1 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
1ossible de nommer tous les officiants visibles ou virtuels, et cela pour différentes raisons, la plupart suffisantes. Francis de
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
2ossible de nommer tous les officiants visibles ou virtuels, et cela pour différentes raisons, la plupart suffisantes. Francis de
3 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
3 de déceler, par exemple, l’origine permanente et virtuelle des dictatures, dans un fléchissement, en vous, du sens de votre dest
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
4 de déceler, par exemple, l’origine permanente et virtuelle des dictatures, dans un fléchissement, en vous, du sens de votre dest
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
5 y trouve, loin de l’objet, une sorte d’existence virtuelle, incomplète mais déjà consciente ; cependant que l’objet, séparé du s
6existence. Il peut le faire de deux façons, l’une virtuelle ou distante, l’autre actuelle. S’il se borne à imaginer l’objet hors
7nant avec les autres que des rapports distants et virtuels est une contradiction in terminis. [p. 377] L’aspect communautaire d
8mites objectives. Il veut se garder pur, et reste virtuel. Il se croit maître de tous les objets, mais néglige d’en choisir auc
6 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
9, par exemple, de déceler l’origine permanente et virtuelle des dictatures dans un fléchissement en eux du sens de leur destinée
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
10emble cynique, sceptique et pessimiste. Facilités virtuelles et pessimisme de fait : ces deux traits définissent l’atmosphère des
8 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
11emble cynique, sceptique et pessimiste. Facilités virtuelles et pessimisme de fait : ces deux traits définissent l’atmosphère des
9 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
12t chaque fois un procès à gagner, une culpabilité virtuelle à démentir, un acquittement décerné par la chance. Je sentais s’appro
10 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
13et prédisposé à l’hypnose collective, une victime virtuelle des passions de masse. Partout où un individu prend sa vie personnell
11 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
14et prédisposé à l’hypnose collective, une victime virtuelle des passions de masse. Certes, il n’y aurait pas de masses possibles,
12 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
15voisins ! En Europe, le voisin n’est que l’ennemi virtuel.) J’ai cru poli de m’arrêter pour une heure dans la ville natale de R
13 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
16l’appel à l’union ne s’adresse pas aux dissidents virtuels de chaque Église, mais à leurs membres les plus fidèles. Toutefois, c
14 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
17rais moyens de l’unir. Inversement, les donateurs virtuels proposent à des instituts de culture de s’occuper de la « productivit
15 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
18vrais moyens de l’unir. Inversement, les donneurs virtuels proposent à des instituts de culture de s’occuper de la « productivit
16 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
19s au passage des points de départ d’interventions virtuelles… Je m’en voudrais pourtant de les développer ici sans avoir retracé d
17 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
20angereuses que douze divisions allemandes [p. 68] virtuelles, et que la présence en Europe de quatre divisions anglaises rétablira
18 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
21 tyrannique, dont souffre en premier lieu l’élite virtuelle. À l’autre extrême, prenons le cas de l’URSS, dont la doctrine d’État
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
22ou passions, c’est donner libre cours à l’énergie virtuelle que l’on appelle ainsi, au double sens du mot. C’est pourquoi je m’in
20 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
23e la Nature tout ce qui, sans lui, serait demeuré virtuel, et qui par lui devient le domaine de l’humain ; domaine du sens et d
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
24mages simplifiées, ordonnatrices de nos aventures virtuelles 12 . Méditer sur les Noms qui leur furent attribués (et qui, à l’inst
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
25lon l’esprit. Si tel est bien son mythe, son eros virtuel, quelle est alors la forme actuelle, historiquement vécue, de son ero
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
26 de cette Ombre qui est le refoulement d’une part virtuelle [p. 182] de l’âme, — donc sa présence encore, secrète mais active. Il
24 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
27c’est discerner sa singularité, sa vocation, même virtuelle, la soutenir et l’aider à naître. Ainsi l’amour dans sa réalité total
28ir ici, c’est à titre d’évocation d’une dimension virtuelle, intemporelle, et donc permanente de l’esprit : le mazdéisme et les s
25 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
29lon l’esprit. Si tel est bien son mythe, son éros virtuel, quelle est alors la forme actuelle, historiquement vécue, de son éro
26 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
30c’est discerner sa singularité, sa vocation, même virtuelle, la soutenir et l’aider à naître. Ainsi l’amour dans sa réalité total
31ir ici, c’est à titre d’évocation d’une dimension virtuelle, intemporelle, et donc permanente de l’esprit : le mazdéisme et les s
27 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
32 tyrannique, dont souffre en premier lieu l’élite virtuelle. On voulait faire des individus libres, et les amener à la liberté sa
28 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Campagne pour l’Europe des citoyens (septembre 1964)
33en, se regardent comme la poule possible et l’œuf virtuel, et chacun dit à l’autre : existe donc d’abord ! J’existerai bien sûr
29 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
34 un sens constamment alerté de leurs corrélations virtuelles et de la fécondité de leurs interférences. Ces hommes seront d’abord
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
35ante, on met le feu à leurs châteaux, la dynastie virtuelle est écrasée. Toutes les têtes qui se sont élevées un peu trop haut, c
36 d’ailleurs, récompenses suspectes décernées à de virtuels agents de l’étranger 32 . Cette méfiance des bourgeois au pouvoir [p.
