1 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
1ps un son qui nous évoqua les rumeurs de villes d’usines. Il y avait la vie des hommes pour demain, et il était beau d’y songe
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2 du point de vue technique. L’organisation de ses usines, des salaires, des conditions de travail et de repos qu’il offre à se
3pres moyens, à un exemplaire ; puis, il fonde une usine pour multiplier les réalisations. Bientôt, élargissant son ambition,
4rènes. Au monde, c’est-à-dire à une nature dont l’usine lui a fait oublier jusqu’à l’existence, et à une liberté qu’il s’empr
3 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
5 qui les alliaient à la campagne, se ceinturent d’usines, et prennent aussitôt cette fièvre caractéristique des organismes hum
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6croiser dans la rue sans se connaître un patron d’usine et l’un de ses mécanos. Ou encore, quand le patron salue avec ce méla
5 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
7eur » des réunions électorales, c’est l’ouvrier d’usine, l’homme lié à la machine. Cette assimilation en dit long sur la conc
6 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
8eur » des réunions électorales, c’est l’ouvrier d’usine, l’homme lié à la machine. Cette assimilation en dit long sur la conc
7 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
9de service civil : remplacer un manœuvre dans une usine pendant 15 jours, et lui assurer ainsi des vacances payées, tout en c
8 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
10de service civil : remplacer un manœuvre dans une usine pendant 15 jours, et lui assurer ainsi des vacances payées, tout en c
9 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
11uteur le progrès : c’est de remplacer le patron d’usine par un policier ; la « mystification spiritualiste » par une mystific
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
12raux, et ailleurs de l’entrée et de la sortie des usines ou des écoles. La simple intention d’utiliser ce moyen de [p. 87] tra
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
13on dans la vallée du Rhône. Fondation des grandes usines de la région lyonnaise. Apparition du grand capital. État du pays en
14uelques ruines de castels et quelques cheminées d’usines grattent le bas d’un grand ciel jaune. On distingue à peine le villag
12 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
15raux, et ailleurs de l’entrée et de la sortie des usines ou des écoles. La simple intention d’utiliser ce moyen de transport v
13 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
16 sans conséquence entre les heures de bureau ou d’usine. Après le travail et avant le sommeil (bien plus semblable au second
14 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
17rtables. J’avais pour compagnon un ouvrier de mon usine. On apprend à se connaître en partageant la même chambre. Nous suivio
18it à une hauteur infinie au-dessus de l’ouvrier d’usine, et où n’importe quelle ridicule tête vide toisait avec mépris ceux q
19stes du nouveau Reich, la communauté recréée, les usines qui rendent à plein, l’armée motorisée, la liberté reconquise… Ce dra
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
20es de l’ennemi : des ouvriers embrigadés dans les usines, des mères qui procréent des soldats, bref de tous les « moyens de pr
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
21e lui aussi jour et nuit, dans les bureaux et les usines — pour que rien ne passe. Frontières [p. 130] closes, pays forclos, r
17 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
22, mais parce que nous sommes créateurs. Quand les usines de canons et d’avions auront fermé leurs portes ou feront des frigida
18 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
23lisants, capitalistes et centralisateurs. Point d’usine au village, mais quatre églises : l’anglicane, la presbytérienne, la
19 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
24ciel et Broadway, les grandes plaines couvertes d’usines, les villages aux maisons de bois blanc sur des pelouses bien peignée
20 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
25t ce fut l’ère des fortunes, et des cités, et des usines colossales, puis des gratte-ciel à cent étages. « Le ciel est la limi
21 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
26e du Gurten. Au-dessous, des cités-jardins et des usines. Plus loin la ville, la longue façade verdâtre du Palais Fédéral sur
22 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
27l’autostrade pendant des kilomètres au-dessus des usines, des feux rouges et des hangars d’avions aux coupoles surbaissées. Pa
23 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
28’avance illustrée. [p. 185] Femmes du monde à l’usine. — La nouvelle mode : une jolie femme, jeune et riche, s’engage dans
29ne jolie femme, jeune et riche, s’engage dans une usine d’armements. On en a tant parlé que celles qui le font maintenant, si
30r soir de congé… Well, je suis riveteuse dans une usine de Long Island. Dix heures par jour, point de repos hebdomadaire, mai
31e guerre américaine, — comme on renvoie dans leur usine les ouvriers spécialisés. Mai 1943 Propagande et style. — Depuis u
32enue dans la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines plates et réclames lumineuses en plein jour. Le seul vestige de natur
