1 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
1 qu’ils forment la majorité, car peu de gens sont typiques de quoi que ce soit. Il reste que certains tours de pensée ne sont vé
2 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
2 d’Amérique exprime ce point de vue en une phrase typique : « La grande majorité des ouvriers parle de Jésus-Christ et de l’Égl
3 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
3oup trahis. Le cas de l’URSS stalinienne est très typique. La dictature « de transition » fut installée au lendemain de la révo
4 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
4 parce que grand-père l’a connu et aimé ? Phrase typique d’un homme qui n’a jamais rencontré Dieu en Christ ; pas plus qu’on n
5 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
5ois aussi d’une turbulence maladive, la situation typique de l’éthos du bourgeois : l’isolation. Ses tentatives d’évaluation s’
6 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
6e, le plus riche à mon sens, et peut-être le plus typique : l’exemple du parti socialiste. Protestation contre la forme actuell
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
7la connaissance. Ces trois activités, tout à fait typiques de la mentalité que je décris, ont ceci de commun qu’elles n’engagent
8 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
8tre sous un titre dont l’apparence paradoxale est typique de l’esprit de M. Monod, figure sans aucun doute le document le plus
9ntre le dogmatisme, définit d’emblée la situation typique du penseur « libéral ». (Calvin disait : « libertin spirituel ».) Il
9 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
10é ! » Réponse qui justement donne un exemple bien typique de la méthode romaine de médiation 27 . Cette tradition n’est, à vrai
10 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
11’une certaine République nous en donne un exemple typique. L’autorité serait-elle mieux définie comme « ce à quoi l’on obéit » 
11 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
12 décevant, malgré de réelles qualités ; mais très typique, et à plusieurs égards. Il résume avec conscience les phases d’une dé
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
13Je note ceci parce que c’est un petit signe assez typique du malentendu qui apparaît entre les gens d’ici et moi dès qu’il s’ag
13 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
14ts. Et en effet, la conduite de Don Juan est bien typique d’une certaine déficience sexuelle. C’est dans l’état de fatigue géné
15se des Occidentaux, et dans l’institution la plus typique de leur morale : le mariage, qu’il sera désormais possible de repérer
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
16uvre donnée. Même chez les représentants les plus typiques de l’une et de l’autre tendance, ils coexistent presque toujours, ne
17t le mensonge se trouvent liés. Et n’est-elle pas typique de toute passion, cette volonté de s’exprimer, de se décrire comme po
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
18ui lui a imprimé pour toujours ces deux traits si typiques de l’époque : la noirceur et la scélératesse. Antithèse vraiment parf
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
19erci. Mais alors, par une curieuse inversion bien typique de la courtoisie, c’est l’amant qui sera son prisonnier en même temps
20aliser. Mais l’expression (méprisante !) est bien typique de la psychologie qui apparaîtra dès la Révolution française — ce déc
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
21ce. Et en effet, la conduite de Don Juan est bien typique d’une certaine déficience sexuelle. C’est dans l’état de fatigue géné
22se des Occidentaux, et dans l’institution la plus typique de leur morale : le mariage, qu’il sera désormais possible de repérer
18 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
23vidus ou des collectivités, c’est l’un des traits typiques de notre siècle. Or l’inconscient est la grande découverte — ou l’inv
24 monde, c’est retrouver la morte ! « L’expérience typique, qui est celle de Jean-Paul à la mort de ses amis, de Novalis perdant
19 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
25es. Enfin je vous citerai un cas individuel assez typique. Un grand banquier de Paris, membre d’un comité de bienfaisance, fut
20 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
26e doit être un expert commercial. Conception bien typique du siècle dernier, où, en effet, la politique n’était plus guère qu’u
21 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
27es. Enfin je vous citerai un cas individuel assez typique. Un grand banquier de Paris, membre d’un comité de bienfaisance, fut
22 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
