1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
1quand les premières inquiétudes du désir viennent troubler de ravissantes amours d’adolescents. Et c’est Un vieil été. Cette nou
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
2eptation des réalités spirituelles parce qu’elles troublent leurs bureaucratiques sécurités. Pourtant, vous voyez bien que votre
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
3égorie de lecteurs. Aucun remord non plus d’avoir troublé quelques bonnes petites somnolences par des cris intempestifs. Il y a
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
4ne belle carrière. Mais ces brillants météores ne troublent pas beaucoup ma superstition, par ailleurs fort grande. Tous ceux qui
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5t que du bout des doigts, crainte, sans doute, de troubler l’équilibre toujours instable des huit reflets de leur dignité. Mais
6t sa revue Documentum (une sorte d’Esprit nouveau troublé de surréalisme), groupée autour de Louis Kassák, nettement internatio
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
7lasse d’école, tant il était calme et loin d’être troublé. En regardant les choses de près, il conclut que la profession de pro
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
8t que du bout des doigts, crainte, sans doute, de troubler l’équilibre toujours instable des huit reflets de leur dignité. Mais
9t sa revue Documentum (une sorte d’Esprit nouveau troublé de surréalisme), groupée autour de Louis Kassak, nettement internatio
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
10 bien établie, triomphante, à beau fixe. Pourquoi troubler le miroir innocent de ces eaux, ces âmes indulgentes à leur banalité 
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
11invisible silence. Vous pouvez lui parler sans le troubler : les mots n’atteignent plus son rêve profond. Et le cérémonieux sile
10 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
12ut au plus pouvons-nous, par des affirmations qui troublent notre sécurité, par des questions qui gênent nos habitudes, par des e
11 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
13lé par Jésus-Christ. Si le tu a le droit de venir troubler ma quiétude, n’est-ce pas, en définitive, parce qu’il est pour moi, à
12 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
14jeu purement dialectique. Procès [p. 36] rarement troublé — le moins possible — par des inventions personnelles, passionnées et
13 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
15er la chose ainsi. Mais nous vivons dans un monde troublé, où la parole n’a plus le même sens pour tous. C’est pourquoi nous mu
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
16s Droits de l’homme, consiste à chanter faux et à troubler le cortège. Voilà ce qu’illustre cette cacophonie : c’est l’expressio
15 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
17rait à restaurer le Cosmos dans sa loi primitive, troublée par le péché ? La volonté chrétienne de transformer le pécheur dans s
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
18uet d’une fureur qui va du corps à l’âme, pour la troubler d’humeurs malignes. Ce n’est pas l’amour tel qu’il le loue. Mais il e
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
19le mais sanglante méthode de faire la guerre… qui troubla tellement la paix et l’harmonie de nos Provinces qu’il fut depuis imp
20iales. La sexualité pure n’intervenait que pour « troubler » ces petits calculs et ces « beaux sentiments » de série. (Comme une
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
21rait à restaurer le Cosmos dans sa loi primitive, troublée par le péché ? La volonté chrétienne de transformer le pécheur dans s
19 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
22quide si impur qu’une seule goutte en suffit pour troubler une absinthe. Ainsi chaque goutte de vérité trouble la vie. Mais c’es
20 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
23’est plus de réveil possible, pourquoi le dire et troubler davantage ? « Ôter ses vêtements dans un jour froid, c’est dire des c
21 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
24invisible silence. Vous pouvez lui parler sans le troubler : les mots n’atteignent plus son rêve profond. Et les cérémonieuses p
22 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
25n’est plus soutenu, mais au contraire obscurément troublé par une certaine ambiance chrétienne — précisons : judéo-chrétienne.
23 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
26ependant plus profonde. Il est bon que le lecteur troublé par la crainte de n’avoir pas saisi le sens véritable d’un texte, tro
24 1948, Suite neuchâteloise. I
27en vont ailleurs brasser leur sang, plutôt que de troubler la pax helvetica, merveille inaperçue du monde moderne.   Le voyage,
25 1948, Suite neuchâteloise. VI
28ut trop mêlée, cette nature trop vantée pour nous troubler ? Que ces contraintes furent ou bien trop pesantes, ou au contraire t
26 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
29. Un zèle un peu amer et ambitieux risquerait de troubler la paix, et l’on est prudent. On ne rayonne donc pas. On se respecte
27 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
30e la mélancolie » : il ne se sent pas le droit de troubler cette enfant, de l’entraîner dans des tourments auxquels lui-même ris
28 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
31sûr qu’il y ait lieu de le poser, mais qui paraît troubler certains de nos amis, et qu’une masse d’étourdis tranchent de la sort
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
32osomes, démentent les prévisions de l’économie et troublent nos systèmes de communications rationnelles et spirituelles, à la man
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
33e la mélancolie » : il ne se sent pas le droit de troubler cette enfant, de l’entraîner dans des tourments auxquels lui-même ris
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
34ible qu’eux, ces peuples téméraires qui oseraient troubler le calme et le bonheur du genre humain ? Qui ne voit, enfin, que cett
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
35 et lascif, saute d’une branche à l’autre, tantôt troublé et comme obscurci par un nuage de questions — et parfois las de sa vo
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
36ère générale, de la plupart des problèmes qui ont troublé les relations internationales au cours de ces dernières années. … L’U
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
37rouvez que cela suffit, mais eux, bien loin de se troubler, pèsent encore un temps infini, en vertu de quelque inertie, et final
38 « Un zèle un peu amer et ambitieux risquerait de troubler la paix, et l’on est prudent. On ne rayonne donc pas. On se respecte
35 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
39cune atteinte aux souverainetés nationales, et ne troubleront pas l’économie travailliste dans son austère insularité… Step by ste
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
40conçoivent : ou bien garder pour nous ce qui peut troubler les autres, ou bien imposer nos valeurs en même temps que nos créatio
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
41s chars et les camions ; mais ce détail ne paraît troubler ni l’opinion ni donc le Parlement. À vrai dire, les centrales nucléai
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
42Et tu n’es pas, au plus intime Des heures vitales Troublée par de vains souvenirs, Par tant de vieux conflits en vain… Saisis le