1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
1nfiant et secrètement incertain de ce roman. À la veille de se marier, Jérôme Parseval, journaliste parisien, rencontre une fe
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
2a jeune Synovie », parade « née du mariage de nos veilles et de nos rêves », ainsi que le disait si poétiquement le programme.
3 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Princesse Bibesco, Catherine-Paris (janvier 1928)
3ligent et un peu ironique des cours d’Europe à la veille de la guerre. De cette espèce de collaboration résultent à la fois le
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
4ivilisation. Et même Diderot, même Rousseau, à la veille de la Révolution, soupçonnaient-ils que la république qu’ils appelaie
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
5termine un précédent livre de notre auteur : « La veille de la Chandeleur 1909, je fus reçu dans le sein de l’Église catholiqu
6 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
6 ces « barrages », de confondre à nouveau rêve et veille, et de ressusciter le type primitif des sociétés irrationnelles, « so
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
7de varech pourpré ou dénude des roches noires, la veille encore recouvertes de sable. Peu d’hommes aux champs, petits hommes n
8ge. Comme la mère Renaud était venue nous voir la veille, nous ne cherchâmes pas plus loin la cause du phénomène. Il est vrai
8 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
9 ce que les trains spéciaux ont déversé depuis la veille dans cette cité de 700 000 habitants, et les autocars, et l’afflux de
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
10te jeune milliardaire disant aux journalistes, la veille de son mariage : « C’est merveilleux de se marier pour la première fo
10 1939, La Vie protestante, articles (1938–1961). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
11ans pour apaiser les deux partis confédérés, à la veille d’une guerre civile. Quant au reste de la vie de Nicolas, on l’ignore
11 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
12Replaçons-nous dans la situation de l’Europe à la veille de sa grande catastrophe. La question qui se posait alors à l’inquiét
12 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
13bliable atmosphère de cauchemar poursuivi dans la veille, une sorte de schéma dogmatique transparaît. Tout homme qui a connu l
13 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
14onstantes que celles qui le régissent à l’état de veille. D’autre part l’on sait bien que les mystiques hindous, musulmans, ou
14 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
15qui n’éprouvent de désir pour leurs biens qu’à la veille de les perdre. Déshérités aussi, qui ne retrouvent l’espoir [p. 19] q
15 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
16 liberté qu’ils ne pouvaient pas même imaginer la veille… Qui sait si la guerre n’arrange pas autant de situation sans espoir
16 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
17 doit chaque matin redécouvrir ce qu’il apprit la veille. [p. 180] Il se voit condamné au sur-place épuisant d’un esprit qui n
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
18tes discussions. M. Truman ajuste ses lunettes et veille sur son « dépôt sacré ». Le monde n’a pas de gouvernement. Je ne suis
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
19 rappellerait l’état de la société française à la veille de la Révolution. Tout le monde voit les abus, le danger imminent et
19 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
20que prouvent ses « encycliques » improvisées à la veille de la guerre. Qu’il soit encore très loin d’une vision dynamique de l
20 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
21t pas du tout de mes après-midi. Bien entendu. La veille de mon départ, comme nous sortions du bar, Maria et moi, une édition
22es que nous avons encore pu passer ensemble, à la veille de ce cataclysme. » La lettre était signée « Maria ». « Un vrai drame
21 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
23 fini. Jamais il ne se sent plus angoissé qu’à la veille d’une épreuve mondiale, au terme du plus rigoureux des entraînements.
24urs réussi à s’évader, pour quelques heures, à la veille d’une épreuve décisive. Mais le lendemain il reparaît peu avant le ma
22 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
25ampo, plutôt déprimés par la représentation de la veille. Il entre avec sa femme. Il a l’air d’un bon garçon bien correct et b
26 les premiers livres de trois femmes inconnues la veille : Betty Smith, Lillian Smith, et Kathleen Winsor. Je ne pense pas que
27ses.) Le lundi, copieux résumés des sermons de la veille, avec manchettes et sous-titres ; on en accorde beaucoup moins aux co
28evelt prononçant une longue prière à la radio, la veille de l’élection présidentielle ; les journaux décrivent en détail les s
29cérémonie dite de [p. 106] « l’Inauguration ». La veille, le président avait été harangué par des pasteurs et des prêtres des
23 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
30[p. 148] vous disent aussitôt ce qu’il gagnait la veille et ce qu’il va gagner. (Il y perd, très régulièrement, et l’on admire
24 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
31er élan.) Mais l’idée fédérale a pris corps. À la veille du Congrès de Montreux (27 août 1947) c’était encore une utopie. Aujo
25 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
32 Ligue des Nations, qui venait d’être achevé à la veille de la guerre, restait vide, battant neuf, protégé par des canons anti
26 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
33affaiblie par sa division mais déjà parvenue à la veille de s’unir, — ce problème va nous apparaître dans sa plus nue réalité.