28e qu’elle est, ni même peut-être aussi exactement typique que je la voudrais. Pourquoi ? Parce qu’il est impossible qu’un homme
23 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
29 monde, c’est retrouver la morte ! « L’expérience typique qui est celle de Jean-Paul à la mort de ses amis, de Novalis perdant
24 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
30Tout ce que nos pères considéraient comme simple, typique, évident et « normal », la paix, la lumière blanche, l’atome d’hydrog
25 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
31 de l’historien futur, l’un des symboles les plus typiques de l’an de grâce 1940. « An de grâce rationnée », comme le remarquait
26 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
32Tout ce que nos pères considéraient comme simple, typique, évident et « normal », la paix, la lumière blanche, l’atome d’hydrog
27 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
33La tendance à simplifier, à [p. 746] géométriser, typique d’une civilisation mécanisée, est signe de lourdeur d’esprit, de pare
28 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
34es qu’on voudrait lui faire rencontrer… Cauchemar typique : il [p. 123] se promène dans une grande ville déserte… Phobie du mac
29 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
35La tendance générale à simplifier, à géométriser, typique d’une civilisation mécanisée, est signe de lourdeur d’esprit, de pare
30 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
36 vivre, même mortelles. Voilà pourquoi l’Européen typique sera tantôt un révolutionnaire ou un apôtre, un amant passionné ou un
31 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
37 perdre de vue cette expérience-témoin, concrète, typique, et particulièrement concluante. ⁂ Comme toutes les grandes idées, l’
32 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
38 les choses et ce que la vie veulent dire. Il est typique de l’Europe d’aujourd’hui que la culture y soit encore un but, une fi
39n de l’Europe. En second lieu, il n’est pas moins typique de l’Europe, que son unité culturelle ou, pour mieux dire, son unité
33 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
40onde force dont nous disposons, et l’une des plus typiques de l’Occident, n’est autre que l’esprit critique. On nous dit qu’il s
34 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
41onde force dont nous disposons, et l’une des plus typiques de l’Occident, n’est autre que l’esprit critique. On nous dit qu’il s
35 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
42a décrire par quelques-uns de ses traits les plus typiques — l’Europe est la patrie du moi distinct, des individus, des personne
36 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
43eau des partis en Suisse ne présente rien de très typique, rien qui ne se retrouve à quelques nuances près dans les États envir
37 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
44es relations entre parents et enfants. Un exemple typique le fera voir : l’impôt que doit payer tout Suisse qui n’accomplit pas
45opension à l’éducation mutuelle, qui semble assez typique des pays protestants, ou dominés par l’influence protestante. Aux pet
46e leur ascension progressive vers la capitale, si typique de la France centralisée, est inconnu en Suisse, puisque aucune des s
38 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
47 de leurs prédécesseurs romains. Nombre de traits typiques de la démocratie suisse actuelle (particularisme, répugnance à subir
39 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
48jugés nationaux. C’est naturel. Dans la confusion typique d’un réveil brusque, socialistes allemands et gaullistes français se
40 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
49, de sa technique et de ses formes politiques est typique de l’Européen, héritier des Grecs, des Romains, de l’Église catholiqu
41 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
50’analyse employées. Mais la forme du problème est typique ; elle évoque une analogie dont les savants, sans doute, ont perdu la
42 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
51 ses horaires, mais pût aller à l’aventure : rêve typique de l’adolescence. Il le réalisa en 1893, quelques années après l’Alle
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
52, et qui a rendu possibles ses créations les plus typiques. Cette attitude se distingue de celles qui ont produit la plupart des
53rogènes, d’ordre et de nature incomparables, mais typiques de notre culture, non point parce qu’elles en offriraient un raccourc
44 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
54 oblige à n’examiner que des prises partielles et typiques. On a vu que j’ai choisi mes exemples dans le domaine religieux, de p
45 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