33, d’argents et d’éclats d’or sur les fenêtres des usines. Des fumées traînent, les ponts s’éteignent, le sommet de ? gratte-ci
34in ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boats poussaient leur solo de
24 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
35lisants, capitalistes et centralisateurs. Point d’usine au village, mais quatre églises : l’anglicane, la presbytérienne, la
36jà presque vides à New York. Depuis cinq ans, les usines travaillaient pour autre chose. La « conversion » des tanks et des fo
25 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
37au cours des travaux sur la bombe atomique dans l’usine de Oak Ridge, Tenn. » — « San Francisco (Californie). Parmi les resca
26 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
38l’autostrade pendant des kilomètres au-dessus des usines, des feux rouges et des hangars d’avions aux coupoles surbaissées. Pa
39enue dans la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines basses et réclames lumineuses en plein jour. Le seul vestige de natur
40, d’argents et d’éclats d’or sur les fenêtres des usines. Des fumées traînent, les ponts s’éteignent, le sommet des gratte-cie
41in ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boats poussaient leur solo de
42 groupe de clochetons à bulbe d’or. Serait-ce une usine orthodoxe ? « Oui, dit Robert, c’est l’une de nos deux églises ukrain
27 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
43enue dans la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines plates, basses, et réclames lumineuses en plein jour. Le seul vestige
44, d’argents et d’éclats d’or sur les fenêtres des usines. Des fumées traînent, les ponts s’éteignent, le sommet [p. 244] des g
45in ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boats poussaient leur solo de
28 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
46ciel et Broadway, les grandes plaines couvertes d’usines, les villages, aux maisons de bois blanc sur des pelouses bien peigné
29 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
47t ce fut l’ère des fortunes, et des cités, et des usines colossales, puis des gratte-ciel à cent étages. « Le ciel est la limi
30 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
48 de la Liberté, parmi les mâts et les cheminées d’usines, et voici la silhouette de Manhattan, et l’arrivée la plus célèbre au
31 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
49ational chargé d’inspecter dans tous les pays les usines et les laboratoires, et qui serait seul dépositaire des secrets de fa
32 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
50ctatures. L’idée qu’un ouvrier puisse quitter son usine pour trouver mieux est tout simplement inconnue dans les « République
33 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
51’apporter la culture à domicile, à l’atelier, à l’usine, au foyer rural, par le moyen du livre, de causeries, de concerts com
34 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
52îtres spécialisés, dépasse de très loin, dans les usines suisses, tout ce qu’on observe dans le reste du monde. À cette straté
53des lacs dans les vallées hautes et salubres, des usines presque silencieuses, de la lumière et de la propreté. Tout le monde
54 astiquées, trains sans fumée, peu de cheminées d’usines, luxueuse illumination des villes. Les campagnes elles-mêmes particip
55accumulation 25 . La cadence de la construction d’usines hydro-électriques semble devoir s’accélérer encore au cours des année
56industrie des colorants, qui engendra les grandes usines de produits chimiques et pharmaceutiques de Bâle. Enfin les progrès d
57us particulièrement dans le canton de Zurich. Ces usines ont construit les locomotives et les dynamos les plus puissantes que
58ses de ces [p. 101] entreprises, la Nestlé et les usines de Bâle. Elles sont symboliques du rôle de l’Europe dans le monde, de
59ses techniques et ses techniciens, ses monteurs d’usines électriques, ses procédés de fabrication du chocolat ou du café solub
35 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
60’un contrôle policier la condition de l’ouvrier d’usine, de l’appeler dès lors « liberté » et d’exiger que les prolétaires, «
36 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
61’un contrôle policier la condition de l’ouvrier d’usine, de l’appeler dès lors « liberté » et d’exiger que les prolétaires, «
37 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
62selon l’usage qu’ils se proposent de faire de nos usines et de notre main-d’œuvre. [p. 7] Que l’on me convainque d’erreur de
38 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
63n peut prouver que l’auto produite par une petite usine est invendable, pour des raisons précises de prix de revient, et ne c
39 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
64t l’inverse. Cependant l’existence d’innombrables usines, marques, salons, dividendes et records, donne une telle [p. 14] cons
65, dans sa Philosophy of Manufactures, célèbre les usines « qui surpassent en nombre, en valeur, en utilité et en noblesse arch
66olétaires qui ont crevé de misère autour de leurs usines pendant tout le siècle dernier, dépasse sans doute celui des tués des
67e eût été justifiée, cent ans plus tôt ; contre l’usine ignoble et insalubre l’ouvrier pouvait dire par la bouche d’un poète
