1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1u’il donne aux visiteurs venus pour contempler la victime d’un miracle. — C’était l’époque des amateurs de ruines. Je suis desc
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2nt jamais cette escroquerie morale dont je fus la victime, ce vol de quelques joies parfaites de ma jeunesse… Mais il est trop
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
3du mot. Il est clair, par exemple, que seules les victimes de l’instruction helvétique sont capables d’absorber sans fou rire le
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
4ges, farce connue et qui ridiculise à coup sûr sa victime. En fait de farces, vous allez feindre de trouver bien bonne celle-ci
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
5font beaucoup de mal, mais ils sont les premières victimes d’un système qu’ils propagent et qui les fait vivre. La question se c
6 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
6vénients tout pratiques, strictement limités à la victime. Car il reste sous-entendu et bien entendu, qu’en soi, la vérité est
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
7u’il donne aux visiteurs venus pour contempler la victime d’un miracle. — C’était l’époque des amateurs de ruines. Je suis desc
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
8concours de gymnastes. La domestique a cet air de victime attristée que prennent souvent les servantes de la bourgeoisie. Quant
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
9t moralisant ou jacobin (comme les marxistes), ni victime ni juge d’une bourgeoisie à laquelle il échappe entièrement et de tou
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
10ns garde de tomber dans un conformisme à rebours, victimes de valeurs sentimentales héritées des temps révolus, prenons garde de
11 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
11l’excellence d’un système dont il importe que les victimes ne mettent jamais en question les buts réels : le capitalisme a ses t
12 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
12s injustices dont ils sont chaque jour témoins ou victimes révèlent un vice profond de la société actuelle. De là à se dire révo
13 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
13sse qu’il n’ait été loué par ses plus conscientes victimes. S’il me faut obéir aux décrets du tyran, je ne veux pas qu’on exige
14ea nécessaires ? L’amour du [p. 15] peuple et des victimes d’une société affolée s’étale sur les affiches électorales : j’y vois
14 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
15prendra plus la peine de croire à ce qu’ils font. Victimes de l’obscurantisme laïque, ils ont cru pouvoir vivre sur des mots d’o
15 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
16l’excellence d’un système dont il importe que les victimes ne mettent jamais en question les buts réels : le capitalisme a ses t
16 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
17oir en elle les critiques de droite et de gauche, victimes de la confusion que j’ai dite. « Ce ne sont pas ceux qui [p. 245] dis
17 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
18en-aimé, Père des Peuples, et pour ses innocentes victimes, vipères lubriques ; pour Franco et contre Franco ; contre Dollfuss e
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
19les malheurs du temps, dont il feint de se croire victime ou responsable 53 . De cet homme, justement, que l’Histoire fait trem
19 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
20 les nuits sont hantées par les apparitions de sa victime. Ils dorment côte à côte. D’autres viennent : il faut écarter les par
20 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
21cation devra éviter que les hommes deviennent des victimes d’une seule tendance et passent au rang d’organes ; il s’agit de lutt
21 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
22out retentissait de hurlements de ces infortunées victimes de l’erreur, pendant que tant d’autres sacrifiaient leurs consciences
22 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
23subi une épreuve inutile et mauvaise. Ils ont été victimes d’un effroyable accident. Une épreuve pareille n’est pas humaine, ell
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
24ou mieux d’une décomposition dont nous sommes les victimes, par surcroît de malheur, inconscientes. On peut résumer d’un seul mo
24 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
25a ! » répondent ses auteurs, ses héritiers et ses victimes reconnaissantes. Ils sont sincères et pensent qu’on les attaque injus
