1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
1 troublant de le voir se mêler, dans la troisième version de ce drame, à des symboles nettement messianiques… Ce par quoi Hölde
2 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
2peler sans cesse à grands cris l’univers (cette « version à l’unité »), la plénitude, le rassemblement de tous les êtres, le br
3 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
3ue partiale et partisane de l’histoire : c’est la version très officielle des historiens fascistes eux-mêmes. Une seule fois, n
4 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
4 Dérision. Mais ici se poserait le problème de la version française du conte ; celle de René Bour me paraît scrupuleuse, encore
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
5nt convaincu : j’ai remplacé, dans cette nouvelle version, quelques outrances de plume par quelques analyses dont je sens qu’el
6 Tristan. C’est là le principal de cette nouvelle version. Pour ceux dont la critique s’attachait au sens même que j’ai cru pou
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
7t un seul — nous est totalement inconnu. Les cinq versions « originales » qui nous restent sont des remaniements artistiques d’u
8d’agir (selon Béroul et l’ancêtre commun des cinq versions). Alors seulement Tristan se repent, Iseut se met à regretter la cour
9p. 32] ni un vers ni un mot, dans les différentes versions, qui donne la raison de cet acte 5 . Pourquoi Tristan rend-il la rei
10an rend-il la reine à Marc, et cela même dans les versions où le philtre continue d’agir ? Si, comme certains le disent, c’est u
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11velle traduction du persan faite sur une ancienne version arabe. Le périple du Roman de Barlaam et Josaphat est encore plus sur
12 sont communiqués par le « bonhomme » Barlaam. La version qui nous est restée, en provençal du xive siècle, quoique orthodoxe
13les hérétiques du xiie siècle auraient connu une version non amendée par les catholiques, et plus proche de l’original. Que ce
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
14as Malory, à la fin du xve siècle, en refait une version en prose. Dante considère le cycle épique et romanesque de la France
9 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
15tre époque. Mais plus je relisais les différentes versions du roman, plus je me sentais gêné, mal à l’aise. Ce Tristan et cette
10 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
16les, des obligés à toutes fins utiles : c’est une version démocratique de l’Homme de Cour, que l’on pourrait intituler l’Homme
11 1944, Les Personnes du drame. Note de l’auteur
17chapitres de ce livre ont été publiés en première version par les revues suivantes : Nouvelle Revue française, Bulletin de l’Un
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
18peler sans cesse à grands cris l’univers (cette « version à l’unité »), la plénitude, le rassemblement de tous les êtres, le br
13 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
19Un éditeur américain m’ayant demandé d’écrire une version élargie de mon Diable, j’ai saisi l’occasion pour obéir aux avertisse
14 1947, Doctrine fabuleuse. Orientation
20 temps. (On en a réuni cent trente et [p. 10] une versions.) Ces peuples n’avaient pas communiqué entre eux mais avec la réalité
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
21les, en retour, ont donné de la pensée hindoue la version la plus répandue, sinon la plus exacte, en Occident 94 . Enfin, l’aba
16 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
22tes, le communisme offre au monde de Bandoeng une version grossièrement simplifiée de ce qui précède, mais c’est encore de l’Oc
17 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
23a réalité et les mythes du communisme soviétique, version brutalement simplifiée de certaines valeurs et procédés de l’Occident
18 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
24abitude et l’illusion anachronique, aidées par la version moderne de Bédier, nous font prendre trop facilement pour la touchant
25 pouvoirs autrement bouleversants ! Les premières versions de Tristan glorifiaient une forme d’amour non seulement opposée au ma
26ort est aussi sordide que fut grandiose, dans les versions du xiie siècle et dans Wagner, la Mort des Amants légendaires. C’est
27nts inégalement poussés, inconciliables. Première version : le frère et la sœur cèdent à leur amour, réfugiés sans passeports d
28t le porter, si l’on en croit l’enquête, vers une version américaine du « réalisme socialiste », d’où l’amour-passion est exclu
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
29abitude et l’illusion anachronique, aidées par la version moderne de Bédier, nous font prendre trop facilement pour la touchant
30 pouvoirs autrement bouleversants ! Les premières versions de Tristan glorifiaient une forme d’amour non seulement opposée au ma
31ort est aussi sordide que fut grandiose, dans les versions du xiie siècle et dans Wagner, la Mort des Amants légendaires. C’est
32nts inégalement poussés, inconciliables. Première version : le frère et la sœur cèdent à leur amour, réfugiés sans passeports d
33t le porter, si l’on en croit l’enquête, vers une version américaine du « réalisme socialiste », d’où l’amour-passion est exclu
