1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1 sophismes conduit ce mouvement de l’esprit qui n’utilise une borne que pour sauter plus loin. Ainsi, c’est par humilité qu’on
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
2ens voudrait que le bon élève soit celui qui sait utiliser pour son profit humain la petite somme de connaissances indispensable
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
3u’il faut certainement déplorer, c’est de le voir utiliser des dons incomparables et une sorte subtile de loyauté à des fins rie
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
4dans le vide, d’ailleurs, [p. 183] car ceux qui l’utilisent ignorent ce qu’elle désigne. Un tel milieu ne sollicite guère de l’ét
5 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
5ais nous ne sommes d’aucun parti et n’avons pas à utiliser qui que ce soit. Il suffit que nous puissions nous sentir à la fois a
6 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
6le qu’au même moment, sans connaître ton texte, j’utilisais ailleurs pour définir nos tâches immédiates. Formule qui, je le sais,
7 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
7e qui prétend faire main basse sur les églises et utiliser la religion aux fins de la renaissance germanique. Alors que la grand
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
8es hommes auraient eu le tort, simplement, de mal utiliser, de négliger. Il n’y a pas, en vérité, de « forces chrétiennes » spéc
9e la foi, c’est de la refuser. Comment dès lors l’utiliserait-il à son gré ? Car d’une part il ne peut pas la compromettre, et ce q
10Esprit n’est plus avec ceux qui ont cru pouvoir l’utiliser. L’esprit n’est jamais avec ceux qui le défendent 6 , mais peut-être
9 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
11tre prise ailleurs que dans la capacité humaine d’utiliser les effets du travail. Mais nous savons le vrai nom du « temps vuide 
10 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
12n l’accordera volontiers à l’auteur. Ehrenbourg a utilisé pêle-mêle une masse de documents qui parlent d’eux-mêmes. Ils parlent
11 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
13t la suite de Benjamin Franklin. Pour cette fois, utilisant un exemple que l’angoisse de l’heure rend particulièrement concret, c
12 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
14politique ceux pour qui nul moyen ne saurait être utilisé, qui ne porte en lui-même la loi et l’image de la fin poursuivie. [p.
13 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
15ompte la critique du spirituel bourgeois. Il a su utiliser le rappel à la réalité économique proclamé par Marx. Mais il ne s’est
16e le marxisme d’entraîner les classes moyennes, d’utiliser leur « idéalisme » impénitent. [p. 69] D’autre part, la réalisation
14 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
17es hommes auraient eu le tort, simplement, de mal utiliser, de négliger. Il n’y a pas, en vérité, de « forces chrétiennes » spéc
18e la foi, c’est de la refuser. Comment dès lors l’utiliserait-il à son gré ? Car d’une part, il ne peut pas la compromettre, et ce
19Esprit n’est plus avec ceux qui ont cru pouvoir l’utiliser. L’esprit n’est jamais avec ceux qui le défendent 29 , mais peut-être
15 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
20127] Trop longtemps les chrétiens ont cru pouvoir utiliser la morale de ce monde, qui est une morale d’intérêts humains, alors q
16 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
21s deux faits sont faciles à prévoir : la tactique utilisée par les antifascistes va leur dicter une attitude politique, et leur
17 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
22la diversité des régions et des races, — pour les utiliser. Telle est la formule fondamentale de notre politique. Elle entraîne
18 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
23lution n’a pas été sans théories. Vous savez bien utiliser dans vos discours Machiavel ou Rousseau, Robespierre ou Proudhon, Mar
24ire figure. Elle ne respecte pas l’argent, elle l’utilise quand il y en a. Elle n’est pas excitée, révoltée, ni droguée, elle n
19 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
25du même « peuple » conventionnel. Nous les voyons utiliser la même tactique, pour des visées qui se voudraient antagonistes. C’e
26ent prisonniers d’une maxime inverse.) 2. Ne rien utiliser qui n'ait déjà sa place prévue dans un Ordre nouveau. (Condamnation
20 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
27anent, c’est le moralisme, le culte de nos vertus utilisées pour des fins purement humaines. À force de louer la Réforme d’avoir
21 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
28t la suite de Benjamin Franklin. Pour cette fois, utilisant un exemple que l’angoisse de l’heure rend particulièrement concret, c
22 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
29tre prise ailleurs que dans la capacité humaine d’utiliser les effets du travail. Mais nous savons le vrai nom du « temps vuide.