68ement des travailleurs serviles par des robots. L’usine sans ouvriers, réalité prochaine, sera la solution du problème de « l
69. Celui dont le rôle sera d’administrer l’immense usine sans ouvriers régnera souverainement sur l’absence. Mais les fameuses
40 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
70», le sang des autres, qui cimente l’édifice de l’Usine soviétique, et donne la preuve démente de la réalité des utopies au n
41 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
71l’inverse ! Cependant, l’existence d’innombrables usines, marques, salons, dividendes et records, donne une telle consistance
72e, dans sa Philosophy of Manufactures célèbre les usines « qui surpassent en nombre, en valeur, en utilité et en noblesse arch
73olétaires qui ont crevé de misère autour de leurs usines pendant tout le siècle dernier, dépasse sans doute celui des tués des
74ue eût été justifiée, cent ans plus tôt, contre l’usine ignoble où l’ouvrier pouvait dire par la bouche d’un poète de l’époqu
75ement des travailleurs serviles par des robots. L’usine sans ouvriers, réalité prochaine, est la solution du problème de « l’
76. Celui dont le rôle sera d’administrer l’immense usine sans ouvriers régnera souverainement sur l’absence. Mais les fameuses
42 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
77r la technique. Sur quoi le mandarin visitant nos usines : quand vous aurez tout le temps, qu’en ferez-vous ? (Mais lui, s’il
43 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
78», le sang des autres, qui cimente l’édifice de l’Usine soviétique et donne la preuve démente de la réalité des utopies au no
44 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
79oppé » que nos voitures tombent en panne, que nos usines se vident et que nos hôpitaux se remplissent. Leçon de chose très élé
45 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
80é, des promesses de l’automation. L’utopie de « l’usine sans ouvriers » commence à se réaliser en Occident. Et l’on s’aperçoi
81isir ! La réduction du temps de travail moyen à l’usine ou au bureau, obtenue depuis trois quarts de siècle, est d’environ de
46 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
82elle permet de raccourcir le temps de travail à l’usine, et de diminuer la fatigue en fin de journée. Tout concourt donc à re
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
83un fabricant en gros. Ces amas d’humains dans les usines ne doivent pas éternellement être abandonnés à leur misère et à leurs
48 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
84 L’heure du destin de l’Europe a sonné ! Dans les usines de toute l’Europe, on forge chaque jour des armes destinées au massac
49 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
85villes et des fermes isolées, des châteaux et des usines, des routes, des voies ferrées et des canaux, des forêts et des champ
86t propre de l’électricité, de l’aviation, et de l’usine transparente entourée de verdure, l’Europe n’a pas seulement rapproch
50 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
87erse d’infinis quartiers de maisons blanches et d’usines transparentes, surmontés de clochers d’or pâle, puis des rideaux d’ar
51 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
88 en silence dans la pluie entre les collines, les usines, les châteaux, les quartiers modernes d’une ville indéfinie longuemen
52 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
89trie des colorants, laquelle engendra les grandes usines de produits chimiques et pharmaceutiques, dont le siège principal est
90logerie, produits chimiques. Relevons ici que les usines de la région zurichoise ont construit les locomotives, les dynamos, l
91t des contremaîtres spécialisés dépasse, dans les usines suisses, tout ce qu’on observe dans le reste du monde. À cette straté
92des lacs dans les vallées hautes et salubres, des usines presque silencieuses, de la lumière et de la propreté. Tout le monde
93 astiquées, trains sans fumée, peu de cheminées d’usines, luxueuse illumination des villes. Les campagnes elles-mêmes particip
94cumulation 72 . La cadence de la construction des usines hydro-électriques alimentées par de grandioses barrages alpestres, te
95lus vite (5,8 % par an) et seule l’installation d’usines nucléaires pourrait y faire face dans un très proche avenir. Or, la S
53 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
96s rectangulaires luisants de verre et de métal, d’usines blanches aux creux des collines, et d’églises où le « mystère » gothi
54 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
97 en silence dans la pluie entre les collines, les usines, les châteaux, les quartiers modernes d’une ville indéfinie longuemen
55 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
98e en ouvriers citadins et nomades, déplacés d’une usine ou d’une ville à l’autre par la loi de l’offre et de la demande. Tout
56 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
99, où sont venues s’implanter les plus importantes usines atomiques françaises. Parmi les quelque soixante personnalités partic
100tagne crève ! Pas d’emplois nouveaux, fermeture d’usines, émigration des jeunes et des cadres… » Le dépérissement régional n’e
57 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
