1 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
1els je viens de participer. Régions, fédéralisme, autogestion sont depuis vingt ans les mots-clés de la Yougoslavie contemporaine c
2’arranger tout cela, et non pas de l’uniformiser. Autogestion contre bureaucratie. Et cela ne concerne pas seulement l’économie ind
3strielle, c’est-à-dire le statut des usines [où l’autogestion est acquise, officiellement, et n’en marche pas mieux] mais encore le
4de la Cité est Libertas ; la doctrine de l’État : Autogestion. Répondant au Syndic de la ville, le dernier soir, j’ai pu célébrer d
2 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
5ou recréer des cadres de participation civique, d’autogestion locale ? 2° Si l’on réussit autour de Genève, de Bâle, de Nancy, de N
6Lyautey, il n’y a pas une minute à perdre ! » L’autogestion, ou le pouvoir sur soi-même Ce que j’ai tenté de vous faire sentir, c
7avec tout ce que cela suppose, nous l’avons vu, d’autogestion à tous les degrés, de responsables à tous les étages, d’aventure pers
3 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Quand même il serait seul… (Sur un texte de George Orwell) (automne 1975)
8 société des personnes autonomes, des communes en autogestion, des régions fédérées, voilà le But. Cette société sera peut-être sec
4 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
9 intervenir. Comment sortir du système : vers l’autogestion régionale La résistance d’une chaîne étant celle de l’anneau le plus
10a lutte des petites communautés naissantes pour l’autogestion régionale en dépit de l’État-nation niveleur, fauteur de dépression c
5 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
11ime des cités grecques antiques, premier modèle d’autogestion municipale. Cependant, monarchique ou collégial, le pouvoir d’une com
6 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
12, la décentralisation dans tous les domaines et l’autogestion. Dès 1940, Simone Weil écrivait : « Le patriotisme actuel consiste en
13de leur taille. Contre ce danger, une défense : l’autogestion de la Région.   Facteurs écologiques. Comment expliquer la colère qu
14 pouvoirs de décision, c’est-à-dire d’un régime d’autogestion. 3. — Quant aux problèmes dont l’ordre de grandeur s’annonce contine
15es propres lois — et ce qu’on nomme aujourd’hui l’autogestion — le fait de décider soi-même de ses affaires. p. 289 163. Cf.
7 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
16 [p. 305] 14 L’autogestion politique « Se gouverner vaut mieux qu’être bien gouvernés » Les Rég
17rnière analyse, sont l’expression de la volonté d’autogestion de l’homme en lutte contre l’aliénation statolâtrique, civile ou mili
18 communiste, dictatoriale ou démocratique. Mais l’autogestion, qu’est-ce que c’est ? Peut-être un de ces mots dont Valéry dit qu’il
19tent que le simple citoyen découvre un jour que l’autogestion ne dépend pas des partis politiques, et n’est pas plus de gauche que
20sur ce qu’ils n’entendent pas 169 . » [p. 306] L’autogestion et le régionalisme démocratique peuvent se déduire de ces deux défini
21ons par changement de signe des termes clés : « L’autogestion sera d’abord l’art d’inciter les gens à se mêler de ce qui les regard
22prises sans eux. » Disons en termes simples que l’autogestion, c’est d’abord la gestion par les communautés dites de base — municip
23e jour), dont l’indicateur est le PNB, s’oppose l’autogestion possiblement heureuse à tous les niveaux communautaires, et son indic
24ait de décrire les processus d’établissement de l’autogestion, je répondrais que les leçons de créativité spontanée sont en général
25omment ils doivent agir à leur manière ; et que l’autogestion justement consiste à s’inventer dans des voies non frayées. Je puis b
26evanche, il n’est pas trop difficile de définir l’autogestion par ce dont elle diffère essentiellement, à savoir l’autarcie, et par
27nent l’état de paix entre communautés humaines. L’autogestion peut aussi se définir par ce qu’elle est destinée à remplacer demain,
28te l’existence de nos nations. Et tout d’abord, l’autogestion doit être vue comme l’antithèse de ce qu’on appelle « nationalisation
29 non le prince. Mais pour l’exercice même de leur autogestion, les Régions ont besoin de plus grand qu’elles — plus grand par la vi
8 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
30vec tout ce que cela implique, nous l’avons vu, d’autogestion à différents degrés, de responsabilités envers autrui et d’aventure p
9 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
31ance). Toutes les idées fédéralistes, les idées d’autogestion, de région, de modération de la croissance, d’équilibre à rétablir en
10 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
32 inconvénients de la grandeur par la liberté et l’autogestion locale. (Tout cela dans le Contrat social et dans le Gouvernement de