26roire révolutionnaire, alors qu’elle n’est que la victime d’une erreur qu’elle partage en mille manières avec ses maîtres : ell
27ont les explosions périodiques font encore peu de victimes chez les vrais poètes, mais davantage parmi les lettrés qui seraient
28entionnais l’extraordinaire susceptibilité de ces victimes du sérieux scientifique. Ils supportent au plus mal la polémique. Ils
25 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
29ger les problèmes derniers. Je ne dis pas que ses victimes n’y croient pas, mais je sais qu’on ne croit aux faux dieux, en tous
30èrent pas nécessairement quelque héroïsme à leurs victimes accidentelles. Ce que je veux dire, c’est que le danger de penser est
26 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
31accuser de simonie intellectuelle : il est plutôt victime, souvent inconsciemment, d’un système qui le tient de tous côtés. Fau
27 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
32ant que notre action peut modifier le sort de ses victimes, dont nous sommes. Je vois alors une littérature de transition dont l
33ie » (souffrir avec) que l’homme éprouve pour ses victimes : « Je regrette vraiment [p. 117] beaucoup, mais il faut que je vous
28 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
34ie » (souffrir avec) que l’homme éprouve pour ses victimes : « Je regrette vraiment beaucoup, mais il faut que je vous mange. Du
29 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
35les yeux de ses sectateurs et par les yeux de ses victimes, tel qu’on le crée et tel qu’on le subit… J’ai donc accepté pour un a
36subi une épreuve inutile et mauvaise. Ils ont été victimes d’un effroyable accident. Une épreuve pareille n’est pas humaine, ell
30 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
37s recherches à cet égard : La non-violence de la victime, écrit l’auteur, agit comme le manque d’opposition physique dans le j
31 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
38st plus d’obstacles entre elle et lui. Pitoyables victimes d’un mythe dont l’horizon mystique s’est refermé depuis longtemps. Po
39t déçue. Le mythe décrivait une fatalité dont ses victimes ne pouvaient se délivrer qu’en échappant au monde fini. Mais la passi
40 pas lui qu’il convient d’accuser, mais il est la victime d’un ordre social où les obstacles se sont dégradés. Ils cèdent trop
41ant fort bien que je ne convaincrai pas une seule victime du mythe profané. Mais il fallait faire voir, par quelques traits, co
32 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Page d’histoire (novembre 1938)
42acrifice sanglant (ou son symbole), le viol de la victime, la « libération » violente de la proie désirée (guerre limitée). 5.
33 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
43en-aimé, Père des Peuples, et pour ses innocentes victimes, vipères lubriques ; pour Franco et contre Franco ; contre Dollfuss e
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
44e ainsi par l’intérieur). Prouesse dont il est la victime ! La chasteté du chevalier marié répond à la déposition de l’épée nue
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
45 favori de sa femme, et fait servir le cœur de la victime sur un plat. La dame le [p. 105] mange sans savoir ce que c’est. Le s
46sitôt absorbé, le philtre de la passion place ses victimes dans un au-delà de toute morale, qui ne saurait être que divin. Ainsi
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
47ent ? Ne sommes-nous pas jusqu’à un certain point victimes d’une illusion verbale ? d’une sorte de [p. 156] « calembour continué
48ne s’y tient. La conscience moderne, par exemple, victime des réflexes que lui a donnés la science matérialiste, tranche toujou
49ce qu’on nomme des intoxiqués. L’intoxiqué est la victime non de sa passion, mais de l’agent matériel qu’elle utilise pour s’ex
37 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
50rarque a su l’analyser mieux que les plus lucides victimes de ce que l’on baptisera plus tard le mal du siècle : Des autres pas
51 philtre comme d’un fait indiscutable privant ses victimes de toute espèce de responsabilité ; « C’est Vénus tout entière à sa p
52âtie en vouant à la mort la fille de Minos, et sa victime ! Racine, sous le couvert de son sujet antique, se punit doublement d
53de l’esprit. La vérité, c’est que Stendhal est la victime d’un phénomène spirituel que ses croyances matérialistes ne sont plus
54atérialistes ne sont plus en mesure de justifier. Victime heureuse d’ailleurs, et cela suffit à l’empêcher de pousser plus avan
55 de l’action. Tant qu’on regarde la scène, on est victime de l’illusion des formes — et des plus ridicules. Il n’y a là, « visi