55 nouvelle et d’un état de conscience profondément typique de l’Occident au xxe siècle, me semble incontestable en tant que dia
46 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
56’analyse employées. Mais la forme du problème est typique ; elle évoque une analogie dont les savants, sans doute, ont perdu la
47 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
57suppression de la condition prolétarienne. Il est typique de l’Occident qu’une ambition de ce [p. 248] genre y ait été conçue,
48 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
58puissance d’en user. Il s’agit là d’une situation typique de maxima contradictoires. L’optimum serait en vue s’il était reconnu
49 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
59que leur en donne l’autorisation.) Autre incident typique. Spaak dit avec chaleur : — Je ne crois pas à la guerre et chacun sai
50 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
60 possible d’attribuer aux « inventions » les plus typiques de l’Occident (le concept de personne humaine et le développement de
61 nouvelle et d’un état de conscience profondément typique de l’Occident au xxᵉ siècle me semble incontestable en tant que diagn
51 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
62elle atteste mieux que la science — autre produit typique de l’Occident — notre unité fondamentale. Unité dans la diversité, — 
63ième paragraphe de notre questionnaire. Et il est typique de l’Europe que personne n’ait cherché à le résoudre d’une manière un
52 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
64dans le complexe européen, des résultats les plus typiques de notre culture : les sciences physiques et naturelles, la technique
65achine passe généralement pour le produit le plus typique de l’Occident. D’où provient-elle ? De la technique évidemment. Mais
53 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
66se sent avant de s’expliquer, mais qu’il est bien typique qu’on ne le sente pas, dans un pays de traditions louis-quatorziennes
54 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
67 l’Europe, unité de civilisation. D’où le succès, typique du xxe siècle, des pools, associations, communautés de travail, tabl
55 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
68, allusions aux péripéties et situations les plus typiques de la légende de Tristan. Mais il est curieux de noter qu’à chaque fo
69 tout ce que l’homme contemporain a de fatalement typique, pour son enthousiasme de commande, pour son emphase criarde… Ils fai
56 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
70’une foule de figures touchantes, excentriques ou typiques, qu’il se divertissait à évoquer d’un seul trait fortement appuyé — e
57 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
71ures dynamiques, nous pourrons retrouver les plus typiques d’entre elles dans des domaines apparemment indépendants de l’amour e
58 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
72, allusions aux péripéties et situations les plus typiques de la légende de Tristan. Mais il est curieux de noter qu’à chaque fo
73 tout ce que l’homme contemporain a de fatalement typique, pour son enthousiasme de commande, pour son emphase criarde… Ils fai
59 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
74ui lui a imprimé pour toujours ces deux traits si typiques de l’époque : la noirceur et la scélératesse. Antithèse vraiment parf
60 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
75Delay reconstitue la psychologie tristanienne, si typique des Cahiers d’André Walter et des premiers « Traités » de Gide, mais
76 de soi-même » étant l’un des mouvements les plus typiques de Gide 66 , considérons en lui sans transition, Don Juan. C’est pend
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
77’une foule de figures touchantes, excentriques ou typiques, qu’il se divertissait à évoquer d’un seul trait fortement appuyé — e
62 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
78é, rapide, désintéressé, autoritaire. Déviations typiques : impérialisme et sadisme, ou à l’inverse, ascétisme et goût de l’aut
79imaginatif, nostalgique-enthousiaste. Déviations typiques : Masochisme. (Seul celui qui a une âme, et le sait, a lieu d’être ma
80ricateur (d’objets, non de concepts.) Déviations typiques : Don Juan. Aberrations de l’instinct. Naturisme mystique. (C’est l’u
81entif (de structures et de concepts). Déviations typiques : Schizophrénie. Goût du viol. Impuissance sexuelle par méfiance de l
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
82ient d’être consommé — on note un changement bien typique dans les formules des panégyristes. Au lieu de regnum Europæ — empire
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
