1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1t repart. Vers quels buts ? On verra plus tard. L’urgent c’est d’avancer. Et l’on atteindra peut-être ces régions élevées où l
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Naville, La Révolution et les intellectuels (novembre 1928)
2cipent plus qu’ils ne le croient. Certes il était urgent de faire la critique de « cette réalité de premier plan qui nous empê
3 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
3est tout occupée à minéraliser l’esprit. La tâche urgente d’un nouvel humanisme sera de nous dégager des fatalités dont nous vo
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
4absence de scrupules des gens qui ont une mission urgente à remplir. Ces quelques remarques nous placent sous l’angle qu’il fau
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
5u moins, — du plus actuel, je dirais même du plus urgent de tous. Soeren Kierkegaard naquit à Copenhague en 1813, et y mourut
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
6s, les théories et les systèmes dont nous jugeons urgent d’accentuer actuellement, la vérité ? N’est-ce point là porter un jug
7 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
7égoïsme ou de l’indifférence, mais une obligation urgente à se risquer en faveur des hommes, un acte, un combat. Fin de l’espri
8nt l’enjeu est à chaque instant total, éternel et urgent. Je demande à M. Nizan si son appel à une philosophie vraiment humain
8 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
9nde tel qu’il est, n’est-ce pas, d’une façon plus urgente, « l’observation révolutionnaire » de nos comportements ? ⁂ Une convi
9 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
10 réponses à offrir à [p. 2] leurs perpétuelles et urgentes questions ; en face de philosophies qui de Descartes à Kant, ou de He
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
11isme-christianisme, qui se trouve être le dilemme urgent de l’heure. Et je m’inquiète ; non pas de ces questions ni de la pris
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
12 pose pour lui, dès l’abord, en termes matériels, urgents et contraignants. De là le sérieux avec lequel il accepte les conditi
12 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
13ituellement, il n’y a pas pour nous de tâche plus urgente ni plus grave, et c’est la seule à laquelle nous puissions nous emplo
13 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
14s empêchera pas de prononcer un mot auquel il est urgent de rendre son prestige et sa valeur d’appel. L’héroïsme véritable, c’
14 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
15èmes « autonomes » à leur tour se sont révélés si urgents que la doctrine, toujours ajournée sous d’excellents prétextes, a fin
15 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
16 des fondements d’une éthique de l’être qu’il est urgent que les chrétiens opposent à la « morale des commerçants » — comme di
16 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
17aller voir. Or, je tiens qu’il n’y a rien de plus urgent pour nous que d’aller voir ce qui se passe dans l’œuvre du danois pro
17 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
18s empêchera pas de prononcer un mot auquel il est urgent de rendre son prestige et sa valeur d’appel. L’héroïsme véritable, c’
18 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
19it preuve dans l’attaque d’un problème entre tous urgent. Il se pourrait d’ailleurs que l’apparence brutale des thèses personn
19 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
20s à construire un ordre. Cela me paraît bien plus urgent que d’aller faire la petite guerre dans les bois de Meudon. Et c’est
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
21 peut-être on retrouvera des raisons sérieuses et urgentes, enfin solides, de s’aimer ? La commune mesure des États neufs, c’est
21 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
22ans la faiblesse de nos mains, il n’est pas moins urgent de préciser qu’une pensée qui s’abandonne au rythme de ses mécaniques
22 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
23 peut-être on retrouvera des raisons sérieuses et urgentes, enfin solides de s’aimer ? La commune mesure des États neufs, c’est
23 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
24ns un temps où l’autorité existerait. Mais il est urgent de la poser et de la résoudre dans notre temps. Tout de suite, une da
24 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
25es Gobineau qui sont bien loin des préoccupations urgentes du peuple allemand, mais qui fournissent des bases idéologiques à la
25 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
26’est l’appel [p. 162] aux instincts, aux intérêts urgents, presque toujours contraires, en fin de compte, aux intérêts réels…
27mblé, qui a résolu tous les problèmes économiques urgents. La preuve en est fournie par ces phrases cueillies dans un journal r