23 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
30qu’il fallait, en 1934, un courage véritable pour utiliser en philosophie des motifs tels que le désespoir, l’espérance, la prés
24 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
31r le Traité de Versailles interdit à la Bolivie d’utiliser les services des Allemands. Pendant leur traversée, un coup d’État re
32 laquelle ils se sont battus, n’a plus la force d’utiliser leurs énergies, leurs vocations humaines. L’un d’eux est architecte,
25 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
33ssage positif et populaire — n’ait été finalement utilisée par des puissances qu’elle avait négligées ou dont elle s’était faite
26 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
34la diversité des régions et des races, — pour les utiliser. Telle est la formule fondamentale de L’Ordre nouveau. Elle entraîne
27 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
35s contemporains. Il attaque à droite et à gauche, utilisant tantôt la droite contre la gauche, tantôt la gauche contre la droite,
28 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
36e sont battus et [p. 293] qui n’a plus la force d’utiliser leurs énergies, est incapable de les protéger à l’étranger, parce qu’
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
37tie. Elle se servit à cette fin du moyen toujours utilisé par les parvenus qui, ayant réussi à émerger de leur milieu originel
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
38omposer longtemps avec les illusions qu’elle sait utiliser dans la période conquérante. [p. 44] Diderot amuse, on ne veut voir q
39a panique primitive, et les fantasmes cruellement utilisés par tous les prêtres des faux dieux et même du Vrai. Cette raison sce
31 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
40n des « signatures » naturelles. Elle ne veut pas utiliser les choses, mais distinguer en elles les intentions divines, pour les
32 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
41e la question est alors de savoir si nous saurons utiliser ces avantages, et le temps de réflexion ou de manœuvre qui nous reste
33 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
42il transcende les critères formels que vous aviez utilisés jusqu’à présent, et auxquels vous pensiez vous tenir. — Certes ! Et l
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
43grand dessein, la religion qui la supportent et l’utilisent, qui la créent et qui meurent avec elle. L’Arche n’est rien s’il n’y
35 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
44ui souffrent matériellement, comme ils le disent, utilisant le vocabulaire des esprits purs, et s’ordonnant ainsi à leurs erreurs
45cité, recherche de l’original d’une vie dont on n’utilisait plus guère que les copies, on lui réserve dans la bourgeoisie des qua
46as eu à inventer ou à recréer. Il ne s’agit que d’utiliser ingénieusement du tout fait. À cette dégradation de l’imagination par
47la fin leur sens, [p. 223] même chez ceux qui les utilisent à bon escient. C’est ce dernier trait qui est grave. En vérité, c’est
48qu’en politique, gens de droite et gens de gauche utilisent les mêmes formations de combat, partis ou ligues, les mêmes tactiques
49ns de machines, mais ils seront impuissants à les utiliser pour l’homme, au bénéfice de son humanité. Secondement, ils seront im
36 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
50lié à une chose (ou à une action sur les choses). Utiliser les mots dans leur sens étymologique, c’est toujours revenir au phéno
51âmes. Il est entendu désormais qu’un auteur qui n’utilise que des faits se range dans la catégorie du roman policier : il n’a p
37 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
52e la question est alors de savoir si nous saurons utiliser ces avantages, et le temps de réflexion ou de manœuvre qui nous reste
53grand dessein, la religion qui la supportent et l’utilisent, qui la créent et qui meurent avec elle. L’Arche d’alliance n’est rie
38 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
54 somptueuse ; enfin sur la brutalité des procédés utilisés pour « mettre au pas » les éditeurs, libraires, ou débitants de journ
39 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
55re [p. 22] presse contre les procédés de pression utilisés par le parti N.-S. vient d’un malentendu sur le mot élections, lié ch
