1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1ère où le thermomètre eût indiqué 39° selon toute vraisemblance. Et voici Aragon revêtu d’une dignité tragique qu’il trouverait sans
2 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
2fait que de ces intermèdes ; pur de tout souci de vraisemblance extérieure ; qui ne serait qu’invention, qui inventerait sa vérité. C
3 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
3on chrétienne, au point qu’en tels endroits où la vraisemblance voudrait que le nom de Dieu fût invoqué (je pense au testament de la
4 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
4ent en droit d’agir, car on s’y peut contenter de vraisemblance. La monstrueuse contradiction ! Comme s’il n’était pas bien pire de c
5 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
5a foi, c’est-à-dire sur l’invisible, contre toute vraisemblance. Prenons des exemples concrets. [p. 291] Un chrétien qui contracte u
6 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
6a foi, c’est-à-dire sur l’invisible, contre toute vraisemblance. Prenons des exemples concrets. Un chrétien qui contracte une assuran
7 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
7 des arguments, pour lui décisifs, de certaines « vraisemblances » qui nous paraissent souvent bien pauvres. Qu’est-ce que la vraisemb
8paraissent souvent bien pauvres. Qu’est-ce que la vraisemblance, en psychologie, sinon le triomphe du conventionnel ? Quand on compar
8 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
9pas soutenir l’inverse ! et avec beaucoup plus de vraisemblance et même de « sérieux historique ».   Parmi toutes les criailleries de
9 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
10ent en droit d’agir, car on s’y peut contenter de vraisemblances. La monstrueuse contradiction ! Comme s’il n’était pas bien pire de c
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
11pas dans le cas du mythe : sa « beauté », ou sa « vraisemblance », et toutes ses qualités de réussite singulière (originalité, habile
12sse. Supprimez cette volonté, il n’y aura plus de vraisemblance qui tienne : c’est ce qui se passe dans le cas de l’Histoire scientif
13re ces deux extrêmes, il est autant de niveaux de vraisemblance que de sujets. Ou si l’on veut : la [p. 38] vraisemblance dépend, pou
14lance que de sujets. Ou si l’on veut : la [p. 38] vraisemblance dépend, pour un ouvrage romanesque donné, de la nature des passions q
15es. Or il résulte de nos remarques au sujet de la vraisemblance, que la gratuité même des obstacles invoqués peut révéler le vrai suj
11 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
16es sens » ne s’adressent-ils pas justement à la « vraisemblance » doctrinale d’une religion mise à la portée de « la masse », alors q
17nt, hors la foi ? « Celui qui ne renonce pas à la vraisemblance n’entre jamais en relation avec Dieu. L’audace religieuse, à plus for
18 raison l’audace chrétienne, est au-delà de toute vraisemblance, là où précisément l’on renonce à la vraisemblance. 43  » Parce qu’i
19raisemblance, là où précisément l’on renonce à la vraisemblance. 43  » Parce qu’il faut créer le chemin, non pas le suivre ; parce q
12 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
20rnière catégorie. « Celui qui ne renonce pas à la vraisemblance n’entre jamais en relations avec Dieu. » Si Abraham n’avait pas accep
13 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
21Dieu ; ou celui de l’éternité, au mépris de toute vraisemblance. La « France éternelle », « l’Allemagne immortelle » sont des express
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
22Dieu ; ou celui de l’éternité, au mépris de toute vraisemblance. La « France éternelle », « l’Allemagne immortelle » sont des express
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
23la cosmogonie traditionnelle des Hindous gagne en vraisemblance « scientifique » du point de vue des Occidentaux. Et la psychologie d
16 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
24sées. Les experts varient sur la date, non sur la vraisemblance du fait. Et pendant ce temps, l’humanité se multiplie, et ses besoins
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
25rnière catégorie. « Celui qui ne renonce pas à la vraisemblance n’entre jamais en relation avec Dieu. » Si Abraham n’avait pas accept
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
26éniciennes » du mythe d’Europe vient renforcer la vraisemblance de l’étymologie ereb. Mais voici, de surcroît, un argument immédiatem
19 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
27s du sous-sol… Or, même en admettant contre toute vraisemblance que ces réalités hétérogènes forment à un moment donné des unités exa
20 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
28 en électricité dont on assure, sans nul souci de vraisemblance, qu’elle va sans fin doubler tous les sept ou dix ans, on déclare néc
21 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
29lturelle s’il en fût, unité composée contre toute vraisemblance, irréductible à tout système d’explication fondé sur quelque infrastr
22 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
30sées. Les experts varient sur la date, non sur la vraisemblance du fait… La situation de notre continent et de l’humanité entière ser