1 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
1s les idées comme on choisit un amour dont on est anxieux de prévoir l’influence, avant de s’y jeter, et dont on craint de ress
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2 dans d’imprévisibles transfigurations, — l’heure anxieuse et mélancolique où l’on quitte ce visage aimé pour d’autres plus beau
3 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
3Toutes deux ont leur origine dans un perpétuel et anxieux besoin de dire les choses, comme pour s’en assurer à la fois et s’en
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
4s dans d’imprévisibles transfigurations — l’heure anxieuse et mélancolique où l’on quitte ce visage aimé pour d’autres plus beau
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5rée de présences obscures, mon enfance, cette foi anxieuse en je ne sais quelle liberté du monde. Un peu plus tard, il y eut un
6 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
6oite, et depuis lors y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Né
7 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
7agne ? On sent partout cette interrogation, cette anxieuse espérance, dans le livre d’Edschmid. Et l’on découvre, pour la premiè
8 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
8a tyrannie, moins il comprend le sens de sa haine anxieuse. Peut-être, s’il allait au-devant de ces voix, sans armes, les mains
9sa question et qui atteint et qui embrasse l’être anxieux de la créature. En cet amour, enfin, l’homme et les choses accèdent a
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
10blème. Problème signifie donc absence, recherche anxieuse d’une réalité qui se dérobe et qui ne commande plus rien à l’homme.
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
11ur. On comprend aisément les raisons de cet appel anxieux à la santé perdue. Le mythe qui domine une classe à bout de nerfs et
11 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
12de la foi ; parce que, « comme un oiseau s’envole anxieux aux approches de l’orage, ainsi, flairant le danger », il a dit : Je
12 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
13s ont eu peur, ici. Une dame me téléphone, encore anxieuse : « Dès que le discours a été terminé, je me suis précipitée à la fen
13 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
14. Retrouver une foi qui ne soit pas cette volonté anxieuse de croire à la Nation… Le seul problème pratique, sérieux, urgent et
14 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
15ussière de petits individus, impuissants, isolés, anxieux. Allons-nous retomber dans une folie inverse, encore plus grave, la r
16rons du moins sauvé l’honneur de cette génération anxieuse. Et pour tout dire, je ne suis pas sans espoir. Les faux dieux ne fon
15 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
17oite, et depuis lors y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Né
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
18n, l’amour-passion à la fois partagé et combattu, anxieux d’un bonheur qu’il repousse, magnifié par sa catastrophe, — l’amour r
17 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
19u démoniaque dans son cas, une sorte de polémique anxieuse, de méchanceté et de défi : la main tendue au Commandeur, dans le der
18 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
20ique, donc d’être libres ; cette irresponsabilité anxieuse appelle la dictature par l’intérieur, et nous rend impuissants contre
19 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
21e. Je m’y perds régulièrement, cherchant d’un œil anxieux l’Obélisque, qui n’est même pas au centre. Faut-il vous donner toute
20 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
22de la portière. « Vous venez de Suisse ? dit-elle anxieuse. Est-il vrai que vous êtes bombardés chaque nuit et que vous allez mo
21 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
23n point avec votre situation d’usager perplexe ou anxieux. La bonhomie des mêmes employés intacte, une fois qu’on leur a laissé
22 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
24e. Je m’y perds régulièrement, cherchant d’un œil anxieux l’Obélisque qui n’est même pas au centre. Faut-il vous donner toute l
23 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
25sente, qu’il ait au moins une sorte de conscience anxieuse de l’œuvre à faire, c’est ce que prouvent ses « encycliques » improvi
24 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
26n point avec votre situation d’usager perplexe ou anxieux. La bonhomie des mêmes employés intacte, une fois qu’on leur a laissé
25 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
27oite, et depuis lors y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Né
26 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
28le provoque cette fuite sans fin, cette curiosité anxieuse qu’on appelle inconstance. C’est Don Juan. Chez la plupart, elle se r
27 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
29peut survivre à cette méfiance ou à cette avarice anxieuse. Mais il est une manière imaginable de parler de l’amour sans malice 
28 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
30u démoniaque dans son cas, une sorte de polémique anxieuse, de méchanceté et de défi : la main tendue au Commandeur, dans le der
29 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
31ravailler à son succès. Ce sont les déprimés, les anxieux, les déçus, ceux qui se moquent de l’amour par dépit amoureux, et de
30 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
32uirait l’union ; de canaliser les bonnes volontés anxieuses et aussi de les rendre dynamiques. Deuxième zone : elle est créée par
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
33n elle : rien n’est plus répandu que ce sentiment anxieux dans l’intelligentsia comme dans les masses modernes, et c’est sur lu
32 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
34n elle : rien n’est plus répandu que ce sentiment anxieux dans l’intelligentsia comme dans les masses modernes, et c’est sur lu
33 1957, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une lettre de Denis de Rougemont (16-17 février 1957)
35itannique de la Défense. Elle représente un homme anxieux, aux traits tendus par la fatigue et presque lugubre. Il semble avoir
34 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
36t politique, mais celui de l’opinion réfléchie et anxieuse — je le crois fidèlement exprimé par ces lignes d’un éditorial de Wal
35 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — b. Naissance de l’érotisme occidental
37utes ses virtualités. Ces vifs plaisirs profonds, anxieux ou tendres, moments de grâce de l’amour humain et couleurs du langage
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
38 qui attendent encore leur nom ; bref, la luxure, anxieuse ou complaisante, sophistiquée ou commerciale, non seulement étudiée,
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
39u démoniaque dans son cas, une sorte de polémique anxieuse, de méchanceté et de défi : la main tendue au Commandeur, dans le der
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
40 lentement dans la conscience européenne un doute anxieux sur le destin de notre civilisation : d’où la naissance exactement si
39 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
41 candidature britannique, et l’intérêt subitement anxieux des Américains. Ce début concret de la construction européenne étant
40 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
42treprise de cet ordre, et refoulent les questions anxieuses dont je tente de me faire ici l’interprète. Faudrait-il donc nous rés
41 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
43treprise de cet ordre, et refoulent les questions anxieuses dont je tente de me faire ici l’interprète. L’incommunicabilité des s
42 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
44treprise de cet ordre, et refoulent les questions anxieuses dont je me fais ici l’interprète. L’incommunicabilité des savoirs est
43 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
45ment insensée de la volonté d’isolement à la fois anxieux et agressif que représente l’État-nation. Nulle part, l’État ne trahi
44 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
46ajoute à leurs caractères un sentiment d’urgence, anxieux ou allègre, et une volonté d’actualisation, de prise directe sur le r
45 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
47des premiers réaffirmant avec une sorte d’emphase anxieuse que l’unité de la nation est le bien suprême, que son indépendance do
46 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
48ible, et périssable comme la vie même ; je vois l’anxieuse aspiration à un monde entièrement calculable, métallique, cristallin,
47 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
49oite, et depuis lors y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité de manifestes. Ils ont signé pour le Né
48 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
50p. 60] insécurité est génératrice d’une nervosité anxieuse dans laquelle on peut chercher une des causes des poussées inflationn
49 1980, Réforme, articles (1946–1980). Les Nations unies des animaux (13 décembre 1980)
51’amour, la curiosité, avec cette espèce de béance anxieuse du regard devant l’impénétrable et l’indicible… Il nous faut donc par