26 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Luther contre Érasme (19 juin 1937)
28portunisme impérial et sacerdotal l’inflexible, l’urgente exigence de la vérité en action. Que trouvera le lecteur profane, et
27 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
29 nul. C’est dire qu’une réflexion patiente — mais urgente — s’impose à nous sur ce point comme sur tant d’autres, dans la mesur
28 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
30t bouleversé et réorganisé, au sein duquel il est urgent que nous trouvions une place nettement redéfinie. Bref, tout nous pou
31rès consciemment que nous opérons ce redressement urgent ! Qu’est-ce donc qu’une révolution, sinon justement un effort pour re
29 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
32quoi me dérober ? S’ils sont dans le vrai, il est urgent de le dire, et de me dédire. Et s’ils se trompent, je saurai mieux po
33s à construire un ordre. Cela me paraît bien plus urgent que d’aller faire la petite guerre dans les bois de Meudon. Et c’est
30 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
34 à la Nation… Le seul problème pratique, sérieux, urgent et réellement fondamental, c’est celui que nous pose l’angoisse des i
31 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
35es Gobineau qui sont bien loin des préoccupations urgentes du peuple allemand, mais qui [p. 88] fournissent des bases idéologiqu
32 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
36orrection d’importance. [p. 250] Ensuite, il est urgent de rappeler que le fameux « dynamisme occidental » procède de deux so
37onde comme s’il n’avait pas d’autre tâche ni plus urgente ni plus haute. Ce « chevalier de la foi », quand on le rencontre, n’a
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
38fre évidemment, mais cela n’est pas d’une gravité urgente, puisqu’on sait bien que l’institution matrimoniale repose sur des ba
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
39rope, et à l’encontre des intérêts réels les plus urgents. C’est ici que se marque le mieux le caractère particulier de l’idéal
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
40orrection d’importance. [p. 343] Ensuite, il est urgent de rappeler que le fameux « dynamisme occidental » procède de deux so
41onde comme s’il n’avait pas d’autre tâche ni plus urgente ni plus haute. Ce « chevalier de la foi », quand on le rencontre, n’a
36 1940, Mission ou démission de la Suisse. Avertissement
42ons de pensée. Ce n’est pas suffisant, mais c’est urgent. C’est de quoi nous manquons le plus, et j’ajouterai : c’est de quoi
37 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
43t bouleversé et réorganisé, au sein duquel il est urgent que nous trouvions une place nettement redéfinie. Bref, tout nous pou
44rès consciemment que nous opérons ce redressement urgent ! Qu’est-ce donc qu’une révolution, sinon justement un [p. 125] effor
38 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
45 et la lutte contre le défaitisme sont les tâches urgentes de l’heure. Ceux qui doutent de la nécessité ou de la possibilité de
46ent les grandes lignes d’une action nécessaire et urgente. Restait à lui donner un organe d’action. Les événements actuels vont
39 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
47dra ce que je veux dire, — et que le problème est urgent ! II La seconde condition, c’est que nos Églises redeviennent missi
48s borné à soulever devant vous quelques problèmes urgents et tout pratiques, — considérant que la malice des temps nous invite
40 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
49la leçon de Gide, pour ceux de mon âge, est moins urgente dans l’ordre de l’éthique, que dans celui de l’esthétique. C’est le m
41 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
50question se pose pour lui, dès l’abord, en termes urgents et contraignants : il faut survivre. De là le sérieux avec lequel il
42 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
51la leçon de Gide, pour ceux de mon âge, est moins urgente dans l’ordre de l’éthique que dans celui de l’esthétique. C’est le ma
43 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
52ie et métaphysique, qui se trouve être le dilemme urgent de l’heure. Et je m’inquiète ; non pas de ces questions, ni de la pri
44 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
53oblèmes derniers nous sont posés, dans des termes urgents et concrets. Quel est le sens de la vie si elle finit demain ? Qu’est
45 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
54yant dominé son art, il entrevoit une action plus urgente. Poète satirique ou guerrier, architecte ou négociateur, à quelle pas
46 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
55bile un long moment. Je n’avais pas grand-chose d’urgent à faire jusqu’à midi. J’ai écrit deux pages sur l’entrée d’Hitler à P
47 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
56 et dans mes circonstances, apparaît la nécessité urgente d’une péripétie. Envoyé un long câble à V. O., à Buenos Aires. [p. 
