1 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
1it rapidement les pages, la proie d’une agitation visible. Bientôt il m’offrit de jouer un moment. Nous fixâmes comme enjeu nos
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2et un pan de toit par-dessus, une baraque à peine visible dans les vignes, à peine détachée du flanc de la colline, pour que le
3 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3il m’est impossible de nommer tous les officiants visibles ou virtuels, et cela pour différentes raisons, la plupart suffisantes
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
4x éléments s’en ajoute un troisième qui est moins visible, mais dont la présence constante donne au livre toute sa gravité. Mau
5 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
5 condensent la vie de leur contrée, en donnent la visible formule, petites capitales enracinées. Il [p. 13] advint pourtant que
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6de toit par-dessus, cela fait une baraque à peine visible dans les vignes, à peine détachée du flanc de la colline (pour que le
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
7il m’est impossible de nommer tous les officiants visibles ou virtuels, et cela pour différentes raisons, la plupart suffisantes
8 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
8de chercher à en savoir plus que ce que la nature visible nous en révèle. Cette attitude s’accuse de plus en plus à mesure que
9 vis-à-vis de Dieu — à cause du péché. La réalité visible du péché entraîne la considération de la grâce. Et c’est en quoi la t
9 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
10istent — rende vaines les passions égarées, rende visible l’origine de l’égarement, rende efficace et créatrice la critique de
10 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
11ne harmonie statique des relations humaines, d’un visible « principe d’union » (terme de l’encyclique Quadragesimo anno), tout
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
12a forme d’un mythe affleure, s’incarne et devient visible. Ce sont les périodes de crise. Or toute crise est un jugement 6 , — 
12 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
13inités. D’ailleurs, l’alternance des trois états, visible tout au long de l’œuvre, prouve que la question se pose sans cesse à
14 de refus, si douloureuse que le signe en devient visible sur ses traits. Je ne me lasse pas de méditer ce visage dont Klauer m
13 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
15 lumière, le beau temps vous serait un Dieu rendu visible ; et votre « bonheur » rien de plus que l’un des noms de sa présence.
14 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
16ulière telle qu’elle est incarnée par le prochain visible. Sociologues et humanitaires souffrent d’une sorte de daltonisme : il
15 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
17ifférenciation entre les hommes. Du moins le plus visible. Il se peut que ce fait ait contribué à disqualifier les différences
16 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
18e l’ennemi qu’il porte en lui-même. Car un ennemi visible et extérieur, ce n’est jamais que l’incarnation d’une possibilité sec
17 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
19ne, et non-marxiste, seule vivante encore que peu visible dans la France d’aujourd’hui, que se placent les « groupes personnali
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
20n. Le lieu, les modes de son obéissance sont plus visibles qu’ils ne le furent jamais. Si la pensée chrétienne existe, c’est à c
19 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
21e veux dire par la tension que son visage rendait visible, ou mieux, imposait à la vue, comme l’image même de la « personne » 1
20 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
22e naturaliser la foi, de s’attacher aux résultats visibles et frappants, de retomber ainsi dans la vieille croyance à la sanctif
21 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
23us le rôle de l’homme. C’est lui qui rend l’homme visible à l’homme, et nous sculpte un visage lisible. Sur la scène du monde,
24igner, mais après coup, car les effets seuls sont visibles. Le temps nouveau qu’initie l’acte de présence, c’est le temps de la
25’il cesse de l’être. Ainsi la voie du mystère est visible : l’éternel ne touche le temps que par l’individu en acte, et qui dev
26lement à son histoire, à l’énoncé des témoignages visibles qu’elle produit. Dans ce sens, elle n’aurait aucune problématique. Or