40 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
56des écrivains qui partagent la foi de l’auteur et utilisent la même méthode de discussion. Le livre, en soi, est assez décevant,
41 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
57lemagne par des arguments très voisins de ceux qu’utiliserait Staline pour justifier son « américanisme ». Ils diront : c’est un st
42 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
58près absolu. Mais aussi j’ai l’impression nette d’utiliser la fin de l’élan intellectuel qui me soutenait à Paris. Ces deux dern
59e à Mme de Stein comment les habitants de Ferrare utilisent les vieilles tuiles concassées pour recouvrir les routes et les allée
60italiste, soit que, socialistes, ils se bornent à utiliser l’argument politique du chômage, soit enfin qu’une gêne assez compréh
61ition provient de la forme de leurs outils. Ils n’utilisent guère que des « bouelles » au manche très court, recourbé à l’extrémi
62iétaire venu du continent il y a trois ans et qui utilise des outils ordinaires, me dit qu’il a tout de suite obtenu des résult
63s locaux. Depuis que j’ai quitté Paris, j’ai bien utilisé une vingtaine de ces lignes. Je commence à connaître leurs coutumes :
64e des usines ou des écoles. La simple intention d’utiliser ce moyen de [p. 87] transport vous met en contact avec toutes sortes
65vec la réalité des choses et des êtres dont elles utilisent le concept… Eh bien, voilà le [p. 101] résultat : après une demi-heur
43 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
66re où nous sommes intellectuels, et acceptés — ou utilisés — dans la mesure où nous réussissons à nous faire passer pour des bou
44 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
67 madame de Stein comment les habitants de Ferrare utilisent les vieilles tuiles concassées pour recouvrir les routes et les allée
68ition provient de la forme de leurs outils. Ils n’utilisent guère que des « bouelles » au manche très court, recourbé à l’extrémi
69iétaire venu du continent il y a trois ans et qui utilise des outils ordinaires, me dit qu’il a tout de suite obtenu des résult
70s locaux. Depuis que j’ai quitté Paris, j’ai bien utilisé une vingtaine de ces lignes. Je commence à connaître leurs coutumes :
71e des usines ou des écoles. La simple intention d’utiliser ce moyen de transport vous met en contact avec toutes sortes d’habitu
45 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
72roprement luthérien, mais que Luther est obligé d’utiliser pour débrouiller et supprimer les faux problèmes où la Diatribe voula
46 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
73e plus, c’est là notre chance. Mais savons-nous l’utiliser ? Il y faudrait une conscience [p. 29] très forte de la réalité fédér
74) Mais je pense qu’on n’atteint la grandeur qu’en utilisant ses défauts, en s’élevant au point où ils deviennent les conditions d
47 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
75près absolu. Mais aussi j’ai l’impression nette d’utiliser la fin de l’élan intellectuel qui me soutenait à Paris. Ces deux dern
76vec la réalité des choses et des êtres dont elles utilisent le concept… Eh bien, voilà le résultat : après une demi-heure de rele
48 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
77n’ont pas su lui faire sa part, le subordonner, l’utiliser au profit de l’homme. Elles se sont laissé envahir, puis dominer par
49 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
78spose normalement que de moyens matériels ne peut utiliser effectivement ces moyens que dans la mesure où une autorité contraire
50 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
79le christianisme, et pour plus de clarté, qu’on a utilisé le terme de « christianisme positif ». La formation politico-culturel
51 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
80lemagne par des arguments très voisins de ceux qu’utiliserait Staline pour justifier son « américanisme ». Ils diront ; c’est un st
52 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
81 pour deux raisons, me semble-t-il : D’abord il a utilisé le défaut de civisme qui résultait de la destruction de toute commune
82sibilités de vie normale. Il s’agira maintenant d’utiliser les armes. Nul n’ignore que la guerre moderne est devenue la guerre t
