1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1 que les mystiques appellent leur désert, — cette zone vide qu’il faut traverser avant de parvenir à la Réalité. Entre « déj
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2 que les mystiques appellent leur désert, — cette zone vide qu’il faut traverser avant de parvenir à la Réalité. Entre « déj
3 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
3 n’atteint même pas. On a dit que cette « seconde zone culturelle » préparait peu à peu un public pour les auteurs du niveau
4ésente pour la culture la création de ces grandes zones d’échanges incontrôlés. Ces échanges en effet aboutissent rapidement
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
5le, et aussitôt elles se dégradent l’une l’autre. Zone : mélange de pylônes et d’arbres maigres, de champs pelés et de grand
6pestre… Immédiatement après les blocs, s’étend la zone. Je longe l’avenue bordée de marronniers qui la traverse. À droite et
7 palissade. Bouffées d’odeurs, fumées grasses. La zone, terme des pires déchéances, on le dit… Des familles de huit personne
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
8 n’est pas revenir au réel, mais s’égarer dans la zone de terreur et dans les terrains vagues où se sont déversés tous les r
6 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
9as, n’atteint même pas. Ainsi se créent d’énormes zones d’échanges verbaux incontrôlés. Et plus on y échange de mots, plus il
7 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
10as, n’atteint même pas. Ainsi se créent d’énormes zones d’échanges verbaux incontrôlés. Et plus on y échange de mots, plus il
8 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
11uise : toujours au prix [p. 89] d’une vulgarité. (Zones de bassesse chez d’Annunzio : c’est là, non pas dans la beauté de son
9 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
12joie permettent de supprimer les douanes de notre zone : ah ! que ne pouvait un seul individu, dans ces temps que l’on nous
10 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
13omptés. L’insurrection de toutes les villes de la zone Est, bien qu’écrasée dans le sang, marque la fin d’une ère : celle du
11 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
14omptés. L’insurrection de toutes les villes de la zone Est, bien qu’écrasée dans le sang, marque la fin d’une ère : celle du
12 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
15la Sarre et le Luxembourg pourront constituer une zone unique dont l’autonomie sera presque complète, encore qu’elle doive c
13 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
16’avènement d’une Europe unie, nous trouvons trois zones marécageuses où viennent s’enliser la plupart des mesures d’union pro
17es en courants, puis en forces motrices. Première zone : elle est créée par l’absence de pente, le défaut d’orientation géné
18euses et aussi de les rendre dynamiques. Deuxième zone : elle est créée par l’inconscience générale de la situation de l’Eur
19s asiatiques et les chances africaines. Troisième zone : créée par le compartimentage national ou balkanisation du continent
14 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
20 un pilote passe le mur du son, il entre dans une zone de silence. Mais quand un homme d’État soviétique passe le Rideau, c’
21étique passe le Rideau, c’est pour entrer dans la zone où l’on parle. Toute l’attitude des Russes à Genève peut se résumer e
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
22nce des opposés n’est pas moins évidente dans les zones respectives de l’Orient et de l’Occident. Qui voudrait nier, par exem
16 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
23in comme parqué dans une classe ou dans certaines zones géographiques déterminées. Le grégarisme primitif et sa magie vivent
17 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
24joie permettent de supprimer les douanes de notre zone : ah ! que ne pouvait un seul individu, dans ces temps que l’on nous
18 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
25ites et l’Allemagne (réunifiée), séparons par une zone d’un millier de kilomètres les avant-postes actuellement au contact,
26édiatement sacrifié si l’Europe était découpée en zone « désengagée » et en zone « atlantique ». Sans l’Allemagne, les Six n
27urope était découpée en zone « désengagée » et en zone « atlantique ». Sans l’Allemagne, les Six ne sont rien ; sans les Six
19 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
28implicite neutralité américaine à l’égard de la « zone de Yalta », l’URSS peut accumuler des succès régionaux, comme l’écras
20 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
29e Marché commun, et collabore à la création d’une zone européenne de libre-échange, englobant tous les pays de l’Ouest du co
30pires russe et américain se partagent l’Europe en zones d’influences. L’Europe est appauvrie par ses divisions douanières et
21 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
31ques et certains pays du Commonwealth forment une zone de diffusion occidentale parfois plus homogène, mais un peu moins den
32ment refoulées. Reportées sur un planisphère, ces zones de diffusion pourraient être représentées par une petite tache d’un r
22 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
33Ce culte des vedettes fait partie de la troisième zone de diffusion culturelle, de cette rumeur ou aura dont je parlais tout
34enons-en d’une manière plus précise à la deuxième zone de diffusion de la culture, dont je parlais, c’est-à-dire aux moyens
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
35 Les légendes et l’archéologie révèlent une autre zone de contact ou de contamination entre les deux mythes, le grec et le b
