1 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Julien Benda, La Fin de l’Éternel (novembre 1929)
1-dire fausses mais claires, qui lui permettent de triompher syllogistiquement de l’adversaire, sinon de la difficulté elle-même.
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
2ction, la Tätigkeit — le grand mot goethéen — qui triomphera désormais. Mais une action qui par avance désespère du seul succès qu
3 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
3 savoir. Ils promettent du pain, et croient ainsi triompher à la fois des bourgeois, et de la vérité humaine de nos doctrines ant
4moi la pensée que par des arguments nous pourrons triompher d’autre chose que d’arguments. À l’effort admirable du peuple russe r
4 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
5er de force. On a vu de ces fous : mais ils n’ont triomphé que par l’abdication de l’idéal premier. En échange de leur promesse
5 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
6 et non [p. 121] pas du tout pour le plaisir d’en triompher, mais pour faire triompher la cause à tout prix. Si je rappelle cette
7t pour le plaisir d’en triompher, mais pour faire triompher la cause à tout prix. Si je rappelle cette évidence, c’est simplement
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
8 savoir. Ils promettent du pain, et croient ainsi triompher à la fois des bourgeois, et de la vérité humaine de nos doctrines ant
9moi la pensée que par des arguments nous pourrons triompher d’autre chose que d’arguments. À l’effort admirable du peuple russe r
7 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
10aire, avec son appareil rigide, devait fatalement triompher d’une Grèce que nous dirions « atomisée ». Le vide social créé par l’
11isif de notre histoire. La Grèce individualiste a triomphé de la communauté [p. 199] barbare du sang. Mais plus tard elle a somb
12 politiques précises. Ils disent que la Réforme a triomphé surtout dans les petits États qui éprouveraient le besoin de se fédér
8 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
13es forces créatrices. Le but est d’abord de faire triompher tel parti dont on est membre. On tient le parti pour plus grand que l
9 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
14ances anonymes et le Standard seraient en voie de triompher, et ce serait aux dépens de l’humain. Au sein de cette crise que l’on
15 « mesure »… Sinon la foi des uns, fatalement, va triompher de la mauvaise humeur défensive des autres. Certes, on y a pensé. Les
10 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
16fluence de plus en plus la cour, et qui finit par triompher lors de la révocation de l’Édit de Nantes. Mais alors cette révocatio
11 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
17échante boutade, si elle vous est une occasion de triompher, ici, dans la maison de Nicodème ! Tenez, j’ai l’impression, depuis q
12 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
18de 1917, à l’heure où ses adversaires socialistes triomphent apparemment, appuyés par les masses. Ce sont ces phrases enfin et l’a
19 déduire deux conclusions critiques : 1° Lénine a triomphé en vertu d’une tactique qui n’avait rien de « marxiste » au sens cour
13 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
20logique du régime. C’est elle qui doit fatalement triompher. Cependant une difficulté subsiste, L’Édit a été donné comme « perpét
14 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
21 ? Est-il de prêcher l’Évangile, ou bien de faire triompher telle ou telle doctrine sociale adoptée par opportunisme ? [p. 399] À
22vérée depuis la guerre, soit en Russie, où Lénine triompha par le moyen d’une minorité infime, soit en Allemagne, où les partis
15 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
23quérant, disons Diderot pour fixer les idées, put triompher sans peine des conventions d’une élite mondaine, toute ahurie qu’on v
16 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
24ir épousé et guidé, et même à demi satisfait, que triomphent les dictateurs. Ils ont agi au nom de doctrines différentes, dans des
17 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
25 l’on veut être utile et convaincre, et non point triompher dans le vide, c’est sur l’insuffisance de ses vertus qu’il s’agit d’é
18 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
26dées gratuites, et que les systèmes politiques ne triomphent qu’à la faveur des lois économiques. Mais d’où viennent ces systèmes 
19 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
27ir épousé et guidé, et même à demi satisfait, que triomphent les dictateurs. Ils ont agi au nom de doctrines différentes, dans des
20 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
28à se demander pourquoi le Christ a dû mourir pour triompher de notre péché, alors que la sagesse antique pouvait fournir l’amorce
21 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
29deux fronts : il doit gagner son pain, et il doit triompher des conformismes et des « cabales ». Certains périssent dans cette lu
22 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
30es forces créatrices. Le but est d’abord de faire triompher tel parti dont on est membre. On tient le parti pour plus grand que l
23 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
31 philosophes en [p. 143] marche). Si les premiers triomphent (grâce à l’École et à l’appât des Assurances), la France est perdue.
