1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
1on croit. Tout porte à craindre qu’à la faveur du tumulte l’un ou l’autre proclamant : je sors ! ne traduise incontinent ce ver
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
2, la pensée contredit au sentiment, et, dans leur tumulte intérieur, les forces vives de l’être ont déchiré leur enveloppe, les
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
3du rivage et du soleil derrière nous décroissant, tumulte d’un matin d’été. Maintenant une odeur fine de benzine traverse les o
4 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
4vement de mains de Pilate. « Pilate voyant que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5à-bas, « ne s’entend plus », dans la multitude en tumulte, tandis qu’ici, dans le silence, se prolonge une rumeur de foule invi
6 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
6gne néanmoins, encore qu’il y ait quelquefois des tumultes ; chacun commence [p. 66] protocolairement par la formule : « Très es
7 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
7re ont pris place à la balustrade de l’autel. Des tumultes s’élèvent et les Pères crient : « C’est la vraie Foi ! C’est la Foi d
8 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
8, rempli de troubles, de guerres, de disputes, de tumultes ; joie et beauté n’y sont qu’un emprunt procuré d’un lieu lointain. »
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
9re ont pris place à la balustrade de l’autel. Des tumultes s’élèvent et les Pères crient : « C’est la vraie Foi ! c’est la Foi d
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
10clamera, simplement et clairement, sans figure et tumulte de procès, en l’absence de tout subterfuge et de toute manœuvre dilat
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
11gne néanmoins, encore qu’il y ait quelquefois des tumultes ; chacun commence protocolairement par la formule : « Très estimé mon
12 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
12l y ait aussi cela, quelque part dans le monde en tumulte indécis, cette île de l’esprit, ce port qui se referme, ce grand couv