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
36et très simples de goûts. Mais si l’on passe à la zone tempérée, on trouve que la nature y a davantage favorisé les hommes ;
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
37èle Europe-Asie : L’Asie n’a point proprement de zone tempérée ; et les lieux situés dans un climat très-froid y touchent i
38t le Japon. [p. 131] En Europe, au contraire, la zone tempérée est très-étendue, quoiqu’elle soit située dans des climats t
39ifférence ; et que, comme je viens de le dire, la zone tempérée y est très-étendue. De là suit qu’en Asie les nations sont o
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
40e les problèmes des tracés de frontières dans les zones de population mixte, qui cesseront ainsi d’être l’objet des folles co
27 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
41c le Marché commun des Six, provoquant en écho la Zone de libre-échange des Sept, la candidature britannique, et l’intérêt s
28 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
42sie bouddhiste — Indonésie — Chine — Japon Zones intermédiaires : les pays européens actuellement satellites de l’URSS
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
43ébouchés « privilégiés » (colonies, protectorats, zones monétaires s’étendant à plusieurs continents). La qualité et l’ingéni
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
44drars, avait pastiché l’autre ou l’avait inspiré. Zone et les Pâques à New York ou la Prose du Transsibérien sont à peu près
31 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
45 c’est vous Pape Pie X ! » criait-il en déclamant Zone. Ce pape-là ne le gênait pas : c’était un vers d’Apollinaire. (Mais t
32 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
46 c’est vous Pape Pie X ! » criait-il en déclamant Zone. Ce pape-là ne le gênait pas : c’était un vers d’Apollinaire. (Mais t
33 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
47e, dotée d’un célèbre festival de musique, et une zone d’intense production industrielle, où sont venues s’implanter les plu
34 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
48e rattache économiquement et culturellement à une zone comprenant Lausanne et la Romandie d’un côté, Grenoble et même Aoste
35 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
49essaire est assuré, on se bat pour le contrôle de zones d’influence plus idéologiques que commerciales (voir le Vietnam) et l
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
50ire dotée d’un célèbre festival de musique et une zone d’intense production industrielle, où sont venues s’implanter les plu
37 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
51essaire est assuré, on se bat pour le contrôle de zones d’influence plus idéologiques que commerciales (voir le Vietnam) et l
38 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
52essaire est assuré, on se bat pour le contrôle de zones d’influence plus idéologiques que commerciales (voir le Vietnam) et l
39 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
53dans la région que j’habite, qui est prétendument zone franche, nous sommes entre deux cordons douaniers. Cette situation pa
40 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
54essaire est assuré, on se bat pour le contrôle de zones d’influence plus idéologiques que commerciales (voir le Vietnam) et l
41 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). Genève, exemple européen ? (10-11 novembre 1973)
55ville internationale, manque d’hinterland, et les zones voisines voient leurs relations d’échanges avec elle brimées, ralenti
42 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
56issements et flux commerciaux entre Genève et les zones françaises voisines définissent une région économique plus vaste, plu
43 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
57villes, entourées de prairies humanisées, puis de zones forestières plus ou moins sauvages, se verrait simplement inversée :
58tendraient les banlieues et leurs parcs, puis les zones de construction dense, qui seraient, à l’instar des antiques forêts,
44 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
5916 réacteurs de plus de 1 000 MW chacun, dans une zone de 15 à 65 kilomètres de rayon autour de la ville de Bâle. Les chiffr
45 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
60 les États-nations, préoccupés de délimiter leurs zones de souveraineté en mer, ne se tiennent pas pour autant responsables d
61 pour autant responsables de la sauvegarde de ces zones. Cas particulier d’un phénomène plus vaste et inquiétant : loin de re
62 permettre des tirs atomiques, l’Islande étend sa zone maritime protégée pour permettre des pêches nationales. Le « ciel nat
46 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
63ortions optimales entre population et ressources, zones agricoles, zones à bâtir et zones « sauvages » ? C’est dire que cette
64 entre population et ressources, zones agricoles, zones à bâtir et zones « sauvages » ? C’est dire que cette activité n’a guè
65 et ressources, zones agricoles, zones à bâtir et zones « sauvages » ? C’est dire que cette activité n’a guère de sens au niv
47 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
66ntre les supergrands en protectorats, satellites, zones à souveraineté limitée, etc., comme les tribus de l’Afrique noire l’a
48 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
67ù accroissement des activités économiques sur les zones côtières, d’où nouveau risque de déséquilibre écologique sur un litto
49 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
68ençal, dauphinois) ; langue franco-provençale des zones intermédiaires 68  ; moyen anglais dont le domaine s’étend en Anglete