32freinait plus, si la personne ne cherchait plus à triompher de tout ce qui n’est pas elle, le simulacre d’équilibre que l’on cons
24 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
33freinait plus, si la personne ne cherchait plus à triompher de tout ce qui n’est pas elle, le simulacre d’équilibre que l’on cons
25 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
34ose de la plus forte mystique qui doit fatalement triompher. Et en s’armant autant que l’État totalitaire, l’État démocratique pe
26 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
35s organiser nos résistances. ⁂ Le totalitarisme a triomphé surtout pour deux raisons, me semble-t-il : D’abord il a utilisé le d
36ien n’est plus vrai : le totalitarisme ne saurait triompher « de gens disposés à tenir bon » selon l’expression de l’Italien. Or
37nt : ce n’est pas le nombre et l’armement qui ont triomphé ce jour-là, mais la bonne conscience civique. Or une telle bonne cons
38rejoins ici ma seconde thèse : le totalitarisme a triomphé parce qu’il fut le premier à donner une réponse très grossière, mais
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
39dire nous est venue du Proche-Orient mais qui n’a triomphé qu’en Occident : celle qui pose qu’entre Dieu et l’homme, il existe u
40e pour ceux des Celtes. Sur quoi le christianisme triompha. La primitive Église fut une communauté de faibles et de méprisés. Ma
41n sentiment qui n’avait pas attendu le dogme pour triompher dans tous les arts. Enfin, voici un dernier trait dont on verra qu’il
42e la chevalerie terrienne, où vous avez longtemps triomphé ; celle de gauche était la voie de la chevalerie célestielle, et il n
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
43 rend totalement impraticable. L’Église de Rome a triomphé. Mieux vaut dès lors se mettre du bon côté avec l’honnête et réaliste
44oméo et Juliette. — Milton Cependant Rome n’a pas triomphé partout. Il est une île où son pouvoir est contesté. C’est la dernièr
45e désespoir ? Comment se fait-il que le roman qui triompha pendant trente ans, au xxe siècle, de toutes les autres formes litté
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
46le d’un idéal créateur de belles apparences. Elle triompha dans la littérature. Et par ailleurs, elle réussit à s’imposer à la r
47c un art, désignait le vainqueur. Et ce vainqueur triomphait d’un vivant, d’un pays ou d’un peuple encore désirables. L’interventi
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
48r l’heure ; qu’enfin « l’amour » doit normalement triompher de tous les obstacles, ainsi que le font voir journellement films, ro
31 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
49es deux légendes, l’amour courtois et sa fidélité triomphent idéalement du mariage et de sa fidélité, en même temps que des liens
50au prix d’effroyables massacres. Seule Agapè peut triompher d’Éros. Mars déchaîné, même contre Éros, n’est guère qu’un autre aspe
32 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
51aire, avec son appareil rigide, devait fatalement triompher d’une Grèce que nous dirions « atomisée ». Le vide social créé par [p
52isif de notre histoire. La Grèce individualiste a triomphé de la communauté barbare du sang. Mais plus tard elle a sombré dans l
53 politiques précises. Ils disent que la Réforme a triomphé surtout dans les petits États qui éprouveraient le besoin de se fédér
33 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
54n-agression.) D’où vient que cette fédération ait triomphé de toutes les crises d’une histoire violente et complexe ? Le secret
55missionnaire. Telle est sa crise : ou se nier, ou triompher mais sur le plan de l’Europe entière. 6. Le grand danger de l’heure p
34 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
56 bonne pour des spectateurs… Pourtant, si nous en triomphons, elle nous donnera la force de préparer l’avenir. Il est dur de recon
57 nous paraissent bien plus effrayantes, et qu’ils triomphent tout de même, ou à cause de cela même. Il est dur de reconnaître que
35 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