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
83légende de Tristan, c’est l’élément sacré qu’elle utilise (Appendice 1). Le progrès de l’action, et les effets qu’elle devait e
84ser le sens du mot « trompeur » que nous venons d’utiliser. La vulgarisation de la psychanalyse nous habitue à concevoir qu’un d
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
85ien que la passion se serve des corps, et qu’elle utilise leurs lois. Mais la constatation des lois du corps n’explique nulleme
86 restitution d’un Nouveau Testament et de rituels utilisés par les Hérétiques 31 , permet aujourd’hui de connaître dans leur ens
87 de conscience avons-nous des métaphores que nous utilisons dans nos écrits ? 52 Il ne faudrait pas oublier ce que l’on vient de
88ûdras) décrites par le Hathayoga ont pour but « d’utiliser comme moyen de divinisation et ensuite d’intégration, d’unification f
89êt non du plaisir mais de son effet physique, est utilisée comme expérience immédiate pour obtenir l’état nirvanique. « Autremen
90» des thèmes courtois, que les trouvères auraient utilisés sans grands scrupules à d’autres fins que les troubadours ? [p. 138]
91. Il est bien évident que Gottfried de Strasbourg utilise à son gré la « matière de Bretagne », et catharise le mythe de l’amou
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
92antes. Mais de même que le mythe romanesque avait utilisé un « matériel » d’images, de noms et de situations tiré du fonds reli
93 morte, de même notre littérature et nos passions utilisent par abus, et sans le savoir, un langage dont la seule mystique défini
94 et spécialement sur la similitude des métaphores utilisées dans les deux cas. Or d’où venaient ces métaphores ? D’une mystique,
95s mœurs comme poésie, que les mystiques chrétiens utiliseront ses métaphores devenues profanes comme si elles étaient toutes nature
96égaré nos savants, le fait est que sainte Thérèse utilise constamment, et même raffine la rhétorique courtoise. S’agit-il d’inf
97n de sa passion, mais de l’agent matériel qu’elle utilise pour s’exalter. Si l’origine de cette passion est un désir, conscient
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
98de limiter leur champ, de les canaliser et de les utiliser, on dirait même de les subordonner à une diplomatie, art de civils. L
99’instinct sexuel normal, ni même la passion qui l’utilise et le transcende, mais seulement cette perversion de la passion — d’a
57 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
100 poète Jean-Paul, insistent sur un fait que Freud utilisera jusqu’à l’abus : c’est que l’esprit abandonné au rêve s’exprime ordin
58 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
101ais à partir de 1536, les catholiques à leur tour utilisent cette image et la transforment (non sans supprimer la tiare papale) e
59 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
102anent, c’est le moralisme, le culte de nos vertus utilisées pour des fins purement humaines. À force de louer la Réforme d’avoir
60 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
103tat de notre culture est tel que l’invention sera utilisée pour détruire cette paix, précisément, que le prix devait couronner.
104ons la lui donner. Reste à savoir si nous saurons utiliser le délai qui nous est accordé, à nous les neutres, pour découvrir les
105ez nous tout d’abord, puisqu’il s’agit en somme d’utiliser notre expérience, et de tirer des leçons non pas seulement de ses suc
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
106e plus, c’est là notre chance. Mais savons-nous l’utiliser ? Il y faudrait une conscience très forte de la réalité fédéraliste e
107. Mais je pense qu’on n’atteint la grandeur qu’en utilisant ses défauts, en s’élevant au point où ils deviennent les conditions d
62 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
108des [p. 151] puissances belligérantes de ne point utiliser le passage par la Suisse, qui les découvrirait sur leur flanc. Mais v
63 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
109les Suisses à la coutume sur la loi ; leur goût d’utiliser ce qui existe plutôt que de décréter sur table rase ; leur refus d’op
110goût et par nécessité. Et la connaître non pour l’utiliser au bénéfice de quelque impérialisme, mais la connaître pour la faire.