27ouvoir ordonnateur, irréfutablement est là, rendu visible. J’ai fait ce pas, je puis le mesurer — mais sa grandeur pourtant n’e
22 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
28s, puisque l’un des pôles de leur être n’est plus visible ni concret, échappe aux prises de leurs mains. Pour chacun d’eux, le
23 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
29r ce temps. Restaurés, mais non pas dans la forme visible de ce monde. Ainsi la lutte se poursuit, entre les fatalités qui régi
24 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
30ifférenciation entre les hommes. Du moins le plus visible. Il se peut que ce fait ait contribué à dégrader les différences huma
25 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
31, c’est de refuser Dieu, même alors qu’il se rend visible. Et ce n’est point parmi les morts qu’il nous faut chercher le Vivant
26 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
32entre vif ne soit rendu, par ces éclairs croisés, visible. C’est pourquoi sa pensée, dans son ensemble, évoque plutôt l’image d
27 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
33l’imprudence de mon article sur Nietzsche demeure visible, au point qu’on la croirait préméditée. Je m’en consolerais mieux si
28 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
34is mal interprété. Le prétexte en effet n’est pas visible, ni la nécessité n’est inscrite dans les faits ! La raison de l’État
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
35 aspect à la fois rebutant et rassurant n’est pas visible à l’origine : la raison lorsqu’elle entre en action [p. 43] prend fac
36hant pernicieux dont les effets commencent d’être visibles dès que l’ordre nouveau s’établit. Si la fatalité de la raison pratiq
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
37ble à tous les laïcs. La portée d’un tel acte est visible : les rédacteurs de la requête ont compris que la mesure latine a ces
31 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
38naît le nom de cette mesure, son incarnation très visible et ses moyens d’action ou même de contrainte : c’est le plan 41 . J’
32 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
39t Hitler. » — Voilà la mesure, et son incarnation visible à tous. « La nation est le contenu et la substance de l’empire. Elle
33 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
40le avait du moins cet avantage qu’elle était bien visible, et qu’on avait le droit de la dénoncer…) Mais alors, où trouver la v
41 du but. Mais à l’inverse, le but ne nous devient visible que lorsque nous marchons et avançons sur le chemin. C’est donc ce ch
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
42niverselle de ce dessein, il fallait des symboles visibles et dont le sens fût reconnu de tous, prince et sujets, clercs, soldat
43récisément dans l’histoire ou l’action des signes visibles qui symbolisaient leur grandeur. Et l’histoire des mesures communes o
35 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
44e main ce qui manifeste la pensée, ce qui la rend visible et corporelle ; ce qui la rend, au double sens du terme, grave. Toute
45prolétaire mécanisé, la crise de la pensée, moins visible et pourtant plus radicale, cette crise d’impuissance et de honte est
46e manière très subtile, mais peut-être aussi plus visible à première vue que dans le cas d’un mauvais peintre, qui ferait à tou
36 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
47sans doute pourquoi elle est capable d’un progrès visible dans ses résultats ! Mais au terme de ce progrès, il n’y a pas l’unit
48ndiquent. Qu’ils illustrent, dans leur structure, visible ou secrète, la dialectique joyeuse de la personne en acte. Que celui
49 » puisque l’un des pôles de leur être n’est plus visible ni concret, échappe aux prises de leurs mains. Pour chacun d’eux, le
37 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
50s » à une série parallèle d’attitudes et de faits visibles ; l’accent étant porté sur la causalité, et les faits se réduisant pe
38 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
51naît le nom de cette mesure, son incarnation très visible et ses moyens d’action ou même de contrainte : c’est le Plan 55 . Ain
52niverselle de ce dessein, il fallait des symboles visibles et dont le sens fût reconnu de tous, prince et sujets, clercs, soldat
53récisément dans l’histoire ou l’action des signes visibles qui symbolisaient leur grandeur. Et l’histoire des mesures communes o
39 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
54nce logique, quelle continuité, quelles grandeurs visibles ou quel ascétisme, quelles pompes cultuelles ou quelles humbles œuvre
