1 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
1d’établir. Un voyageur allemand 9 demandait à un yogi : « N’avez-vous pas tenté, en Inde aussi, de calculer la quadrature d
2aussi, de calculer la quadrature du cercle ? » Le yogi répondit : « Nous cherchons au contraire à ramener le carré au cercle
2 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
3sner cite à nouveau la phrase de ses Proverbes du Yogi : « Le chemin de l’intériorité à la grandeur passe par le sacrifice »
4venu d’avoir écrit lui-même dans ses Proverbes du Yogi 89 les phrases suivantes : Quand je décoche une flèche, le but que
3 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
5ner cite de nouveau la phrase de ses Proverbes du Yogi : [p. 200] « Le chemin de l’intériorité à la grandeur passe par le sa
6venu d’avoir écrit lui-même dans ses Proverbes du Yogi 89 les phrases suivantes : Quand je décoche une flèche, le but que
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
7livre nous révèle ce dont il s’agit : « Les vrais yogis professent que le spasme sexuel, pour les hommes, en raison de la per
8eci dit, le vajrolî mudrâ ou le tour de force des yogis reversant dans leur corps le semen (s’ils n’ont pas pu ou pas voulu l