1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1gazines au fil de l’eau, ce qui est le comble des vacances. À une table voisine, des adolescents balafrés font des signes énergi
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jacques Spitz, La Croisière indécise (décembre 1926)
2randellien qu’on s’embarque dans une croisière de vacances, qui finit par un naufrage dans la littérature, le navire succombant
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
3Amie du Mort.) Ou bien c’est le récit d’un été de vacances, quand les premières inquiétudes du désir viennent troubler de raviss
4 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
4 rapide de Bretagne. Ce long passage lumineux des vacances, traînée d’espoirs délivrés qui nous frôle, éveille chez ceux qui res
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
5ent des magazines au fil de l’onde, au comble des vacances. À la table voisine, des adolescents balafrés font des signes énergiq
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6ler le bienfait d’énergie ? Les journées, même de vacances, baignent ici dans une atmosphère goethéenne d’utilité, — au sens éle
7 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
7s humiliations, leur travail, leur chômage, leurs vacances, les guerres, les grèves, les pourritures de leurs parlements et l’in
8 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
8n Blum sur les moyens à employer pour « mettre en vacances la légalité ». Ainsi l’épithète de fasciste est-elle devenue rapideme
9 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
9 usine pendant 15 jours, et lui assurer ainsi des vacances payées, tout en contribuant à l’élaboration d’un nouveau régime du tr
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
10ux que l’Amérique ! Achetez français ! Passez vos vacances à la mer ! C’est avec ça qu’on fait les bons fascistes, les bons nazi
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
11sse des milliers de jeunes gens dans les camps de vacances ou de service civil. Mais tout cela n’est encore que prodromes. Les p
12 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
12nsée est libre au sens idéaliste, qu’on lui donne vacance, ou qu’elle n’a plus de condition concrète. La pensée qui agit n’est
13 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
13sse des milliers de jeunes gens dans les camps de vacances ou de service civil. Mais tout cela n’est encore que prodromes. Les p
14 1936, Esprit, articles (1932–1962). Henri Petit, Un homme veut rester vivant (novembre 1936)
14re 1936) t Un fonctionnaire a trois semaines de vacances : trois semaines qu’il va consacrer à prendre mesure de sa vie. Il ch
15 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
15 usine pendant 15 jours, et lui assurer ainsi des vacances payées, tout en contribuant à l’élaboration d’un nouveau régime du tr
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
16ien, Madame Aujard, mais je ne viens pas pour mes vacances ! J’ai du travail chez moi, des tas de choses à écrire… Elle n’ose pa
17se aux mêmes préoccupations. Ce n’était pas cette vacance où les idées et sentiments changent de climat. Le loisir n’est pas si
18sieur un peu fatigué et qui se donnerait quelques vacances cérébrales ? Jolie expression, après tout, pour désigner un type un p
19 ce sont les enfants communistes de la colonie de vacances qui défilent en maillots rouges et l’on pousse des « cris séditieux »
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
20 de rentrée terminé : « Décrivez la maison de vos vacances… » Ajoutons [p. 137] que le jardinier s’appelle Simard, « Fernane »,
18 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
21 ce sont les enfants communistes de la colonie de vacances qui défilent en maillots rouges et l’on pousse des « cris séditieux »
19 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
22ien, madame Aujard, mais je ne viens pas pour mes vacances ! J’ai du travail à faire chez moi, des tas de choses à écrire… Elle
23se aux mêmes préoccupations. Ce n’était pas cette vacance où les idées et sentiments changent de climat. Le loisir n’est pas si
20 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
24tretien de sa femme et de son enfant. Pendant les vacances universitaires, il travaille donc comme ouvrier d’équipe à la gare de
21 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
25e l’est plus. [p. 12] Toute création demande une vacance, un espace qui ne soit mesuré et un temps qui ne soit rythmé que par
22 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
26e motifs allégués. J’ai toujours été partisan des vacances payées, et n’ai donc pas à me plaindre, personnellement. Quant au pri
23 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
27uche, une lente caresse fraîche. Je suis seul, en vacance pure. Et pourquoi ne point accepter cette absurde béatitude qui naît
24 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
28Wesport (Connecticut), 25 août 1942 Huit jours de vacances à la mer. Je partage cette maison de bois, au bord du Sound, avec les
29nscient que celui de l’enfance retrouvée dans une vacance où le travail lui-même est jeu. Tous les prétextes que les hommes se
25 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
30a. Août 1943 Beekman Place. — Mes dix jours de vacances, que je passe à New York, me permettent enfin de goûter et d’habiter
26 1948, Suite neuchâteloise. I
31, le « Vallon » pour le « Bas », l’école pour les vacances. C’était fuir et trahir en son cœur le cirque proche des crêtes denté
27 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
32 qui s’ouvrit à Strasbourg le 10 août, en pleines vacances de l’opinion publique. Pourtant les journalistes étaient présents. On
28 1949, La Vie protestante, articles (1938–1978). Printemps de l’Europe (29 avril 1949)
33se laisser inspirer par ce temps de Pâques et les vacances, et puisse-t-elle prendre non seulement son temps, mais aussi les dis
29 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
34t des publications, des facilités de voyage et de vacances, et même des hôtels, dont certaines d’entre elles sont propriétaires.
