13duisent fatalement à stabiliser la « dictature de transition » et, de la sorte, elles étranglent la révolution dès ses premiers su
8 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
14 attendant d’y parvenir, à ménager les mesures de transition qui paraîtront nécessaires. » Est-ce là le langage des « hommes d’act
9 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
15hiatus qui a valu au peuple russe la dictature de transition dont nous ne cesserons de dénoncer les sophismes et les trahisons. À
10 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
16onse, dans les faits, que la fameuse dictature de transition, masque étatiste du désordre social. Le génie de la confusion qui dét
11 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
17ndre maintenant. La voici : « Dans des époques de transition des bases culturelles, la critique qui ne jaillit pas de la métaphysi
12 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
18relié en chacun de ses points, parfois sans autre transition logique, à l’acte créateur. Nous avons constaté que cet acte fonde to
13 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
19n 27 . Cette tradition n’est, à vrai dire, qu’une transition, un terme transitif insinué entre des réalités radicalement hétérogèn
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
20ont nous sommes. Je vois alors une littérature de transition dont l’ambition ne sera plus de faire des œuvres (au sens ancien) mai
15 1938, Journal d’Allemagne. Avertissement
21 il se peut que le journal privé soit la forme de transition qui corresponde à la réalité d’un temps nouveau : elle traduit les re
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
22pnotique et inharmonieux, le tambour symbolise la transition entre l’époque de la [p. 274] chevalerie et celle de l’art militaire
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
23is et le provençal. À tous égards, elle marque la transition de l’épopée française au « roman » proprement dit. L’épisode d’amour
18 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
24: — Non, je crois que nous sommes à une époque de transition, que ce mythe risque de disparaître. Mais c’est encore lui qui pèse s
19 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
25ît vain de l’écrire, car l’Amérique est en pleine transition, à cet égard plus qu’à tout autre. Il convient donc de n’indiquer qu’
20 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
26s le sont, ce n’est que pour une brève période de transition un peu pénible mais indispensable. Il croit enfin que ces dictatures
21 1952, Réforme, articles (1946–1980). Après l’Œuvre du xxe siècle (14 juin 1952)
27nte, je répondrai par une sorte de parabole, sans transition, en visant le cœur du problème. Que nous soyons chrétiens ou non, ici
22 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
28idélité à la méthode de Kierkegaard, passons sans transition à l’« énoncé direct », à l’examen de la nature ou du mystère d’une vo
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
29 Renaissance : elles sont en train de passer sans transition de leur Moyen Âge à l’ère de la technique. Les USA n’ont pas eu de Mo
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
30ne des ambitions de ce livre. Mais il ajoute sans transition : « Lorsque des millions d’hommes en Orient n’ont rien à manger, parl
25 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
31ous, tels que la libération des pays de l’Est, la transition du régime colonial à l’autonomie ou à l’association fédérale, et l’ai
26 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
32 sexuels, curieusement respectés par nos mœurs en transition rapide du sacré primitif vers une hygiène scientifique : l’amour des
27 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
33ision. Nous montrant d’un [p. 66] seul coup, sans transition, plusieurs objets que la coutume sépare, non seulement elle oblige à
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Note liminaire
34 l’amour. Cette succession pourra surprendre. Des transitions logiques ménagées après coup entre les différents chapitres du recuei
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
35 sexuels, curieusement respectés par nos mœurs en transition rapide du sacré primitif vers une hygiène scientifique : l’amour des
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
36idélité à la méthode de Kierkegaard, passons sans transition à l’« énoncé direct », à l’examen de la nature ou du mystère d’une vo
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
37lus typiques de Gide 66 , considérons en lui sans transition, Don Juan. C’est pendant son voyage de noces, pendant qu’il vit l’éch
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
38cte de vision. Nous montrant d’un seul coup, sans transition, plusieurs objets que la coutume sépare, non seulement elle oblige à
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
39éparation des chemins. À la fin du livre, et sans transition, il écrit : Je finissais de mettre la dernière main à ce mémoire, lo
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
40celante. Mais ce libéralisme universel vire sans transition au collectivisme totalitaire. Cloots poursuit en effet dans ces terme
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
41u près complètement la forme, c’est la période de transition entre la religion grecque et le christianisme. Entrez donc aussi, phi
42l de commémoration publique, destiné surtout à la transition finale de la Grande République Occidentale, formée des cinq populatio
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
43e l’historisme au pessimisme Lorsqu’on passe sans transition des pages passionnément ambivalentes ou apocalyptiques consacrées par
44bservé qu’en Europe toute évolution conduit à une transition, à un dépassement, plutôt qu’à un déclin, il ne peut s’empêcher, dans
37 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
45tte Europe minima ne saurait être qu’une forme de transition tactique vers une union plus sérieuse et concrète. On en passera par
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
46t elle est entrée en vigueur sans nulle mesure de transition. Conception, gestation, naissance : le tout a pris exactement neuf mo
39 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
47tte Europe minima ne saurait être qu’une forme de transition tactique vers une union plus sérieuse et concrète. On en passera par
40 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
48n passé proche, nous font passer et repasser sans transition de la prose à la poésie, d’un salon de la Belle Époque éprise d’Art a
49tte de yachting dans l’armée suisse de 1914. Sans transition, mais non sans art : après une scène nocturne d’un comique insidieux
41 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
50« aspiration » à exprimer, c’est-à-dire dans « la transition d’un infini défini à un infini plus général », du « pur » au « multip
51ur » au « multiple » et « de l’Esprit au signe », transition qui relève ici, comme chez Hegel, et bien plus haut, chez Héraclite e
42 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
52ions à ce niveau ne sauraient être décrétées sans transition. Il est normal qu’elles exigent une longue période de mise en place s
43 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
53des nations souveraines aux régions fédérées sans transition. Cela prendra des décennies. Ce qui est urgent, c’est le prix du lait
54en vigueur à cette date sans la moindre mesure de transition. (Suppression instantanée des péages entre vingt-cinq États et instal
55on douanier commun, par exemple.) Il n’y a qu’une transition du projet au succès : c’est l’acte créateur, ou révolution, procédant
44 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.3. Conclusions sur l’avenir et la liberté de la culture
56uestion apparente par une sorte de parabole, sans transition, en visant le cœur du problème. Que nous soyons ici chrétiens ou non,
45 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
57ons, Nations, Europe. Ce sera une longue étape de transition au cours de laquelle les États assumeront toujours leur utile tâche d
46 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
58ions à ce niveau ne sauraient être décrétées sans transition. Elles exigent une période de mise en place des réalités de la région
59des nations souveraines aux régions fédérées sans transition, et cela prendra des décennies ! Ce qui est urgent, c’est le prix du
60en vigueur à cette date sans la moindre mesure de transition. (Suppression instantanée des péages entre vingt-cinq États et instal
61nier commun, par exemple.) Il n’y a jamais qu’une transition du projet au succès : c’est l’acte créateur, ou révolution, procédant
47 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Témoignage sur Bernard Barbey (7-8 février 1970)
62iculier d’un général en chef. Et, tôt après, sans transition, « promouvoir » la présence culturelle de la Suisse à Paris, puis à l
48 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
63 tout ce qu’il possède ». Or ici, sans la moindre transition, le Roman nous dit : « Le roi Marc prend bientôt Tristan en haine, ca
49 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
64ous faire accepter : — Si nous voulons réussir la transition de la croissance à l’équilibre, qui serait le seul salut de notre soc
50 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
65s de pétrole ? Comment préparer dès maintenant la transition à une telle société ? Quelles sont les technologies requises ? [p. 9