56e nier la complaisance que réclame de ses propres victimes l’élaboration du vieux philtre. Elle est minutieusement décrite, jusq
38 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
57bien l’acte du crime sadique, la possession d’une victime morte, donc en fait la non-possession. Elle n’exprime plus l’instinct
39 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
58st plus d’obstacles entre elle et lui. Pitoyables victimes d’un mythe dont l’horizon mystique s’est refermé depuis longtemps. Po
59t déçue. Le mythe décrivait une fatalité dont ses victimes ne pouvaient se délivrer qu’en échappant au monde fini. Mais la passi
60 pas lui qu’il convient d’accuser, mais il est la victime d’un ordre social où les obstacles se sont dégradés. Ils cèdent trop
61ant fort bien que je ne convaincrai pas une seule victime du mythe profané. Mais il fallait faire voir, par quelques traits, co
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
62chain : il [p. 368] veut être criminel plutôt que victime. Ainsi la conscience sadique est l’inverse de la conscience romantiqu
41 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
63pinion. 10. Ceux qui doutent de son efficace sont victimes de l’optique des partis. 11. Ceux qui demandent des directives au cen
64 Ceux qui demandent des directives au centre sont victimes de l’optique des partis. 12. Et de même, ceux qui attendent pour agir
42 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
65 autre, et qui déjà croient pouvoir abuser de ses victimes. Mille et trois vérités se sont rendues, et pas une seule n’a su le r
43 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
66s dames sont en retard d’au moins deux guerres ou victimes d’expressions telles que « sous les drapeaux ». En vérité, l’armée c’
44 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
67 neutres en fait, nous sommes en guerre parce que victimes d’une agression systématique et quotidienne contre les principes même
45 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
68l’impardonnable sophisme dont ils se montrent les victimes : « Le Diable est un bonhomme à cornes rouges et à longue queue ; or
69ient dans la panique et le délire des milliers de victimes convaincues de sorcellerie, et souvent prêtes à s’accuser elles-mêmes
70e névrose collective ? Non par la guérison de ses victimes, mais par la suppression de ceux qui prétendaient les guérir par le f
71ui pardonne. Elle ne laisse aux meilleures de ses victimes que l’héroïsme auto-sadique de la révolte. 11. Légion Enfin, la Bib
46 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
72me Chacun sait que les primitifs de la Mélanésie, victimes des plus célèbres études sociologiques du siècle, ont coutume de pers
73entre maris et femmes, ou entre fonctionnaires et victimes normales de l’État. Prenez en effet une démocratie quelconque. Suppri
47 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
74 pacte satanique. Le devin en serait à la fois la victime et le bénéficiaire. En échange de sa pureté d’âme, il se verrait doté
75irablement les desseins du Malin. Elle empêche la victime du charlatan de comprendre que ses malheurs ne sont pas le Mal, ni mê
76’auteur, et l’homme qui réussit, cette galerie de victimes est classique au point d’en être presque démodée. Car Satan marche av
77s un sujet prédisposé à l’hypnose collective, une victime virtuelle des passions de masse. Partout où un individu prend sa vie
78he next of kin of casualties… », les familles des victimes ont été informées. (Grand développement de l’information dans notre s
79 tous de la famille, et que nous sommes aussi les victimes. « Vous êtes tous membres les uns des autres », dit l’Évangile. Nous
48 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
80l’impardonnable sophisme dont ils se montrent les victimes : « Le Diable est un bonhomme à cornes rouges et à longue queue ; or
49 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IV : L’accusateur (5 novembre 1943)
81ui pardonne. Elle ne laisse aux meilleures de ses victimes que l’héroïsme auto-sadique de la révolte. p. 2 j. « Les tours
50 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
82’auteur, et l’homme qui réussit, cette galerie de victimes est classique au point d’en être presque démodée. Car Satan marche av
83s un sujet prédisposé à l’hypnose collective, une victime virtuelle des passions de masse. Certes, il n’y aurait pas de masses
51 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
84hacun sait que les « primitifs » de la Mélanésie, victimes des plus célèbres études sociologiques du siècle, ont coutume de pers
52 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