58xpliquer que les quatre pays où le luthéranisme a triomphé sans résistance, et bien plus totalement qu’en Allemagne, soient aujo
36 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
59holique ; que la doctrine de Luther, là où elle a triomphé sans résistance notable, c’est-à-dire en Scandinavie, n’a pas conduit
60magne, à demi luthérienne seulement, mais qu’il a triomphé d’abord dans une Russie tout orthodoxe, et dans une Italie toute cath
37 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
61es hérésies dûment cataloguées depuis des siècles triomphent dans l’époque présente, qui les prend pour autant d’innovations « exc
62lus que contre l’empêchement du dehors… Va, sache triompher enfin de toi-même et de ta propre honnêteté »… Bref, il tirait argume
63la mort est un absolu… Avec quel bien pensez-vous triompher du mal immense qui envahit la terre ? Le moindre mal sera-t-il plus f
38 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
64i vous ne le faites pas, vous serez joués, le mal triomphera, et il se fera passer pour le bien. Alors tout sera perdu. Si les dém
39 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
65mps, c’est l’action — le grand mot goethéen — qui triomphera désormais. Mais une action qui, par avance, désespère du seul succès
40 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
66ances anonymes et le Standard seraient en voie de triompher, et ce serait aux dépens de l’humain. Au sein de cette crise, qu’on d
67 « mesure »… Sinon la foi des uns, fatalement, va triompher de la mauvaise humeur défensive des autres. Certes, on y a pensé. Les
41 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
68ans limites, et il l’était vraiment pour ceux qui triomphaient des famines, des moustiques, des dysenteries et des Indiens. Ils avai
42 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
69 d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l’irréel, le rose et le doré, le rêv
43 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
70 mieux que la dictature. À Stalingrad, les Russes triomphent, avec du matériel américain. La grande décade d’Hitler est terminée,
44 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
71 d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l’irréel, le rose et le doré. Rêve d
45 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
72lite, faute de liberté. La Grèce individualiste a triomphé de la communauté barbare du sang. Mais plus tard elle a sombré dans l
73s plus tard elle a sombré dans l’anarchie. Rome a triomphé de l’anarchie et sombre maintenant sous le [p. 629] poids de son appa
74i les démocraties capitalistes et individualistes triomphent, aucun problème ne sera résolu de ce fait. Tout le monde sent ou pres
75compte le césaropapisme ou la théocratie dont ils triomphaient : ils réclamèrent à la fois le pouvoir temporel et l’autorité spiritu
46 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
76 d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l’irréel, le rose et le doré. Rêve d
47 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
77ans limites, et il l’était vraiment pour ceux qui triomphaient des famines, des moustiques, des dysenteries et des Indiens. Ils avai
48 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
78vue, c’est que la brutalité doit [p. 13] toujours triompher ; l’autre est un parfait gentleman qui croit que les bonnes manières
79hysiquement la brute a perdu, mais la brutalité a triomphé. La brute a donc imposé son point de vue. Ainsi d’Hitler et de l’Euro
80tablie par la force aux dépens de la coutume, qui triomphent dans [p. 23] l’empire des Soviets. Comme aussi le respect de la scien
49 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
81missionnaire. Telle est la crise : ou se nier, ou triompher, mais sur le plan de l’Europe entière. Le grand danger de l’heure pré
50 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
82art — ont d’autres expériences… Le projet Reynaud triomphera, si l’Europe doit se faire demain 8  : car tout le monde est d’accord
51 1948, Suite neuchâteloise. III
83ce prospérait, l’industrie naissait, les radicaux triomphaient partout. Il était temps d’adopter l’heure de Berne. Et ce fut 1848.  