40 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
55n parvienne même à éviter certains scandales trop visibles (et cela n’est pas du tout souhaitable, il vaudrait mieux réveiller l
41 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
56-je le droit de les considérer comme les symboles visibles de l’univers intérieur de ces gens ? Je me dis parfois : Le monde mod
57mble les peuples et les pousse à créer des signes visibles de leur union : assemblées, fêtes, cortèges, uniformes, ou chefs, — k
58oethe vivait dans un ordre social dont les signes visibles et tangibles paraissaient solidement organisés. Le désordre en revanc
42 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
59 se mettre moralement à la portée de ces esprits, visibles et lisibles sur ces visages. Presque nécessairement l’entretien insti
60st dans la foi, certifié et scellé par les signes visibles du pain et du vin, je dois croire identiquement que c’est là le centr
43 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
61mble les peuples et les pousse à créer des signes visibles de leur union : assemblées, fêtes, cortèges, uniformes ou chefs, — ko
44 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
62 se mettre moralement à la portée de ces esprits, visibles et lisibles sur ces visages. Presque nécessairement l’entretien insti
45 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
63roit de les [p. 73] considérer comme les symboles visibles de l’univers intérieur de ces gens ?   5 décembre Ils me parlent de c
46 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
64du prolétariat agricole et la séparation brutale, visible, du châtelain et du paysan. Les révoltes conjuguées des prolétaires u
47 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
65énèbres, c’est-à-dire du Démiurge auteur du monde visible. Elle tendait enfin à détruire un ordre social qui permettait et exig
48 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
66 matière, et une application de l’esprit au monde visible. La passion ni la foi hérétique dont elle est née ne sauraient propos
49 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
67efuse de décapiter un chat dont la tête seule est visible, etc.). Et pourtant, ce n’est que d’un jeu qu’il s’agit. Alice en gar
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
68tant qu’on l’aura libérée de toute espèce de lien visible avec l’humaine responsabilité. L’intervention du philtre, agissant d’
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
69bres, auteur du mal, qui domine toute la Création visible. Des siècles avant l’apparition de Manès, on peut déceler la même opp
70symbole dans l’allégorie ? Oui, mais par un excès visible. Le même auteur remarque un peu plus loin que « la naïve conscience r
71en matière de foi : la seule présence d’une image visible des choses saintes suffisait à en démontrer la vérité » (p. 199). C’e
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
72rtellement, qui renonce aux aides rationnelles et visibles, et s’offre à une grâce inconnue. La poésie moderne nous a montré com
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
73’un Amour qui entraîne l’amour au-delà des formes visibles ; et la femme-objet de plaisir, instrument plus ou moins aimable d’un
74laisances qu’entraîne le genre romanesque. Il est visible que Rousseau, pas plus que Pétrarque à la fin de sa vie, n’est dupe d
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
75énèbres, c’est-à-dire du Démiurge auteur du monde visible. Elle tendait enfin à détruire un ordre social qui permettait et exig
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
76 matière, et une application de l’esprit au monde visible. La passion ni la foi hérétique dont elle est née ne sauraient propos
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
77 n’explique » rien, mais manifeste une attraction visible, un champ de force mesurable. 8. Dante hérétique Tout à fait indépe
57 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
78e l’ennemi qu’il porte en lui-même. Car un ennemi visible et extérieur, ce n’est jamais que l’incarnation d’une possibilité sec
58 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
79t 1940) e Je vous parlerai ce matin de l’Église visible et non pas de l’Église en général. Je vous parlerai des Églises telle
80écessaires. ⁂ La grande faiblesse de notre Église visible, de nos diverses Églises suisses, c’est qu’elles ont cessé d’être ou
81s aient le courage d’être franchement des Églises visibles, organisées, douées d’une discipline et de formes cultuelles fixes.
