1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Montclar (février 1927)
1force de petites blessures. Ce n’est pas le moins troublant d’une telle vie, cette sagesse un peu sombre qui s’en dégage, sagesse
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
2alité dont la connaissance devient douloureuse et troublante. Ainsi la conscience tue la connaissance. (« Connaissance » étant pri
3 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
3à personne paru l’année dernière — un livre assez troublant et qu’on a trop peu remarqué —, Jean Cassou revient à son romantisme,
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
4lence, germanique ; mythe païen, mais il est bien troublant de le voir se mêler, dans la troisième version de ce drame, à des sym
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
5 là une exigence immédiate et par conséquent plus troublante que celle qu’impose n’importe quelle attitude politique. Aux yeux d’u
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
6 de raison, voilà qui est plein de significations troublantes. Cela donne à penser, prête à rire, mais je réserve pour demain les c
7 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
7ut pas plus pour que se lèvent de toutes parts de troublants paradoxes. La Bible nous parle-t-elle de religion ? Ne nous montre-t-
8 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
8e comportaient, à première vue, une similitude si troublante avec les thèses barthiennes, et si pour cette raison précisément elle
9 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
9e d’une castration psychique caractérisée. Il est troublant de constater cette erreur capitale, et stérilisante pour l’action, ch
10 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
10ci, posent à notre conscience leur silencieuse et troublante question. Nous sommes, me direz-vous, des étudiants, c’est-à-dire des
11 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
11puis se dégrade (dans la littérature) en aventure troublante et attirante. ⁂ Je n’entends pas un instant ramener la crise actuelle
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
12iens ont déploré mon insistance sur les relations troublantes que j’observais entre cathares et troubadours : eux n’en sont pas tro
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
13i forment son public ? Mais la suite du poème est troublante. Peire Vidal énumère les maisons qui l’ont bien reçu et les régions q
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
14athares peut induire à des rapprochements souvent troublants : nous l’avons vu à propos des mystiques. [p. 194] Mais en l’absence
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
15puis se dégrade (dans la littérature) en aventure troublante et attirante. ⁂ Je n’entends pas ramener directement la crise actuell
16 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
16 pourtant manifeste une anxiété plus sérieusement troublante. « L’homme sans ombre » rôdait depuis longtemps dans les régions obsc
17 1948, Réforme, articles (1946–1980). Roger Breuil qui vient de mourir était un grand romancier protestant (13 mars 1948)
17pirituelle. Le Message est ailleurs, et autrement troublant, autrement consolant que tout ce qu’on peut en dire. Voilà le secret
18 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
18t, elle était ressentie comme une gêne irritante, troublant « le jeu normal » du Parlement ; comme une sorte d’aberration. L’extr
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
19ès contemporaines 104 , et les ressemblances sont troublantes. Ces deux poètes ont fait la guerre en France — tradition du service
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
20ich Pantaleon, dès 1565, observe une ressemblance troublante entre Tell et Toko, héros nordique [p. 316] des légendes citées ci-de
21 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
21ssance — dont la courbe actuelle présente la plus troublante analogie avec celle d’une prolifération cancéreuse — tuerait la Terre