1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
1rde comme de l’autre bord, je songe qu’il est des visites à de certaines grandes dames où je préférais — et lui aussi — me rend
2 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
2icisme poli à une excitation agressive. La simple visite des cafés dans l’une et l’autre de ces capitales suffit à vous en don
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3us perdrez la tête. Donné à Bude. Le roi. » 10. Visite à Babits Personne, à ma connaissance, ne se plaint de ce qu’il y a pe
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
4ustérités de style ? — On s’y serait attendu. Une visite au salon de la rue de Vaugirard nous invite à renoncer à ces clichés.
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
5 encore ? Il s’en rend compte lors de sa première visite aux bas-fonds : Eiichi était partagé entre deux désirs. L’un était d
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6us perdrez la tête. Donné à Bude. Le roi. » x Visite à Babits Personne, à ma connaissance, ne se plaint de ce qu’il y ait
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
7ntrer en contact avec la population. Conférences, visites, colportage de bibles de porte en porte. On ne peut pas dire que tout
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8r le pasteur. Je le rencontre comme il sort de sa visite. — Elle est curieuse, cette vieille, me dit-il. Figurez-vous qu’elle
9ré chez eux ? — Il faut que je vous explique. Une visite de deuil, chez nous, ça doit se faire dans la cuisine. Aussi, je lui
9 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
10r le pasteur. Je le rencontre comme il sort de sa visite. — Elle est curieuse, cette vieille, me dit-il. Figurez-vous qu’elle
11ré chez eux ? — Il faut que je vous explique. Une visite de deuil, chez nous, ça doit se faire dans la cuisine. Aussi, je lui
10 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
12ntrer en contact avec la population. Conférences, visites, colportage de bibles de porte en porte. On ne peut pas dire que tout
11 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
13annes 86 . La demande en mariage, avec échange de visites en haut de forme et « déclaration » officielle, est aussi démodée que
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
14es plus profondes de la légende, ce sont les deux visites que les amants font à l’ermite Ogrin. La première fois, c’est pour se
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
15es filles vêtues aux couleurs des planètes et que visite un roi-chevalier. Nous retrouverons le Château de l’Âme parmi les sym
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
16tact avec la civilisation technique. Une sorte de visite dirigée de l’exposition universelle des industries et arts appliqués
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
17paysannes. La demande en mariage, avec échange de visites en haut-de-forme et « déclaration » officielle, est aussi démodée que
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
18ndré Breton la relation de sa courte et décevante visite à Freud (Vienne, 1921), puis dans le Manifeste du Surréalisme, 1924,
19fan Zweig datée du 20 juillet 1938, qui relate la visite de Salvador Dali, Freud écrit : Jusqu’alors, j’étais tenté de tenir
17 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
20on. (Beaucoup nous ont laissé la relation de leur visite : unanimes dans l’admiration devant cet « homme de Dieu » fruste et b
21u dont Hattinger lui avait parlé ? Et la première visite qu’il reçut au Ranft ne fut-elle pas précisément celle d’un pèlerin «
18 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
22ect de ses concitoyens, il reçoit chaque jour des visites, donne des conseils d’une grande sagesse pratique et participe si bie
19 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
23ans la bibliothèque du salon, une petite carte de visite jaunie porte le nom d’un révérend qui fut évêque anglican d’Albany. J
20 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
24 d’être reçu au Palais de Venise et me raconte sa visite. Il pénètre dans le fameux cabinet où le Duce a coutume de laisser se
21 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
25lus d’hypocrisie que nous aux nôtres. ⁂ [p. 127] Visite à Wellesley College, université de jeunes filles. Elles ne sont pas t
22 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
26nouis, on me ramène ici, on m’opère, et voici des visites. L’une des premières est celle de G. qui m’apporte mon horoscope. — L
23 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
27ans la bibliothèque du salon, une petite carte de visite jaunie porte le nom d’un révérend qui fut évêque anglican d’Albany. J
24 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
28 défense d’intérêts locaux dits nationaux, trente visites par jour, des inaugurations, des banquets [p. 59] et des nominations.
25 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
29 défense d’intérêts locaux dits nationaux, trente visites par jour, des inaugurations, des banquets et des nominations. Il est
26 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
30éducation européenne ne tardent pas à recevoir la visite de voisins avides de s’instruire : cette façon d’exiger le respect de
27 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
31alem, a fait moins de bruit, en son temps, que la visite de Bartali, coureur cycliste, au Vatican. Il serait donc vain de s’ét
28 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
32s de tramways, ni plus facilement accessibles aux visites et coups de téléphone. La composition du Conseil n’est pas moins orig
29 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
33Troie et qu’il en organise, en place publique, la visite officielle et gratuite, l’arme secrète des Achéens devient un pavillo
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
34eux pouces de chemin de plus ou de moins dans une visite, et sur mille questions de pareille importance, inutilement agitée de
31 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
35ques et suggestions d’une pertinence parfaite. Je visite la colline avec Abe Lerner, économiste barbu qui compose des « mobile
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
36tte que des fadaises, toujours les mêmes à chaque visite guidée. Les enfants des écoles n’aiment pas ces bons élèves. Ils sera
37uables ou bizarres du comportement helvétique. La Visite de la Vieille Dame et quatre romans pseudo-policiers d’un réalisme fa
33 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
38écit par des marchands malais ou malgaches, d’une visite à Heidegger, et dans quels termes ces hommes revenus chez eux décrira
34 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
39s blessés bombardés par les Italiens en Éthiopie. Visite au Duce, très cambré. Max Huber fait son exposé. Mussolini répond, Ch
35 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
40s en France, à Ferney-Voltaire, quand je reçus la visite d’Alexandre Marc : il m’apprit l’existence d’une Union européenne des
36 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
41s l’exemple de Guillaume II qui s’écrie après une visite au front : « Je n’ai pas voulu cela ! » Il est sincère sans doute, ma
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
42de permanents de Longo Maï reçoit chaque année la visite de plus de mille jeunes gens et jeunes filles venus d’un peu partout
38 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
43 obstacles partout opposés par les Pouvoirs à ces visites, un total de tortures quotidiennes qui n’est pas loin de l’ordre de g
39 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
44se dans le Valais, au pain, à [p. 12] l’eau, sans visites ni courrier. Vous avez bien compris ? Répétez. » J’ai répété comme on