101est un bouillon de culture. Les cheminées de deux usines d’aluminium lâchent le fluor par tonnes. Les aiguilles de pin bruniss
102nium, elle lui doit aussi sa richesse. Fermer les usines condamnerait la vallée à la misère. Elle préfère encore la fumée. — L
103 des camions-citernes. L’enquête est délicate : l’usine soupçonnée fait vivre toute la haute vallée. 6. On retrouve ces dilem
58 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
104er des promesses de l’automation. L’utopie de « l’usine sans ouvriers » commence à se réaliser en Occident. Et l’on s’aperçoi
105isir ! La réduction du temps de travail moyen à l’usine ou au bureau, obtenue depuis trois quarts de siècle, est d’environ de
59 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
106n peut prouver que l’auto produite par une petite usine est invendable, pour des raisons précises de prix de revient, et ne c
60 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
107ectural de nos maisons, hôtels, [p. 162] églises, usines, le costume, les moyens de transport et les divertissements. Plus auc
61 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
108re nous. Il s’occidentalise dans ses apparences : usines, hygiène, costumes, transports, urbanisme et architecture. Mais il mé
109nt. Ces masses [p. 106] humaines dans les grandes usines ne peuvent pas être éternellement abandonnées à leur pauvreté et à le
62 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
110, où sont venues s’implanter les plus importantes usines atomiques françaises. Parmi les quelque soixante participants, profes
63 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
111s gardent aux frontières un « sol sacré » que les usines et les traxs derrière leur dos profanent, défoncent et stérilisent sa
64 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
112parler aux masses monte sur un tonneau devant les usines Renault, il réunit deux cents curieux. Curieux d’entendre un produit
113’élite ». Si les masses signifient les ouvriers d’usine, elles sont partout minoritaires, et de plus elles fondent à vue d’œi
114r les différences qui subsistent entre ouvriers d’usine, paysans des kolkhozes, apparatchiks et membres de ce qu’on appelle c
115libérales. En France, la condition d’un ouvrier d’usine nationalisée ne diffère pas de celle d’un ouvrier d’usine privée, mai
116tionalisée ne diffère pas de celle d’un ouvrier d’usine privée, mais diffère largement de la condition d’un ouvrier des pays
65 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
117des travaux pratiques aux champs, en ville ou à l’usine. La vieille histoire de l’alignement sur le dernier cargo n’a pas de
66 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
118tes les uns les autres. Les soviets ou conseils d’usine et de village, première formule de participation, n’ont été [p. 12] n
67 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). Genève, exemple européen ? (10-11 novembre 1973)
119gique définie par la pollution du lac (affluents, usines, riverains), l’aérodrome de Cointrin, la centrale nucléaire (projetée
68 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
120énation majeure, non pas seulement de l’ouvrier d’usine, dont les conditions de vie, de dignité, de santé et de loisirs sont
121ent et rapidement en fonction des implantations d’usines, ou des innovations [p. 50] technologiques. Il ne reste donc à l’État
122s sources d’énergie et réduction de la taille des usines productrices, donc aussi de la pollution ; meilleurs rapports entre l
123économie industrielle, c’est-à-dire le statut des usines [où l’autogestion est acquise, officiellement, et n’en marche pas mie
69 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
124villes autour desquelles poussent les cheminées d’usine. D’où la déclaration d’un promoteur français, que je copie : « L’urb
125 baie de Minamata), rivières empoisonnées par des usines chimiques, et déjà la Hollande en est réduite à importer son eau pota
70 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
126 facilement résolue : on envoie les déchets à des usines qui les retraitent, les fusent dans du verre et ces blocs de verre se
127 de terre, attentats terroristes, grèves dans les usines de retraitement, accès de folie d’un ingénieur, usage éventuel d’une
128 exportateurs d’énergie électrique de Suisse. Les usines au fil de l’eau (hydroélectriques) ayant dû ralentir leur production,
129dus des produits de fission sont envoyés dans des usines qui retraitent ces combustibles usés, les fusent dans du verre de faç
130trales nucléaires, il n’existe aujourd’hui aucune usine en fonctionnement capable de traiter les combustibles irradiés de ces
131e centrales pour justifier la mise en route d’une usine de retraitement. Une telle usine ne sera pas construite en Allemagne
132e en route d’une usine de retraitement. Une telle usine ne sera pas construite en Allemagne avant une quinzaine d’années. Q
133oissons des profondeurs.) Que sont devenues « les usines de retraitement » où, dès 1972, les centrales suisses envoyaient leur
134re fois la stabilité de 19 000 emplois » dans les usines et bureaux de Siemens (selon la presse de l’Allemagne fédérale), mais
135, elle envoie ses déchets, pour retraitement, à l’usine de La Hague, qui d’ailleurs ne fonctionne plus au moment où j’écris.