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
37devaient compter, recompter et jauger les membres virtuels de l’union proposée. Or, on a vu que Pierre Du Bois, en 1306, ne conn
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
38moindres suggestions de [p. 179] bizarrerie ou de virtuelle indiscipline que peuvent représenter une cravate insolente, une conve
39ue réside sa pire tentation et vraiment son péché virtuel — qui est la peur d’assumer sa vocation. p. 183 80. Cf. l’enqu
33 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
40t menacée d’extinction par la Bombe, et ce danger virtuel d’explosion atomique nous obsède et nous fascine au point de nous fai
34 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
41’Europe qui décrirait leurs réalités actuelles et virtuelles, recenserait leurs ressources, prendrait la mesure de leurs pôles de
35 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
42be fameux et que je croyais connu de tout lecteur virtuel : Les peuples heureux n’ont pas d’histoire. Hélas, j’ai découvert que
36 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
43e la Nature tout ce qui, sans lui, serait demeuré virtuel, et qui par lui devient le domaine de l’humain ; domaine du sens et d
37 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
44constamment [p. 114] alerté de leurs corrélations virtuelles et de la fécondité de leurs interférences. Ces hommes seront d’abord
38 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
45 sans leur expliquer les dangers et les bienfaits virtuels, conditionnels, de notre apport. Nous leur donnerons des drogues sans
39 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
46 Siècle. Le problème est posé par le fait que nos virtuels mécènes à l’ancienne mode ne sont plus en mesure — sauf de rares exce
40 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
47 tyrannique, dont souffre en premier lieu l’élite virtuelle. On voulait faire des individus libres et les amener à la liberté san
41 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
48pleinement le Marché commun, qui n’est encore que virtuel en bonne partie ; l’élargir à tout le continent ; plus de douaniers n
49 des capitales aux régions passera globalement du virtuel à l’actuel : mesure de la révolution réalisée. 6. À ce moment, des ag
42 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
50t pour les objecteurs politiques et les émigrants virtuels, etc.), l’Europe unie ne sera qu’une malingre chimère. On l’aura suff
43 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
51eu dire, car il s’agit en vérité de quatre causes virtuelles d’apocalypse du genre humain dans un délai relativement bref. L’explo
52ste, plus fluente, qui est encore en bonne partie virtuelle, et qui appelle des mesures de développement transfrontalières. — le
44 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
53nt parler, du fait de la bi- ou tripartition d’un virtuel ensemble naturel ou ethnique ou économique, par deux ou trois souvera
45 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
54imite, celle-là même qui déclare la mise en crise virtuelle du monde moderne tout entier. Les jeux sont faits Au train où elle
46 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
55ssance. Mais sans elle, tout demeure théorique et virtuel. L’agir et le savoir, variables conjuguées, sont donc en relation d’i
47 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
56de s’épanouir. Je me forme ainsi une connaissance virtuelle et négative du mal, aussitôt exemplifiée par les conséquences de n’im