48 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
57bons esprits. Voilà le sérieux nouveau, l’utilité urgente. Ces fées donnent la paix du cœur dans la souffrance, inventent mille
49 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
58ds rien ni vous non plus, et j’ai des rendez-vous urgents. Mon rendez-vous à moi est pris avec l’époque. Je vois que la mort en
50 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
59oblèmes derniers nous sont posés, dans des termes urgents et concrets. Quel est le sens de la vie si elle finit demain ? Qu’est
51 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
60 telles évidences ? Et d’en tirer les conclusions urgentes ? Je sais pourquoi. Tenez-vous bien : c’est parce que la guerre nous
52 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
61e doctrinal sans précédent. Ce vide est un appel, urgent et dramatique. Un appel à l’attaque, à l’offensive, à l’initiative, à
53 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
62libre, plus dangereuse aussi, plus simple et plus urgente, plus réelle. Cette beauté n’est pas dans le visage de ma femme ; pou
54 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
63i nous fait souhaiter qu’il existe : la nécessité urgente d’empêcher la guerre, c’est-à-dire de limiter les souverainetés natio
55 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
64 Européens qui se la posent en termes tout à fait urgents et familiers, quand ils se demandent si c’est l’Europe ou l’Amérique
56 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
65nt sur la question qui est sans nul doute la plus urgente de l’heure. Je le dis à ces personnes, de toute ma conviction, mais j
57 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
66e, de l’esprit partisan. À ce sujet, il me paraît urgent de préciser une distinction fondamentale pour tout le vocabulaire féd
67 des nations comme dans le cas des partis, il est urgent que nous apprenions à distinguer entre diversité et division ; il est
68à distinguer entre diversité et division ; il est urgent que nous apprenions à voir et à sentir que l’opposition véritable n’e
69nde masse n’y est pas prête. » Or rien n’est plus urgent qu’un Parlement de l’Europe. Et la grande masse ne se lèvera pour l’E
58 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
70iles et d’un scepticisme profond. Devant la tâche urgente, mais qui pouvait paraître surhumaine, de fédérer l’Europe, c’est-à-d
71ançais « sa plus vivante sympathie » pour l’œuvre urgente conduite par les fédéralistes. Peu avant le congrès de Rome, le Comit
59 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
72 entreprise viendrait répondre à trois nécessités urgentes, qui en indiquent tout naturellement les trois chapitres principaux.
60 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
73’enjeu est en définitive la liberté, n’est-il pas urgent que nous prenions une conscience nette et forte des libertés concrète
74ntations claires et indiscutables n’a semblé plus urgente, dans les vertigineuses complexités de la vie moderne. Voici donc not
61 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
75n), pour se pencher sur les problèmes bien plus « urgents » que pose l’attitude des conservateurs anglais, des socialistes alle
62 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
76 imaginables celles-là seules qui nous paraissent urgentes et susceptibles de solutions pratiques et rapides ; évitant par aille
63 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
77de l’Europe n’en serait pas moins vitale ni moins urgente, pour les trois grandes raisons qu’on vient de rappeler. La question
64 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
78s siècles, avec un paisible succès. Il m’apparaît urgent et vital que ceux qui s’occupent de l’Europe fassent l’effort de s’as
65 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
79part que l’on ne jugeait pas utile et surtout pas urgent de faire beaucoup plus. Exemple : le CEC voulait et aurait dû faire b
66 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
80ommes venus à penser que c’était la tâche la plus urgente de l’heure. En quoi consiste-t-elle ? Par exemple en ceci : projeter
81nter mais un programme. Tel qu’il est, réduit à l’urgent et au possible, assez prochain, il déborde encore les moyens dont dis
67 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
82r rester dans le concret, que le problème le plus urgent de l’époque est de former des responsables. (Tout en gardant bien dan
68 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
83linien tentaient de répondre à la demande la plus urgente et générale du siècle : la nostalgie communautaire, l’appel à quelque
69 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
8449] pays scandinaves. Il demeure la plus grave et urgente question qui se pose à tout l’Occident. La condition prolétarienne n’
70 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
85temps de Plan-Carpin et de Marco Polo) il devient urgent de corriger les aberrations résultant de contacts anarchiques dans to
71 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
86publient des appels à l’union qui ont l’éloquence urgente des faits et d’une sûre documentation. Les parlements discutent — et
72 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
87r la reliure de cette Constitution, qui est seule urgente, mais dont le premier mot n’est pas encore écrit ? Sur la fondation
73 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
88èrement en France : fédéralisme. Quatre problèmes urgents devraient trouver dans la nouvelle Constitution la formule de leur so
74 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
89e, nous avons dû reconnaître que certaines tâches urgentes ne seraient pas entreprises ailleurs si le Centre lui-même, à ses ris
