1 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
1ose…) Ô luxe, ne pas aimer son plaisir ? Je reste candidat au salut. p. 144 f. « Confession tendancieuse », Les Cahiers d
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
2 L’un et l’autre de ces exercices montrent que le candidat possède une énergie suffisante pour aller plus loin, — et en même tem
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
3upes ou d’opinions : un seul parti présentait des candidats, et le seul ministre de l’Intérieur était en droit de nommer définiti
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
4nistes sont rédigés par des bourgeois, ou par des candidats à la bourgeoisie, en tout cas par des gens qui recherchent la « consi
5 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
5nistes sont rédigés par des bourgeois, ou par des candidats à la bourgeoisie, en tous cas par des gens qui recherchent la « consi
6 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
6upes ou d’opinions : un seul parti présentait des candidats, et le seul ministre de l’Intérieur était en droit de nommer définiti
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
7maginer de nouvelles conditions à remplir par les candidats au mariage — cette vraie « coexistence » durable, pacifique, et mutue
8 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
8 à la politique extérieure, l’opposition des deux candidats n’est guère plus claire. Roosevelt a pris position contre l’idéal tot
9kie contre 50 % à Roosevelt, le résidu allant aux candidats socialiste et communiste. Que s’est-il passé ? Personne ne pourrait l
10ent sur la sympathie personnelle qui les liait au candidat contre lequel ils proposaient cependant de voter. Fair play ! Ce qui
11dant, relatifs aux circonstances personnelles des candidats. La campagne des républicains a porté, pendant plus d’une semaine, su
12mme nationaliste. En somme, l’opposition des deux candidats peut être assez bien résumée par cette formule : C’est l’opposition d
9 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
13a criée les derniers stocks de boutons au nom des candidats. À dix heures, les chapeaux commencèrent à s’orner de bandes de papie
10 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
14ices de communion auxquels ont participé les deux candidats, ce même jour. Wallace, le vice-président, surnommé le « timide mysti
11 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
15personnelle en dégoût, le totalitarisme trouve un candidat. Certes, il n’y aurait pas de masses possibles, au sens précis de con
12 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
16elle aura cent ans l’an prochain. Mr T… fut jadis candidat républicain contre Roosevelt pour l’élection au poste de gouverneur d
13 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
17ours plus tard en qualité formelle et déclarée de candidat à la citoyenneté. Cette opération, fort coûteuse si on habite loin d’
14 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
18elle aura cent ans l’an prochain. M. T… fut jadis candidat républicain contre Roosevelt pour l’élection au poste de gouverneur d
15 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
19taires politiques, irresponsables et sans espoir, candidats au suicide, à la stupidité, à l’illuminisme et au crime. Les Alliés s
16 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
20ansformer des idéaux en fait, elle transforme des candidats en députés, des programmes en combines, des promesses en oublis. Je p
17 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
21 Times donner une page entière au discours de son candidat, et une page entière, en regard, au discours de son adversaire ? Cepe
18 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
22urs plus tard, en qualité formelle et déclarée de candidat à la citoyenneté. Cette opération, fort coûteuse si l’on habite loin
19 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
23a criée les derniers stocks de boutons au nom des candidats. À 10 heures, les chapeaux commencèrent à s’orner de bandes de papier
20 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
24 Times donner une page entière au discours de son candidat, et une page entière, en regard, au discours de son adversaire ? Cepe
25ices de communion auxquels ont participé les deux candidats, ce même jour. Wallace, le vice-président, surnommé le « timide mysti
21 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
26st pas de juger, mais de décrire et d’avertir les candidats à la traversée de l’Atlantique. [p. 146] 3. Second traité : Bien v
22 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
27lement de l’Europe. Les partis présenteront leurs candidats. Et les mouvements fédéralistes aussi. Et les groupes d’intérêts prof
23 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
28lement de l’Europe. Les partis présenteront leurs candidats. Et les mouvements fédéralistes aussi. Et les groupes d’intérêts prof
24 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
29arlement de l’Europe. Les partis présenteront les candidats. Et les mouvements fédéralistes aussi. Et les groupes d’intérêts prof
25 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
30cain les « premiers papiers » qui font de vous un candidat admis à la nationalité américaine, puis rentrer en cette qualité. Cet
31La naturalisation ne sera parfaite que lorsque le candidat aura été agréé par une commune et un canton ; c’est alors seulement q
32es, dont un seul n’a pas été réélu bien qu’il fût candidat. La durée moyenne de leur carrière a été de onze ans. Et l’un d’eux e
26 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
33dernières vingt-cinq années, trois sur quatre des candidats ont été dirigés vers un doctorat en sciences 15 . Ce sont ainsi les b
34es. Mais voici qu’on lui demande de voter pour un candidat inconnu, dont le parti promet la lune et quelques mesures techniques
27 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
35 la remplacer un jour ou l’autre. Il n’y a pas de candidat sérieux pour nous évincer de notre rôle universel. Le communisme lui-
28 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
36use coïncidence du sens et de l’arpentage ! Mon candidat J’ai dit pourquoi l’Europe doit écarter l’idée d’une capitale central
37vec mon point de vue personnel, j’avance alors un candidat : le Pays de Gex, où est Ferney. Morceau de France détaché vers la Su
29 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
38ité bien définie et d’intérêts bien déclarés, est candidat à la fonction de parti unique, parce qu’il prétend détenir les princi
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
