1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1sse, édifiant ses gratte-ciels comme des tours de Babel, et une Asie immobile dans sa méditation éternelle. p. 1152 e. «
2 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
2lture profane se voit assimilée à l’entreprise de Babel : une révolte d’orgueil contre Dieu. La culture d’Israël sera pauvre
3 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
3qu’on peut la dénoncer. [p. 146] 48. La Tour de Babel Si la personne se perd dans le monde moderne, c’est que les cadres so
4cension. Comme le montre l’histoire de la Tour de Babel qui est le grand mythe de notre temps. Bien qu’il ne soit pas mention
5 tout : ce ne sera pas pire.) Alors le vertige de Babel s’empare de l’esprit humain. Comme tout vertige, il naît de l’incapac
4 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
6rophétise votre ruine et l’anémie de vos Tours de Babel, et l’idiotie de vos enfants, et la déperdition de vos énergies sans
5 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
7on réelle. Rappelons ici l’histoire de la tour de Babel : la volonté de bâtir un monument visible à la gloire de l’unité des
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
8tyrannie ou la terreur. Parmi les vainqueurs, une Babel de voix confuses ; parmi les vaincus le morne silence du désespoir. N
7 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
9(19-20 septembre 1964) r Le mythe de la tour de Babel me paraît l’un des plus vivants, des plus actuels, et aussi des plus
10ifier une Tour à Sennaar, qui fut ensuite appelée Babel, ce qui veut dire confusion. Grâce à cette tour, il espérait escalade
11deux conséquences qui définissent le phénomène de Babel : la disparition rapide de toute langue commune, remplacée par une mu
12er sérieux de catastrophe. Après tout, la tour de Babel ne s’est pas écroulée sur ses bâtisseurs, ils l’ont seulement abandon
8 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
13d’hui (décembre 1964) bo Le mythe de la tour de Babel me paraît l’un des plus vivants, des plus actuels, et aussi des plus
14ifier une Tour à Sennaar, qui fut ensuite appelée Babel, ce qui veut dire confusion. Grâce à cette tour, il espérait escalade
15deux conséquences qui définissent le phénomène de Babel : la disparition rapide de toute langue commune, remplacée par une mu
16er sérieux de catastrophe. Après tout, la tour de Babel ne s’est pas écroulée sur ses bâtisseurs, ils l’ont seulement abandon
9 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
17’Europe d’aujourd’hui 20 Le mythe de la Tour de Babel est resté l’un des plus vivants, des plus actuels, et aussi des plus
18ifier une tour à Sennaar, qui fut ensuite appelée Babel, ce qui veut dire confusion. Grâce à cette tour, il espérait escalade
19deux conséquences qui définissent le phénomène de Babel : la disparition rapide de toute langue commune, remplacée par une mu
20er sérieux de catastrophe. Après tout, la Tour de Babel ne s’est pas écroulée sur ses bâtisseurs, ils l’ont seulement abandon
10 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
21ation [p. 142] perpétuelle du PNB — cette tour de Babel du xxe siècle ! Une politique européenne de ce type, simple transpos
11 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
22de l’élévation perpétuelle du PNB — cette tour de Babel du xxe siècle ! Une politique européenne de ce type, simple transpos
12 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
23de l’élévation perpétuelle du PNB — cette Tour de Babel du xxe siècle ! Une politique européenne de ce type, simple transpos
13 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
24de l’élévation perpétuelle du PNB — cette tour de Babel du xxe siècle ! Une politique européenne de ce type, simple transpos
14 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
25ttingen, je terminai ma description de la tour de Babel qu’est devenue l’Université, juxtaposition de spécialistes [p. 37] do