64 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
111est une autre histoire.) On ferait bien de ne pas utiliser comme des proverbes généraux certaines paroles du Christ qui n’ont de
65 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
112tat de notre culture est tel que l’invention sera utilisée pour détruire cette paix, précisément, que le prix devait couronner.
113ir si nous saurons la lui donner, si nous saurons utiliser le délai qui nous est accordé, à nous les neutres, pour découvrir les
114ez nous tout d’abord, puisqu’il s’agit en somme d’utiliser notre expérience, et de tirer des leçons non pas seulement de ses suc
66 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
115té, et des plus justes aussi, de toutes celles qu’utilisent les différentes confessions chrétiennes. Je voudrais vous dire mainte
67 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). Neutralité (3 mai 1940)
116rappeler ceci : c’est qu’on ferait bien de ne pas utiliser comme des proverbes généraux certaines paroles du Christ qui n’ont de
68 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
117tait tricher avec les lois de la Création, ou les utiliser à contre-fin. La suite du récit montre bien que ce calcul lui-même al
118al n’existe pas. Pour agir, le Diable est forcé d’utiliser ce qui existe, et qui est bon par définition, ayant été créé par Dieu
69 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
119t, on payait moins les créateurs que ceux qui les utilisaient : on avait renversé par système toutes les échelles de valeurs. Tout
70 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
120 il est de sa nature qu’elle se perde aussitôt qu’utilisée, soit vers le mal, soit vers le bien, — pour renaître aussitôt avec u
121roit à l’existence personnelle, les âmes moyennes utilisées. Comme on le voit, le régime totalitaire n’est que la forme basse de
71 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
122Nietzsche même, personne ne parviendra jamais à « utiliser » Kierkegaard pour des fins politiques et temporelles. Il se dresse a
72 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
123s du tout luthérien, mais que Luther est obligé d’utiliser pour débrouiller et supprimer les faux-problèmes où la Diatribe voula
73 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
124lié à une chose (ou à une action sur les choses). Utiliser les mots dans leur sens étymologique, c’est revenir au phénomène de l
125âmes. Il est entendu désormais qu’un auteur qui n’utilise que des faits se range dans la catégorie du roman policier : il n’a p
74 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
126des hommes, vue par les yeux de qui l’habite et l’utilise, et non point des « paysages » ou des « vues » que l’« Art » dissout
75 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
127tiques qu’il s’agit de coordonner, neutraliser ou utiliser. Mon immobilité forcée m’a donné une conscience presque physique des
76 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
128 aussi, avouons-le, sur la disette et le besoin d’utiliser les restes. 23 décembre 1940 Désespoir à Times Square. — Errer dan
77 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
129r je ne doute pas que nos constructeurs d’avions, utilisant l’énergie atomique, n’arrivent à transporter des maisons tout entière
78 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
130s, et quant à ceux qui donneront le signal de les utiliser au service des nations, gouvernants tout d’abord et généraux ensuite,
79 1946, Lettres sur la bombe atomique. iv. La vérité n’est plus du côté des canons
131s. Mais les États-Unis auront-ils le sang-froid d’utiliser leur avantage ? Je ne le pense pas, ni eux non plus. La « vérité », u
80 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
132mmunautaire que le totalitarisme a diaboliquement utilisé et dévié. 4. Mission fédératrice de l’œcuménisme Et maintenant nous
81 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
133le prochain), mais seulement du voisin qu’il peut utiliser. Il cherche des admirateurs, des confirmateurs de son être. C’est que
82 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
134ées, des mêmes types d’appareils, parce qu’il les utilise vraiment, parce qu’il en vit, et qu’il ne spécule pas à leur sujet.
