1 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
1ont on peut se demander si elle est effectivement transportable. La revendication d’un domaine où règne la liberté de l’esprit est ty
2 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
2he pas qu’elle soit la seule qui ait su se rendre transportable et intégrable hors du contexte de ses origines raciales, politiques e
3notre civilisation ne s’est rendue assimilable et transportable qu’au prix d’une périlleuse disjonction entre ses produits de tous or
3 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
4uccès » le plus visible —, elle s’est rendue plus transportable, plus acceptable et imitable qu’aucune autre. Mais il faut voir enfin
4 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
5succès » le plus visible — elle s’est rendue plus transportable, plus acceptable et imitable qu’aucune autre. Mais il faut voir enfin
5 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
6s machines et la personne. Mais les machines sont transportables et vendables, ce que ne sont pas les sensibilités ni les valeurs spir