85ns garde de tomber dans un conformisme à rebours, victimes de valeurs sentimentales héritées des temps révolus. Prenons garde de
53 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
86n œuvre provoquait, et qui, vaincue par une telle victime, lui révéla dans les derniers instants le vrai sens, la valeur de des
87les malheurs du temps, dont il feint de se croire victime [p. 92] ou responsable 47 . Cet homme que l’Histoire fait trembler, e
54 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
88), nullement moralisant (comme les marxistes), ni victime ni bourreau d’une bourgeoisie à laquelle il échappe entièrement et de
55 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
89re est morte (5 septembre 1945) i La principale victime de la bombe atomique a été la guerre, qui en est morte en trois jours
56 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
90agresseur juge bien utile de venir disputer à ses victimes des ruines encore radioactives. De même, si la Russie est attaquée pa
57 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
91ique, Mozart et Stravinsky — deux des principales victimes de son film. Il coupe court d’un ton neutre : « Mrs Walt Disney n’aim
58 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
92lérisme, c’est le romantisme, mais adopté par ses victimes, les philistins. 21 juin 1939 À Saint-Germain-des-Prés, le printemp
59 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
93s dames sont en retard d’au moins deux guerres ou victimes d’expressions telles que « sous les drapeaux ». L’armée c’est tout d’
60 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
94t, même victorieux, se plaignent encore comme des victimes. Et les Anglais, même battus, se comportent en propriétaires de droit
61 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
95uvert de chaume et, sans nul doute, hanté par les victimes du célèbre tyran. (C’était lui qui forçait les femmes du monde de Bue
96) et je pense qu’ils en seront comme ailleurs les victimes. [p. 148] 5. On me parle tous les jours du coup d’État que médite et
62 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
97as l’auteur du Secret ? Souffrez que j’en sois la victime. » Sur quoi, peut-être, il serait temps d’aller à ce dîner, n’était-c
63 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
98 né pour circuler, non pour s’enraciner comme une victime des dieux subitement transformée en lierre ou en légume. On peut aime
64 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
99 chose d’irréparable s’est produit. La principale victime de la bombe atomique a été la guerre, qui en est morte en trois jours
65 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
100’agresseur juge bien utile de venir disputer à sa victime des ruines encore radioactives. De même, si la Russie est attaquée pa
66 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
101os. Vous pourrez toujours essayer d’expliquer aux victimes de la crise que ce n’est pas la faute du député local ni de « l’hypoc
67 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
102teaux-hôpital se tiendront prêts à recueillir les victimes, s’il en reste. Quel que soit le résultat de l’opération, sur lequel
103demande qu’au lieu de sacrifier tant d’innocentes victimes, et dans une posture si ridicule, on place sur les navires les membre
68 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
104ais d’envahir à la fois leurs vainqueurs et leurs victimes épuisées, cependant que la misère et les ruines aggravent l’urgence d
69 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
105 il faut lui proposer un rôle normal, ni tyran ni victime intéressante, dans la communauté européenne. Tout cela revient à le m
70 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
106demande qu’au lieu de sacrifier tant d’innocentes victimes, et dans une posture si ridicule, on place sur les navires les membre
71 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
107en-aimé, Père des Peuples, et pour ses innocentes victimes, vipères lubriques ; pour Franco et contre Franco ; contre Dollfuss e
72 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
108euse invention de Don Juan pour impressionner ses victimes. Il en a tant parlé, et vous autres après lui, que toutes les femmes
73 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
109 autre, et qui déjà croient pouvoir abuser de ses victimes… Mille et trois vérités se sont rendues, et pas une seule n’a su le r
74 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
110els, leurs préjugés tournés en ridicule, et leurs victimes soutenues par de larges sections de l’opinion la plus libre du monde.