52 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
84ncre. L’Assemblée. — Les fédéralistes ayant fait triompher à La Haye le principe d’une représentation aussi large que possible n
53 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
85s protestants, sous les ordres du général Dufour, triompha au cours d’une brève campagne de la rébellion catholique. « Soldats »
54 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
86tiques de Nicolas de Flue et de Zwingli ont ainsi triomphé, au terme de plusieurs siècles de luttes sourdes ou déclarées, et d’i
55 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
87nos révolutions « libératrices ». Celles-ci n’ont triomphé que de régimes séniles, et dont la « tyrannie », si on la compare à c
88 » de la Révolution et de l’Empire, loin de faire triompher dans toute l’Europe l’idéologie unitaire des Jacobins, va susciter de
89 mourra. Mais comment cette absurdité a-t-elle pu triompher pendant un siècle et plus ? En singeant la religion et son enseigneme
56 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
90nos révolutions « libératrices ». Celles-ci n’ont triomphé que de régimes séniles, et dont la « tyrannie », si on la compare à c
91 » de la Révolution et de l’Empire, loin de faire triompher dans toute l’Europe l’idéologie unitaire des Jacobins, va susciter de
92 mourra. Mais comment cette absurdité a-t-elle pu triompher pendant un siècle et plus ? En singeant la religion et son enseigneme
57 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
93 se lassent un peu, l’Europe voit sa civilisation triompher, certes, mais c’est au détriment de son indépendance. Et dans aucun d
58 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
94ire à exalter ce qu’ils approuvent, en le faisant triompher dans un Âge d’or rêvé. À la première classe appartiennent Swift, Butl
59 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
95mposer à tous la loi du seul parti qui sait faire triompher sa « vérité » ; mais il doit au contraire concilier des réalités fort
60 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
96ste », d’où l’amour-passion est exclu. Or je vois triompher dans ce même public deux romans de l’amour-passion. Dira-t-on qu’il s
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
97ste », d’où l’amour-passion est exclu. Or je vois triompher dans ce même public deux romans de l’amour-passion. Dira-t-on qu’il s
62 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
98a contraint, mais aussitôt la mort venue, l’amour triomphera de toutes les entraves. » Cet amour doit s’élever à une extase libéra
63 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
99, les guide, les défend, les réconforte, les fait triompher, et c’est cet être qu’ils appelaient Nature Parfaite. » C’est le vrai
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.1. Sur plusieurs siècles de silence « européen »
100citerons : chez Dante, surtout préoccupé de faire triompher le principe impérial ; chez Sully, surtout préoccupé de contenir la M
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
101s des musées, ou les histoires d’amour, le Voyage triomphait. [p. 125] … Il existe un titre charmant, qu’on ne peut lire sans avo
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
102races de ces arts par lesquels tu avais autrefois triomphé des Romains et soumis tes vainqueurs mêmes. Tout a cédé au fanatisme
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
103recht, 1796. La raison et la morale doivent faire triompher dans le monde entier les conditions de la liberté populaire conquises
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
104s pitié, mais par le seul prolétariat, qui devait triompher d’abord en France : La chute de la bourgeoisie en France, le triomph
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
105illusions ; n’allons pas croire que cette idée va triompher naturellement, sachons qu’elle va trouver de la part de celle qu’elle
70 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
106ipe, aucune idée, aucun groupe, aucune classe n’a triomphé sous une forme absolue et que c’est à cela que sont dus son développe
71 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
107, les guide, les défend, les réconforte, les fait triompher, et c’est cet être qu’ils appelaient Nature parfaite. » C’est le vrai
72 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
108on. Et son fédéralisme préfigure le régime qui va triompher à l’échelle suisse : « La variété, c’est l’organisation : l’uniformit
73 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
109jusqu’à quel point les efforts de l’homme peuvent triompher de la nature. Le chemin, qui a quatre lieues depuis Altdorf jusqu’à A
74 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
110nu tant de faillites, soulevé tant de colères, et triomphé dans tant de luttes, disait souvent : « Pour l’homme digne de ce nom,
75 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
111 (en 1946, je crois) ce sont les secondes qui ont triomphé : elles sont devenues les premières, chassant mes rêves, tandis que l
76 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
112on. Et son fédéralisme préfigure le régime qui va triompher à l’échelle suisse : « La variété, c’est l’organisation : l’uniformit
77 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
113le langage des rapports et des résolutions, il ne triompha que dans les textes. L’unionisme, doctrine (ou refus de doctrine) de
78 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
114[p. 8] L’Assemblée.— Les fédéralistes ayant fait triompher à La Haye le principe d’une représentation aussi large que possible n
79 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
115 lui impose la dame : Nul ne peut être assuré de triompher de l’amour, s’il ne se soumet en tout à sa volonté. Mais le thème de
116dours, exalter le désir ; chez les gnostiques, en triompher (ascétisme des parfaits), ou encore ne le permettre qu’en évitant ses
117omaine « établir » une explication, comme on fait triompher la doctrine d’un parti à la simple majorité. Mais seul pourra séduire
80 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
118ombattues par tous les libertaires, finissent par triompher, presque en même temps, dans presque tous les pays de l’Europe, peu a
81 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
119e chauvinisme et la police dans le pays où elle a triomphé. Je ne vois pas une seule révolution — quelle que fût la valeur de l’
82 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
120e en forme par la Révolution française, et elle a triomphé dans l’enseignement de la géographie au xixe , là encore contre toute
83 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
121, des théocraties et idéocraties absolutistes qui triomphent désormais dans le Tiers Monde mais que nous avons réussi, depuis peu,
84 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
122e date de 1809 où le césarisme napoléonien semble triompher, cette morale doit primer non seulement sur les intérêts privés et pe