71 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
136ssent les gouvernants de ce qui se passe dans les usines, dans les mers, dans le ciel d’en face. Mais la guerre par les ordina
72 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
137e pourrait imaginer le fonctionnement des grandes usines, l’alimentation, la circulation et les spectacles dans une agglomérat
73 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
138x besoins bien définis des ouvriers allant à leur usine et des paysans allant parfois en ville, mais non pas aux loisirs et a
139 action morale. « Si un homme était vu quittant l’usine une fois son travail terminé le sourire aux lèvres ou d’un pas trop l
140it servir à l’évasion mène d’abord au bureau, à l’usine. Elle devait « rafraîchir les poumons », elle les pollue et cancérise
141rènes. Au monde, c’est-à-dire à une nature dont l’usine lui a fait oublier jusqu’à l’existence, et à une liberté qu’il s’empr
74 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
142les machines qu’ils fabriquent pour se rendre à l’usine où elles sont produites, il lèse en eux quelque chose d’essentiel en
75 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
143. [p. 279] Que l’instauration d’entreprises et d’usines nouvelles doive être soumise, dans un proche avenir, à l’approbation
144dité — en vendant des centrales nucléaires et des usines de retraitement du plutonium à plusieurs pays du Tiers Monde, qui n’e
145 irrévocable. En signant les contrats de ventes d’usines à bombes avec quelques Pouvoirs de l’Afrique blanche, de l’Asie, et d
76 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
146e forêts, d’humus et de paysages ; implantation d’usines ; monocultures. Le traitement de ces problèmes demande que les Région
77 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
147s que nous bétonnons (villes et autour des villes usines, supermarchés, parkings, autoroutes, aéroports) dessinent d’ores et d
148r les différences qui subsistent entre ouvriers d’usine, paysans de kolkhozes, apparatchiks et membres de ce qu’on appelle ch
149libérales. En France, la condition d’un ouvrier d’usine nationalisée ne diffère pas de celle d’un ouvrier d’usine privée, mai
150tionalisée ne diffère pas de celle d’un ouvrier d’usine privée, mais diffère largement de la condition d’un ouvrier des pays
78 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
151avec la guerre nucléaire ; ce n’est pas vrai. Les usines de retraitement des déchets de centrales nucléaires fournissent le pl
79 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
152ait éviter que la vente aux pays du tiers monde d’usines clés en main n’aboutisse à la fois au chômage et à l’accroissement de
80 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
153] densité de sa population, de ses villes, de ses usines, de ses trésors et monuments, de ses réseaux de communications, etc.,
81 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
154rivière polluée, projets de centrales nucléaires, usine d’épuration, route « pénétrante », autoroutes divisant des domaines o
82 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
155rivière polluée, projets de centrales nucléaires, usine d’épuration, route « pénétrante », autoroutes divisant des domaines o
83 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
156l’exorcisme. On n’enverra plus au bûcher mais à l’usine de lavage des cerveaux, et pour les riches, le divan remplacera le li
84 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
157 seulement se prépare, dans les esprits, dans les usines, dans les mers, sous la terre et dans les cieux. Mais loin de confére