1 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
1l’Occident. L’ange s’enfuit par l’un des nombreux trous de leurs raisonnements. [p. 27] L’inspiration Comme le poète termin
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
2 Dès qu’on les sépare, il faut chercher dans quel trou va la cheville, voilà vos livres. Voilà à quoi vous perdez votre temp
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
3 jusqu’à épuisement, avant de se retirer dans son trou [p. 116] Quand la marée remonte et nous chasse peu à peu vers la pla
4 au-dessus d’elles — ou des coutelets qui font un trou en forme de serrure — ou des huîtres sur les murs des écluses à poiss
5emps en temps la poule trouvait un ver au fond du trou énorme qu’elle creusait, et les petits se précipitaient à son caquet.
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
6le [p. 175] plus bas, du canevas brut et plein de trous de l’existence dépouillée… …Dépouillée, mais de quoi au juste ? Peut-
5 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
7t ourlée de gouttes. Le vent siffle à travers les trous du casque. L’homme tire la toile de tente qui couvre ses épaules et c
6 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
8t ourlée de gouttes. Le vent siffle à travers les trous du casque. L’homme tire la toile de tente qui couvre ses épaules et c
9constate que mes hommes ont cessé de creuser leur trou de mitrailleuse : ils préfèrent s’enfumer autour d’un feu de branches
10t que ta gueule n’est fendue !… Tu t’es creusé un trou en terre comme un cochon dans [p. 49] son fumier !… Ô toi mon doux pe
7 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
11isons des boulevards n’ont pas de fenêtres et des trous partout dans leurs murs… Je songe à ce que me disait à Paris, il y a
8 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
12es Alpes, ni d’horloges à coucou, ni de fromage à trous. Il m’a regardé d’un air sceptique. Il fait fonds sur un reste de bon
9 1948, Suite neuchâteloise. I
13t le Neuchâtel blanc. (On voit sur l’étiquette le Trou de Bourgogne et la descente des vignes vers le lac. Je pouvais dire à
10 1948, Suite neuchâteloise. VII
14nce envoûtante. Le soleil s’est caché derrière le Trou de Bourgogne. La grande rougeur du lac s’est retirée, de vague en vag
11 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
15nce envoûtante. Le soleil s’est caché derrière le Trou de Bourgogne. La grande rougeur du lac s’est retirée, de vague en vag
12 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
16 ce que je disais tout à l’heure. Au fond, de son trou, l’homme de Dissentis, de Göschenen, de Viège — entre les hautes paro
13 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
17es pittoresques qui chantent des jodels, font des trous dans le fromage, et vendent très cher aux étrangers le droit de conte
14 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
18-on, qu’à des cataclysmes locaux tels qu’un grand trou suspect dans la plaine sibérienne, ou l’embrassement mortel d’une éto
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
19 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » Char
16 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
20furent jetés d’abord, puis Retinger s’approcha du trou. Un sergent le retint brusquement par le bras en hurlant qu’il allait
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
21f, les Suisses font des montres et des fromages à trous et feraient bien de borner à cela leur apport à la vie européenne. D’
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
22ilieu, ils atteignent l’universel. Au fond de son trou l’homme de Disentis, de Gœschenen, de Viège, entre les hautes parois
23t que ta gueule n’est fendue !… Tu t’es creusé un trou en terre comme un cochon dans son fumier !… O toi mon doux petit fais
19 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
24ilieu, ils atteignent l’universel. Au fond de son trou l’homme de Disentis, de Goeschenen, de Viège, entre les hautes parois
20 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Au défi de l’Europe, la Suisse (31 juillet-1er août 1971)
25age de la Suisse à l’étranger, pendules à coucou, trous dans le gruyère, secret des banques, et les arts réduits, paraît-il,
21 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
26onstruction. Ses promoteurs auront à reboucher un trou de cent quarante hectares — et l’on [p. 285] ne dit pas de combien de