83 exercice de rhétorique, détachons une prosopopée typique du siècle : … Superbe Grèce ! où sont ces villes sans nombre que ta
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
84 À cet égard, le Résumé du ixe Discours est très typique de cette apparition d’une conscience de l’Europe-dans-le-Monde qui ma
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
85 découvre que certaines de ses attitudes les plus typiques, qu’on avait coutume de rapporter à des origines romaines ou grecques
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
86re pas les meilleures, mais certainement les plus typiques et les plus « vraies », dans ce sens qu’elles traduisent fidèlement c
87 vivre, même mortelles. Voilà pourquoi l’Européen typique sera tantôt un révolutionnaire [p. 369] ou un apôtre, un amant passio
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
88mes Joyce et Marcel Proust. Ce sont deux exemples typiques de ce que l’Europe est capable de donner au monde. Ils sont tous les
69 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
89ui lui a imprimé pour toujours ces deux traits si typiques de l’époque : la noirceur et la scélératesse. Antithèse vraiment parf
70 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
90araissait alors. Et il ajoute, d’une manière bien typique, qu’il a négligé par la suite de le vérifier, n’étant plus suffisamme
71 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
91culation. À partir de cette place, banale et donc typique, un savant débarqué de Mars ou de Vénus pourrait reconstituer sans tr
92e et conciliation. La considération des bâtiments typiques, des principales fonctions qui constituent la place, nous rend ainsi
93olérable, alors paraissent les créations les plus typiques de la culture européenne, non seulement dans les arts, mais dans la s
94s, ces deux faits, inégaux d’importance mais très typiques de notre Europe, restent des signes non trompeurs de la vitalité d’un
72 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
95er à l’échelle du continent, non des États. Motif typique de l’ère moderne, de Saint-Simon et Bentham, vers 1800, jusqu’au Marc
73 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
96apital 57 .) Marx est l’un des produits les plus typiques des débats philosophiques, théologiques et politiques qui définissent
97eci nous conduit naturellement au troisième verbe typique de notre vocation, qui est fédérer. Défendre et illustrer le fédérali
74 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
98ion, si c’en est un. Mais il y a plus. Les traits typiques de ce pays ont changé avec les époques, et surtout par l’effet de la
75 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
99ts cantons du centre. J’en donnerai deux exemples typiques, empruntés à des observateurs étrangers, témoins directs et objectifs
100 de nos troupes et des bâtiments fédéraux. Il est typique d’une certaine Suisse moderne, celle qu’un de mes instituteurs illust
76 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
101e demain. Les accents et les tours de langage, si typiques d’un canton, subsistent. Genève a beau ne plus compter qu’un quart de
102l’on vient d’esquisser ne montrerait rien de bien typique et qui ne se retrouve à quelques nuances près dans les États environn
77 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
103national des Suisses, je lui vois bien des traits typiques. Fils du peuple au parler sans apprêt, à l’humour prompt, à la fois i
78 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
104r, le conformisme, sont les vertus et les défauts typiques qu’appelle la tolérance fédéraliste. [p. 182] Enquêtes sociologiques
105ève, ruiné une fois de plus.) Cette rencontre est typique de cette ville, ou pendant ce temps Amiel dans l’ombre écrivait sa vi
106opension à l’éducation mutuelle, qui semble assez typique des pays dominés par l’influence protestante. Aux petites dimensions
107nt le maître entend rabattre le caquet. La phrase typique de l’agent suisse à l’automobiliste en faute : « Vous pouvez pas fair
108elle Suisse alémanique. Nombre de traits [p. 259] typiques de la démocratie suisse, tels que le particularisme, la répugnance à
109dernières décennies, l’une des tendances les plus typiques de l’esprit suisse en tant qu’il s’exprime par le livre, le théâtre,
110français ! » on entend : Voilà qui est excellent, typique du premier pays du monde, et bien digne d’être approuvé par tous ses
79 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
111byrinthe était un raccourci ! Voilà qui me paraît typique de ce pays : pendant des siècles, on croit s’en tenir à l’ancien, on
112ion, si c’en est un. Mais il y a plus. Les traits typiques de ce pays ont changé avec les époques, et surtout par l’effet de la
80 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