30 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
35nt retrouvé la Nature, pendant le week-end ou les vacances payées. De plus, ils pensent que le « mouvement irrésistible de l’His
36e sport, les jeux et l’érotisme. L’expérience des vacances payées nous l’a fait voir à une échelle réduite, mais dans un temps t
31 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
37cteurs de ce Bulletin ? À l’approche du temps des vacances, il est bon de se retourner vers les mois de travail qu’on vient de v
32 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
38vé la Nature, pendant le week-end ou les [p. 199] vacances payées. De plus, ils pensent que le « mouvement irrésistible de l’His
39 sport, les jeux, et l’érotisme. L’expérience des vacances payées nous l’a fait voir à une échelle réduite, mais dans un temps t
33 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
40la découvre dans une petite ville où il prend ses vacances. Coup de foudre. Intrigue démente pour posséder l’enfant, dont il épo
34 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
41la découvre dans une petite ville où il prend ses vacances. Coup de foudre. Intrigue démente pour posséder l’enfant, dont il épo
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
42s, réduire leur extravagance qui est généralement vacance, fainéantise, vacuité de la vie, désolation. Il importerait peu que l
36 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
43 et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances. Après un an, les professeurs détachés reviendraient à leur enseignem
37 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
44 et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances. Après un an, les professeurs détachés reviendraient à leur enseignem
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
45tel-Plan, ingénieuse organisation qui procure des vacances à bon marché. Il entre en guerre contre les tout-puissants importateu
39 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
46 et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances. Après un an, les professeurs détachés reviendraient à leur enseignem
40 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
47ubrique régulière, mais aussi dans les projets de vacances de centaines de milliers de touristes, et enfin dans les budgets nati
41 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
48la vie s’ouvrirait devant moi, et Venise signifie vacances. Au surplus, une année sans séjour à Venise est déséquilibrée du poin
42 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
49 parallèle frappant avec l’Occident de la TV, des vacances prolongées, des retraites anticipées, choses fort bonnes en soi mais
43 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
50 parallèle frappant avec l’Occident de la TV, des vacances prolongées, des retraites anticipées, choses fort bonnes en soi, mais
44 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
51éparation de ce livre de fête une partie de leurs vacances et de leurs travaux personnels… Tout ce que je peux leur dire pour at
45 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
52nsée est libre au sens idéaliste, qu’on lui donne vacance, ou qu’elle n’a plus de condition concrète. La pensée qui agit n’est
46 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
53 et c’est aussi ce que nous attendons tous de nos vacances. Après un an, les professeurs détachés reviendraient à leur enseignem
47 1982, Journal de Genève, articles (1926–1982). Mes amis et Nerval (9 octobre 1982)
54e 1982) ag Comme chaque année, je suis parti en vacances avec une pleine valise de manuscrits en train et de livres « à lire e
55e de manuscrits en train et de livres « à lire en vacances », livres d’amis, reçus depuis des mois, et livres qui m’aident à tra
48 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
56, mon colonel, aucune, j’ai toujours été pour les vacances payées. » Après cette insolence, on a bu un verre ensemble puis il m’