27 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
34r sa patrie dans sa dignité — pour l’Europe. À la veille de la Conférence de Bruxelles, du haut de sa retraite montagnarde dan
28 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
35 posé par le rapport K. et ses suites. Jusqu’à la veille du rapport, en effet, dire que Staline était le génial Père des Peupl
29 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
36pourquoi l’époque où se passe le roman de Musil — veille de la guerre de 1914 — connut peut-être les derniers prestiges. La le
30 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
37s affichées ou confessées de part et d’autre à la veille du voyage de K. en Amérique, on pouvait et l’on devait s’attendre à [
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
38pourquoi l’époque où se passe le roman de Musil — veille de la guerre de 1914 — connut peut-être les derniers prestiges. La le
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
39nt pas pu se parler. C’était le 7 mars 1855, à la veille du départ de Régine pour un long voyage aux Antilles. Il mourut le 11
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
40avait été aussi net que ce que l’on voit quand on veille. Longtemps, la jeune fille demeura assise et silencieuse, ayant encor
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
41suspension de leur guerre contre les Russes. À la veille du partage tragique, ces patriotes demandent à l’auteur du Contrat So
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
42140 Christoph Martin Wieland (1733-1813), à la veille de la Révolution, exprimera une dernière fois l’idéal des Montesquieu
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
43rales dans plusieurs de ses ouvrages rédigés à la veille de la Révolution. Puis dans un petit écrit datant de 1793 : Ueber den
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
44aganisme politique. Aujourd’hui le monde est à la veille de la dernière de ces restaurations : la restauration du paganisme so
45 Propos recueillis par l’un de ses disciples à la veille de la première guerre mondiale 262  : Octobre 1908. — L’Europe est,
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
46uvel humanisme, à un « humanisme intégral ». À la veille de la seconde guerre mondiale, dans une conférence sur le Crépuscule
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
47’Ortega et Benda posent ces questions — l’un à la veille, l’autre au lendemain de la Deuxième Guerre — ne serait-il pas le sig
48; le dernier soupir qui est le plus profond. À la veille de disparaître, les frontières deviennent plus sensibles que jamais —
49 parlerait à ce qui vient ? Sommes-nous donc à la veille de la transformation la plus inouïe de toute la Terre et du temps de
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
50chrétien comme Rome conférait à ses ennemis de la veille la cité romaine. Il s’étend peu à peu dans le lit de la puissance lat
41 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
51t pas pu se parler. C’était le 17 mars 1855, à la veille du départ de Régine pour un long voyage aux Antilles. Il mourut le 11
42 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
52in tirer. Je faisais tout cela et ratais tout. La veille du grand concours de tir — nommé tir au galon, car la récompense des
43 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
53vité politique proprement dite dans ce pays. À la veille de Noël 1921, le président confie à Retinger qu’il est entré en posse
44 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
54», me disait le chef de la police municipale à la veille d’une grande conférence. Notre climat passe pour être apaisant. Dans
45 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
55 qui n’en seront pas moins alliés des Ligues à la veille des guerres de Bourgogne. [p. 52] Le seul agent fédérateur dont l’hi
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
56etirés devant ceux de Louis XII, et de même, à la veille d’Ivry, en 1590, les corps suisses au service d’Henri IV accordèrent
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
57u commentaire d’une étude d’opinion conduite à la veille de l’Exposition nationale de 1964. Le vote des femmes semble incongru
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
58euse, rétablissant la paix parmi les Ligues, à la veille d’une guerre civile. Loué par Luther et Zwingli, béatifié par Rome, i
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
59», me disait le chef de la police municipale à la veille d’une grande conférence. Notre climat passe pour être apaisant. Dans
50 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
60prend ses échecs. Pensant à la conversation de la veille, je lui demande s’il est vrai qu’il a décidé un beau jour d’abandonne
51 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
61is, et mis au point par le Comité de liaison à la veille même du Congrès, avait été imprimé en haut d’un long rouleau de fort
52 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
62sa manière le cynisme frivole de la noblesse à la veille de la Révolution. Mais le grand style se perd et Staline est aux port
53 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
63ent et protégeaient les troubadours étaient, à la veille de la Croisade, sinon « parfaites » du moins « croyantes » (Op. cit.,
64? C’en est une certainement aux yeux de celui qui veille, convaincu que ceux qui rêvent ne peuvent communiquer, et qu’il n’y a
54 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
65me nouveau, mais dont la fortune fut rapide. À la veille de la guerre déjà, j’éprouvais le besoin de dénoncer l’abus qui en ét
55 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
66torien le plus méfiant ne saurait en exiger. À la veille du referendum, de Gaulle déclara au général Lalande, l’un de ses coll
56 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
67ble descendance de H. G. Wells Cela commence à la veille de la Première Guerre mondiale, celle qui entraînera la décadence de
57 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
68Replaçons-nous dans la situation de l’Europe à la veille de sa grande catastrophe. La question qui se posait alors [p. 189] à
58 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
69 Corse. Il commence donc par exécuter ceux qui la veille encore commandaient, crée par décret des ministères et les garnit de
59 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
70triment du consommateur, la Commission européenne veille à ce que soient très strictement [p. 41] respectées les règles du lib