82s aient le courage d’être franchement des Églises visibles — solidement organisées, — douées d’une discipline et de formes de cu
83est. Il y a d’abord une raison générale. L’Église visible est aussi une société humaine. Comme toute société humaine, elle a be
59 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
84t se poser en termes nets le problème de l’église visible, de l’obéissance à une orthodoxie qui ne prétende pas s’emparer de l’
60 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
85la vie publique une place plus importante et plus visible. Il faut être un Européen pour s’en étonner, me dit-on. De fait, pour
61 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
86de Satan au réactif de la Révélation, qui le rend visible à l’œil spirituel. Comment va-t-il s’y prendre, désormais, pour tromp
62 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
87s — leurs bienfaits par ailleurs ne sont que trop visibles — c’est l’irresponsabilité de leurs agents. Supposez qu’on pourchasse
63 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
88faire entendre. Les conséquences des actions sont visibles, l’amour et la haine sont tangibles, et les pouvoirs peuvent être con
64 1944, Les Personnes du drame. Introduction
89tre l’homme et lui-même, elle est ce drame, rendu visible, et c’est dans le drame qu’existe la vérité totale d’un être. Dans ce
90 d’une vocation unique. Pourtant, ces témoignages visibles et tangibles restent, par là-même, équivoques. Et cela tient à la nat
91r que la personne, pure ou impure, ne sera jamais visible en soi. Car des protagonistes de ce drame, l’un seulement tombe sous
65 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
92nt : les Affinités. L’alternance des trois états, visible tout au long de l’œuvre, prouve d’ailleurs que la question se pose sa
93 de refus, si douloureuse que le signe en devient visible sur ses traits. Je ne me lasse pas de méditer sur ce visage dont Klau
66 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
94connu. Goethe est grand par le rapport, pour nous visible, de sa vie et de son œuvre se donnant l’une à l’autre un sens et une
95e les sucs dont il a fait cette splendeur au loin visible, il les tira d’un sol germanique. ⁂ Constater que les données initial
67 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
96esure et sa vocation, son risque à chaque instant visible, et sa sécurité, cachée au plus secret du risque. 3. Nous n’avons p
68 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
97t se poser en termes nets le problème de l’église visible, de l’obéissance à une orthodoxie qui ne prétende pas s’emparer de l’
69 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
98érie à peu près parallèle d’attitudes et de faits visibles ; l’accent étant porté sur la causalité, et les faits se réduisant pe
99’un mythe affleure, s’incarne [p. 173] et devient visible 75 . Ce sont les périodes de crise. Or toute crise est un jugement, c
70 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
100on fait de bric et de broc et de ficelles partout visibles, mais touchant aux larmes, spirituel jusque dans l’émotion, et tout c
101sur l’écran comme des ludions qui nous rendraient visibles les mouvements délirants de l’Inconscient moderne. Battus comme plâtr
102on inconscient a pu se déchaîner devant lui, bien visible, pendant un bon quart d’heure, avec l’assentiment du rire de la foule
71 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
103 Imaginer une solution quand il n’en est point de visible. La créer. C’est dur, me semble-t-il, et chaque fois davantage. Et ce
72 1946, Journal des deux Mondes. 14. Intermède. Mémoire de l’Europe
104 qui se liait aux autres… (Quand ta force devient visible, c’est comme le sang, c’est que tu es blessé, ta vie s’en va.) La for
73 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
105ransformer la foi à l’una sancta en une assurance visible et restrictive de l’unité (d’organisation ou de doctrine), c’est dans
106a tour de Babel : la volonté de bâtir un monument visible à la gloire de l’unité des hommes, conduisit à la division de leur la
74 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
107s profondes se lovaient dans les torsions à peine visibles imaginées à l’intérieur de cet objet monstrueux, fait d’une seule cor
75 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
108nt en très grand nombre et fort souvent, avec une visible ferveur. Et la musique est belle, et les voix justes et l’ordonnance
76 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
109 lumière, le beau temps vous serait un dieu rendu visible et le « bonheur » serait le nom de sa présence. Mais un jour, la lumi
77 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
110ond où elle se penche… Maintenant un seul œil est visible dans ce visage décomposé en ombres et lueurs lentement mouvantes, un