75 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
111ique, Mozart et Stravinsky — deux des principales victimes de son film. Il coupe court d’un ton neutre : « Mrs. Walt Disney n’ai
76 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
112e sa belle-mère. Quant à l’homme, cause du mal et victime peu consciente, il se réfugie dans son club ou parmi les copains du b
77 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
113t de concentrer sur l’homme lui-même, créateur ou victime de ces tensions, l’effort principal de l’esprit. Européenne sera donc
78 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
114que telle est l’alternative), mais toutes étaient victimes d’une manière de penser bien plus tenace qu’une opinion : [p. 86] j’e
79 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
115unesse délinquante — réadaptation et adoption des victimes de la guerre, orphelins, enfants abandonnés, enfants apatrides). 2) p
80 1952, Réforme, articles (1946–1980). Après l’Œuvre du xxe siècle (14 juin 1952)
116 nous… Nous qui avons parmi nous des témoins, des victimes toutes récentes de ces tortures, nous qui avons pu garder le droit de
117i nous salissent, qui salissent toute l’humanité, victime directe ou non des dictatures et des arguments de leurs complices. El
118al, dans une église, était dédié à la mémoire des victimes de toutes les tyrannies du xxe siècle. Il convenait d’ouvrir nos man
81 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
119 En 1945, l’œuvre du « Don suisse » en faveur des victimes de la guerre ou « Aide à l’Europe » s’est vue dotée de 100 millions d
82 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
120irs de son père. Et surtout, lui aussi se sait la victime d’une sorte de neurasthénie : « J’ai vécu dès mes jeunes années sous
121t faire mourir l’aimée ? » S’il choisit d’être la victime, une seule issue lui reste ouverte : rompre avec la jeune fille qu’il
83 1953, Journal de Genève, articles (1926–1982). Aller et retour (21 mai 1953)
122ra capables. La désunion préparerait une nouvelle victime à leur triomphe. Que les Américains méprisent enfin d’être les instru
84 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aller et retour (avril 1953)
123ra capables. La désunion préparerait une nouvelle victime à leur triomphe. Que les Américains méprisent enfin d’être les instru
85 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
124roupe d’experts, inconnus du public, et forcément victimes du ressentiment des députés. Qui les suivrait ? 2. Le Projet a été di
86 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
125mplexe. D’où la difficulté, pour ceux qui en sont victimes, de s’adapter aux réalités changeantes du siècle, et même de les aper
126issant, qui est justement la cause, autant que la victime, des réactions collectivistes du corps social ? Si nous avons perdu l
87 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
127mplexe. D’où la difficulté, pour ceux qui en sont victimes, de s’adapter aux réalités changeantes du siècle, et même de les aper
88 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
128. Et la plupart furent les bénéficiaires, non les victimes, de nos révolutions « libératrices ». Celles-ci n’ont triomphé que de
89 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
129 leurs verdicts à son compte, s’agissant de leurs victimes les plus spectaculaires. 5. K. n’ose pas publier lui-même son rapport
130it place à la brimade directe, mais on laisse aux victimes le droit de se plaindre un peu, c’est nouveau, c’est la mode à Moscou
90 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
131ter. Un nombre croissant d’Américains, témoins ou victimes du système, le dénoncent sans pitié par le livre et le film 13 . (Sig
91 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
132rave qu’aux yeux de l’ignorance. Qu’on découpe la victime en tranches ou qu’on l’épargne, elle ne sera pas sauvée de la nécessi
92 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
133-dire d’une fin de la souffrance pour les classes victimes du Progrès, et d’une fin de nos conflits politiques et moraux. Faut-i
93 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
134. Et la plupart furent les bénéficiaires, non les victimes, de nos révolutions « libératrices ». Celles-ci n’ont triomphé que de
94 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
135tice » qui animait les brutes au pouvoir et leurs victimes ! Honte aux politiciens européistes qui ont accepté depuis dix ans ta
95 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
136é neutre entre les criminels et les cris de leurs victimes. On a vu ce jour-là que cette neutralité se réduit à la mauvaise foi.
96 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
137 qui se réclament en fait du Socialisme. La seule victime des polémiques interminables où Sartre épuise une « vaine passion » m
97 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
138ine, perfectionné ou non, a sûrement fait plus de victimes dans notre histoire que les bombes atomiques larguées sur le Japon. P
98 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
139ens de l’histoire », pieux mensonge à l’usage des victimes d’un tyran, mais dans les lois de la lutte des fils contre les pères.
99 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
140irs de son père. Et surtout, lui aussi se sait la victime d’une sorte de neurasthénie : « J’ai vécu dès mes jeunes années sous
141t faire mourir l’aimée ? » S’il choisit d’être la victime, une seule issue lui reste ouverte : rompre avec la jeune fille qu’il
100 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
142 autre, et qui déjà croient pouvoir abuser de ses victimes. Mille et trois vérités se sont rendues, et pas une seule n’a su le r