1 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
1saurai plus même voir s’il fait beau ou s’il fait vilain. Lord Artur. — Je pense sérieusement que vous ne l’avez jamais su. P
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
2dans la longueur et les conservent pour l’hiver). Vilaine bête à peine ébauchée : un seul os aplati au milieu d’un paquet de ch
3 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
3égaux. On peut citer de très nombreux exemples de vilains armés chevaliers parce qu’ils savaient chanter l’Amour. Et c’est pour
4 1938, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Le Poète et le Vilain (novembre 1938)
4 [p. 2] Le Poète et le Vilain (novembre 1938) z Le poète disait d’une belle voix d’amertume : — N
5s’adresse à un noble, trois poèmes. Si c’est à un vilain, il faut que le barde chante jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus… Je ré
6à cause d’eux qu’il y a de grandes œuvres. Car le vilain qui n’a rien à donner, c’est lui qui vous donnera la joie du chant, p
7 mais sans nobles, sans rois, peut-il y avoir des vilains ? p. 2 z. « Le Poète et le Vilain », Revue de Belles-Lettres, La
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8re ? Et l’adultère, enfin, n’est-ce que cela ? Un vilain mot ? Une rupture de contrat ? C’est cela aussi, ce n’est que cela da
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9 monde : Plus m’agrée donc de mourir Que de joie vilaine jouir Car joie qui repaît vilement N’a pouvoir ni droit de me plaire
10p. 93] Ainsi chante Aimeric de Belenoi. La « joie vilaine », c’est ce qui le guérirait de son désir, si justement l’amour sans
11hommes qui persistent à tenir la sexualité pour « vilaine » ; et nous voyons souvent dans le même poète un adorateur enthousias
12par quatre degrés très doux, mais là n’entrent ni vilains ni malotrus, ces gens-là sont logés dans le faubourg, lequel occupe p
7 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
13 flatteurs. « Déguisement, tu es, je le vois, une vilaine ruse par où notre Ennemi, fertile en artifices, étend son action. » 7
8 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
14e ne saurai plus voir s’il fait beau ou s’il fait vilain. Lord Artur. Je pense sérieusement que vous ne l’avez jamais su. Pas
9 1969, La Vie protestante, articles (1938–1978). La lune, ce n’est pas le paradis (1er août 1969)
15r, on s’aperçoit que la Lune est une malheureuse, vilaine chose, couverte de tuf volcanique, de lave pulvérulente. En somme, c’