1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1… » Je délirais, bien sûr. Je m’imaginais que les vendeuses me dévisageaient de plus en plus impudemment : je devais paraître si
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2ite malice dont l’idée me vient à la vue de cette vendeuse de fleurs. C’était la petite bossue qui vend des roses et des œillets
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
3ite malice dont l’idée me vient à la vue de cette vendeuse de fleurs. C’était la petite bossue qui vend des roses et des œillets
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4tion du Rhin. — Est-ce la guerre ? m’a demandé le vendeur du kiosque à journaux. — La guerre, grands dieux ! Parce que vous met
5 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
5 modèle de bombe atomique pour les enfants ? » La vendeuse ouvrit la bouche, puis écarquilla les yeux : devant nous venait d’app
6st moi ! » dit-elle en lui pinçant la joue, et la vendeuse nous planta là. Il neigeait sur la Cinquième Avenue, sur les paquets
6 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
7 et de vente, et je remarque que l’acheteur et le vendeur sont nécessairement deux personnes différentes, mais non pas l’acheté
7 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
8dèle de la bombe atomique pour les enfants ? » La vendeuse ouvrit la bouche, puis ses yeux s’écarquillèrent largement : devant n
9st moi ! » dit-elle en lui pinçant la joue, et la vendeuse nous planta là. Il neigeait sur la Cinquième Avenue, sur les paquets
8 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
10dèle de la bombe atomique pour les enfants ? » La vendeuse ouvrit la bouche, puis ses yeux s’écarquillèrent largement : devant n
11st moi ! » dit-elle en lui pinçant la joue, et la vendeuse nous planta là. [p. 296] Il neigeait sur la Cinquième Avenue, sur le
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
12e ? [p. 87] L’avantage de l’acheteur et celui du vendeur sont des maxima contradictoires de l’économie de tous les peuples : e
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
13tier populaire de Zurich. À seize ans, il devient vendeur dans une épicerie en gros. Après quelques années, associé à la direct
11 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
14atifs » que l’on invoque n’étant que boniments de vendeurs, épouvantails à moineaux, hypocrisies en service commandé ou mensonge
12 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
15rf, etc.) n’est de toute évidence que boniment de vendeur, ou au mieux marketing qui voudrait se faire passer pour prospective.
13 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
16urs besoins, évalués par elles-mêmes, non par les vendeurs d’énergie. Diminuer puis inverser les taux de croissance du gaspillag