39 sont seules à l’avoir fait. 5° On ne voit pas de candidats sérieux à la Relève de notre civilisation devenue mondiale. On ne voi
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
40ffit, pour cela, de refuser leurs voix à tous les candidats et partis dont le programme est anti-Européen. Il ne faut pas se lass
32 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
41urs des dernières 25 années, trois sur quatre des candidats ont été dirigés vers un doctorat en sciences 32 . Ce sont ainsi les b
33 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
42s de la communauté locale, choisir un parti ou un candidat, servir dans un jury, écrire à son député, etc. J’insiste : là où nos
34 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
43a peau du Parisien, du Viennois ou du Bruxellois, candidats naturels ou déjà désignés à devenir les citoyens d’une capitale de l’
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
44in les « premiers papiers » qui feront de vous un candidat admis à la nationalité américaine, puis rentrer en cette qualité, c’e
45La naturalisation ne sera parfaite que lorsque le candidat aura été agréé par une commune et un canton ; c’est alors seulement q
46 est extrêmement rare que l’on élise aux États un candidat qui n’a pas occupé auparavant de charge politique ou publique, alors
47es, dont un seul n’a pas été réélu bien qu’il fût candidat. Durée moyenne de leur carrière : onze ans. Et l’un d’eux est demeuré
48re pas expressément la compétence particulière du candidat pour tel Département à repourvoir. L’anomalie peut sembler plus frapp
49, le problème risquerait de devenir insoluble. Le candidat dont la personnalité s’impose et qui satisfait aux quatre exigences p
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
50is se présente à un professeur de Leipzig. Il est candidat au doctorat. « Votre nom, monsieur ? — Saussure. — Êtes-vous parent d
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
51a peau du Parisien, du Viennois ou du Bruxellois, candidats naturels ou déjà désignés à devenir les citoyens d’une capitale de l’
38 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
52t aberrant de cet individu. Je le vois plutôt, ce candidat chrétien, comme celui qui, tout en accomplissant judicieusement la Lo
39 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
53table mouvement de revendications politiques. Les candidats de l’opposition et deux partis, le PSU à gauche, les Indépendants à d
40 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
54se question de Napoléon quand on lui proposait un candidat à quelque promotion civile ou militaire : « Est-il heureux ? » La Sui
41 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
55n conseil local, selon les opinions politiques du candidat ; choix des manuels ; licences de publication [p. 19] octroyées ou no
42 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
56s et à préparer un doctorat, trois sur quatre des candidats étant dirigés vers un doctorat en sciences 19 . Ce sont ainsi les bes
57à tous de refuser l’uniformité. 24. Où sont les candidats à la relève ? Aux prophètes de la décadence européenne, j’opposerai t
58 l’humanité. Troisième raison : On ne voit pas de candidats sérieux à la relève d’une civilisation devenue mondiale. Nous connais
59ocales, entourées de « barbares » mal connus. Les candidats à la relève étaient nombreux. En est-il un seul aujourd’hui qui récla
43 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
60ment de revendications politiques. En France, les candidats de l’opposition non communiste et deux partis, le PSU à gauche, les I
44 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
61mune à tous de refuser l’uniformité. Où sont les candidats à la relève ? Aux prophètes de la décadence européenne, j’opposerai t
62 l’humanité. Troisième raison : On ne voit pas de candidats sérieux à la relève d’une civilisation devenue mondiale. Nous connais
63ocales, entourées de « barbares » mal connus. Les candidats à la relève étaient nombreux. En est-il un seul aujourd’hui qui récla
45 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
64arrière-grand-père de Guillaume IX — le VIIe duc, candidat à l’Empire — « s’intéresse très [p. 399] vivement », dit la chronique
46 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
65ux coup de frein. Je constate aujourd’hui que les candidats « sérieux » à la présidence de la République française, qu’ils soient
66 serait donc à l’Europe des régions. À Paris, les candidats à la présidence de la République proclament à l’envie qu’ils sauront
47 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
67s, et dans le Canton de Genève, notamment, où les candidats et candidates aux élections locales et nationale ont pris la tête par
68 Canton de Genève, notamment, où les candidats et candidates aux élections locales et nationale ont pris la tête partout où ils s’
48 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
69r la manière dont on devient citoyen suisse. Tout candidat à la nationalité helvétique est tenu [p. 326] de résider pendant huit
70est tout le contraire qui se passe aux USA, où le candidat, même s’il habite depuis longtemps New York, Boston ou un village du
71Déjà, lors d’élections locales ou nationales, les candidats bénéficiant de l’appui des mouvements « écologiques » ont battu les c
49 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
72Déjà, lors d’élections locales ou nationales, les candidats bénéficiant de l’appui des mouvements « écologiques » ont battu les c
50 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
73et portugaise, ces trois pays sont acceptés comme candidats à la Communauté européenne, et intégrés ou réintégrés dans le Conseil
74our l’Europe, dédié pour cette première année aux candidats à l’élection du siècle. p. 22 1. Probabilité de cancer en Europ
51 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
75devoirs à l’échelle locale, et en votant pour les candidats les plus conscients des réalités écologiques et régionales, nos peupl
52 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
76es majeurs de l’Europe les électeurs de juin, les candidats, les militants écologistes, régionalistes, fédéralistes, les élus nat
53 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
77ds nécessaires pour présenter régulièrement leurs candidats à l’élection du 17 juin. Mais ce que l’on voit se définir avec la plu
78usent des manifestes, liés ou non à des listes de candidats dont la recevabilité financière semble encore loin d’être assurée. (O
54 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
79lement de l’Europe. Les partis présenteront leurs candidats. Et les mouvements fédéralistes aussi. Et les groupes d’intérêts prof