1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1êve ? Je comprends bien qu’il faudrait ouvrir ces valises, mais j’ai perdu mes clefs. L’œil du douanier conseille des aveux com
2 suis innocent puisque enfin il n’est pas dans ma valise, ce n’est que trop certain. Cependant, « rien à déclarer » après des
3 tu serres des mains, — tu perds les clefs de tes valises… (Cela encore : m’arrêter à Vienne à cause des serrures… Peut-être y
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
4trop volumineux — il trouvera sa place dans votre valise — et d’une érudition très aérée. Comment ne point partager, en le lis
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5êve ? Je comprends bien qu’il faudrait ouvrir ces valises, mais j’ai perdu mes clefs. L’œil du douanier conseille des aveux com
6uis innocent : puisque enfin il n’est pas dans ma valise, ce n’est que trop certain. Cependant, « rien à déclarer » après des
7 tu serres des mains, — tu perds les clefs de tes valises… (Cela encore : m’arrêter à Vienne à cause des serrures. Peut-être y
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
8face et à côté de moi, mais je n’ai pas retiré ma valise et ne me suis pas serré contre la fenêtre. Elles ont senti cette sour
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
9euls sur le pont, ma femme et moi, à entasser nos valises tant bien que mal à l’abri. Un autre éclair siffle et claque tout prè
10s pins, deux ou trois baraques. Nous traînons nos valises le long d’un appontement interminable jusqu’à l’autocar où notre peti
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
11, c’est entendu. Je ne possède légalement que des valises, de quoi me vêtir, et quelques livres. Mais aussi, je ne puis vivre n
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
12 dur et agressif, tendu, nerveux, discontinu… Nos valises empilées dans un taxi, nous filons vers la porte d’Italie. 5 juille
8 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
13, c’est entendu. Je ne possède légalement que des valises, de quoi me vêtir, et quelques livres. Mais aussi, je ne puis vivre n
9 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
14quérir du renfort à A. Il faut encore boucler les valises, descendre mes caisses de livres à la gare, etc., et le train part da
10 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
15 se sont rendus à leur bureau porteurs de petites valises et de serviettes anormalement gonflées. Une femme traînait un énorme
11 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
16elle de service, la grande ayant été retirée. Mes valises sur le quai, sous la lettre R. Non, rien à déclarer… C’est ce qu’ils
17 C’est ce qu’ils vont voir ! Un douanier avise ma valise de manuscrits. Tiens tiens tiens ! Des textes en français et en angla
18raque de police où l’on appose des scellés sur ma valise. Ils m’annoncent qu’elle est confisquée. Quant à moi ils me relâchent
19 manuscrits et livres. On m’a d’ailleurs rendu la valise scellée. Personne n’avait eu le temps de l’ouvrir. Je suis sans doute
12 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
20e. Des jeunes gens en chandail portant de grosses valises, se hâtent vers la gare d’Orsay. Paris a reculé d’un siècle, en direc
13 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
21. Des jeunes gens en chandail, portant de grosses valises, se hâtent vers la gare d’Orsay. Paris a reculé d’un siècle, en direc
14 1948, Suite neuchâteloise. I
22 d’une nuit mal dormie, le moment de refermer les valises entre deux coups d’œil par la fenêtre. Tout va trop vite pour le souv
15 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
23rs mettent des gants blancs avant de fouiller nos valises ; droit d’entrer dans n’importe quel magasin, marché, café, ou restau
16 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
24rs mettent des gants blancs avant de fouiller nos valises ; droit d’entrer dans n’importe quel magasin, marché, café, ou restau
17 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
25ppuie des deux mains, se balance en regardant nos valises. « Tout cela s’est arrangé si soudainement, dit-il, c’est inquiétant.
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
26ppuie des deux mains, se balance en regardant nos valises. « Tout cela s’est arrangé si soudainement, dit-il, [p. 162] c’est in
19 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
27Il dut vendre tout ce qu’il avait emporté dans sa valise, jusqu’à ses mouchoirs. Un jour à Barcelone, près de mourir de [p. 31
20 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
28que à mon dentiste, pour le faire figurer dans ma valise ! 7 août. Avant le déjeuner, sur la galerie : — Qu’est-ce que cette c
29c son petit bagage, sa propre mise en boîte et en valise, il se glissera très librement vers le vingt-et-unième siècle et la s
21 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
30de court. Je n’avais pas encore défait toutes mes valises… Avant de me donner la parole en public, il fallait me laisser le tem
22 1982, Journal de Genève, articles (1926–1982). Mes amis et Nerval (9 octobre 1982)
31 année, je suis parti en vacances avec une pleine valise de manuscrits en train et de livres « à lire en vacances », livres d’