78 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
111s profondes se lovaient dans les torsions à peine visibles imaginées à l’intérieur de cet objet monstrueux, fait d’une seule cor
79 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
112dans le Pacifique.) Occupons-nous de dangers plus visibles, et de quelques maux véritables. ⁂ Dans un pays trop grand, la libert
80 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
113on fait de bric et de broc et de ficelles partout visibles, mais touchant aux larmes, spirituel jusque dans l’émotion, et tout c
114sur l’écran comme des ludions qui nous rendraient visibles les mouvements délirants de l’Inconscient moderne. Battus comme plâtr
115on inconscient a pu se déchaîner devant lui, bien visible, pendant un bon quart d’heure, avec l’assentiment du rire de la foule
116la vie publique une place plus importante et plus visible. Il faut être un Européen pour s’en étonner, me dit-on. De fait, pour
117nt en très grand nombre et fort souvent, avec une visible ferveur. Et la musique est belle, et les voix justes, et l’ordonnance
81 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
118, l’annonce du plan Marshall, pour que deviennent visibles à tous et la nécessité de l’union immédiate et l’incapacité de nos go
82 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
119t vital que le Congrès de La Haye allume un phare visible au loin. Vous venez de le voir : les vrais obstacles à la fédération
83 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
120’eau. La frontière est partout, sans nulle raison visible, découpant une contrée que la nature avait conçue d’un seul tenant. J
84 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
121éographiquement, la Suisse ne forme pas une unité visible au premier coup d’œil sur la carte, comme c’est le cas de la France,
85 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
122onc passé depuis Berlin ? — Rien, pas un « fait » visible pour la presse, pas une crise et pas une bataille modifiant le rappor
86 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
123ntraire est aux ordres d’un chef dont la présence visible et matérielle est confirmée sur tous les murs ; il réclame lui aussi
87 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
124bénéfice matériel, ils l’ont payé d’un prix moins visible et tangible car on ne mesure pas les valeurs spirituelles, ni ce que
88 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
125rs un Parti au pouvoir, de leur appartenance bien visible et tangible à une Église monolithique, enfin de leur connivence activ
89 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
126t intérêts, ces structures et courants deviennent visibles. Il pourra prendre enfin, à son échelle, des décisions qui auront un
90 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
127c lui-même. Mais ce n’est pas tout : la Loi était visible, elle était la mesure du monde, elle cernait l’homme et le définissai
91 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
128r sans [p. 83] comprendre les faits et les objets visibles de notre histoire. En suivant le cours manifesté de notre spire, nous
92 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
129ntraire est aux ordres d’un chef dont la présence visible et matérielle est confirmée sur tous les murs ; il réclame lui aussi
93 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
130 cette échelle multipliée, elles demeurent seules visibles et concevables. L’individu, en revanche, disparaît et s’annule. La mê
94 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
131bénéfice matériel, ils l’ont payé d’un prix moins visible et tangible — et j’allais dire : plus grand encore, mais on ne mesure
95 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
132e les lois existantes suffisent bien, mais il est visible que non ; et d’ailleurs, on ne se souciera de les appliquer que si l’
96 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
133page des journaux russes), des éliminations moins visibles mais plus fondamentales s’opèrent : le régime des kolkhozes s’esquive
97 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
134 cette échelle multipliée, elles demeurent seules visibles et concevables. L’individu, en revanche, disparaît et s’annule. La mê
98 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
135ceux qu’a repris de nos jours Paul Valéry. Il est visible que nous résultons, nous autres Européens, d’Athènes, de Rome et de J
99 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
136ent, il cherche à reproduire au niveau des formes visibles certaines formes sacrées dont l’image est en lui. Les belles analyses
100 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
137s la nature, dans le couchant, dans tout le monde visible le visage immense et innocent d’une petite fille ». Mais voici l’aveu