1 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
1 qui s’enquiert « objectivement » des motifs d’un bandit tout prêt à l’assommer. Or je connais une certaine propagande qui nou
2 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
2’offrent plus aujourd’hui qu’un asile délabré aux bandits, et des sujets de scénarios historiques. Il se peut que Hollywood, ap
3 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
3 plus aujourd’hui [p. 77] qu’un asile délabré aux bandits, et des sujets de scénarios historiques. Il se peut que Hollywood, ap
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
4es louèrent pas, mais les appelèrent une horde de bandits et de tyrans, pour avoir pillé et brûlé campagnes et cités, et privé
5 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
5 conduit donc en un point de la frontière où deux bandits, dont l’un borgne, le prennent en charge. Plusieurs heures de marche
6s parviennent enfin au bord du Rio Bravo. Là, les bandits déclarent qu’ils n’oseront pas aller jusqu’à San Antonio comme prévu.