113evienne comme jadis la capitale d’une région bien typique, bien intégrée — peu importe ses dimensions, ou mieux vaut qu’elles n
114 Bible et aux dissidents calvinistes, dans le cas typique de Rembrandt. Ce n’est pas dans la terre, dans les racines, ni dans l
81 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
115r, le conformisme, sont les vertus et les défauts typiques qu’appelle la tolérance fédéraliste. Enquêtes sociologiques, études d
82 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
116vilisation européenne, du sécularisme — phénomène typique de notre culture —, du problème des missions, et des vieux clichés su
83 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
117la santé de la démocratie, dont les deux maladies typiques sont l’individualisme anarchique et le collectivisme tyrannique. Dans
118 du passé européen et même mondial. Ceci donc est typique de l’Europe : la présence et l’action simultanées de la tradition et
84 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
119l’orchestre, le concert, etc., sont des créations typiques des Européens.) Cette similitude des procédés, genres et structures d
85 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
120a réalité moderne où l’on retrouve les structures typiques d’un problème fédéraliste. À la base de notre analyse, plaçons une co
86 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.3. Conclusions sur l’avenir et la liberté de la culture
121 de notre culture, voilà qui me paraît absolument typique du xxe siècle. Un écrivain du siècle de Louis XIV ou du siècle d’Éli
87 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
122la santé de la démocratie, dont les deux maladies typiques sont l’individualisme anarchique et le collectivisme tyrannique. Dans
123 du passé européen et même mondial. Ceci donc est typique de l’Europe : la présence et l’action simultanées de la tradition et
88 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
124utes et des chemins dans les campagnes : fantasme typique de l’adolescence, qui est l’âge des fugues. Le jeune Ford le réalisa
89 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
125elle atteste mieux que la science — autre produit typique de l’Occident — notre unité fondamentale. Unité dans la diversité — e
90 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
126marxisme fut en réalité la création d’un Européen typique, engagé au départ de son œuvre dans des controverses théologico-philo
127e école de pensée dominante dans leur culture, ou typique du meilleur de cette culture ; soit simplement d’elles-mêmes, [p. 171
91 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
128ain, de l’éthique occidentale et des institutions typiques de l’Europe, celles qui sont chargées d’assurer à la fois les liberté
129e complexe européen de presque tous les résultats typiques de notre culture : sciences physiques et naturelles ; technique ; res
130l’orchestre, le concert, etc., sont des créations typiques des Européens.) Cette similitude des procédés, genres et structures d
92 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
131 réalité moderne, où l’on retrouve les structures typiques d’un problème fédéraliste. À la base de notre analyse, plaçons une co
93 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
132a réalité moderne où l’on retrouve les structures typiques d’un problème fédéraliste. À la base de notre analyse, plaçons une co
94 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
133x cents curieux. Curieux d’entendre un produit si typique de « l’élite ». Si les masses signifient les ouvriers d’usine, elles
95 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
134ni prises ni créance ? 9 Je montrais là un cas typique d’hypocrisie des formes chez l’homme qui justement n’avait cessé de p
96 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
135le plus célèbre, pour lui substituer cet Européen typique : un Juif allemand, dont le père s’était fait protestant, et qui écri
97 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
136 deux siècles. Ailleurs, on a d’autres faiblesses typiques : le culte de l’Obrigkeit (l’Autorité) dans les Allemagnes, de l’homm
98 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
137ires, qui furent probablement la création la plus typique du xixe siècle. (Sans horaires de tous genres, on ne pourrait imagin
99 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
138 qu’il s’agissait de communauté. Cette erreur est typique de la mentalité de l’établissement stato-nationaliste, en laquelle se
100 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
139iente mais de toute évidence imaginaire, fantasme typique du bourgeois qui ne sait pas qu’il est lui-même le fantasme de l’ouvr