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
34 (ce dont je doute fort). Or l’Évangile, selon la version de l’oncle, dit que l’impudique n’entre pas au Royaume, mais il dit a
35enu pour le secret des secrets ». Dans la seconde version de l’Amour et l’Occident (pages 100 à 108), je soutenais l’hypothèse
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
36ote et Thucydide entre autres, nous possédons une version grecque tardive : la célèbre « Idylle » de Moschos, qui date du iie
37écieuse proie. Nous ne donnerons pas ici d’autres versions fameuses de l’Enlèvement, celle d’Ovide et celle de Diodore (ier siè
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
38duit presque toujours par oriens des mots que nos versions modernes rendront par « ciel » ou « soleil levant », voire par « germ
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
39e Sully, dont au surplus nous possédons plusieurs versions : les deux premières parties datées de 1638 et qui ne furent pas « mi
40n 1712. L’année suivante paraissait à Utrecht une version amplifiée en 2 volumes, auxquels s’en ajoute un troisième en 1717. En
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
41 et unitaire des jacobins, qui n’est autre qu’une version renouvelée du vieux mythe effrayant de la Monarchie universelle : « L
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
42lus tôt) sont repris, comme on le voit, dans leur version allemande. Enfin, en 1822, dans un essai sur La Sainte-Alliance et le
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
43, — jusqu’à leur réalisation ! En voici une autre version, dans une lettre de Heine écrite deux ans plus tôt. Ce qu’a dit Napol
44 du Journal d’un Écrivain. Nous en donnons ici la version tirée de L’Adolescent 240 , la plus complète et la plus belle. Le so
27 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
45aits s’ils ne sont pas sentis. En voici une autre version plus à la mode. L’homme personnel, l’homme de sa vocation, c’est celu
28 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
46 nos équilibres humains. Il faut l’admettre : les versions simplifiées de la civilisation occidentale se prêtent mieux à l’expor
47cidentale se prêtent mieux à l’exportation que la version originale. D’où l’avantage incontestable des Américains, et surtout d
29 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
48rivaux. Pendant ce temps, le communisme répand sa version schématique et autoritaire d’un occidentalisme technicien — chez ceux
30 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
49, selon l’étymologie chère à Claudel, veut dire « version à l’unité »…). Toute l’évolution que j’ai dite conduit inévitablement
31 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
50, selon l’étymologie chère à Claudel, veut dire « version à l’unité »…) Toute l’évolution que j’ai dite conduit inévitablement
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
51tout ce qu’il voit de bon chez les Suisses. Cette version bougonne du fédéralisme implique tout de même ce régime, et Ramuz eût
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
52istorien fécond, qu’il appartenait de composer la version la plus complète et la mieux stylisée de la légende, présentée d’aill
34 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
53nédites, et que je ne compte pas modifier dans la version finale du livre. Elles sont intitulées : « De la Visée » : [p. 15]
35 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
54, selon l’étymologie chère à Claudel, veut dire « version à l’unité »… Toute l’évolution que j’ai dite conduit inévitablement à
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
55n Juan, qui en est le négatif. Le mythe de Faust, version renaissante de Prométhée. Les thèmes sociaux, politiques, économiques
37 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
56s, je ne faisais pas grand-chose dans ma première version, et me les suis interdites dans la deuxième. Seules me paraissent sig
57 Je l’avais dit assez clairement, dès ma première version. Je n’ai pas varié depuis, mais un peu avancé sur les voies que j’ava
58e point dans le chapitre conclusif de ma première version, où l’on peut lire : « Je l’ai dit et j’y insiste encore : condamner
38 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
59r Henri Rieben, je me réserve de donner ma propre version dans un ouvrage intitulé Journal d’un Européen, 1946-1966, suite à mo
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
60 de l’État-nation napoléonien — et que ce soit en version capitaliste ou communiste ne fait aucune différence. Ils se trompent
40 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
61 de l’État-nation napoléonien — et que ce soit en version capitaliste ou communiste ne fait aucune différence. Ils se trompent
41 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
62me suis attaché qu’aux ruses du Malin, dans leurs versions contemporaines. On dira que mon Diable est « bien intellectuel »… Mai
63vre. La décréation Je rappelais dans ma première version que le Diable, selon l’Évangile, est « le père de son propre mensonge
42 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
64ure) fut à nouveau rejeté, et c’est une troisième version que les hauts fonctionnaires acceptèrent finalement en janvier 1984,