90t nullement de les uniformiser. Cependant, il est urgent de leur offrir les moyens pratiques d’échanger leurs expériences, d’é
75 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
91t nullement de les uniformiser. Cependant, il est urgent de leur offrir les moyens pratiques d’échanger leurs expériences, d’é
76 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
92entier se demande pourquoi M. Khrouchtchev estime urgent de signer un traité de paix avec le régime de Pankow, qui n’a jamais
77 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
93onctionnaires, au mieux technocrates. Le problème urgent qui se pose est donc celui de la promotion d’un civisme européen. Mai
78 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
94omplir en passant d’abord chez l’ennemi. Problème urgent : comment quitter l’Autriche en guerre, avec un passeport autrichien 
79 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
95s non européennes, posent des problèmes non moins urgents et importants, quoique beaucoup moins étudiés jusqu’ici, ou mal connu
80 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
96onctionnaires, au mieux technocrates. Le problème urgent qui se pose est donc celui de la promotion d’un civisme européen. ⁂
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
97ut. L’expansion de la consommation d’énergie rend urgente la création de centrales nucléaires, mais leur coût serait trop élevé
82 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
98yant dominé son art, il entrevoit une action plus urgente. Poète satirique ou guerrier, [p. 210] architecte ou négociateur, à q
83 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
99ransition. Cela prendra des décennies. Ce qui est urgent, c’est le prix du lait et le taux d’accroissement de la productivité
84 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
100iles et d’un scepticisme profond. Devant la tâche urgente, mais qui pouvait paraître surhumaine, de fédérer l’Europe, c’est-à-d
101ançais « sa plus vivante sympathie » pour l’œuvre urgente conduite par les fédéralistes. Peu avant le Congrès de Rome, le Comit
85 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
102union institutionnelle. Parmi les tâches les plus urgentes, la création d’une Fondation européenne de la Culture serait de natur
86 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
103é de directives fermes et claires n’a semblé plus urgente, dans les vertigineuses complexités de la vie moderne et dans l’insta
104s politiques, économiques ou militaires, les plus urgentes et les plus sages proposées pour unir l’Europe, bien qu’acceptées par
87 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
105n européennes, qui posent des problèmes non moins urgents et importants, quoique beaucoup moins étudiés jusqu’ici, ou mal connu
106ourquoi ne pas réfléchir ensemble sur le problème urgent et stupéfiant, sans précédent dans l’Histoire, que va poser la surpop
88 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
107ur à l’union nécessaire du continent. Il est donc urgent de faire voir : – que les diversités qui font notre richesse ne sont
89 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
108ition, et cela prendra des décennies ! Ce qui est urgent, c’est le prix du lait et le taux d’accroissement du PNB. » Principes
90 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
109crire la France et son armée, livre très [p. 372] urgent, semble-t-il 211 . Soulagé, je me mets au travail, et puisque j’ai to
91 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
110ns la Cité, la polis grecque. Le problème le plus urgent et concret devant lequel Forrester laisse son lecteur, aux dernières
92 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
111l faudrait qu’ils puissent s’arrêter, sortir de l’urgent et du quotidien, pour pouvoir tout reconsidérer. Pour en sortir, il f
93 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
112âle-Mulhouse-Freiburg), compromettant les mesures urgentes de sauvetage de l’environnement (Rhin, Léman, etc.). « La carte des É
113 l’étude, voire la seule mention. De plus, il est urgent d’introduire un enseignement économique au degré secondaire : la plup
94 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
114, bien sûr, l’Europe n’est pas faite. Un problème urgent se pose à l’Europe dans les années 1946-1950 : l’exode des cerveaux,
115nistres nous répètent que l’union de l’Europe est urgente, ils ne l’ont pas faite. [p. 42] Si l’on ne veut pas les régions, ce
116n générale de la recherche qui m’apparaît la plus urgente dans la conjoncture actuelle étant ainsi déterminée, je me bornerai à
95 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
117ché commun, l’Euratom, le CERN ont pourvu au plus urgent. Ces organismes ont ouvert la voie à des accords [p. 4] commerciaux e
96 1977, L’Avenir est notre affaire. Introduction. Crise de l’Avenir
118quête publique en permanence ? Cette question est urgente, elle est vitale. Car si, jusqu’à bien près de nous, il s’agissait pr
97 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
119 ; et cela s’appelle écologie. Mais je crois très urgent de dénoncer les dangers que fait courir à la Terre vivante, donc auss
98 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
120 bons esprits. Voilà le sérieux nouveau, Futilité urgente. Ces fées donnent la paix du cœur dans la souffrance, inventent mille
99 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
121 activités de prévision subitement nécessaires et urgentes. La double descendance de H. G. Wells Cela commence à la veille de
100 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
122lité communautaire. Trop serrés, ou pas assez L’urgente, la vitale nécessité de restaurer le sens de la [p. 252] vie en commu