1 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Directeurs d’inconscience (11 avril 1939)
1 consciences. Sous prétexte de nous libérer de la tutelle d’une Église ou d’une foi, nous nous sommes soumis naïvement à d’inno
2 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
2lle enfin se retrouver elle-même ? Six siècles de tutelle, presque « d’occupation », ne l’ont-ils pas profondément dénaturée ?
3 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
3nace de ruines économiques qui entraîneraient une tutelle étrangère et ses conséquences culturelles. Il y a surtout la menace d
4 1953, Journal de Genève, articles (1926–1982). Aller et retour (21 mai 1953)
4les treize États qui venaient de se libérer de la tutelle britannique décidèrent que leur simple alliance confédérale devait êt
5 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aller et retour (avril 1953)
5les treize États qui venaient de se libérer de la tutelle britannique décidèrent que leur simple alliance confédérale devait êt
6 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
6ansion de la Chine, l’impérialisme soviétique, la tutelle américaine : tel est le cadre mondial dans lequel les « Européens » o
7 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
7verts et régis par l’Europe se sont libérés de sa tutelle : l’Amérique du Nord la première, [p. 19] dès la fin du xviiie siècl
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
8u de la politique européenne et de la mettre sous tutelle. (Metternich n’avait accepté qu’à contrecœur l’acte de neutralité, qu
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
9anche, les cantons se voient imposer une certaine tutelle en matière d’instruction primaire et de liberté d’établissement. Enfi
10 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
10nant responsables, les communes se libèrent de la tutelle centrale, stato-nationalisante. Elles permettent et appellent enfin l
11 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
11l’administration tenait donc tous les Français en tutelle, et si l’insolence du mot nes’était pas encore produite, on avait du
12iers nécessaires à son autonomie ; — libéré de la tutelle que tout État central tend par sa nature même à étendre sur lui. Mais
12 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
13ommunes. On l’a conçue comme un petit État mis en tutelle, non comme une grappe de communes autonomes. Comme un pouvoir de plus
13 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
14cas, il ne s’agit au vrai que de libération d’une tutelle ou d’un joug, en vue de mieux disposer de soi-même, d’être soi-même s
14 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
15ment que dans le futur (le Mexique) passe sous la tutelle des États-Unis ». Le même Engels qualifie la conquête de l’Algérie pa