1 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
1xperts, se compléter, collaborer. Mais les partis unitaires actuels représentent des tendances trop vagues : ils ne pourront jama
2 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
2’ordre social. Elle donne naissance à des régimes unitaires (qu’on appelle aujourd’hui totalitaires) contre lesquels ne tarde pas
3 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
3’ordre social. Elle donne naissance à des régimes unitaires (qu’on appelle aujourd’hui totalitaires) contre lesquels ne tarde pas
4 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
4 on a connu de petites tyrannies, de petits États unitaires soumis à la dictature d’un homme ou d’un clan. Dans ses limites étroi
5 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
5r son triomphe isolé. Jacobins et réactionnaires, unitaires et séparatistes jugeront toujours que l’attitude fédéraliste est un c
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
6 furchtbarsten Nivelleurs Europas ») que sont les unitaires à la Richelieu ou à la Robespierre, ou les « empereurs de la finance 
7 monarchies constitutionnelles et les républiques unitaires. Sa loi fondamentale, caractéristique, est celle-ci : Dans la fédérat
8btenir avec de grandes puissances à constitutions unitaires. Le peuple, dans la vague de sa pensée, se contemple comme une gigan
7 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
9ens [p. 4] professionnels. Certes, les tentatives unitaires de Napoléon et d’Hitler ont avorté, au prix qu’on sait, mais rien ne
10 se forment dans le reste de l’Europe des nations unitaires sur le modèle français, promises aux guerres nationalistes et colonia
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
11tion réussie au cœur même de l’Europe des nations unitaires. Nous avons vu comment cette fédération s’est agencée comme d’un seul
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
12oliticiens professionnels. Certes, les tentatives unitaires de Napoléon et d’Hitler ont avorté, au prix qu’on sait, mais rien ne
13nt dans le reste de l’Europe [p. 284] des nations unitaires sur le modèle français, promises aux guerres nationalistes et colonia
10 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
14 jamais faire aux nations du continent ce que les unitaires et centralisateurs qui les combattent au nom de l’indépendance, de la
11 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
15aradoxales : c’est que, si tous les États-nations unitaires en tant que tels ont été et sont des empires manqués, à commencer par
16 à la fois Regardons maintenant ces États-nations unitaires tels qu’ils sont dans leur être et leur agir concret, non plus dans l
17s du monde. Mais en même temps, les États-nations unitaires sont tous trop grands : trop grands pour pouvoir assurer le développe
18 de l’ère des États-nations prétendus souverains, unitaires à tout prix au-dedans mais fauteurs de divisions au-dehors, refusant
12 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
19ité des allégeances Comment échapper aux réflexes unitaires conditionnés par cent ans d’école aux trois degrés, par tous les atla
13 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
20re aux nations quelles qu’elles soient ce que les unitaires et centralisateurs qui les combattent au nom de l’indépendance et de
14 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
21t formateur ou hégémonique de chacun de nos États unitaires. Renaissance donc des micro-nationalismes locaux, qui revendiquent le
22ts officiellement fédératifs que dans les nations unitaires : en URSS, ce sont les autonomies régionales et les diversités religi
15 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
23aradoxales : c’est que, si tous les États-nations unitaires en tant que tels ont été et sont des empires manqués, à commencer par
24 à la fois Regardons maintenant ces États-nations unitaires tels qu’ils sont dans leur être et leur agir concret, non plus dans l
25s du monde. Mais en même temps, les États-nations unitaires et centralisés — et dans la mesure même où ils sont centralisés — son
26 de l’ère des États-nations prétendus souverains, unitaires au-dedans, diviseurs au-dehors, refusant à la fois l’autonomie aux pe
27ité des allégeances Comment échapper aux réflexes unitaires conditionnés par cent ans d’école aux trois degrés, par tous les atla
16 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
28t formateur ou hégémonique de chacun de nos États unitaires. Renaissance donc des micro-nationalismes locaux, qui revendiquent le
29ts officiellement fédératifs que dans les nations unitaires : en URSS, ce sont les autonomies régionales et les diversités religi
17 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
30e thème : Regardons maintenant ces États-nations unitaires tels qu’ils sont dans leur être et leur agir concret, non plus dans l