83 1947, Combat, articles (1946–1950). « La tâche française c’est d’inventer la paix » (26 décembre 1947)
135se, disait-il en substance, mais les hommes qui l’utilisent. Ce sont eux qu’il faut contrôler ». Je pense à cela tandis que notre
84 1948, Réforme, articles (1946–1980). Roger Breuil qui vient de mourir était un grand romancier protestant (13 mars 1948)
136pourquoi il n’en parle jamais, et se garde bien d’utiliser ses personnages pour exposer des « idées religieuses ». Il nous montr
85 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
137té. Qu’en est-il de ce droit en Occident ? Nous l’utilisons largement, non seulement à l’intérieur de notre pays, mais d’un pays
138rève. Ce droit n’est pas seulement légal : il est utilisé dans tout notre Occident — en Europe et en Amérique — avec des résult
86 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
139officielle est l’italien, qui n’est pas seulement utilisé par 146 000 Tessinois, mais par un nombre croissant d’immigrants de l
87 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
140e. L’histoire des inventions non faites, ou non « utilisées » à notre idée, conduirait aux mêmes conclusions. Pourquoi les Mayas
141nt-ils pas leurs terres ? Pourquoi les Aztèques n’utilisèrent-ils la roue que pour faire des jouets ? Et pourquoi l’or fut-il pur o
142agine-t-on quelque invention qui ne pourrait être utilisée que pour le bien ? Je dis que ce serait une invention du Diable : ell
88 1956, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Oserons-nous encore… » (6 novembre 1956)
143 désormais que les Russes, dès qu’ils le peuvent, utilisent les négociations pour arrêter et tuer ceux qui viennent négocier. Le
89 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
144u Proche-Orient, et l’ordre impérial des Romains. Utilisant l’un de ces éléments, écartant l’autre, annexant au passage un troisi
90 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
145 . L’histoire des inventions non faites, ou non « utilisées » à notre idée, conduirait aux mêmes conclusions. Pourquoi les Mayas
146nt-ils pas leurs terres ? Pourquoi les Aztèques n’utilisèrent-ils la roue que pour faire des jouets ? Et pourquoi l’or fut-il pur o
147agine-t-on quelque invention qui ne pourrait être utilisée que pour le bien ? Je dis que ce serait une invention du Diable : ell
91 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
148ue, la découverte des antibiotiques immédiatement utilisée dans le commerce, l’invention de la TV changer en une année les condi
92 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
149Or il est clair que ces bombes H ne seront jamais utilisées si les Russes interviennent chez les « neutres » de l’Est. Quant aux
93 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
150fierait strictement le refus des Européens d’être utilisés ou « donnés » comme des pions ou des pièces secondaires, dans la part
94 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
151 que c’est le métier. L’expression ne semble donc utilisée que par les seuls intellectuels pour ridiculiser leurs ennemis politi
152orie. Car le bon sens voudrait que le libéralisme utilise la contrainte contre ses ennemis, dans l’exacte mesure nécessaire pou
95 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
153as les syndicats, ceux-ci disent que les trusts l’utiliseraient ; les intellectuels affirment que la masse ne les suivrait pas, celle
96 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
154tions encore. Il est remarquable que la passion n’utilise interdits et tabous qu’au moment où ceux-ci commencent à faiblir, où
97 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
155t spirituelle » — pour reprendre les termes mêmes utilisés par le « chef du communisme mondial » dans son fameux article de Fore
98 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — g. Parenthèse sur le sens des mots
156minaires et dans les essais qui les suivent, je n’utilise jamais les termes de morale bourgeoise et de puritanisme comme des in
99 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
157tions encore. Il est remarquable que la passion n’utilise interdits et tabous qu’au moment où ceux-ci commencent à faiblir, où
100 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
158uvertes, puisque chaque État en effet ne peut les utiliser que pour lui à l’intérieur et nullement pour en asservir d’autres et
159ale que seuls le savant perçoit et l’homme d’État utilise. C’est pourquoi nous ne pouvons pas nous arrêter, alors que les chose
160es États ; l’Europe se trouve dans l’obligation d’utiliser les deux échelles, les États d’Asie n’en ont qu’une seule. 159 Joh